Mouvement Mouwatana : réponse à Mohamed-Salah Bouteboula

Mouvement bouillabaisse
Membres du Mouvement Mouwatana en réunion. D. R.

Par Hamid R. – Quelle bouillabaisse de taverne ! Quelle indigence ! Cet individu, qui semble porter son titre de géographe comme un badge d’intelligence et de fierté, formule-t-il une seule critique intelligente et fondée, une seule proposition constructive, une seule alternative ? Que nenni ! Avec un tel individu comme professeur de géographie, je préférerai envoyer mes enfants faire leurs classes chez Djeha. Avec lui, au moins ils pourront rigoler !

Son texte est une litanie burlesque d’invectives gratuites et infantiles qu’on a peine à expliquer puisque cet individu est inconnu de la sphère académique, associative et politique – à moins de considérer qu’il a probablement omis de prendre son médicament matinal, ce qui constituerait un début de réponse.

Faisons un décompte des épithètes utilisées et résumons : ces gens seraient donc, selon notre géographe national : de faux intellectuels, des nullités, des opportunistes, des babillards, de faux démocrates, des vaniteux, des incultes, des stagiaires politiques, des idéalistes mesquins (sic), des personnes bêtes, des apprentis sorciers et même – tenez-vous bien – des éclectiques (re-sic), un substantif qui, dans la bouche de cet individu, est supposé être une immense insulte mais dont il ne saisit manifestement pas du tout le sens. Avec ce simple mot, nous avons déjà une idée précise du gabarit intellectuel de ce prosateur.

On peut très bien ne pas partager les idées politiques de Benbitour pour ne citer que lui, mais écrire qu’il est un nullard, un inculte ou un opportuniste alors qu’il détient un PhD en économie de l’université de Montréal et qu’il a démissionné de lui-même de son poste de Premier ministre, il faut vraiment être foncièrement malhonnête ou avoir une prédilection innée pour le barbotage dans les marécages pour oser le faire.

Plus grave encore, après avoir déversé sa logorrhée maladive sur ces personnes, non pas à propos de leurs idées ou de leur programme politique mais exclusivement sur leurs personnes et sur ce qu’elles sont, ce géographe de bande dessinée se permet l’outrecuidance de les accuser d’avoir «recours aux arguments ad hominem et ad persona». Rien que ça ! On a peine à croire à une telle crétinerie !

H. R.

Comment (9)

    Metek
    11 août 2018 - 12 h 39 min

    Mais qu’est-ce qu’on a bien pu faire au bon Dieu pour meriter ca???
    Ellah yerhem Si Mehri qui disait : » on entre dans l’ere de la mediocrité, et celle ci a ses hommes et femmes »
    Comme si un president fantome, saidani, ould abbes, ghoul, hedjar,zaibet,belehmar, chemsou, aya… etc.. ne suffisaient déjà pas a nous deprimer chaque jour un peu plus..0 voilà un « douctour » folamour geographe, de l’université de hedjar » qui prends sa zorna et son t’bel pour fakhamatouhoum pour nous faire entrer dans « 3ouhdate el cadre ».. heureux les martyrs qui n’ont rien vu!!!!

    7
    7
    Anonyme
    11 août 2018 - 11 h 36 min

    Je ne connais pas ce Bouteboula mais je suis d accord avec lui sur l incompétence avérée de Benbitour..
    On peut avoir un PHD sans avoir de charisme.
    De plus son ascension fulgurante de simple cadre dans une entreprise de ministre à premier ministre n est dû qu à son profil d islamiste en costume maîtrisant plus l arabe que le français..
    Sa présence décrédibilise le groupe car il a fait partie du système,il a profité et profite encore de tous les avantages matériels et ce n est pas un homme qui va appuyer par exemple la séparation de la religion et de l état.
    C est un pion pour surveiller et contrôler ce groupe qui veut sincèrement et vraiment s opposer au 5 eme mandat pas par opportunisme mais pour le bien du pays.

    13
    8
    Nasser
    10 août 2018 - 23 h 20 min

    Parce que, lui, ce Mohamed-Salah Bouteboula est connu? C’est une « bourourou » opportuniste et cupide comme les membres de son groupe dont un ex « nomenklaturiste » déchu qui n’a rien fait lorsqu’il était au pouvoir!
    Observons comment raisonne un « simple » algérien qui se déclare cuisinier à propos de ce mouvement « Mouwatana » que la chaine londonienne – pro-FIS GIA et pro Makhzen que finance aussi le Qatar – « Al Magharibia » aime inviter …..sur sa vidéo ………..

    4
    11
    Anonyme
    10 août 2018 - 22 h 21 min

    Où est mon commentaire sur Benbitour? Parfois il faut dire la vérité sinon on va tomber dans les mêmes travers…

    12
    3
    Gatt M'digouti
    10 août 2018 - 20 h 00 min

    N’est pas Ibn Batouta qui veut ya Si Bouteboula ! j’ai surfé sur Google pour connaitre vos œuvres et je n’ai trouvé que Mohamed Salah Yahiaoui Allah Yerahmou, grand et discret homme et Mohamed Salah le jouer de foot Égyptien ! Aucune œuvre, aucune thèse , aucun essai, aucun traité. Apparemment vous avez des liens communs avec notre Tahar Hadjar qui fait le buzz actuellement .
    Éclectique que vous avez surement du confondre avec ectoplasme juron du capitaine Haddock, veut dire une personne qui prend ce qui lui parait le plus important dans chaque théorie.Vous, vous avez la théorie du chaos, du zéro, du walou !
    S’en prendre à un monsieur comme Benbitour est une honte. Le mouvement El Mouwatana est assimilable au 22, auxquels personne n’y croyait ! et pourtant !
    Rabi yestar had el bled !!!! le triomphe des incompétents et des charlatans ! youm et quiyama !

