Air Algérie : arrêt de travail du syndicat de la maintenance 

maintenance
Centre de maintenance des avions de la compagnie nationale. New Press

L’arrêt de travail observé mardi matin par le Syndicat national des techniciens de la maintenance des avions (SNTMA) n’a pas perturbé le programme des vols d’Air Algérie, a indiqué à l’APS le directeur de la division des affaires générales de cette compagnie nationale, Réda Toubal Seghir.

«Suite à l’appel du bureau du syndicat de la maintenance (SNTMA), publié sur sa page Facebook, invitant le personnel affilié à un rassemblement massif le 31 juillet au niveau de la base de maintenance de l’aéroport Houari Boumediene à partir de 7h, un arrêt de travail d’une durée de deux heures a été observé», souligne M. Toubal Seghir. Mais selon le même responsable, cet arrêt de travail «n’a nullement affecté le déroulement des activités d’enregistrement et d’embarquement des passagers ni le départ des vols». Il précise ainsi que «contrairement aux informations relayées par certains médias faisant état de paralysie des activités d’Air Algérie au niveau des aéroports, celles-ci se déroulent normalement».

Pour rappel, le SNTMA avait annoncé lundi dernier de geler la grève prévue à compter du mardi 31 juillet, au lendemain de la décision de justice du gel du préavis de grève. Pour le secrétaire général de ce syndicat, Ahmed Boutoumi, la décision de la justice concernant l’affaire en référé introduite par la compagnie Air Algérie contre le SNTMA auprès du tribunal de Dar El-Beïda «n’a aucun fondement juridique mais doit être respectée».

La compagnie Air Algérie avait déposé deux plaintes contre le syndicat. La première en référé pour non respect du délai juridique du préavis de grève de 21 jours fixé dans la convention collective ; la deuxième auprès de la chambre sociale. Un jugement concernant l’affaire en référé avait été prononcé dimanche. Il a été décidé de geler la grève jusqu’à ce que la deuxième affaire introduite par Air Algérie auprès de la chambre sociale soit tranchée.

S’agissant du respect de l’article 280 de la convention collective, le SNTMA a indiqué avoir installé une commission de suivi dans le cadre d’un accord signé le 16 mai 2017 et que des négociations ont été engagées avec la compagnie depuis 6 mois, à compter du 31 décembre 2017.

La deuxième affaire introduite par la compagnie Air Algérie auprès de la chambre sociale près le tribunal de Dar El-Beïda sera examinée le 5 août.

  1. N.

Comment (2)

    Zombretto
    31 juillet 2018 - 21 h 33 min

    Moi ce qui m’a sidéré et choqué, c’est le fait que ce syndicat de la maintenance d’Air Algérie a dit il y a quelques jours qu’il allait lancer la grève sur toutes les destination sauf …. pour la Mecque ? Wach et les autres algériens c’est du caca de pigeon ou quoi ??

    Mais je crois que ce syndicat a la trouille de Dieu et du Prophète de peur de ne pas avoir sa place au paradis alors que Dieu et le Prophète ne s’occupent pas de ces détails du secteur de l’aéronautique ni dans la gestion d’Air Algérie ! Merci de me publier !

    9
    2
    le niveau
    31 juillet 2018 - 18 h 35 min

    bizarre dans se arret de travaille ? normalement aucun avion me decole si ces vraiement au niveau de la maintenance
    faut aussi le dire au passager que les avions decolle son la maintenace des avions
    et que pense les pilotes dans tous ca ? aajeb fi blad elaajayab

    8
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.