Un diplomate occidental : «L’option d’un 5e mandat est quasiment acquise»

Bouteflika débat
Le cinquième mandat est bien en route. New Press

Par R. Mahmoudi Le débat politique algérien ne laisse pas indifférents les chancelleries et médias étrangers, contrairement à ce que laissent entendre certaines apparences. Un diplomate étranger en poste à Alger, cité par l’agence française AFP, affirme que «l’option d’un cinquième mandat pour le président Abdelaziz Bouteflika est quasiment acquise pour les milieux politiques occidentaux».

Commentant les derniers changements opérés à la tête de certains corps de sécurité, ce diplomate, qui a requis l’anonymat, avance qu’il s’agit de «réaménagements internes avant les élections». Il juge que le limogeage du général Hamel «visait à mettre fin aux ambitions de cet homme, considéré souvent comme un candidat potentiel à la succession de Bouteflika».

Dans le même registre, Pierre Vermeren, le professeur d’histoire à l’université Paris I et spécialiste du Maghreb, soutient que «tous les indicateurs extérieurs montrent qu’un petit groupe restreint, très influent et agissant au sommet de l’Etat algérien, pousse dans le sens d’une réélection du Président sortant».

Cet universitaire estime qu’il n’y aurait plus en Algérie de contre-pouvoirs en mesure de faire barrage aux choix arrêtés par les décideurs dès lors que «des groupes religieux, régionaux et culturels et des partis politiques semblent totalement marginalisés».

Pour Pierre Vermeren, «il n’y a rien qui empêche aujourd’hui de rééditer ce qui a déjà été essayé et a bien réussi», rappelant, à ce sujet, que le président Bouteflika avait été réélu en 2014 avec 81,5 de voix, «sans être apparu au public». L’universitaire français considère que les «puissants cadres de la Présidence» ont pu «neutraliser ou minimiser le rôle de l’armée et des services de renseignements qui étaient auparavant les faiseurs de rois en Algérie».

Enfin, l’universitaire français estime que les Algériens «veulent éviter à tout prix l’aventure politique et le chaos qu’ils ont vécu», allusion à la décennie sanglante des années 1990, où la violence terroriste menée par des groupes islamistes armés a fait des dizaines de milliers de victimes.

R. M.

Comment (42)

    Anonyme
    19 juillet 2018 - 7 h 03 min

    OU VA L’ ALGÉRIE ???

    4
    1
    Widor
    19 juillet 2018 - 4 h 58 min

    La nation la plus riche;la plus vaste,la plus guerrière,ou elle devrait etre une grande puissance;grace a notre génie bouteflika et sa famille;elle est devenue peuplée d’animaux sauvage ou le plus puissant dévore le plus faible;c’est ainsi mektoub EDDZAIR

    13
    2
    Ch'ha
    18 juillet 2018 - 23 h 05 min

    Encore et encore et toujours une propagande sioniste.
    Ce n’est pas la France où le lobby sioniste fait les présidents depuis Sarkozy (Chirac étant le dernier élu sans).

    5
    4
    Abou Stroff
    18 juillet 2018 - 21 h 54 min

    je ne comprends pas pourquoi mon commentaire sur le sujet ne passe pas. en effet, je n’ai fait que développer sur un ton ironique l’idée que bouteflika devrait se déclarer émir, pour éviter de gréver le budget de l’état pour une futilité appelée « élection ». je reprends donc mon commentaire en espérant qu’il soit publié pour être lu et commenté.
    je remarque que mon commentaire de bon sens n’a pas été publié!
    n’ai je pas le droit de proposer que notre bienaimé fakhamatouhou national décrète qu’il passe du statut de président de la RADP à Emir de l’algérie?
    après tout, notre bienaimé fakhamatouhou national a de l’expérience dans la trituration de la constitution, n’est ce pas?
    n’est ce pas une manière intelligente (le passage de président à émir) de dépasser le ridicule qui , contrairement à ce qui est raconté ici ou là, nous « tue » en nous réduisant à des comiques de cirques aux yeux du monde entier?
    après tout, n’importe quel algérien lambda sait que bouteflika sortira TOUJOURS vainqueur dans n’importe quelle élection.
    n’est ce pas une politique éclairée contre le gaspillage des deniers publics que ne manqueront pas d’engendrer des élections?
    enfin, me faut il constamment répéter (pour être entendu) que dans un système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation, il n’y a ni citoyens ni société civile (au sens de Gramsci). par conséquent, les résultats électoraux sont connus d’avance: ceux qui contrôlent la distribution de la rente seront élus sans nul doute.

