Naïma Salhi s’en prend à Djamila Bouhired et insulte les Kabyles

Djjamila Bouhired
La députée Naïma Salhi. D. R.

Par Karim B. – La députée islamiste auto-élue Naïma Salhi persiste dans son racisme anti-Kabyle. Cette fois, elle s’en est prise en des termes insultants à l’icône de la Guerre de libération nationale, Djamila Bouhired, à qui elle reproche de s’être rendue dans la wilaya de Tizi Ouzou pour assister à une activité culturelle.

«Nous avons essayé de travestir la réalité et nous nous sommes menti à nous-mêmes longtemps avant que nous soyons choqués par la vérité amère, tant il n’y a plus de place pour le mensonge parce que, en réalité, nous sommes toujours un peuple colonisé. Pour preuve : même les personnalités dont nous avions chanté [la gloire] en nous enorgueillissant de notre naïveté, sont tombées comme est tombé le mythe de notre indépendance selon lequel la qibla (la direction de la prière, ndlr) est là-bas. Y a-t-il quelqu’un pour nous présenter ses condoléances aujourd’hui et nous sauver demain ?» a écrit la présidente du parti intégriste.

Les insinuations de Naïma Salhi sont sans ambages : elle qualifie la Kabylie de «France coloniale» et estime que la moudjahida Djamila Bouhired, en s’y rendant, se rend coupable d’allégeance à l’ancienne puissance coloniale. Ce nouveau dérapage de cette agitatrice qui avait menacé sa propre fille de mort «si jamais elle parlait en Kabyle», sera-t-il suivi de sanctions ? Rien n’est moins sûr.

L’Etat n’a pas bougé le petit doigt lorsque cette détraquée mentale qui occupe indignement un siège dans l’hémicycle Zighout-Youcef dont elle insulte la mémoire avec son racisme puant, a voulu, par ses propos abjects, diviser l’Algérie et semer la discorde entre les Algériens. Quelques mois après sa première inconduite qui lui a valu des réponses violentes mais justifiées, la députée islamiste – vouant sans doute surfer sur le retour en force des exécrables fanatiques religieux de son espèce – revient à la charge car elle sait qu’elle ne risque rien tant que les responsables censés la remettre à sa place par la force de la loi font le mort.

Naïma Salhi est passible de prison pour avoir proféré une menace de mort contre sa propre fille. «J’ai dit à ma fille que si jamais elle parlait en kabyle, je la tuerai !», avait-elle lancé sur un ton hystérique, dans un enregistrement vidéo auquel assistait son mari qui acquiesçait de la tête, voulant dire qu’ils se mettraient à deux pour égorger leur fille comme leurs acolytes de Daech.

Le code pénal stipule, dans sa section II relative aux menaces, article 284, que «quiconque menace d’assassinat est, dans le cas où la menace est faite avec ordre de remplir [une] condition, puni d’un emprisonnement de deux ans à dix ans (…). Le coupable peut, en outre, être frappé pour un an au moins et cinq ans au plus de l’interdiction d’un ou plusieurs droits». L’article 286 énonce : «Si la menace faite avec ordre a été verbale, le coupable est puni d’un emprisonnement de six mois à deux ans, et d’une amende (…).»

Mais la justice n’a pas réagi, en dépit du comportement ignoble de cette députée et de son mari qui ne pouvait, pourtant, demeurer impuni.

K. B.

Comment (146)

    UMERI
    14 août 2018 - 0 h 23 min

    N. Salhi, déteste les kabyles, M.Le Pen, les arabes, B H L, les musulmans, N.Sarkozy, les africains, nous avons ici, une belle panoplie de pervers, lesquels, devraient s’associer pour former une sectes de racistes, actifs.

    3
    4
    Vulpes Zerda
    13 août 2018 - 22 h 10 min

    La littérature scientifique montre que les troubles sexuels sont plus fréquents chez les patients atteints de troubles psychiatriques que dans la population générale. On sait également que la prévalence des troubles sexuels est sous-estimée par les professionnels, en partie parce que les patients en parlent rarement de façon spontanée. Pourtant, les troubles sexuels ont un impact sur la santé mentale des patients. De plus, les psychotropes, en particulier certains antidépresseurs et certains antipsychotiques, peuvent péjorer le fonctionnement sexuel et induire des troubles sexuels. Ces effets secondaires peuvent, en retour, réduire la compliance des patients à leur traitement médicamenteux. Il est donc important que les praticiens prennent en compte le vécu sexuel de leurs patients.

    1
    3
    Vangelis
    11 août 2018 - 11 h 24 min

    Cette dinde analphabète qui distille son venin sur tout le monde aurait du être virée de l’Assemblée pour ses dires et insultes qui sous d’autres cieux auraient inciter la justice à s’auto-saisir afin de la poursuivre en réclamant la levée de son immunité qui lui sert de bouclier.

