Les Al-Saoud suppriment les cours d’endoctrinement dans les écoles

Arabie processus
La réforme de l'école saoudienne ira-t-elle au bout ? D. R.

Par R. Mahmoudi – Le processus de modernisation de la vie publique et de l’école en Arabie Saoudite s’accélère et touche à des domaines de plus en plus sensibles qui attisent la colère des milieux conservateurs.

Dernière décision en date prise par les autorités saoudiennes : la suppression de l’enseignement de   la «sensibilisation islamique», qui est un programme supplémentaire de diffusion de l’éducation religieuse dans les écoles saoudiennes. Institué en 1969, ce programme encadrait les activités religieuses (instruction, prédication…) au sein des établissements scolaires et aussi dans les centres de vacances. Son objectif : assurer la «vigilance» et l’«immunité» de la jeunesse. Il est aujourd’hui soupçonné d’avoir formé des «extrémistes», enrôlés par les fameux comités de promotion de la vertu et de la lutte contre le vice, eux aussi décriés avant d’être totalement marginalisés depuis l’intronisation de Mohamed Ben Salmane comme prince héritier.

Selon une directive du ministère saoudien des Affaires islamiques, il est demandé à l’ensemble des directeurs des établissements scolaires du royaume de transférer toutes les activités liées à l’enseignement de la «sensibilisation islamique» à un nouveau programme lancé récemment par le ministère, appelé «Sensibilisation intellectuelle».

Ces changements imposés à coups d’ukases et de décrets continuent à susciter des remous et des incompréhensions au sein d’une société considérée comme la plus hermétique et la plus rigide du monde. Toute tentative d’opposition à cette nouvelle politique est réprimée, comme le montre l’arrestation de plusieurs prédicateurs ayant osé afficher leur hostilité à certaines décisions ou certains comportements jugés contraires à la Charia.

R. M. 

Comment (27)

    Salim Samai
    16 novembre 2018 - 19 h 15 min

    El Hamdu Lillah!
    Nous aussi on a NOS devoirs á faire! Ne pas le faire equivaut á charger les FUSILS de NOS ENNEMIS!

    Recemment Haaretz, plus honorable que beaucoup, publia: « L´A.Saoudite. Ennemi de Reve d´Israel. »
    C´est aussi vrai pour la « Chretienne Condamnee á Mort pour Blaspheme » au Pakistan!
    Du Pain Béni pour les ennemis de l´Islam accusé de tous les Maux & Malheurs du monde bien avant
    l´Homo Sapiens et Sidna Brahim.

    A3ZRINE
    17 juillet 2018 - 11 h 08 min

    Enfin, il était temps ! Mais pourvue qu’on ne le soutient pas chez nous. Ils ont l’air de comprendre ces bédouins, ils ne sont pas bêtes, leur intérêt ils savent où le trouver.
    Mais le grand responsable, c’est nous, nous avons commis le tord de les avoir suivi dans cette entreprise.
    Nous sommes à 45 mn d’une civilisation qui a fait et continue de faire ses preuves, mais tout ce que nous avons trouvé à faire c’est d’aller chercher des solutions chez des bédouins, et on continue à le faire car je ne vois aucune remise en cause de ces pratiques religieuses quand eux en moment ils osent prendre des décisions jamais auparavant on aurait pensé qu’ils pouvaient le faire.
    Quand va t on comprendre que la religion ne règlera jamais des problèmes de société, elle peut en revanche régler des problèmes personnels mais ce n’est pas la solution qu’on cherche quand ça reste dans la sphère individuelle.

    5
    1
    DYHAI-DZ
    17 juillet 2018 - 1 h 13 min

    Nous hériterons ces cours obscurantistes.
    Nos wahhabo-Salfistes porteront le flambeau…

    226
    17 juillet 2018 - 0 h 11 min

    Maitenant ils vont enseigner la Torah et le Talmoud.

    1
    1
      Anonyme
      17 juillet 2018 - 10 h 26 min

      Machi enta3e eyjouhou la Torah et le Talmud .

      1
      2
    karimdz
    16 juillet 2018 - 20 h 42 min

    Les imposteurs beni yahoudites suppriment le cancer chez eux, mais ils continuent de le propager dans le monde musulman, juste pour tenter de tromper l opinion publique occidentale qui ne comprend pas pourquoi leur état respectif, maintient des relations avec un état extrémiste.

