Aucun soutien n’a été apporté à l’Algérie durant la décennie noire selon Aït Hamouda

NA Aït Hamouda
Le député indépendant Nordine Aït Hamouda. D. R.

Par Hani Abdi Le député indépendant Nordine Aït Hamouda a relevé, devant des membres de la commission de l’Union européenne, les dangers d’un traitement laxiste du phénomène du terrorisme qui n’a pas de nationalité. Dans une intervention consacrée en partie à la dramatique expérience algérienne durant la décennie noire, ce député indépendant a affirmé que la lutte contre l’hydre terroriste est un travail de tous les jours.

«Le terrorisme est comme la grippe aviaire, il ne connaît pas de frontières. En tant que démocrates, il est de notre devoir de protéger la démocratie pour qu’elle ne soit pas un moyen entre les mains des terroristes pour assassiner la démocratie», a-t-il affirmé dans son discours, estimant que «c’est le laxisme des autorités, le laissez-faire des parents, le mépris des politiques, l’arrogance des journalistes, la tolérance de la société et la négligence de l’école conjugués à la passivité et parfois la complicité des gouvernants qui ont causé la faillite puis l’errance et l’ignorance qui ont fait de notre jeunesse une proie entre les mains des organisations terroristes».

Nordine Aït Hamouda a considéré que se dresser contre cette hydre qui sème la mort et le deuil au sein des populations est plus qu’un devoir. Nordine Aït Hamouda a fait une rétrospective de ce qui s’est passé durant les années 1990 en Algérie, en pointant le laxisme, voire la complicité des Occidentaux et plus particulièrement des Européens qui acceptaient d’accueillir chez eux des terroristes. «Ceux qui assassinaient sauvagement journalistes, intellectuels, syndicalistes, hommes politiques, médecins, hommes de théâtre, chanteurs, jeunes filles refusant de porter le voile, et même des bébés arrachés à leurs mères ont trouvé grâce et accueil dans certaines capitales européennes», a-t-il dénoncé, précisant qu’en revanche «les patriotes résistants qui ont pris les armes pour défendre leur village, leur honneur et prêter main forte aux appelés du Service national pour venir à bout de la bête immonde, étaient, pour certains donneurs de leçon occidentaux et autres revanchards nostalgiques de l’Algérie française, des indésirables». Nordine Aït Hamouda a exprimé toute sa fierté d’avoir été «le principal initiateur de la résistance citoyenne à la tête d’un groupe d’autodéfense en Kabylie». Il dit assumer l’entière responsabilité d’avoir «pris les armes contre ces criminels».

«La passivité et le manque d’anticipation de certains gouvernants européens font qu’aujourd’hui à titre d’exemple la France abrite quelque 1 700 terroristes, la Belgique 470, l’Allemagne 760, la Suède et la Norvège près de 300… Et la contamination est presque dans tous les pays de votre communauté», a-t-il souligné. Ce député indépendant a souligné que l’Algérie avait connu le terrorisme des Groupes islamiques armés bien avant qu’il se greffe dans ces autres pays. «Même si le premier attentat inaugural de la fameuse décennie noire remonte à 1990, les actes de propagande, de radicalisation et de violence ont commencé à la fin des années soixante. Pendant plus d’une décennie, l’Algérie a été isolée et aucun soutien n’a été apporté à notre peuple qui ne voulait pas abdiquer», a-t-il relevé devant les membres de la commission de l’UE.

Nordine Aït Hamouda a rappelé comment certains journalistes européens avaient traité les évènements vécus en Algérie durant ces années de braise. Il a relevé qu’ils qualifiaient le drame algérien de «guerre civile, alors qu’elle était une guerre contre les civile». Ce député indépendant a affirmé que les Européens étaient restés aveugles, sourds et muets aux massacres commis par des terroristes.

Pour lui, «certains gouvernants sont coupables de non-assistance à peuple en danger». «Par leur passivité, pour ne pas dire complicité, ils ont fait acte d’atteinte aux droits de l’Homme qu’ils s’évertuent de protéger», a-t-il soutenu, assurant que le peuple algérien a vaincu, seul, l’hydre terroriste. Nordine Aït Hamouda a souligné que «durant sa peine et sa souffrance, le peuple algérien est resté digne».