    Elle aggrave l’image négative de l’Algérie et son protecteur qu’est le pouvoir ne fait rien pour au moins la rappeler à l’ordre et la renvoyer à ses marmites car elle n’est pas de taille à parler de choses et d’autres qui la dépassent.

    34
    5
    Amin
    10 août 2018 - 20 h 22 min

    On devrait proposer une loi à débattre et à voter au niveau du sénat qui interdit toute dérive raciale, ethnique et religieuse (le moteur des xénophobes intégristes racistes). Cette loi doit être amandée à la constitution. Mon slogan et t j’espère celui de la plus part des algériens et algériennes est: divers ethnies, divers couleurs, diverses religions mais un seul destin et un seul pays. Out les gens comme elle.

    18
    7
    hrire
    10 août 2018 - 18 h 55 min

    Décadence.Eh oui quand ces énergumènes et cette wakalat el foule insulte ces dames glorieuses tout dimplement elles n’ont pas adhere aux mandats de celui avec qui elle passe des heures tout est a l’envers.C’est malheureux que ces grosses vaches trouvent un terrain pour s’exprimer et insulter les autres.Pays rendu merdique y a wakalat el foule c’est ton seigneur qui a donne a la France un deuxième souffle en Algérie avec cette de pieds noirs et mes harkis etvzutres choses

    7
    7
    Abdelrahmane
    10 août 2018 - 15 h 16 min

    il y a lieu de souligner que naima salhi a critiqué djamila bouhired et le ministre mihoubi pour avoir visité la maison de matoub lounes dans son douar natal et de s’être recueillis sur sa tombe. elle n’a pas mentionné le chef du patronat haddad qui a fait la même démarche et a baisé (dévotement) la main de la mère de maatoub comme acte d’extrême révérence. pour naima salhi cela ne méritait même pas d’être mentionné pour les raisons qu’on peut aisément comprendre.

    16
    3
    Djamel Cherbi
    10 août 2018 - 1 h 33 min

    La Kabylie et les kabyles t’emm…!!! Puisse ta haine t’étouffer un jour! Pour le reste, nous n’accepterons jamais ton projet de société du moyen âge, qui vise a faire de notre pays une morgue. Quant a notre prétendu alignement sur la France, nous te rappelons que la guerre d’Algerie est finie et par conséquent, la France n’est pas notre ennemi. Notre ennemi c’est toi, tes partisans, tes correligionnaires, ces assassins d’enfants.

    39
    13
    Amine
    10 août 2018 - 0 h 01 min

    Cette énergumène fait l’écho à une poche au pouvoir referactaire à l’idée de la diversité de notre pays, mais au passage, elle fait perpétuer cette idée en apparence esseulée, que le conformisme est la solution pour nous sauver de l’abîme du multicultarilisme or notre pays est par définition est multiculurel. . Quelle pauvreté intellectuelle chez cette personne !

    Pathétique !

    17
    7
    CHAOUI-BAHBOUH
    9 août 2018 - 21 h 33 min

    Dit moi qui tu es et je te dirais ce que tu vaux, un homme Cocu, et sous domination, il est temps de créer une Association pour homme battu, pauvre de toi, tu doit subir les pires affres d’homme humilié et rabaissé au plus bas que nature, tu es devenu une graine de poussière microscopique un homme porte la culotte de Madame, en jargon Français , donc toutes les corvées du foyer te tombent sur le dos, quel sale temps, que tu vis et que tu traverses, pauvre de toi, encore une victime du foyer conjugal , je t’invite à écouter la chanson de Serge LAMA, « Je suis cocu, je suis cocu, mais content !!! », elle pourra t’aider dans tes méditations longues et sans fin !!!
    Cordialement: Un Algérien et Chaoui de Paris!

    13
    11
    Anonyme
    9 août 2018 - 20 h 28 min

    Comme tous les extrémistes, elle souffre d’une psychopathologie. Elle qui se dit musulmane, elle devrait savoir que le Prophète a indiqué qu’il rejetait celui (ou celle en l’occurrence) qui irait dans le rejet de l’autre en fonction de ses origines. Avec ses sorties sur les Kabyles, elle n’est pas prête de rencontrer le Prophète ni d’avoir son intercession. Mis à part cette mise au point concernant ses propres croyances, elle a en plus une maladie dans le cœur. Les médecins d’aujourd’hui dirait qu’elle relève de la psychiatrie. Sa haine des autres est devenue sa seule façon d’exister. Désormais nous sommes comme tout le monde, nous avons une fasciste chez nous, nous aussi. Qu’elle parte dans le Hidjaz retourner chez ses ancêtres, ici c’est l’Algérie et historiquement l’Algérie n’est pas arabe mais arabophone – nuance ! – son inculture nous indispose autant que sa haine raciale. Ici c’est chez nous et si les algériens tels qu’ils sont ne lui conviennent pas, qu’elle nous débarrasse de sa présence, cela nous reposera les neurones.

