Le communiqué sur le 5e mandat est un faux : que se passe-t-il au FLN ?

mandat
Djamel Ould-Abbès et Mouad Bouchareb. D. R.

Par Kamel M. – Des sources au sein du FLN ont démenti que le coordinateur du parti, Mouad Bouchareb, soit l’auteur du communiqué publié sur le site du parti et qui laisse entendre que le président de la République briguerait un cinquième mandat.

Un membre de la direction du FLN, qui s’est exprimé sur la chaîne de télévision privée Numidia TV, a fait part de son étonnement, indiquant qu’une enquête avait été ouverte pour connaître la source de cette déclaration.

Le communiqué [de] Mouad Bouchareb avait pris tout le monde de court, en annonçant, ce jeudi sur le nouveau site de son parti, la tenue de l’élection présidentielle dans les délais, en assurant que le candidat de son parti serait le président sortant.

«Nous sommes à la veille d’une élection présidentielle que nous voulons célébrer comme une fête démocratique où le candidat du parti, le moudjahid Abdelaziz Bouteflika, sera plébiscité pour parachever le processus des réformes afin d’assurer la stabilité de l’Algérie et son développement à tous les niveaux», lit-on dans le message écrit en arabe.

Ce nouvel épisode, qui trahit des dissensions et des désaccords au sein de l’ancien parti unique, est-il le fait de militants fidèles à l’ancien secrétaire général, Djamel Ould-Abbès ? Ce dernier, faut-il le rappeler, avait affirmé qu’il était toujours le patron du FLN qu’il continuait de diriger «à partir de chez lui». Djamel Ould-Abbès soutenait mordicus qu’Abdelaziz Bouteflika allait se présenter à sa propre succession en dépit de sa maladie, et qu’il serait le candidat du FLN en tant que président du parti.

Mais son annonce ambiguë, qui avait été interprétée par les médias et les officines occidentaux comme une déclaration officielle, avait fini par agacer la présidence de la République et le compte à rebours de son éjection du secrétariat général du FLN avait été enclenché dès lors.

K. M.

Comment (23)

    Alger
    29 décembre 2018 - 5 h 53 min

    le clan des prédateurs est aux abois

    En s'en fout
    28 décembre 2018 - 23 h 53 min

    Donner le pouvoir à Netanyahu et n’en parlons plus.

    7
    1
    Ganov
    28 décembre 2018 - 23 h 38 min

    Donnez-moi un seul flniste qui sait taper sur un clavier..de n’importe quoi.

    12
    3
    Pr.Nadji Sassi Oueldechaab
    28 décembre 2018 - 21 h 15 min

    Luttes pour se placer, même sur des strapontins de troisième ordre, luttes pour continuer à détourner, à corrompre, à privatiser une part des ressources publiques, même des miettes de ces ressources, luttes de gens sans foi ni loi,
    luttes infinies, se vendant aux plus forts du moment, luttes d’acaparements, luttes d’hyènes jamais rassasiée, luttes indécentes de gens sans culture, sans dignité, que le hasard des manipulations politiciennes prétendument et mensongerement « de haute stratégie politique» ont placer la, à la porte du pouvoir, transformant un peu plus année après année, les institutions, les ministères, les partis du pouvoir, comme
    autant d’instruments à leur merci, et à leur bénéfice presque exclusif, au détriment de la collectivité et la construction d’un État moderne.
    Ne reste t il personne de suffisamment
    « decideur» pour soulager l’Algérie de ses
    sangs-sues malfaisantes, qui a plus de 71 ans d’âge comme dans certaines institutions, directions administratives d’Universités et de Facultés, Directions de Ministères et autres institutions économiques culturelles et administratives, continuent de détruire le pays pour s’accaparer de quelques sous, quelques avantages indus ?

    Pr Nadji Sassi Oueldechaab

    9
    3
    Mohamed El Maadi
    28 décembre 2018 - 20 h 40 min

    Le general Nezzar est l’homme de la situation .Ce bonhomme a un sacré pedigree et lui ont lui fera pas a l’envers .La mare au crocodile il est né la dedans .

    14
    23
    MELLO
    28 décembre 2018 - 20 h 31 min

    Nous , petit peuple, avons été trop manipulés par la  » main de l’etranger », maintenant cette main de l’étranger est bien arrivée à manipuler les hauteurs du pouvoir Algérien. Qui sème le vent récolte la tempête.
    Mais, sérieusement, cet imbroglio n’est en fait qu’un ballon de sonde lancé pour tester la personnalité de ce Mouad Bouchareb pour une éventuelle candidature, ou encore cette main de l’étranger voudrait disculper la candidature de ce nouveau secrétaire général du FLN. QUI SAIT ?