«Nous n’avons connu ni exode ni migration de masse pour fuir le terrorisme. Nous sommes un peuple de résistants», a-t-il insisté, assurant que s’il s’était permis une telle rétrospective, c’est pour alerter les Européens que «le combat qui doit être livré à ce fléau s’impose au quotidien, dans tous les domaines d’activité et concerne toute personne dotée d’intelligence et imprégnée des valeurs de liberté et des droits de l’Homme».

H. A.

Comment (21)

    Menhir
    19 juillet 2018 - 12 h 57 min

    C’est très complexe, il ne faut pas oublier octobre rouge, le nid de l’extrémisme se nourrit de la pauvreté du manque d’éducation du fait de la grande corruption qui regne dans les pays du tiers-monde. La responsabilité est d’abord des dirigeants algériens puis de l’arabie Saoudite et des occidentaux

    3
    1
    Ils sont complice des années 90
    19 juillet 2018 - 5 h 15 min

    Tarzan : Cela même qui veulent que l’on ouvre nos frontières lol Sachant que ce sont eux qui les ont fermés en premier pendant que l’on nous assasinaient sans aucune aide !

    7
    1
    Algerie mon pays
    19 juillet 2018 - 4 h 57 min

    Que dieu te benisse si Hamouda,yaatik essaha

    salim31
    19 juillet 2018 - 0 h 20 min

    c est bien de rappele aux autres et surtout a sois meme _qu ‘ il faut se fouttre de l avis des autres ou se que penserais ou meme de d eventuels sanction _ la securite du pays passe avant tout _ imaginer si la algerie avaient ceder a amnystie st egedio et cie en serait en plein dawla islamya maudite , meme si la vermine n a pas ete totament exterminer

    11
    1
    Mimi
    19 juillet 2018 - 0 h 19 min

    Un grand bravo vous êtes un vrai patriote.

    14
    1
    Felfel Har
    18 juillet 2018 - 23 h 35 min

    Il y a des moments où il faut dire crûment la vérité à ceux, ces européens trés « droits-de- l’homme-istes » qui ont fait les autruches pendant la décennie macabre. Ils ont couvert les terroristes, allant même jusqu’à gober leur propagande et la France du raciste Mittérand qui se frottait les mains dans l’espoir de reprendre pied à Sidi-Ferruch. Ils se sont même permis d’absoudre les islamistes de crimes qu’ils revendiquaient haut et fort, pour nous pondre une monumentale idiotie du genre « qui tue qui? » pour accuser notre vénérable armée qui faisait face dans les montagnes comme dans nos rues, aux hordes sauvages dopées au wahabisme et au Capgon, cette drogue dont l’OTAN abreuve ses mercenaires sanguinaires d’El-Qaida, métamorphosée en Daesh. Oui, il faut marteler cette vérité pour que les Européens cessent de croire aux balivernes de leur presse et de leurs politicards, complètement prosternés devant les impérialistes anglo-saxons. L’Algérie se souviendra de cette bien-pensante Europe qui a offert le gite, le couvert et la protection à ceux qui nous ont endeuillés. Qu’ils expient leur faute en pleurant les victimes de ceux-là mêmes qu’ils ont chouchoutés!

    16
    1
    Gatt M'digouti
    18 juillet 2018 - 22 h 26 min

    Allah itawel fi 3omerk ya radjel ! c’est net, précis, et percutant ! c’est avec ces statistiques révélateurs,et prouvés « la France abrite quelque 1 700 terroristes, la Belgique 470, l’Allemagne 760, la Suède et la Norvège près de 300″ que nos dirigeants doivent jeter à la face de la France de l’UE et des ONG et frapper du poing sur la table et non pas trembler devant des petits merdeux ! Faites le Ya Bouguelb, vous avez un peuple kamikaze derrière vous qui ne tolère pas  » el del » !!!!!
    Arfa3 rassek ya ba ? Toz! El 3iza wal karama ? toz et retoz !
    Mr Mokri, je vous défie, vous homme religieux de parler ainsi et dénoncer ! « Que la crainte des gens ne vous empêche pas de dire la vérité lorsque vous la voyez, en êtes témoins ou l’entendez »
    Je dis ça mais j’en suis pas sur ! vous n’êtes bon qu’a « haramiser » le grille pain et le réveil matin !