    C est une opération visant à redorer l image de l arabie yahoudite tout simplement, la politique elle ne change pas…

    selma
    16 juillet 2018 - 18 h 55 min

    Normal, ils ont laissé la sale besogne à d’autres pays qui pullulent de faux dévots !!!!!!!

    Prédator.DZ
    16 juillet 2018 - 17 h 42 min

    Dans un pays où même « ch…. » est « religieusement » observé, qu’est ce qui changerait si les cours de propagande terroriste sont retirés du programme scolaire officiel?!

      Anonyme
      16 juillet 2018 - 21 h 34 min

      « Dans un pays où même « ch…. » est « religieusement » observé » Tu as raison la preuve ce hadith : (Muslim, Sahih 2/458).
      Le messager d’Allah a dit :
      – Quand quelqu’un se torche avec des pierres, il doit en utiliser un nombre impair, et quand quelqu’un fait ses ablutions, il doit nettoyer son nez avec de l’eau.

      1
      3
        Anonyme
        17 juillet 2018 - 8 h 03 min

        C’est un exercice talmudique de couper les cheveux en quatre en permanence. Dans cette région du monde, c’est comme ça. Le jour où l’on fera un recensement scientifique et critique de tous ces hadiths, on comprendra beaucoup sur les origines de la situation actuelle. Il y a hadiths et hadiths et personne ne connaît les conditions réelles de leur compilation. Ce qu’il faut c’est une recherche universitaire critique, car quand on arrive à ce point de sottises apprises dans des facultés religieuses c’est qu’il y a anguille sous roche. Comment et par qui sont apparus ces hadiths, ce sont les vraies questions à poser.

        2
        1
    Anonyme
    16 juillet 2018 - 13 h 09 min

    Ce prince jeune et éclairé a besoin d’une Benghbrite ‘la notre peine à se faire comprendre en Algérie face à nos Chouyoukh plus bornés et entêtés que ceux de l’Arabie saoudite.

    27
    3
    Hakikatoune
    16 juillet 2018 - 12 h 16 min

    …. » les Al-Saoud suppriment les cours d’endoctrinement dans les écoles » …. Il n’y a que Trump qui peut imposer ce genre de chose aux soi-disant gardiens des lieux saints de l’islam ! Pour çà on ne peut qu’applaudir !

    En effet, l’islam n’a pas besoin d’endoctrinement. Le Coran et ses versets doivent juste se lire et être compris dans le contexte d’il y a 14 siècles , tout en faisant l’effort de les discerner et les transposer, par une effort d’ijtihâd (de réflexion) , dans le contexte moderne actuel , c’est à dire à l’aube du troisième millénaire !!

    20
    5
      Anonyme
      16 juillet 2018 - 12 h 58 min

       » tout en faisant l’effort de les discerner et les transposer, par une effort d’ijtihâd (de réflexion) , dans le contexte moderne actuel , c’est à dire à l’aube du troisième millénaire !!… » Comment voudrais-tu moderniser de tel versets: Al-Ahzab,aya 50 ; « …ainsi que toute femme croyante si elle fait don de sa personne au Prophète, pourvu que le Prophète consente à coucher avec elle : c’est là un privilège pour toi, à l’exclusion des autres croyants. »
      وَامْرَأَةً مُّؤْمِنَةً إِن وَهَبَتْ نَفْسَهَا لِلنَّبِيِّ إِنْ أَرَادَ النَّبِيُّ أَن يَسْتَنكِحَهَا خَالِصَةً لَّكَ مِن دُونِ الْمُؤْمِنِينَ ۗ

      17
      6
        Hakikatoune
        16 juillet 2018 - 13 h 47 min

        @Anonyme 16 juillet 2018 – 12 h 58 min , non je n’ai pas dit qu’il faut changer les versets coraniques, j’ai juste suggéré d’apprendre à les lire avec un cerveau en rapport avec ce début du 3ème millénaire !
        c’est vrai , comme vous dîtes, qu’il y a des versets qui sont d’une « affirmation » implacable !! Mes respects !

        9
        3
          Anonyme
          16 juillet 2018 - 14 h 08 min

          Les versets coraniques ne peuvent être lu avec l’esprit , ils sont figés au 6 eme siècle destinés aux bédouins de cette époque. Vous aussi vous avez mal compris mon intervention à votre commentaire.

          22
          3
          Hakikatoune
          16 juillet 2018 - 14 h 34 min

          @Anonyme 16 juillet 2018 – 14 h 08 min , cher compatriote pardonnez moi ma paresse cérébrale ! Il me faut du temps pour comprendre ! Ok , j’ai pigé mais en retard ! S’cuze mi !! Mes respects !