    8
    3
    Anonyme
    28 décembre 2018 - 20 h 29 min

    Ce genre d’info n’intéresse pas le peuple,on s’en fout si 5 eme mandat ou pas. À 5 mois des elections le peuple est ignoré,il n’y a aucune vie politique,pas de libertés d’expression,pas de liberté d’information,les médias sont monopolisés par le pouvoir,pas de débats… Alors à quoi servirait cette élection dans c conditions? En plus,l’appareil judiciaire est entre les mains du pouvoir,les juges chargés d’appliquer les lois ont peur de les appliquer selon le droit,de peur de représailles,car leur carrière est sous le contrôle du pouvoir,les journalistes idem,de peur d’être emprisonné…le conseil constitutionnel est sous contrôle du pouvoir.. Tout est bouclé. Alors 5 eme mandat ou pas c moussa hadj,hadj moussa.

    16
    5
      cousin022
      29 décembre 2018 - 3 h 12 min

      Non merci, pas de Général.

    Anonyme
    28 décembre 2018 - 19 h 28 min

    Ce pouvoir ne communique pas par des signes reconnaissables de tous et compréhensibles du commun des mortels. Lorsque l’on a affaire a ce genre de communiques tel que celui attribue au coordinateur du FLN il faudrait savoir lire entre les lignes et il faudrait aussi savoir lire derrière les lignes. A mon humble avis ce communique est la copie conforme d’un communique datant d’avant les élections de 2014 et qui était attribue a l’ex secrétaire Amar Saadani. Lorsque l’on sait la haine que voue Saadani a l’égard de Ouyahia ce pseudo communique est une façon de dire aux partisans de ouyahia au sein du FLN qu’une partie du FLN est contre son investiture et qu’ils feraient tout pour ne pas qu’elle advienne.

    10
    2
    Anonyme
    28 décembre 2018 - 18 h 45 min

    Le brouillard se dissipe et la situation se clarifie. Le coup de force comme séquence spécifique des Bouteflika que l’analyse d’empreinte génétique permet de distinguer revient au-devant de la scène pour la énième fois et s’impose comme seule évidence à la quadrature du cercle. Quelle puissance étrangère va-t-elle vous donner l’onction de continuer à exister sur la scène internationale ? Vingt années et des centaines de milliards de dollars consumés sur l’autel de la vanité pour des millions de vies brisées, que vous reste-t-il de toutes vos trahisons ?

    30
    2
    Mir
    28 décembre 2018 - 18 h 43 min

    C’est la pagaille au sommet. Pas de chef donc beaucoup de chefs. La Main Invisible en flagrant délit d’usurpation de fonction. Tout le monde agît et parle au nom d’un Président invisible. Le pays est gouverné par un clan clandestin.

    34
    2
    Algerian
    28 décembre 2018 - 18 h 42 min

    La branche politique de l ANP indique dans son communique que les chiens aboient ,la caravane passe.

    10
    3
    Lghoul
    28 décembre 2018 - 18 h 37 min

    Combien de preuves supplémentaires avons nous besoin pour comprendre que personne ne sait qui fait quoi et qui dirige quoi. Une chose est sûre: Ceux qui les soutiennent en fermant les yeux contre quelques puits de pétrole et des contrats pour que les tubes digestifs consomment jusqu’a l’indigestion ne peuvent plus avaler le crocodile su siècle. Fermer les yeux devant le vide.
    Un pays laissé a un fantome entouré de rapaces de toutes les couleurs prets a déplumer le pays jusqu’aux os. Alors pour combien de temps leurs souteneurs vont se taire, vont ils fermer les yeux ? Voila ou ils sont arrivés: Dans un vide sans nom. Alors les charlatans, cessez de vous moquer du peuple et cessez de prendre le peuple pour une poignée d’imbéciles. Pour les « souteneurs », l’histoire vous jugera un jour. L’enfant prodige, khelil est en train de trainer officiellement des affaires de corruption en Italie qui sont TUES et IGNOREES en Algérie. Rien ne vous donne aucune excuse pour nous faire passer ce que vous appelez « continuité », qui est en réalité la continuité de la corruption, de la médiocrité, des mensonges, de tliba, de hadad, des drebki et de la décéption. En plus, une chose est sûre selon les experts: Le pétrole ne monterait plus jamais au niveau qui vous permettra de jeter encore plus d’argent par les fenêtres pour prolonger le vol et la corruption et approfondir encore plus les divisions entre les nouveaux riches et la majorité pauvre. Tout est contre vous et le peuple a bien noté votre « côte de popularité ». Le fln et le rnd sont maintenant les partis qui représentent le mensonge et la tartuferie du siècle depuis 62. Les seuls qui font semblant de les croire sont les rentiers traditionnels. Comme la rente est maintenant finie, qui les croira ? Voila donc ou ils sont arrivés: Une impasse qui n’a pas d’issue même de secours. Alors récoltez ce que vous avez semé: Les divisions, la diversion, la haine et le mensonge au point ou même la religion a été instrumentalisée pour faire endormir le peuple. Jamais un gouvernement ainsi que la gestion du pays sont si impopulaires dans l’histoire du pays. Voila donc le VRAI BILAN de 20 ans de chimères: The dream is over. Le rêve est fini.