    11
    4
    Anonyme
    18 juillet 2018 - 21 h 42 min

    Pourquoi les pays arabo-musulmans n’enfantent que des dictateurs ? Je crois que c’est à cause de la culture islamique.

    10
    6
    Fellag
    18 juillet 2018 - 21 h 39 min

    l’Algérie est devenue une propriété privée ou on organise les élections juste pour de l’animation et de propagande politicienne impossible que les propriétaires actuels lâcheront le pouvoir et pour plusieurs raisons,en priorité comme ils sont très gourmand l’argent et beaucoup d’argent pour eux et leur famille,en second par peur d’être jugé et condamné sévèrement,en troisième , leurs maîtres Européen et Américains exigent leurs maintien ou pouvoir,pour continuer à pilier nos richesses,bouteflika n’a pas été placé par hasard

    21
    2
    MELLO
    18 juillet 2018 - 20 h 26 min

    L’Algérie est bien assise sur un matelas de plus de 1000 milliards de Dollars, malgré la  » chute » du prix de pétrole , les amis ,la famille ,les voisins ainsi que les  » bouchers  » auront encore de beaux jours devant eux. Par ce principe, on ne change pas une équipe qui gagne, c’est ainsi que ces « specialistes » occidentaux pensent que ce principe est irrévocable. Nous nous sommes embarqués dans un train dont les portes sont verrouillées et les arrêts pour changements ne sont pas prévus. La séparation des hommes , mais pas des pouvoirs, reste leur sport favori afin de leur permettre une longévité sans fin . Malheureusement, ils doivent savoir que la fin existe bel et bien aussi bien pour les hommes que pour le pouvoir.. Mais, réellement, qui sait ce qui peut arriver d’ici Avril 2019 ?

    19
    3
      Guerfi abderrezak
      19 juillet 2018 - 15 h 43 min

      Que diront-ils au martyres s ils reviennent un jour !!!!?

    karimdz
    18 juillet 2018 - 20 h 25 min

    A t on besoin de l avis d etrangers pour confirmer que notre président va ou non faire un cinquième mandat. Ils sont les premiers à dénoncer une certaine ingérence, mais ils sont aussi les premiers à donner crédit aux anciens colonisateurs qui ne cherchent qu à dénigrer notre pays.

    Mais qui a placé les hamel et compagnie, et les possibles successeurs au président Bouteflika, ne sont pas nombreux, tour à tour, son frère, l ancien premier ministre, l actuel ministre de l intérieur, la spéculation n a jamais été aussi forte et aussi ridicule.

    Je vais finir par avoir des aprioris sur notre presse, tellement celle ci va se ressourcer à l étranger…

    16
    2
      Anonyme
      19 juillet 2018 - 6 h 20 min

      @ Karimtz

      Je suis totalement de votre avis….ces chancelleries doivent balayer devant leurs portes ces suceurs du sang des pauvres et manipulateurs rien que pour leurs interets …notre pays se porte bien..evolu a pas de geants ,prouve son independance totale et rejette toute sorte de suivisme derriere les bottes de ces nouveaux colonisateurs,ils n acceptent pas qu un pays prenne son independance totale et trace librement l avenir de son peuple…Notre pays a paye cherement sa liberte et son independance apres 130 ans d occupation et 1,5 millions de chouhadas….Qassaman fidelite a la Patrie.

      3
      1
    Kabylovich
    18 juillet 2018 - 19 h 16 min

    C’est bizarement le souhait des occidentaux, en espérent que leurs calculs sera faut et que l’on redécouvrira un nouveau président proche du peuple et non des occidentaux !!!

