Nouvelles missions de la gendarmerie : proximité et renseignement

gendarmerie, GN
La Gendarmerie nationale, un corps d'élite qui se redéploie. ©Abdenour/PPAgency

Par R. Mahmoudi – Les changements à la tête des commandements régionaux et des regroupements de wilaya de la Gendarmerie nationale se poursuivent à un rythme soutenu. Mercredi, un nouveau chef du regroupement de la wilaya de Tlemcen a été installé par le commandant régional d’Oran, le colonel Mohamed Triki.

A cette occasion, le colonel Triki a donné des instructions strictes pour «intensifier l’activité de sécurisation des citoyens et de leurs biens et activer le travail de proximité».

Cette directive ferme du commandant régional d’Oran laisse penser qu’elle exprime une nouvelle stratégie et une nouvelle vision de ce corps de sécurité, qui vont accompagner sa réorganisation actuelle. Sa présence sur plusieurs fronts (lutte contre le terrorisme, contre la corruption, surveillance des frontières, enquêtes judiciaires, etc.) impose à la Gendarmerie nationale de redynamiser ses dispositifs et ses effectifs pour faire face aux nouveaux défis qui se posent au pays.

Aussi, la référence que fait le colonel Triki à la nécessité pour les gendarmes d’être plus proches des citoyens à travers un travail de proximité plus soutenu, laisse-t-il entendre que ce corps se propose de travailler plus étroitement avec les autres corps de sécurité en charge des questions liées au maintien de l’ordre et à la collecte du renseignement.

C’est d’ailleurs le même mot d’ordre exprimé par le nouveau chef du commandement régional de Blida, le colonel Abdelkader Belatrèche, lors de la cérémonie d’installation qui a eu lieu le même jour. Lors de son intervention, ce dernier a mis l’accent sur le travail de proximité et le renseignement sécuritaire. Il a, lui aussi, exhorté les hommes de ce corps à «redoubler d’efforts» pour assurer la sécurité des citoyens face à la montée de la délinquance et du banditisme, notamment dans les nouvelles cités résidentielles.

R. M.

Comment (6)

    Kahina-DZ
    26 juillet 2018 - 16 h 08 min

    Le point faible de l’ Algérie est interne.
    OUI.. Les frontières sont bien gardées mais l’intérieur est laissé au diable et aux prédateurs.
    C’est la loi du désordre et de la jungle qui gère l’intérieur du pays.

    14
    3
      Gens d'Armes !
      26 juillet 2018 - 20 h 00 min

      L’interne est en jachère, on peut l’appeler Brouillon, à un moment X il faudra une mue, venimeuse, et mortelle au besoin, mais simultanément justice, respect absolus, pas de pitié pour le citoyen mal né, mal construit grâce à des agents impeccables incorruptibles, polis mais sans états d’âme dans l’application de la loi devenue alors inviolable par les « Sahbi Flen », son ami oueld El Hram comme lui ! Pour le moment en zone rurale domaine du gendarme les voleurs font LEUR loi… Etc. Gens d’armes, vous tirerez sur Le Voleur le moment venu, et les voleurs se recycleront ou suicideront ! El Jazaïr deviendra sûre à l’intérieur comme lorsque l’émir Abdelkader la tenait, un Chérif oueld El Halal !

      4
      5
    Lamari mehd
    26 juillet 2018 - 13 h 02 min

    Le premier ennemi de l’Algerie,c’est les forces rétrogrades organisées au sein des partis islamistes et des sectes d’obédience arabo-islamiste telles que l’association des oulémas et consorts. La crainte et d’autant plus grande que certains autres secteurs trés sensibles ont été infiltrés. C’est de cela qu’il faut craindre le pire, d’autant qu’ils tiennent en otage le secteur vital de l’éducation. Ces derniers temps, certainement en prévision de l’echeance electorale decisive de 2019, ils rameutent leurs troupes et leurs sponsors etrangers a l’exemple des pays arabe du golfe et la turquie d’Erdogan, sous les regards ironiques de l’occident qui espere le Chaos… .c’est là la plus grande menace face aux Algeriens. elle est interieure… car les frontieres sont gardées et bien gardées par nos enfants de l’ANP…..

    44
    9
    Anonyme
    26 juillet 2018 - 9 h 50 min

    Je prie ALLAH le misericordieux,l’omniscient de protéger notre patrie l’Algerie….contre les attaques occidentalo-sioniste,destructeurs de la oumma,il convient d’établir un pont en béton armé entre l’armée,la police,la gendarmerie et les citoyens algeriens….الله أكبر فوق كيد المعتدي و تحيا الجزاءر وطن الأحرار….

    13
    18
      Mohamed
      26 juillet 2018 - 12 h 10 min

      Vous avez oublié les pires ennemis, car les entités que vous avez cité ne présentent aucun danger immédiat, ce ne sont que des épouvantails qui font semblant de faire peur, mais le vrai ennemi est à l’intérieur qui ronge la société, l’économie, la nation et la patrie comme une termite qui ronge l’arbre de l’intérieur et à l’apparence, vous croirez que cet arbre est solide mais à l’intérieur, c’est cru et vide, il suffit d’un simple coup de vent et cet arbre tombe.
      L’arme de cet ennemi d’intérieur est pire que toutes les armes de destruction massives réunies, qui sont la corruption, la malversation, le détournement, propagation de l’ignorance et de sa promotion, mettre à l’écart les compétents et l’élite, propagation des rumeurs, propagation des fléaux sociaux (drogue, délinquance, …), leur effets sont pires que l’explosion d’une bombe atomique car ses effets sont localisées seulement dans une zone bien déterminées mais ces armes là que l’ennemi d’intérieur utilise se propage dans toute la société et influence négativement à travers les générations présentes et celles à venir.
      Alors SVP, ne nous détournez pas du vrai danger qui guette notre Algérie par les faux ennemis qui ne sont que des épouvantails et quand notre pays s’affaiblira par ses ennemis de l’intérieur qui font un travail de sape, nous serons là, à la merci de cette épouvantail qui fera de nous ce qu’il voudra car à ce moment là, nous aurions pas de quoi lui faire face et de quoi lui résister.

      15
      7
    kilma
    26 juillet 2018 - 9 h 48 min

    Je prie ALLAH le misericordieux,l’omniscient de protéger notre patrie l’Algerie….contre les attaques occidentalo-sioniste,destructeurs de la oumma,il convient d’établir un pont en béton armé entre l’armée,la police,la gendarmerie et les citoyens algeriens….الله أكبر فوق كيد المعتدي و تحيا الجزاءر وطن الأحرار….

    9
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.