    29
    14
    Anonyme
    9 août 2018 - 19 h 57 min

    Je ne pense pas que la valeureuse lalla Bouhired perdrait son temps pr lui répondre

    36
    9
    ninir
    9 août 2018 - 19 h 44 min

    et vous, pourquoi vous rapportez les co…ries de cette em……se? ça vous plait tant que çà de semer la zizanie?

    7
    20
      Lahbib Moussa
      9 août 2018 - 20 h 26 min

      Ici aux USA, si une mere americaine menace sa fille de meurtre si elle parlait un autre langue, comme soit disant l’espagnol, elle serait conduite devant la justice point final!

      19
      8
        Anonyme
        9 août 2018 - 22 h 39 min

        Ici à Kaboul si une femme menace sa fille de meurtre si elle parle une autre langue ,elle sera lapidé sur le champs jusqu’à ce que mort s’en suive.

        12
        7
    Anonyme
    9 août 2018 - 19 h 43 min

     » l’hémicycle Zighout-Youcef » c’est à lui de lever « l »immunité » de cette adepte du zaouadj el motaa ,

    20
    8
    locatoni
    9 août 2018 - 18 h 24 min

    desolant de voire les memes gangs pourri sevir en algerie comme au maroc et en tunisie…

    15
    6
    Omar
    9 août 2018 - 17 h 28 min

    L’Algerie des valeurs renversées, celle d un système qui a fait des gens honnêtes des mendiants, des voleurs et prédateurs des seigneurs….celle qui a réhabilité les terroristes et les reçoit en grande pompe dans les palais predidentiels et humilie les patriotes et les anciens de l’ANP alors qu ils ont sauvé la République. Alors faut il s étonner qu une tarée, une hystérique, une fausse musulmane qui veut se refaire une virginité en s’affublant d un voile qu elle souille, en vienne à accuser une authentique moudjahida d être pro coloniale ? Ses insultes, loin de discréditer la Fière Kabylie, ne font que la grandir et font ressortir les valeurs de démocratie et de liberté qu elle défend, n’en déplaise à une certaine créature dont la simple évocation du nom donne des nausées…..

    38
    7
    Anonyme
    9 août 2018 - 17 h 27 min

    « S’en prendre à la culture, à la langue c’est aussi vouloir détruire les peuples pour mieux les dominer:
    Le pouvoir culturel permet d’accéder au pouvoir politique ». Changer les repères culturels des hommes est plus long, mais plus efficace que la révolution sanglante. »
    Antonio GRAMSCI
    Fondateur du PC italien

    33
    3
    Zorba
    9 août 2018 - 17 h 19 min

    C est dit dans l article.Pourquoi accorder a une deficiente mentale tant de commentaires.La justice ne poursuit pas les aliénés mentaux

    20
    7
    Nouara
    9 août 2018 - 16 h 54 min

    Naima Salhi sahebti laaziza ! Wach raki ? çà fait longtemps que je ne t’ai pas vu !!! Choufi, il y a un bon hammam chez nous ici à Bab El Oued, si tu veux on peut s’y rencontrer demain vendredi ! On va rigoler grave entre nous, comme avant ! On va se raconter des choses entre nous les femmes , on va rigoler. je vais même te parler du mariage de Zoubida. La pôvre , « ils » veulent la marier de force avec un homme vieux ! Laisse tomber la politique au moins l’espace … d’une journée , çà va te faire du bien ! Je t’attends !

    32
    8
      Anonyme
      9 août 2018 - 17 h 08 min

      Du Hammam à l’APN.

      21
      3
        Anonyme
        10 août 2018 - 9 h 24 min

        On sait ce que c’est un hammam depuis celui devenu célèbre d’Oujda!!!

    Abdelrahmane
    9 août 2018 - 16 h 41 min

    Vous avez dit qu’elle s’en est pris à djamila bouhired mais vous n’avez pas dit pourquoi. Soyez honnête et dites ce qu’elle lui reproche. Et ce qu’elle lui reproche à elle et au ministre mihoubi est juste et justifié.

    8
    68
    Anonyme
    9 août 2018 - 16 h 12 min

    Pendant qu’on parle de cette minable, le PDG de la Sonatrach annonce sa couleur.
    Des sociétés privées dans le secteur du GAZ
    Des sociétés actionnaires à la Sonatrach

    L’Algérie aura des Familles pétrolières du feuilleton de DALLAS

    18
    3
    ALGÉRIENNES
    9 août 2018 - 13 h 52 min

    NAIMA SALHI

    Si tu n’aimes pas l’Algérie et son peuple dans toute sa diversité culturelle, alors il est temps que tu partes chez toi au BILAD El- HIDJAZ ( péninsule d’Arabie).
    Tu as dit que tes grands parents son originaires de d’Arabie, cependant prends ton mari et faites une demande de regroupement familiale chez tes chameliers.