    16
    4
    Lghoul
    18 juillet 2018 - 18 h 18 min

    @Les Chiffres – – – Je suis 100% d’accord sur la “scolarisation” de millions de futurs chomeurs et de candidats pour la graduation dans les barques de fortune pour aller se suicider en méditerranée. Avec une partie, celle la, plus “chanceuse” qui sera la victime des cauchemards nocturnes des belahmar et consorts qui leur apprennent comment laver les morts a 5 ans.
    Pour les hopitaux, c’est un bilan merveilleux: Ils sont devenus des abattoirs pour ceux qui se font opérer et des mourroirs pour ceux qui sont en convalesence, c’est a dire ceux qui ont eu la chance d’échapper a une mort certaine. Pour les stades, celui de tizi entamé il y a plus de 10 ans est toujours en chantier. Il a bouffé budget après budget et ce n’est pas enore fini comme d’ailleurs le nouvel aéroport. Pour la “politique de soutien social de 16 millards de dinars par an” – Vous voulez probabalement parler du “couffin du ramadan” qui contient un litre de gresil, un litre d’acide pour se donner la mort et 1 savon de marseille pour assurer sa toilette une fois sur le brancard – ce n’est absolument rien devant les centaines de milliards qui ont disparu depuis quelques années. Ajoutons a cela les caisses qui se vident et les 200 millards de dollards qui deviennent 90 en quelques années et ce n’est pas encore fini car les « chiffres parlent » et on a besoin de mandats pour continuer ce superbe bilan inégalable. Qui fera mieux pour noyer tout un pays, chasser toute la compétence et la remplacer par la médiocrité, les charlatans et l’imprrovisation ? D’ailleurs la cerise sur la gateau est de retrouver un certain analphabète trillingue a la tête des patrons algériens. Quoi de plus merveilleux monsieur le rentier ? t’a raison monsieur de défendre ton steak – le vrai, du bon et succulent charolais, pas celui des ânes handicapés et malades qu’on trouve dans certaines de nos boucheries.

    19
    5
    Lghoul
    18 juillet 2018 - 17 h 12 min

    Pourquoi parler de mandats du tout, pourquoi perdre du temps précieux – Le temps c’est l’argent – … ?
    Cet « envoyé » doit être un jaloux de nos exploits ! Pourquoi ne parler que d’un seul mandat ? Sa main doit sentir l’odeur de l’étranger – pas l’étranger d’Albert Camus biensur – mais des impérialistes et des nostalgiques affamés des anciennes colonies – Qu’ils sont curels ces gens !
    Alors je explique la raison: Pourquoi ne pas parler de règne éternel et aucune histoire a dormir debout, aucun mensonge evident, qui saute aux yeux, qui te donne envie de mourir de rire et aucun “suspens” ne seraient entretenus ni dans les journeaux, a la TV unique ni par Ouyahia, ni par Ould Abbas, ni par Amara et surtout aucun centime ne sera dépensé dans des excuses de “célébrations” de ceci ou de cela ou de la fabrication de portraits et de drapeaux de 50m sur 50m. Alors comme tout le monde va normalement mourir un jour (? – Nrmalement car je ne suis pas certain sur ce point quand des gens de 85 ans planifient pour 2030), quand notre prince arrive a sa fin, qui dira aux clônes de Ould Abbas 2, 3 etc. qu’il ne pourra pas gouverner a partir de l’au-delā ? Il est déja convaincu que ça peut se faire en Algérie “Bi Ithni Llah Bil’izza oul karama”, au pays des fontômes actifs qui ne dorment plus, du RHB et de Belahmar et de la superstition a gogo. Oui il pourra car chaque matin, un clône d’Ouyahia et de Oul Abbas iront – calmement et tout heureux et convaincus – rendre visite a son tombeau ou ils trouveront des lettres, des feuilles de routes et des directives de tout genre sur tous les sujets du monde, vu son niveau de culture sur les sujets du monde. Devinez qui a rédigé ces missives importantes … ! La même personne qui rédige celles qu’on nous lit a haute voix depuis maintenant des années. Ou est la difference d’être ou de ne pas être en Algérie, le pays des incertitudes et des approximations ? Même les morts ont des pensions donc ils sont toujours vivants; alors ou est la difference ? Avec la baraka, on surmontera toutes les difficultés dans ce monde des plus compliqués et des plus difficiles. Tant que les rentiers reçoivent encore leurs dûs et privatisent les institutions qui leur conviennent une a une, nous vaincrons tous nos ennemis et tous les obstacles du monde. Nous sommes invincibles grâce a la baraka. Même les volcans et les tremblements de terre ne peuvent rien contre nous tant que nous faisons confiance au prince et a ses “conseillers”. Et sachez très bien que la baraka ne veut pas dire “Aya Berka”. Vivement, pas un 5e, mais un ETERNEL.

