Aïd El-Adha : revalorisation des peaux de mouton

aid el adha
Quelque 250 000 peaux de mouton seront collectées à Oran, lors de l’Aïd El-Adha, afin de les valoriser. D. R.

Quelque 250 000 peaux de mouton seront collectées au niveau de la wilaya d’Oran, lors de l’Aïd El-Adha afin de valoriser cette matière de valeur économique et commerciale, a appris l’agende de presse officielle APS de la direction locale de l’industrie et des mines.

Cette opération, première du genre au niveau du pays, s’inscrit dans le cadre du programme du ministère de l’Industrie et des Mines, en collaboration avec celui de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire et avec le soutien de la Banque mondiale, a-t-on souligné de même source, ajoutant qu’une rencontre a été tenue, mercredi, au siège de la wilaya, pour fixer des sites de collecte et de salinisation des toisons.

Cette expérience-pilote, qui concernera également les wilayas d’Alger, Constantine et Annaba, vise à valoriser le cuir, une matière première de valeur commerciale et économique. Il s’agira également de préserver l’environnement, car ces peaux sont considérées comme des déchets par les citoyens, a expliqué Abderrahim Khaldoun.

Cette opération verra la mobilisation des collectivités locales. Les communes procéderont à la collecte des peaux de moutons qui seront transportées directement aux Centre d’enfouissement technique des déchets (CET) pour les saliniser puis les transférer vers les tanneries, selon l’accord convenu lors de cette rencontre.

Cette initiative a vu la participation de quatre tanneries à Oran, de l’entreprise publique de la commune d’El-Amria (Aïn Témouchent), de l’entreprise Enasel qui fournira ce produit en quantités suffisantes, l’entreprise de nettoiement d’Oran ainsi que l’association Souboul Kheirat qui s’occupera également de la collecte. Pour la réussite de cette initiative, la direction de wilaya des affaires religieuses a été chargée de la campagne de sensibilisation sur l’importance de cette opération, qui débutera le 3 août prochain.

R. N.

Comment (7)

    makasi ali
    22 décembre 2018 - 12 h 34 min

    Pourquoi ne pas offrir des uniformes convenables et securitaires a tous les employes des tanneries…

    Walker
    27 juillet 2018 - 17 h 20 min

    L’Algérie ou le royaume du gaspillage. ..

    Anonyme
    27 juillet 2018 - 13 h 03 min

    GATT M’DIGOUTI @

    Exact YA KHOUYA !!
    Ils ont détruit tout ce qui faisait la fierté de l’Algérie
    Le cuir Algérien était d’une réputation mondiale !
    Ils ont remplacé tout notre savoir faire par la barbe et le foulard qui ont bouché notre cerveau.
    LA ROKYA des charlatans est devenue notre science innovatrice de l’ignorance.
    Pauvre Algérie….même les chats veulent devenir Harraga.

    10
    4
    Anonyme
    27 juillet 2018 - 10 h 00 min

    Faudrait-il que la toison ne soit pas un mille trou.

    2
    10
    Gatt M'digouti
    26 juillet 2018 - 16 h 00 min

    Il fallait ne pas faire exploser la SONIPEC ! 40 ans après on se réveille ! A l’époque cette merveilleuse société fabriquait des blousons pour les sapeurs pompiers de la France et exportait des mocassins vers l’Italie !

    36
    13
      Tinhinane-DZ
      27 juillet 2018 - 13 h 08 min

      Ceux qui ont détruit SONIPEC veulent avoir la peau de Cevital. Toujours dans la continuité pour laisser l’Algérie un pays importateur par excellence!

      7
      3
    Kahina-DZ
    26 juillet 2018 - 15 h 49 min

    Vous avez tardé.
    Avez vous eu une révélation divine ??. C’est rare de voir une décision aussi positive.
    Il faut l’appliquer dans toutes les wilayas.

    29
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.