    6
    1
    TARZAN
    18 juillet 2018 - 22 h 20 min

    moi je ne n’oublierai jamais l’attentat de marrakech en 1994 commis et commandité par le makhzen juste pour accuser et isoler l’algérie. le tapage médiatique était bien huilé avec l’aide de la france. je me rappelle sur toutes les chaines françaises, on ne voyait que les marocains qui insultait le peuple algérien avec des phrases choques et choisies, je bais en rappeler quelques unes devant dieu soubhanou: « algériens dehors du maroc », « on n’en veut pas d’algériens, ce sont des terroristes », « les algériens veulent massacrer les marocains peuple pacifiste » etc; avec le recul, on comprend pourquoi cet attentat et qui est les véritables commanditaires. on voulait isoler l’algérie, la couper du monde en faisant peur à tout étranger de venir en algérie pays de « terroristes ». bizarrement toutes les images des jt français ont disparu des archives, ces jt qui en réalité montrent clairement le jeu trouble et complice de la france avec le maroc. quand j’entend des algériens appeler à ouvrir les frontières avce un pays qui voulait notre perte, je me dis quels traitres et lâches que vous êtes. le maroc avait calculé son coup: avec l’instauration des visas, ils voulaient trier les algériens qui désirent partir au maroc, uniquement ceux qui font les affaires des marocains (riches, artistes, intellectuels etc. ). avec cet attentat et en accusant à tort l’algérie (on attend toujours des excuses officielles ety pas de « regrets »), le maroc voulait aussi faire peur aux multinationales de venir s’installer en algérie, en leur proposant le maroc avec une main d’oeuvre docile (nous on est des terroristes notoires), un cadre de vie meilleur et sécurisa,t par rapport à l’algérie, et le marché algérien pour écouler les produits grace à l’UMA. le calcul marocain, vise ausi à mettre ‘économie algérienne à genou et donc ils pensaient que les sahraouis peuvent dire bye bye à l’aide de l’algérie et rendrait leur combat impossible avec en plus les médias français derrière, pour une propagande destructrice. mais l’algérie est aussi appelée « el mahroussa » le pays de la baraka, le pays béni de dieu, et tous les calculs franco marocains s’avèrent néfastes pour eux. l’UMA adieu à jamais, les frontières sauf en cas d’un traitre à la tête de l’algérie ne s’ouvriront pas de sitôt, les multinationales contraintes d’investir en algérie si elles veulent vendre en algérie et que tous les produits fabriqués au maroc ne rentreront pas en algérie. le marché africain passe par l’algérie et non plus par le maroc comme c’était prévu dans leurs calculs, l’étouffement de l’économie est au maroc et pas en algérie, le chômage sera aussi au maroc en plus grave puisque les multinationales ne veulent pas investir dans un marché mort, mais en algérie puissance régionale et pays émergent par excellence dont tous les indicateurs laissent présager un avenir radieux. aujourd’hui le maroc est en train de tout faire pour rouvrir les frontières car c’est une question de vie ou de mort pour eux, et je dis aux algériens de ne pas être faible et jouer aux généraux avec des traitres, car le maroc et les marocains ne rateront jamais l’occasion de nous trahir pour nous détruire. nos saints et nos aïeuls nous le rappelaient sans cesse, et c’est par leur trahison qu’ils nous ont pris oujda, figuieg et toutes les terres à l’est du fleuve moulouya, une récompense française pour leur trahison envers émir abdelkader, cheikh bouamama et bien bien d’autres . algériens ne croyez pas à la fraternité marocaine (le fameux « hna khout’), elle n’a jamais existé depuis que le monde existe, et n’espérez rien d’un peuple qui se prosterne pour un roi en défiant et en insultant notre el khaleq! vous courrez à votre perte!

    13
    1
    Sans l' occident vous ne seriez pas au pouvoir
    18 juillet 2018 - 22 h 18 min

    Ils ne sont pas credibles les differents clans se couvrent les uns les autres. Le regime a pourri la source. Ni islamistes ni laics,

    5
    6
    Séhab
    18 juillet 2018 - 22 h 05 min

    Merci Merci d’avoir relevé la tette des algériens et d’avoir mis les points sur les i
    à ces hypocrites et traîtres d’européens et leurs tête la France!!
    voila un algérien qui parle algérien il mâche pas ces mots c’est du directe apprendre ou a laisser!! qu’est-ce que il auras mets dans les miches
    je suis fier de vous Monsieur Aït Hamouda!!!