    10
    4
    Anonyme
    18 juillet 2018 - 16 h 59 min

    ils n’ont toujours rien compris continuer a soutenir les dictateur oh vous savez j’ai eu l’occasion de discuter avec des Francais, ils prennent les autres peuple pour des cafards vu les dirigeants qu’on a, les peuples de cette région n’agissent pas est acceptent ces dictateurs.

    11
    3
    Indépendance volé !!!
    18 juillet 2018 - 16 h 42 min

    Avec l’affaire des 701kg de cocaïne ils ont réussis un coup de mettre en limogeant en faite les personne gênants au 5 ème mandats Francais sur le sol ALGÉRIEN. Il est temps de dire stop et de reprendre notre indépendance volé.

    12
    52
    Felfel Har
    18 juillet 2018 - 16 h 36 min

    Ainsi donc, selon cet observateur avisé, le 5ème mandat est dans la poche parce que des fidèles du président ont su neutraliser l’armée et les services de renseignements au cours des élections précédentes. Est-ce à dire que ces services n’ont rien appris des expériences passées? A quoi serviraient-ils s’ils se croisaient les bras, sans rien faire, pendant que toutes sortes de magouilles se faisait sur le dos du peuple? Qu’ils méditent alors ce dicton américain trés instructif: « Fool me once, shame on you, fool me twice, shame on me. » (Trompe-moi une fois, honte à toi, trompe-moi deux fois, honte à moi.)

    13
    3
    mouatène
    18 juillet 2018 - 16 h 17 min

    Monsieur le Diplomate, pour une fois que la chance me sourit pour pouvoir contredire un personnage de votre rang, j’en suis heureux. le mot limogeage que vous utilisez à votre guise vous contredira dans un temps très proche. vous serez déçu et votre crédibilité subira la suite. à mon avis, vous prechez le faut pour en savoir « un quelque chose ». ça ne marche pas comme ça chez nous.

    9
    5
    Anonyme
    18 juillet 2018 - 15 h 25 min

    Mr le diplomate, cette option est celle de vos chancelleries à travers le ok que vous signifiez à ce mandat. La raison est simple, vous sauvegardez vos intérêts immenses et les différents marionnettistes du pouvoir préserve chacun ses miettes, au détriment de la nation.
    Mais il est vrai aussi que nous n’avons pas d’opposition, ou du moins est-elle fortement noyautée. Si c’est politicards étaient sérieux, la moindre des choses c’est de boycotter les élections jusqu’à avoir un minimum de garantie et notamment une commission indépendante pour la supervision des élections, puis présenter un candidat unique.
    ….

    13
    2
    Zaatar
    18 juillet 2018 - 14 h 22 min

    ERRACHEM C’EST H’MIDA, ET ELLAAB C’EST H’MIDA. LE TOUT SE JOUE A DOMICILE CHEZ H’MIDA. ALLONS DONC…

    17
    2
    dorion
    18 juillet 2018 - 14 h 21 min

    moi je soutiendrai boutef , un homme intelligent ,tres cultivé , il a fait beaucoups pour l algérie , mais ce n est pas merlin l enchanteur  » il ne peut pas faire de miracle  » ..malheuresement il est tres agé et surtout tres malade , il faut qu il laisse sa place à un autre ,qui poursuivrai la même politique que lui,je ne suis pas naif ,je sais qu autour de l algérie ,il y a des requins ou des charognard qui veulent s accaparer notre pays ,mais heuresement que notre armée veille au grain..

