Palestine : 3 533 citoyens arrêtés en six mois

Palestine, Israël versus enfant
Les prisons israéliens sont de véritables mouroirs pour les militants palestiniens. D. R.

Quelque 3 533 Palestiniens des territoires occupés ont été arrêtés au cours du premier semestre de 2018 par les forces de l’occupation israélienne, dont 651 enfants, 63 femmes et 4 journalistes, a rapporté ce mardi l’agence de presse palestinienne WAFA.

Le bilan des institutions palestiniennes des prisonniers et des droits de l’Homme arrêté au 30 juin dernier, fait état de 449 personnes arrêtées uniquement durant le mois de juin.

Ces 449 sont issus de plusieurs localités palestiniennes, à savoir : El-Qods (117, 55 à Ramallah, 75 à El-khalil, 29 à Jénine, 51 à Beitlahm, 49 à Naplouse, Tulkarem (30), Qalqilya (14), Tubas (7), Salfit (6), Jéricho (4) et Gaza (12).  Ces institutions ont révélé que le nombre des prisonniers dans les prisons israéliennes, atteint 6 000, dont 61 femmes, parmi elles 6 mineures. Le nombre des enfants détenus a atteint, quant à lui, les 350. S’ajoutent 502 ordres de détention administrative, dont 197 nouveaux depuis le début de l’année en cours, sachant que le nombre des détenus administratifs est passé à 430 palestiniens.

L’administration des prisons de l’occupant poursuit sa politique de négligence médicale contre les prisonniers, dont déjà 61 sont morts (depuis 1967), à cause de la dégradation de leur état, a-t-il été signalé.

Depuis le 30 mars dernier, des milliers de Palestiniens se rassemblent à proximité de la barrière érigée par l’occupant israélien à Gaza dans le cadre de la «Marche du Grand retour» pour le droit au retour des Palestiniens sur les terres dont ils ont été chassés en 1948.

Ainsi, 135 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens lors de manifestations pacifiques et 15 000 autres ont été blessés. Parmi eux, 370 se trouvent dans un état critique, avait déclaré dimanche dernier, le porte-parole du ministère palestinien de la Santé, Achraf al-Qodra, à l’Agence de presse Anadolu.

Les Palestiniens protestent également contre le blocus imposé à leur territoire depuis 2007. Les manifestations pacifiques ont culminé le 14 mai quand au moins 62 Palestiniens ont été tués alors que des milliers protestaient contre le transfert, ce jour-là, de l’ambassade des Etats-Unis à El-Qods occupée.  R. I.

Comment (4)

    Zalzale06
    12 juillet 2018 - 20 h 16 min

    On Entend Pas Les Organes De Propagande Des Droits De l’Homme
    La Nourriture Qu’Ils Leur Donnent Dans Leur Prison Les Rend Sterile




    0



    3
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 14 h 41 min

    Comparez avec l’Egypte combien de citoyens ont été arrêtés en 6 mois.




    8



    1
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 23 h 08 min

    C’est peu, vu les dégâts et les incendies des cultures avec les cerfs volants qu’ils commettent .




    11



    5
      Anonyme2
      11 juillet 2018 - 10 h 01 min

      Je comprends pourquoi vous attendez le messi … la roue va tourner un jour ou l’autre




      3



      11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.