    Je te le conseille, car l’Algérie restera éternellement Algérienne et aux Algériens. CAPITO.

    Djamila Bouhired est plus grande que toi ya harkia. Tu n’arrives pas à son orteil !!

    106
    12
      Anonyme
      9 août 2018 - 14 h 07 min

      Elle est pro-qatari ou pro-saoudien car il faut pas qu’elle prenne la mauvaise destination.

      57
      4
        Quraych
        9 août 2018 - 18 h 24 min

        Elle est avec la tribu de Quraych puisqu’elle a menacé de tuer sa propre fille.

        39
        2
    Agitprop
    9 août 2018 - 13 h 19 min

    Au vue des commentaires, elle joue bien son rôle d’agent provocateur ! elle mériterait une médaille pour ses performances dans l’agitprop.

    33
    5
      Anonyme
      9 août 2018 - 14 h 00 min

      La médaille devrait être destinée à son marionnettiste car une marionnette n’a pas conscience d’être une marionnette. Sait-elle déjà c’est quoi l’agitprop et un agent provocateur ? j’en doute fort.

      36
      4
    DYHIA-DZ
    9 août 2018 - 13 h 07 min

    PARDONNE NOUS DJAMILA, on a pas su suivre votre fibre patriotique ……
    Vous êtes attaqués par des ex colonisés que vous avez libérés.

    De nos jours le colon a plusieurs couleurs…Nous sommes colonisés au nom du dieu des charlatans et le dieu de l’obscurantisme.
    _______
    Le berger a décidé de faire sortir le chien enragé de sa niche pour baver contre les Kabyles et La grande Algérienne Djamila Bouhired. Il y a trop de scandales à l’interne et l’incompétence des responsables est flagrante.

    Nos chouhadas se sont-ils sacrifiés pour que l’Algérie soit gérée par des traitres et des charlatans obscurantistes de la trempe de l’enragée Naima ??

    73
    9
    Inconnue
    9 août 2018 - 13 h 02 min

    Madame Naima Salhi est une député Et on doit la respecté. Elle a dit tout haut ce que d’autre pense tout bas.et c’est pas. une raison d’insulter les gens pour avoir dit des vérités qui ne sont pas à vos goût. Beaucoups de responsables disent n’importe quoi et personne ne l’est à insulté

    12
    106
      Anonyme
      9 août 2018 - 13 h 35 min

      Toi aussi tu es une député inconnue. Les malades mentaux ont le même langage et se comprennent. N’importe qui devient député!!!

      41
      6
      FARSSAD
      9 août 2018 - 13 h 48 min

      Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi il n’y a pas de plainte au pénal et même au civil contre cette excitée.

      30
      6
    Anonyme
    9 août 2018 - 12 h 09 min

    toujours dans la chialerie et la victimisation toujours les memes…vraiment elle me parait de plus en plus sympthique cest une vraie dissidente…et quand ces gens vous traitent de raciste etc cest que vous etes dans le vrai…bravo madame salhi

    13
    150
      Algérienne-DZ
      9 août 2018 - 12 h 52 min

      Tu es sûrement de son entourage!
      Bravo pourquoi ? parce que elle insulte les Algériens et le symbole de la révolution Algérienne la grande Djamila Bouhired??
      C’est grâce à Djamila Bouhired que cette charlatante naima est en train de circuler librement en Algérie.
      Ras Le bol de cette graine de votre trempe qui détruit l’Algérie et ses symboles.
      Déménagez chez vos sponsors en Arabie, là bas c’est votre NID NATUREL.

      55
      10
        Un anti raciste
        10 août 2018 - 20 h 59 min

        On critique bien des gens quo peuvent allumer une guerre cevile tel que naima salhi et ferhate mehani qui ont des idées avec des consequances desastreuses, et vouq les abrutis qui suivent ces personnes, vous rentrer dans le jeux des puissants. Pauvres c… que vous etes.

    meziane
    9 août 2018 - 11 h 52 min

    Le chameau voit le dos du lion mais ignore sa bosse. Cette boue puant la médiocrité ne peut ouvrir la bouche s’il n’y a pas derrière des garanties d’impunités (A qui profite le crime ?).
    C’est malheureusement devenu une règle générale. Chacun agit à sa guise et les pouvoirs publics laissent faire quand ils n’encouragent pas, car des intérêts sont derrière. Rien ne se fait gratuitement.
    Le « baltaguisme » agit sous des formes multiples, comme toutes les manifestations négatives. Conjugués aux effets du dérèglement climatique, ces phénomènes accélèrent la destruction et la disparition de l’espèce humaine qui a commencé chez nous depuis plus de deux décennies. Elle est remplacée au fur et à mesure par des extraterrestres dont cette boue puante, ses commanditaires et ses acolytes, comme le « anobel » Hadjar, font partie. Allah Yastar El Moumnine! comme dirait ma grand-mère qui n’a jamais été au Hadj considérant que ce dernier peut mieux se faire devant sa maison.