    4
    35
      Zaatar
      18 juillet 2018 - 14 h 52 min

      Mais qui a dit le contraire? Vingts ans de règne sur le pays durant lequel plus de 1500 Milliards de dollars ont été engrangés grâce à la vente des hydrocarbures et durant lequel aussi rien n’a été fait dans la promotion du pays dans tous les secteurs. Mieux on se retrouve à actionner la planche à billets pour mieux catastropher notre économie… s’il y a des requins et des charognards qui veulent s’accaparer les richesses du pays, nous devrions avoir un président sans faille pour protéger le pays, ce qui malheureusement ne semble pas être le cas puisque le pays est ruiné…

      27
      5
        étonné
        18 juillet 2018 - 17 h 20 min

        tu n’as pas tranché sur les charognards locaux. tu admets qu’ils peuvent nous humilier et hallal a’lihoum

        5
        1
      le niveau
      18 juillet 2018 - 15 h 10 min

      ont a pas dit le contraire il a fait beaucoup pour se pays
      l’algerien machi nekkar !! mais son moment et venus de laisser ca place et se reposer .
      et changer la physionomie du pays dans tous les domaines et trouver un homme capable de rendre se peuple heureux et travailler le pays ( biensur tout les algerien avec )

      6
      12
    anonyme
    18 juillet 2018 - 14 h 08 min

    LITIMA TEBKI OU RABI ZAYADHA FEL HEM

    10
    4
      الهوارية في كندا
      19 juillet 2018 - 4 h 14 min

      Bent Sbaa tabki et Bent Dib Tsseketha

    Bouzorane
    18 juillet 2018 - 13 h 51 min

    C’est l’effet de l’idéologie indépendantiste!
    Le pouvoir se croit nationaliste mais n’a jamais dépassé le stade de l ‘indépendantisme.
    Nous sommes indépendants depuis 60 ans mais nos dirigeants raisonnent toujours comme des colonisés qui lutent pour l’indépendance!!
    Ils ont gardé les réflexes des guérilleros (clandestinité, improvisation, méfiance, paranoïa, tromperie, complexe d’infériorité…).
    L’indépendantisme est propre aux hommes colonisés. Le Nationalisme, lui, est propre aux hommes libres. Nos dirigeants ont raté le virage du Nationalisme en 1962.
    Une guérilla indépendantiste est caractérisée par sa clandestinité et sa dissymétrie (affrontement entre un faible et un fort). Le culte de la clandestinité peut aller jusqu’à simuler un « chef de vitrine ». Le vrai leader, lui, restera dans l’anonymat le plus complet.

    15
    6
    Les chiffres
    18 juillet 2018 - 13 h 26 min

    Voici quelques chiffres sur les réalisations du Président Bouteflika rien que dans le développement humain au cours d’une décennie et demie:
    – Scolarisation de plus de 9 millions d’élèves cette année (2017-2018) dans 27000 établissements d’enseignement avec impression de 65 millions de manuels scolaires et ouverture de 15500 cantines servant des repas chauds gratuitement.
    – Scolarisation d’environ 1 million de stagiaires cette année dans l’enseignement professionnel avec tout le matériel et des bourses pour tous.
    – Scolarisation de plus de 1,75 million d’étudiants cette année dans 107 universités et écoles supérieures avec octroi de bourses à presque tous (attendus 2 millions d’étudiants l’année prochaine). Avec ouverture de restaurants dans tous les campus avec des prix symboliques pour le logement, le transport et les repas. Sans mentionner le nombre de professeurs, des chercheurs, des laboratoires, des bibliothèques et des installations culturelles et sportives.
    – Construction de 100 grands hôpitaux ainsi que de nouvelles cliniques dans plus de 1500 municipalités.
    – Réception d’environ 4 millions de nouveaux logements avec 1,5 million en cours de réalisation.
    – Branchement de 5 millions de logements à l’électricité et de 4 millions au gaz de ville, même dans les montagnes, avec 20000 kilomètres de canalisations, sans oublier les réseaux d’eau, d’assainissement et les routes.
    – Réalisation de 40 stades de grande et moyenne capacités en plus de 100 centres sportifs et 30 centres culturels.
    – Réalisation de 375 hôtels touristiques avec 32500 lits.
    – Sans parler des réalisations des travaux publics, des transports, de l’industrie, de l’agriculture, de l’hydraulique et des industries militaires.
    – Tout cela avec une politique de soutien social de 16 milliards de dollars par an.