          10
          1
        Anonyme
        16 juillet 2018 - 20 h 56 min

        C’est les gourous des sectes qui se donnent le droit exclusif de coucher avec toutes leurs adeptes femmes

        Anonyme
        17 juillet 2018 - 8 h 09 min

        Ce verset n’existe, tu l’as réécrit avec tes présupposés idéologiques ou une personne l’a réécrit. Oui à toute critique, mais en faisant œuvre d’honnêteté intellectuelle. Si tu veux comprendre comment on peut lire un texte et ne pas délirer dans les traductions et les interprétations, je t’invite à lire les recherches du défunt Umberto Eco sur l’univers du discours et sur la structure formelle dans les texte. La vérité quelqu’elle soit est atteignable par un sérieux dans la méthode. Un chercheur ne sait jamais à l’avance ce qu’il va découvrir, un idéologue, lui, part avec son cinéma mental et le colle à la réalité. Voilà la différence.

          Anonyme
          17 juillet 2018 - 10 h 36 min

          Anonyme
          17 juillet 2018 – 8 h 09 min; Ce verset existe (Sourate Al-Ahzab Aya 50 ) ,c’est pas parce que tu ne le connais pas qu’il n’existe pas.Le verset est clair et ne demande pas le Q.I d’Einstein pour le comprendre.Un enfant du primaire saura le comprendre
          قال إن القرآن:“لِسَانٌ عَرَبِيٌّ مُبِينٌ ; (النحل 16:103)
          والمبين هو الذي لا يحتاج إلى تفسير
          Donne nous la traduction de ce verset ya sidi :
          وَامْرَأَةً مُّؤْمِنَةً إِن وَهَبَتْ نَفْسَهَا لِلنَّبِيِّ إِنْ أَرَادَ النَّبِيُّ أَن يَسْتَنكِحَهَا خَالِصَةً لَّكَ مِن دُونِ الْمُؤْمِنِينَ

    L'abrutissement :
    16 juillet 2018 - 11 h 25 min

    depuis une vingtaine d’années que je dis autour de moi que l’origine de l’extrémisme et fondamentalisme religieux (du moins dans notre pays) , est le fait de prendre ses propres enfants âgés de 3 à 6 ans dans des mosquées pour « apprendre  » , car c’est là que commence hélas l’endoctrinement , volontaire soit-il ou involontaire , endoctrinement qui sera trés difficile (voire impossible) à remédier une fois que ces enfants atteignent l’age de 20 – 25 ans …
    Nous n’avons pas besoin de vivre à l’intérieur des mosquées pour être musulmans , sauf si on tient vraiment à ce que nos enfants deviennent des « prédicateurs religieux » au lieu de médecins ou technologues …

    34
    1
    Amar
    16 juillet 2018 - 11 h 09 min

    Les cours d’endoctrinement, ils les ont exporté chez nous!

    30
    1
    Anonyme
    16 juillet 2018 - 10 h 49 min

    Les Al-Saoud suppriment les cours d’endoctrinement dans les écoles et passent le relais à l’Algérie qui ambitionne de détrôner l’Arabie saoudite dans ce domaine.Nous avons vu certaines écoles en Algérie construire dans la cour des établissements des cubes drapés de noir en guise de kaaba et entraîner les élèves au rites du hadj et la Omra. D’ici peu après la grande mosquée qui rivalise avec la mosquée de Médine on va s’atteler à construire la réplique de la Kaaba à la place des martyres à Alger.

    28
    Zombretto
    16 juillet 2018 - 10 h 39 min

    Reste à savoir ce que le nouveau gouvernement saoudien entend par « sensibilisation intellectuelle. »