    31
    6
    smail amran
    9 août 2018 - 11 h 23 min

    Bonjour Madame Naima Salhi, chère sœur , je sais que l’exclusion, l’anathème et la division sont votre carburant pour fonctionner. Je préfère ne pas vous répondre. mais j’aurai souhaité de votre part (vue votre niveau de responsabilité) un discours rassembleur appelant a la fraternité pour mettre en valeurs notre diversité sur tout les plans. Enfin maaliche c’est comme ça. un proverbe en tamazight dit : « celui qui est en mal de célébrité fait ses besoins dans la fontaine du village pour faire parler de lui ».

    64
    10
    Massinissa
    9 août 2018 - 11 h 11 min

    Salhi Naima traverse une période difficile. Disséquons donc le schéma: Si la dame Naima prétend qu’elle est de Constantine, elle est bérbére á 100%. Constantine anciennement Cirta a été le royaume de plusieurs Rois Bérbéres qui y sont nés: Gaia, Massinissa, Micipsa, Hiempsal 1er, Adherbal, Jugurtha.
    Si par contre ses parents se sont installés dans cette capitale de la Numidie aprés l’indépendance en 1962, ils doivent surement étre venus d’une des villes qui avoisinent Constantine. Ces agglomérations sont aussi toutes Bérbéres : Batna, Oum el Bouaghi, Setif, Guelma, Skikda, Jijel, Annaba dont les habitants étaient d’abord paiens puis Juifs ensuite Chrétiens et qui se sont islamisées aprés l’invasion des Arabes. Donc leurs origines, leurs coutumes et leurs traditions n’ont rien d’arabe. En reniant ses origines Naima fait le lit des intégristes, et des régionalistes de tout bord, sans savoir qu’elle est aussi une victime collatérale de l’idéologie rétrograde bassiste et du wahabisme pervers. Naima fait de la politique politicienne sur le dos de ceux qui s’excitent face aux ondulations et paroles fébriles de cette dame… Laissez-lá donc dans ses turpitudes.
    Quant á la division ou au fractionnement du pays, la manoeuvre odieuse ne réussira á aucun individu, á aucun groupe, á aucun parti, á aucune puissance étrangére. Demandez á la France ce qu’elle vous dira. Notre Grande ALGÉRIE est une et indivisible, un trés beau pays, un don du ciel. Soyons dignes d’étre ses enfants légitimes. Enfin pour endiguer ces vagues d’intolérance, cette haine du Bérbére, cette amour pour les Arabes qui ne veulent pas de nous, chantons tous en choeurs cette belle chanson de Rabah Driassa : ANNA DJAZAIRI.

    58
    9
    Merzak
    9 août 2018 - 11 h 06 min

    Quelle idiote, elle ne sait pas qu’une bonne partie des maquisard sont sorti de Kabylie ?
    Je crois qu’on la laisse exprès faire des sorties médiatique de la sorte

    51
    13
    Anonyme
    9 août 2018 - 11 h 01 min

    Cette intégriste fait dans la provocation malgré son statut de député… on connait la haine que ces zombies vouent aux Amazighs et pour cause…Il est temps d »appeler un chat,un chat et de la remettre à sa place.On ne peux pas insulter toute une communauté impunément tout le temps.Il y a des limites à tout. Arrêtez surtout de nous montrer sa sale g… en première page de votre journal.

    45
    10
    Anonyme
    9 août 2018 - 9 h 39 min

    Elle dit clairement ce que le pouvoir pense tout bas, du coup elle séme l’intégrisme

    37
    14
    Anonyme
    9 août 2018 - 8 h 28 min

    Pourquoi rallumer le feu si ce n’est pour faire oublier autre chose.un journal digne de ce nom ne doit pas colporter ce genre de chose au nom de la cohésion nationale

    30
    3
    Zora
    9 août 2018 - 8 h 28 min

    Ce sont vos articles qui en ont fait une héroïne sans qu’elle le soit !!! C’est ce qu’elle veut, faire parler d’elle et occuper la scène médiatique!

    33
    4
    Zaatar
    9 août 2018 - 8 h 06 min

    On en arrive à la réalité de la rue et au fond de pensée réel des un et des autres. Le pays Algérie est certes UN et un seul, mais son mode de fonctionnement est totalement à revoir. Ce qui a été légué dans cette « république » est totalement à refonder. L’esprit malsain qui grignote petit à petit les un les autres oblige à concevoir une nouvelle république avec d’autres fondements totalement autres. Il est clair que le régionalisme peut pousser à des situations catastrophiques, anticiper une telle dégénérescence serait la planche de salut pour tout le pays… Des Naima salhi il va y en avoir encore d’un peu partout…dans tout le pays.