    11
    38
      Rezki
      18 juillet 2018 - 14 h 40 min

      @_Les Chiffres. Monsieur / Madame, vous avez oublié de comptabiliser « La Zero », comme facteur de multiplication et moyen de communication de vos chiffres. Refaittes votre calcul, …

      26
      5
        Les chiffres
        18 juillet 2018 - 16 h 57 min

        @ Rezki, si ce que vous dites est une plaisanterie, elle est vraiment de mauvais goût et si c’est un dénigrement cela dénote une ingratitude de grande bassesse. Je ne sais pas votre âge mais si vous êtes de la génération qui a vécu la décennie noire, alors souvenez-vous comment les gens se terraient de peur chez eux dès avant le crépuscule. Rien que le fait d’avoir éradiqué ce cauchemar, sans même les autres réalisations économiques, cela devrait vous ramener à la raison.
        Mais cela ne veut pas dire que l’on doit s’aligner forcément pour un autre mandat pour le président, pour cause d’incapacité physique, quoiqu’on lui reconnaisse avec gratitude les mérites de son oeuvre et le respect qui lui est dû.

        4
        17
          Kamel
          18 juillet 2018 - 18 h 44 min

          On vous paie combien pour dire des sottises aussi grotesques.
          Vous parlez de la décennie noire, vous voulez rire.
          Nos forces de sécurités avaient presque éradiqué le phénomène et le peuple avait pris conscience du danger que représentait ces barbares, malheureusement, ils étaient seul et ils avaient une pression terrible à l’intérieur et à l’extérieur de notre pays (vous n’avez pas oublié l’embargo décrété sur les armes), votre prétendu sauveur les a lavé de tout leurs crimes sans aucune justice pour toutes les victimes, en mettant des forces de sécurités derrières les barreaux pour avoir dit une opinion, en remettant en selle par les média lourds de l’état l’idéologie des barbares que leur peuple a combattu pendant une décennie et que lui vivait dans des palaces à l’étranger, non seulement, il les a sauvé d’une disparition certaine mais ils les assiste dans leur projet macabre contre le peuple.
          Les réalisations dont vous parlez, d’abord, il ne le fait pas avec son propre argent et toutes sont entachées à grandes échelles de corruption par ses copains qui curieusement, comme pour les barbares, aucuns n’est inquiété par la justice quand un simple journaliste dit ou écrit un mot qui n’est pas à sa convenance, se retrouve en prison.
          Alors laissez moi vous dire, c’est soit vous êtes un parasites qui profite du système au détriment du reste de la population ou vous êtes d’une naïveté déconcertante.
          Il n’y a que deux chef d’état qui mérite ce nom que nous avons eu depuis notre indépendance, c’est notre regretté Mohamed Boudiaf et Lamine Zeroual qui a eu a affronté les pires événements de nos histoires.
          le reste on connait l’histoire.
          Je n’ai rie contre personne, je fait mon propre constat.

          17
          2
          Lghoul
          18 juillet 2018 - 20 h 02 min

          On nous resort la decennie noire maintenant. Mais le prince s’est enfui chez les bedouins
          durant cette periode non ?

          15
          2
      ????!!!!
      18 juillet 2018 - 15 h 05 min

      Vous êtes sérieux ? ils sont où ses hôtels et hôpitaux ? Si c’est du second degré alors là bravo , vous m’avez bluffé !