    bien CORDIALEMENT

    17
    Amine
    18 juillet 2018 - 21 h 31 min

    RESPECT MONSIEUR AIT HAMOUD . ..TEL PÈRE TEL FILS

    15
    1
    chaoui04
    18 juillet 2018 - 21 h 23 min

    Bravo MONSIEUR ,vous leur avez donné une leçon magistrale à ces félins européens. Ils voulaient fragmenter l’Algérie ,avec la complicité des faux dévots de l’espèce du VIET benhadj et le gourou au visage buriné abbassi.
    Grace aux vrais fils de la nation que l’Algérie fut sauvée de l’hydre terroriste et de leurs mentor ‘KHARABES , gaulois et voisin de l’est comme de l’ouest.Bravo encore une fois.

    12
    1
    boghni
    18 juillet 2018 - 20 h 57 min

    bravo mr ait hamouda de leur rappeler leur stratagėme de la decenie du sang et que grace aux peuple algerien leur plans anti algeriens n’a pas fonctionner,le qui tue qui et encore dans la memoire des algeriens,l’europe commet toujours des betises mais ils les reconnaitront toujours a moitiė,car ils jouent sur leur culture pragmatique c’est a dire de l’hypocrisie a l’etat pur,nous algeriens notre culture est claire soit je suis avec toi ou je ne le suis pas , voila.azul et tahia el djazair.

    26
    5
    Anonyme
    18 juillet 2018 - 19 h 52 min

    Ait hamouda elmarhoum amirouche est fière de vous ! Pourquoi pas vous le future président de la république algérienne ? Tentez vous n avez rien à perdre !

    25
    7
    Complices !
    18 juillet 2018 - 19 h 27 min

    ** Aucun commentaire, M. Aït Hamouda. Tout est dit et bien dit.
    Ils savent tout cela depuis le début, en temps réel. Mais, M.. Aït Hamouda vous faites très bien de le leur rappeler, afin qu’ils sachent que nous n’avons rien oublié et nous ne l’oublierons jamais.
    ** No comments, Mr Aït Hamouda. Everything is said and well said.
    They know all this from the beginning, in real time. But, Mr. Aït Hamouda, you are very good in reminding them, so that they know that we have not forgotten anything and we will never forget it.
    ** Keine Kommentare, Herr Aït Hamouda.
    Sie wissen das alles von Anfang an in Echtzeit. Aber, Herr Aït Hamouda, Sie erinnern sie sehr gut, damit sie wissen, dass wir nichts vergessen haben und wir es nie vergessen werden.

    47
    8
    CONSTRUISON DES MURS
    18 juillet 2018 - 19 h 13 min

    Auncun soutien par ce qu’ils étaient tous contre nous ! Donc on s’occupe que de la sécurité de notre pays et on doit verrouiller nos frontières pour que les migrants censés nous métisser ou nous terrorisés et envoyer par les occidentaux ne puissent plus venir en Algérie.

    43
    8
    LE BOULEVARD DE L ABIME
    18 juillet 2018 - 18 h 10 min

    chapeau bas M AIT HAMOUDA vous êtes un pur produit de la grandeur kabyle dont le symbole de la résistance ,restera à jamais ,votre père si Amirouche. Le lion ne peut enfanter que des lionceaux. YA ASSAFI 3ALA MA MADHA.

    37
    9
    Action
    18 juillet 2018 - 18 h 06 min

    Et le résultat des PATRIOTES si quoi????????

    6
    49
      MELLO
      18 juillet 2018 - 22 h 57 min

      Ils se sont mêlés à l’armée régulière pour créer davantage d’anarchie en ce bas monde où tout le monde fait tout. Du temps où il était député du RCD , il siégeait avec une arme et menaçait tout député le contredisant.
      J’aimerai que Nourredine nous clarifie sur la mort de MATOUB. Il est très mal placé pour nous parler des années noires.

      4
      12
        Action
        19 juillet 2018 - 6 h 00 min

        @MELLO,vous étres du Fis ou du FFS?????

        5
        1
    Anonyme
    18 juillet 2018 - 17 h 47 min

    Allah yaghtik essaha monsieur
    Aït Hamouda. Ces salopards des membres de l’Eu savent très bien se qui s’est passé en Algerie pendant la décennie noire,mais ils se gardent de dire la vérité car ils sint tous complices.Hélas,aujourd’hui c’est l’Hydre salafiste qu’il va falloir combattre sur notre sol.

    54
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.