    14
    5
    KAMEL
    9 août 2018 - 7 h 21 min

    Quand je voie sa tête jai envie de vaumir !!!

    40
    14
    Boumed
    9 août 2018 - 6 h 58 min

    Tant que les algériens n’arriveront pas à se convaincre que « l’Algérie est avant tout » comme l’a bien exprimé le regretté chahid Boudiaf, nous aurons toujours des brebis galeuses qui aboieront avec les chiens. pourquoi viser un seul virus alors que le corps entier est infesté de microbes? à longueur de commentaire nous noterons que des milliers de kabyles et à leur tête le saltimbanque méhinni insultes les « Arabes » croyant par là faire preuve de résistance, croyant par là qu’une région, une contrée est apte à représenter tout un pays, bien au contraire ils ne font que dévoiler leur ignorance et que ce pays n’est pas représenté par des « Arabes » mais par des « Algériens » retrousser vous les manches et travailler plutôt pour le bien de votre patrie comme l’ont fait les américains qui malgré leur multi-colories
    se sentent américains avant tout.

    44
    28
    Anonyme
    9 août 2018 - 6 h 13 min

    Rien de nouveau sinon la confirmation que l’islamisme armée est au service des criminels du régime. Sinon comment les impose-t on apres 200 000 morts? boumediene le premier et ses poussins suivent la tradition de l’Etat arabe. Taper du Kabyle et exhibez les turbans ou le hidjab dans le cas de cette mercenaire, fait identité. Un colonialisme qui est né au Caire et continue encore à suivre derriere une chimere qui n’existe plus. Encore une fois on nous donne la preuve qu’il valent moins que rien et en islamisant de force un peuple meutrit et en construisant les mosquées ils croient laver leurs crimes….

    41
    22
    Anonyme
    9 août 2018 - 5 h 59 min

    Naima Salhi et Nouredine ait Hamouda sont deux deputes Algerien le deuxieme de surcroit represente l Algerie aupres de la C.E. Naima s en est pris a une moujahida qui esf vivante qui et jnstruite et ancienne femme de maitre Verges aupres duquel elle aurait apris beaucouo sur les lois donc elle n a nullement besoin d etre defendue par des haineux plus des arabes que de Naimà.LE Sieur Nouredinne avec son reflexe negationiste envers l histoire du pays , a reduit le nombre de chouhadda algeriens a 400.OOO , d un seul trait il a gomme 1million de chahid pour s aliigner sur les chiffres de franca .Qui est donc d apres vous le plus nocif pour le pays. ??? Celui qui s attaque a 1 million de morts ou celle qui s en prend a une vivante capable de se defendre???
    SigneZORO. ….Z……

    25
    47
    Anonyme
    9 août 2018 - 5 h 32 min

    kifha ki Douctour saadi

    17
    37
    Anonyme
    9 août 2018 - 3 h 28 min

    Naima est un exemple vivant du bilan dont parlait OULD-ABBES

    42
    9
    LE NUMIDE
    9 août 2018 - 2 h 23 min

    cette raciste Naima Salhi (et ses semblables …. anti-berbère et qui vivent libres dans les pays berbères ) , elle se croit tout permis parce qu’elle prétend descendre du prophète , donc elle se donne le droit d’insulter comme ça lui chante Djamila Bouhired et les algériens kabyles au nom de son arabisme et de la liberté d’expression … Plus jamais les berbères ne se feront avoir , et ils savent très bien à qui ils ont affaire … La haine aveugle et animale de type raciste enveloppée toujours sous l’emballage islamiste de Naima Salhi et de ses Semblales dans les partis wahabistes est la pire chose qui puisse arriver aux Berbères niais ..seuls les lâches et les Mawalis n’en sont pas conscients . Mais celui qui accepte son esclavage mérite bien ce destin .. …

    48
    23
      Anti khafafich
      9 août 2018 - 6 h 43 min

      Les khrotos ont empoisonné le prophète (as) et assassiné ses gendres,alors comment se fait qu elle descend du prophète (as)??? C est une arnaqueuse ….

      43
      7
    malik1
    9 août 2018 - 2 h 19 min

    avez-vous fini de nous montrer cette tayyabat el hammem? Les kabyles syèdha et je suis du Sud, pas un kabyle