    31
    2
    Bouzorane
    28 décembre 2018 - 18 h 07 min

    Je persiste dans l’espoir et l’optimiste.
    Des élections présidentielle et législatives le même jour.
    Nouveau président, nouveaux députés, 50 ans maxi… férocement Nationalistes!

    10
    7
    Karamazov
    28 décembre 2018 - 18 h 03 min

    Et alors, cela prouve quoi ? Qu’ils n’en savent pas plus que nous autres et qu’ils sont prêts à suivre le candidat du système quel qu’il soit ou qu’ils ont été trop vite en la besogne, et après ?

    Il me semble que s’il y a un lézard ce n’est point dans la candidature ou non de Fakhamatouou mais dans l’opportunité de ce communiqué.

    7
    2
    Kenza
    28 décembre 2018 - 18 h 02 min

    Que se passe-t-il au FLN ? Hélas, rien de nouveau. Juste les magouilles habituelles !

    19
    2
    ANONYME 1
    28 décembre 2018 - 17 h 50 min

    En tant que citoyen je m’insurge.
    Que d’un parti partent des fausses informations.
    C’est qu’il y a des gens qui manipulent et veulent imposer des choix.
    Messieurs sachez le que c’est dans ces moments là d’incertitudes et d’hésitations que tout peut basculer et que tout peut se faire voire vous imposer des choix qui ne sont pas désirés.
    Malgré votre expérience vous finirez à force de tentatives malsaines, par accepter malgré vous des idées des choix, ou des personnes qui vont œuvrer contre l’intérêt du pays.
    Le jour où vous vous rendrez compte il se ra trop tard, car ces personnes auront placés des hommes à eux aux différents postes du pouvoir.
    Regardez ce qui se passe en Europe ; plusieurs pays européen sont colonisés malgré eux depuis des décennies et ce n’est que maintenant que certains commencent à bouger. Regardez ce qui se passe actuellement avec Trump, l’Amérique profonde vient de se rendre compte qu’elle travaille pour d’autres intérêts que ceux des Usa.

    10
    5
    Anonyme
    28 décembre 2018 - 17 h 44 min

    Le règne d’un personnage bien plus aventurier au final que réellement homme politique, qui apparaît dos au mur dans une situation de blocage politique comme seule forme possible de gouvernement

    8
    3
    La peste ou le choléra?
    28 décembre 2018 - 17 h 39 min

    Pour l’Algérie et son Peuple l’année 2018 et la nouvelle année 2019 vont être généreuses, nous allons avoir droit à la peste et le choléra à la fois. Le poisson est pourri par la tête et la contamination est entrain de gangrener le pays tout entier. Un honte, ou sont les Patriotes, les hommes d’Etats pour mettre fin à ce scénario cauchemardesque d’une poignée de charlatans qui autour d’un président moribond manipule un pays. Ce président rentrera dans l’histoire comme la honte du pays et comme l’homme qui aura mis le genou à terre de notre nation. Il sera jugé par durement l’histoire et son nom resta maudit à jamais par tout un peuple.

    35
    4
    CYTOYEN
    28 décembre 2018 - 16 h 57 min

    soit le FLN adopte le mouvement de la girouette soit il est piraté et dans les deux cas il est instable et pas crédible .

    20
    3
    karimdz
    28 décembre 2018 - 16 h 53 min

    Il y en a qui joue aux devinettes, et d autres qui diffusent des fausses informations… Le jeu semble plus compliqué qu’on ne le pensait, va falloir appel à Louisa la guazanna pour y voir plus clair…

    19
    6
    Anonyme
    28 décembre 2018 - 16 h 51 min

    Que se passe t-il au FLN? bonne Question : et ben voila ne sont des politiciens sont des hommes d’affaires rappeler vous ce jamel oulèd abbès, une fois sont sur la chaise deviennent abominable….

    8
    3
    EL Vérité
    28 décembre 2018 - 16 h 43 min

    Panique à bord du bateau du FLN-RND,que faire n’est un commandant de Bord compétent n’est des officiers a la hauteur, tous des amateurs de l’opportunisme et les magouilles, très bientôt le bateau coulera et quarante millions d’hommes et de femmes avec Sauve qui peut Elle Hargga Tsellek

    17
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.