      18
      3
      Mohamed
      18 juillet 2018 - 23 h 04 min

      Salam aleikoum,

      Wow et toutes ces réalisations ont été faites par son propres argents ?
      Un président n’est pas appelé à réaliser ce qu’un simple entrepreneur aux USA entreprend et réalise jusqu’à concurrencer la NASA comme Elon Musk alors lui dans ce cas là disons qu’il est aussi un président.
      Un président digne de ce nom, tisse des alliances, des accords et des débouchés commerciales pour son pays pour exporter et protège son économie, sa finance et son industrie et en d’autres termes, il écrase les autres pays pour l’intérêt de son pays.
      Aux USA, ce sont les gouverneurs qui s’occupent de ces tâches là, si des américains se battent pour devenir président ce n’est pas pour construire des cités ou des usines mais pour créer et garantir des climats favorables à l’investissement, à l’éducation, à la recherche, à la santé, au commerce, établir un système fonctionnel afin de sauter des contraintes et enlever des obstacles.
      Vous savez quoi pour votre écrit ? Comme si vous applaudissez un boulanger qui a cuit et a sorti sa fournée du pain alors qu’il est payé pour ça et que c’est son métier sinon il ferme boutique ou bien comme si vous applaudissez un pompier qui a éteint un petit feu et vous écrivez un article dessus et vous crier au prouesse et au génie alors qu’il a fait fièrement son devoir sans demander son du (Avec tout mes respects aux pompiers que je salue au passage).

      3
      2
    nacer
    18 juillet 2018 - 12 h 03 min

    L’Algérie a des HOMMES politiques chevronnés, des renseignements puissants, une armée redoutable, MAIS une OPPOSITION INEXISTANTE et UN PEUPLE inculte, ignorant et sous anesthésie générale

    89
    11
      Kamel
      18 juillet 2018 - 12 h 29 min

      C’est aux premier que vous citez cher ami de faire en sorte que ça change s’il aiment réellement leur pays et peuple (ce que je doute d’ailleurs).
      Quant’ aux seconds, on les a rendu dans cette état d’impuissance, ils ont même réussi à transformer certains des nôtres en monstre pour qu’ils gardent le pouvoir.

      18
      2
      Anonyme
      18 juillet 2018 - 14 h 12 min

      C tout a fait vrai,nacer. Mais si l’opposition est inexistante c parce que ils n’ont pas accès aux médias télés réservés exclusivement aux FLN RND taj… Comment voulez vous que le peuple connaisse c partis de l’opposition?? À part quelques journaux qui en parlent,la télé beur tv des fois,ils sont interdits de tout. Ajoutez à cela une justice aux ordres..et le tour est joué. La 1ère exigence de c partis doit être une télé libre à la disposition de l’opposition,des débats,des conférences…

      16
      2
    Dadi
    18 juillet 2018 - 10 h 53 min

    Je suis peut être naïf mais il va y avoir des votes non?5eme mandats !!!!!! mais c’est comme si on demandait à un tétraplégique d’être gardien de but de l’équipe nationale.mais bon sang c’est impossible, le peuple va se révolter.

    41
    7
      mami
      18 juillet 2018 - 11 h 29 min

      et pourquoi devons nous nous révolter ??? au maroc,le roi est non seulement tétraplégique mais il est passif et les marocains sont très contents de leur sidhoum.

      52
      23
    Lamri
    18 juillet 2018 - 9 h 09 min

    Je crois qu’aucune personne réaliste et …non naïve en Algérie ne doute de ce scénario que rien ne pourra empêcher. C’est 2014 bis. Tout le reste n’ est que baratin et gesticulations.

    28
    4
    Anonyme
    18 juillet 2018 - 8 h 16 min

    Ces chancelleries n ont rien a foutre dans les affaires interieures de notre pays….Apres tout le peuple Algerien reste seul souverain de son choix.La situation generale dans le monde est extremement dangeureuse,les interventions colonialistes au mepri des droits des peuples se multiplient et les vautours rodent sur tous les territoires et region riches de matieres premieres……L Algerie notre pays doit rester unis et eviter toute destabilisation interne …

    93
    33
      Anonyme
      18 juillet 2018 - 9 h 47 min

      Oui,les mafieux veulent perpétuer le statu-quo pour continuer à se remplir les poches en attendant de …rentrer chez eux,la mission accomplie.Quand au peuple il n’aura que ses yeux pour pleurer le naufrage programmé du…Titanic.

      63
      22
      étonné
      18 juillet 2018 - 17 h 26 min

      vous êtes sérieux ou bien vous avez goûté aux 701kg de coke

      10
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.