    57
    14
    Zahida
    9 août 2018 - 1 h 41 min

    Du moment que la liberté d’expression existe en Algérie et bien laissant chacun donner son point de vue à sa façon. Cette dame pour moi ou toute les femmes des parties politiques FLN, RND,TAJ, FFS, RCD ,HAMAS et tous ceux que je n’ai pas citer son de la meme trempe.
    Maintenant elle s’est exprimer sur le dialecte Kabyle elle a tout à fait raison car pour moi le Kabyle, le Chaoui, le M’zabi, le Chenoui sont tous des dialectes différent d’une région à une autre qu’on le veuille ou pas.
    Je suis Amazigh le sang qui coule dans mes veines est Amazigh des Aurès mais je n’accepterais jamais que mes petits enfants ou mes enfants apprennent un autre dialecte que le Chaoui c’est clair. Car je n’accepterais jamais qu’on leur impose un autre dialecte que le leur. Les autres régions aussi on va pas leur imposer un autre dialecte qui ne leur appartient meme si nous sommes tous des Amazighs.
    Arretez de berner les gens et de vouloir leur faire croire que l’Amazighité est une langue. Est ce que cette langue on peut avancer avec dans le commerce, la technologie, la recherche je ne pense pas. En plus elle n’est pas enseigner dans d’autre pays. Je prend comme exemple les iles canaries en espagne à part cette iles ils n’existe pas d’espagnoles qui parle ce dialecte oui c’est un dialecte et non pas une langue.
    Je souhaite que les Chaoui, Mozabites et Chenoui ne se laissent pas faire et qu’ils soient prudents car c’est un piège tendu par la mafia au pouvoir et dans les effets vont surgir après.

    33
    49
      LE NUMIDE
      9 août 2018 - 8 h 42 min

      je suis aussi Chaoui , et je pense que les kabyles n’imposent rien du tout à personne . et l’Amazighité n’est pas un dialecte mais une langue à part entière .. les Kabyles n’ont pas tué 200 000 algériens en 1992 .. FAKOU .. Ceux qui prétendent que l’Amazighité est un dialecte et les Berbères des Dhimmis et des Indigènes sont les Mawalis des rois arabes et leurs mercenaires qui veulent nous esclavagiser au nom de l’arabisme dictatorial et raciste Ommeyade et au nom soit disant de l’Islamisme de la racaille wahabiste comme cette Naima Salhi et les racistes de son espèce .. l’Algérie n’est pas une Sabaya et on s’en fiche que l’Amazighité ne soit pas une langue technique !!! c’est la langue de nos ancêtres et de notre LIBERTE …C’est le bouclier contre les Empires wahabistes et les dominateurs arabistes et leurs chaouchs en tous genres .. Ca marche plus la propagande de diviser les Berbères pour les dominer … Nous appelons les nationalistes berbères de toute l’Algérie à répondre aux provocations des mercenaires par la résistance , le Sabr et l’Unité …l’Algérie est berbère ou ce n’est plus l’Algérie

      32
      10
      SAMIA
      9 août 2018 - 10 h 06 min

      TU ES UNE IGNARE ou UNE MANIPULATRICE.
      Tamazight ce n’est pas le kabyle, c’est la langue mère de tous les dialectes amazighes qu’on essaie de se réapproprier. Deuxio, personne ne t’as demandé d’apprendre le kabyle mais tachawit qui est tamazight des Aures et cette sahli hacha naamat rabi est une raciste notoire anti kabyle, anti chaoui et anti tout ce qui ne se dit pas arabe. Quant à ceux qui disent que ces dialectes sont incompatibles, qu’ils se détrompe, Taqvailith est plus proche de tachawith que ne l’est l’arabe égyptien de l’arabe algérien et je l’ai découverte par moi-même, autant je comprend presque pas les égyptiens, autant je communique facilement avec mes soeurs chaouis. Sachez aussi que les kabyles et les mouvements amazighs de Kabylie, des Aures et d’ailleurs sont aussi pour la réhabilitation de notre derja dont la grammaire est amazigh et le vocabulaire à 50% tout aussi amazigh. Enfin nous ne sommes pas contre l’arabe classique, langue du saint Coran, la preuve les meilleures notes au bac c’est chez nous et la plupart d’entre-nous la maitrise parfaitement. Voyez-vous contrairement à cette habsa de sahli nous sommes ouverts sur le monde et l’universalité. Enfin, si vous êtes vraiment chaouie, ce dont je doute, regardez TV5, vous verrez que les commentaires en kabyles vous seront facilement accessibles. Salutations fraternelles et eternelles à nos frères et soeurs des Aures et de tous les coins de notre belle Algérie, amazighophones et arabophones.

      25
      8
    Tha
    9 août 2018 - 1 h 38 min

    Entre des députés (es) arrogants et incultes et des ministres décevants par leur ignorance à l’image du Nobel aux commandes du ministère de l’enseignement supérieur nous sommes armés pour creuser le fond que l’on a touché depuis plusieurs décennies. Où est l’esprit unificateur de 54 et où est l’ambition fulgurante d’être libre et indépendant de 54!!! Doit-on dire pauvre de nous? NON!!! Je crie mon désaccord et NON à l’inculte NON à l’obscurantisme!!! Par le PEUPLE ET POUR LE PEUPLE!!! Vive l’ALGERIE!!!