    14
    1
    صالح/ الجزائر
    16 juillet 2018 - 10 h 21 min

    Les Al-Saoud ne choisissent pas , et c’est le prince héritier qui le dit en affirmant que l’Arabie saoudite avait commencé à propager l’idéologie wahhabite à la demande de ses alliés occidentaux , pendant la guerre froide , pour contrer l’URSS.
    C’est l’ex. président américain , M. Obama qui a reproché , peut être le premier , aux Saoudiens d’avoir tenté d’influencer d’autres pays musulmans, notamment l’Indonésie, en exportant « le wahhabisme », leur version rigoriste de l’islam.
    Le président Obama est très informé sur les origines d’Al-Qaïda et de l’Etat islamique. Il a expliqué, comment l’islam en Indonésie, où il a passé une partie de son enfance, est devenu plus intolérant et exclusif. Lorsque le journaliste lui a demandé pourquoi cela avait eu lieu, M. Obama a répondu : « les Saoudiens et pays du Golfe ont envoyé de l’argent, un grand nombre d’imams et d’enseignants. Dans les années 1990, les Saoudiens activement financés les madrassas wahhabites et des séminaires qui enseignent une version fondamentaliste de l’islam. »
    Pour le président américain la rivalité entre le royaume sunnite ( l’Arabie ) avec l’Iran chiite ont conduit à des guerres par procuration et provoqué le chaos, notamment en Syrie, en Irak et au Yémen.
    les 15 des 19 pirates de l’air , de l’attentat du 11 septembre 2011 , étaient saoudiens, de même qu’Oussama Ben Laden et les donateurs qui ont financé l’opération.
    L’Arabie Saoudite, la Turquie et les monarchies du Golfe ont été brièvement convaincues qu’ils obtiendraient ce qu’ils souhaitaient des États-Unis, qu’ils allaient faire le travail pour eux en renversant le président Bachar al-Assad.

    15
    6
    Anonyme
    16 juillet 2018 - 8 h 00 min

    Mieux vaut tard que jamais.Enfin ils se réveillent de leur longue léthargie. Espérant que ça soit vrai et qu’ils feront des émules parmi tous ces pays où le fanatisme et le fatalisme religieux sont enseignés en toute « légalité » dans les écoles publiques et privées.Espérons qu’un jour la « raison humaine » triomphera de la « bêtise humaine ».

    25
    1
    fatigué
    16 juillet 2018 - 7 h 58 min

    Alors que chez nous « tarbya islamya » continue à formater les cerveaux de nos enfants faisant d’eux de futurs daeshiens.

    29
    2
    Lghoul
    16 juillet 2018 - 7 h 21 min

    J’ai toujours prédis que les chameliers du désert vont un jour confirmer que tout ce qui vient de chez eux et tout ce qu’ils « enseignent » aux m… humains un peu partout dans le monde n’est que du khorti.Ce qui implique aujourd’hui, qu’ils ont roulé tout le monde. Chez eux, il arrivera un temps ou ils marcheront en mini pantalons et leurs femmes en pantalons et mini juppes et copieront tout ce qui vient de l’occident. Mais le plus malin chez eux est qu’au moins ils ont commencé a rechercher le vrai savoir, la science et l’ouverture d’esprit pour discuter des sujets tabous. Pendant que chez nous, chaque année qui passe progète notre enseignement 50 ans an arrière au point ou il n’est plus utile d’aller a l’école. Un jour, on se retrouvera seuls a jouer le rôle de porte-paroles de Dieu. On propagera du vide comme cet animal qui tourne en rond perpetuellement dans l’espoir de rattraper sa queue. En gros, voila ce que gagnera l’algérien en se sentant plus arabe que les arabes et en copiant tout ce qui vient de chez eux: Du vide.
    Le problème est comment les … qui les ont suivi et surtout ceux qui ont participé a la boucherie de leurs propres frères et soeurs et saboté les jeunes et les moins jeunes et l’enseignement se sentiront ils ? Il vont continuer le reste de leur vie dans un enfer psychique, plus dur que l’enfer qu’ils utilisent pour faire peur aux autres. Pourquoi ? Car ceux qui les ont chargé comme des batteries contre leurs propres familles et leurs peuples ne seront plus la pour leur promettre un paradis et les 72 vierges. Les frangins sont trop occupés a gouter au paradis terrestre … Alors si vraiment on croit que Dieu est universelle et est partout et que ce même Dieu ne parle pas arabe et ne s’exprime en aucune langue car ce n’est pas un être humain, on serait un bon et vrai croyant. Par contre, si on croit qu’un Dieu universelle envoie des missives a Belahmar, pourquoi ne pas alors simplement demander a ce belahmar de nous ramener au moins – je dis bien au moins – une fois, un message de paix, de tolérance, de respect d’autrui et du bon vivre dans la diversité entre les êtres ? Ma conclusion est que si rien de positf ne nous arrive depuis la nuit des temps, pour nous aimer et vivre ensemble dans la paix et la tolérance c’est qu’ils sont plutôt en communion avec satan. Que conclure alors s’il y a que mort et destruction qui s’en suivent ?

    28
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.