    31
    3
    Algérienne-DZ
    9 août 2018 - 1 h 16 min

    L’Algérie n’a pas besoin de prix Nobel, l’Algérie a besoin de Naima l’aliénée pour animer le carnaval de la planète des singes

    42
    14
    UMERI
    9 août 2018 - 0 h 05 min

    Nous sommes entrain de lui faire de la publicité gratuite, car elle espère, en étant médiatisé, racoler des adeptes qui pensent comme elle, pour grossir les rangs de ce mini parti intégriste. Le seul moyen de la faire taire, c’est de l’ignorer et de la laisser a son obstination et a sa hargne, contre une région qui a fait honneur a l’Algérie.L’ insulte a Djamila Bouhired, qui l’a dépasse de loin en grandeur et en patriotisme est une insulte contre toutes les résistantes de Kabylie et de l’Algérie toute entière. Et comme le dit l’adage » les chiens aboient ,la caravane passe. Laissons la Naima, se morfondre dans son coin, broyer du noir, pour assouvir sa haine. Allah i chafiha, rahi m’rida.

    34
    9
    ZORO
    9 août 2018 - 0 h 01 min

    je crois que tant que madame Salhi continuera a lire les commentaires des haineux des arabes sur AP elle ne fera que s endurcir et beaucoup d arabes seront a ses cotes donc avant de juger Maima faites votre mea culpa et controler ce qui sort de vos cervelles c est sur qu elle se calmera et beaucoup d arabes avec.
    SigneZORO. …Z…..

    19
    37
      MELLO
      9 août 2018 - 10 h 56 min

      Les chiens et chiennes aboient, la caravane passe.
      Sans commentaire.

      12
      8
        Z0R0
        9 août 2018 - 14 h 31 min

        T as raison Mello puisque c’est  » CARAVANE TO BAGHDAD »
        Laissons donc les chiens aboyer!!!

        6
        6
      Lyes
      9 août 2018 - 11 h 57 min

      Tu me fais rire. Cette ignare lire AP ? je suis sûr que comme ses congénères elle ne parle aucune langue étrangère ; elle est est monolingue, comme tous les animaux.
      Quant à tes arabes, ne confonds pas arabes et arabophones; en afrique du nord il y très peu d’arabes d’origine (entre 3 et 5%) et ils se sont mélangés durant des siècles aux maghrébins et ont des gènes essentiellement maghrébins.
      Ceci étant, je suis d’accord avec toi, tout être humain mérite respect et il n y aucune différence entre un maghrébin et un arabe ou chinois « illa bi etqwa ». Que Dieu nous compte parmi « el moutaqine ».

      6
      5
        Anonyme
        9 août 2018 - 22 h 08 min

        Tu te contredit  » il n y aucune différence entre un maghrébin et un arabe ou chinois « illa bi etqwa ». la taqwa d’un chinois c’est le bouddhisme donc pour toi il y a une différence entre les humains en fonction de leurs croyances.

        2
        2
    Neva
    8 août 2018 - 23 h 38 min

    Le peuple Algérien est un peuple multiculturel multi-ethnique, instruit, politisé et conscient.
    La liberté d’expression existe en Algérie et ce ne sont pas de tels propos, qui vont diviser l’Algérie et semer la discorde entre les Algériens.

    63
    12
    Younes
    8 août 2018 - 23 h 30 min

    Quand ce genre d’ individu diffame les Kabyles, c’ est généralement que nous sommes dans la bonne voie. Les insultes venant de ces personnes souvent harki et usant d’ inversion accusatoire, sont un honneur pour nous Kabyles.

    47
    24
      Anonyme
      9 août 2018 - 12 h 37 min

      Bient dit…

      7
      6
    Felfel Har
    8 août 2018 - 23 h 20 min

    Elle n’en pouvait plus d’être ignorée des médias, elle trépignait d’impatience pour cracher son venin, elle a donc fait la une en recourant à sa spécialité, à savoir la provoc, l’anathème, l’insulte. Elle va certainement en prendre pour son grade en recevant l’écho que lui renvoient ses insultes. Ce que j’ai envie de lui dire sans tomber aussi bas qu’elle, c’est que les Kabyles se foutent royalement de ce qu’elle pense. Cela fait des années qu’on se défoule sur eux, les accusant de tous les maux, mais ils n’en ont cure; ils connaissent leur valeur, maintes fois affirmée au fil des siècles, et ce qu’on fait dire à cette écervelée est du réchauffé qui ne pertubera pas leur sommeil, contrairement à elle qui doit rager en se sachant devenue la risée du pays. Ceux qui comme elle, ont oublié la loi de la pesanteur doivent se résoudre à recevoir sur la figure les crachats qu’ils destinaient aux autres. Retour à l’envoyeur! Nous perdons donc notre temps à vouloir la ramener à la raison, elle a déja atteint un seuil élevé de schizophrénie, mais suivons le conseil d’Euripide qui au Vème siécle avant JC, nous enseignait ceci: « On n’apprend pas à un fou à être sage ». Ne nous rabaissons pas à son niveau!

    62
    18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.