    12
    14
    Anonyme
    10 août 2018 - 14 h 52 min

    Il a été débusqué, c’est un ex plumitif au journal de Hichem Aboud (Mon Journal). Il s’est trompé de continent, c’est un géographe qui navigue sans boussole.

    25
    12
    Hakikatoune
    10 août 2018 - 14 h 27 min

    Merci au Mouvement Mouwatana et à ses membres d’avoir remis en place ce gredin de « géographe » ! Il est certain que le choix de votre méthode de travail qui se veut pédagogique, qui se veut une force de proposition dérange énormément vu que votre objectif est , in fine, le changement du système politique, le changement de gouvernance pour la construction d’un état de droit, avec plus de justice, de démocratie et de respect des libertés individuelles et collectives. Cette réflexion est rejetée bien sûr, à la source et sans ménagement, par un pouvoir sourd et autiste qui s’y accroche depuis 1962 vaille que vaille ! Votre travail demande en principe une mobilisation et une solidarité des autres partis politiques dits d’opposition qui partage cet objectif ! Il est vrai que vous n’avez pas à votre disposition une rente pétrolière comme le pouvoir pour faire en sorte que la société civile et les partis politiques se rallient à votre cause ! Vu la situation du pays, le travail est colossal, c’est vrai !

    De mon côté, en tant que simple citoyen qui se veut démocrate, progressiste et pour le changement, j’ai vécu très mal «l’explosion» par le pouvoir des défuntes Coordination nationale pour les libertés et la transition démocratique (CNLTD) et Instance de concertation et de suivi de l’opposition (ISCO). C’est vraiment dommage que la dynamique ait été sabotée et que certains partis politiques qui y siégeaient ont cédé aux chants des sirènes du pouvoir ! Il y en a même qui ont accepté d’aller aux élections législatives et locales sans même exiger des conditions minimales (commission véritablement indépendante d’organisationnel et de contrôle des élections, actualisation du fichier électoral, problème des urnes itinérantes, rôle de l’administration dans les bureaux de vote , procédure de dépouillement des urnes, publication des résultats par bureaux de vote, problème du vote des corps constitués comme la police, les pompiers, l’armée, la gendarmerie etc.. etc…

    A mon avis, il faut à tout prix :
    1/- continuer non pas d’empêcher le 5 ème mandat car paraît-il il a encore le droit de se représenter une autre fois, quoique !!??? , mais de prouver et d’expliquer que la situation du pays deviendra encore plus chaotique et dangereuse si un handicapé continue de se moquer de 42 millions d’Algériens !
    2/ – d’encourager à la constitution d’un gouvernement de transition dont le rôle principal est de gérer la transition en organisant la formation d’une Assemblée Constituante où siègeront d’une manière équilibrée tous les représentants de partis politiques, des personnalités crédibles et les représentants de la société civile en général. La Constitution devra être rédigée en ayant à l’esprit que le religieux et le militaire soient complètement séparés du politique pour qu’on puisse vivre ensemble, dans la tolérance, le respect des minorités, la paix, dans un État républicain moderne, démocratique et social. Séparer le religieux du politique ne signifie nullement être contre l’islamité du pays ou contre le Coran, l’islam et Dieu. Il faut par la même interdire le régionalisme ou le séparatisme régional qui porte atteinte à l’unité et l’indivisibilité de l’Algérie ! Le régionalisme peut être compris comme une organisation possible de la gestion déconcentrée ou décentralisée de l’Etat au niveau régional ou des collectivités locales mais aucunement comme une forme d’organisation sur la base de l’une ou l’autre des composantes de l’identité algérienne que sont l’amazighité, l’arabité et l’islamité.

    En tout cas bon courage à vous, merci à vous et tenez bon car vous êtes sur « LA » bonne voix !

    39
    15
    Hibeche
    10 août 2018 - 9 h 57 min

    Je parie pour 1 milliard de doros troués que: les crabes, les scorpions, les vipères, les hyènes, les loups, et tous les prédateurs (ainsi que les « molasses » sans personnalité tels que: les limaces et les lombrics) et les charognards vont être pour le 5 ème mandat, qu’ils vont envoyer en « enfer » tous ceux qui sont contre. Pourvu qu’ils satisfassent leurs ventres et bas ventres et ceux de leurs progénitures!!! et qu’elle aille au diable l’Algérie et les algériens!!!!

    49
    11
    Anonyme
    10 août 2018 - 9 h 42 min

    S attaquer a un ensemble d hommes politiques de l opposition confirme la détresse des khobsistes du pouvoir ! les signes d un fin de régne s affichent et les médiocres du système ont perdu la direction du vent ! la soumission par la peur ne fait plus peur ! la multiplication des actes de baltaguias du système a montre ses limites et vient démontré le mensonge du ministre de l intérieure sur la sécurité du peuple algerien et de ses biens viennent confirmer le replis du peuple algerien sur lui même et même d ailleurs des algeriens appellent le peuple a prendre des armes pour défendre sa dignité ! on n attend pas d être égorger chez soi ou être agresse par un parquigueur devant l insouciance des autorités ! certes ces hommes politiques de l opposition ont faillit eux aussi mais sont loin du peuple qui repoussent les anciennes figures du système ! les 90% d abstentionnistes veulent de nouveaux espoirs , de nouvelles têtes hors système , compétents ou des hommes d affaires sérieux reconnus mondialement dans leurs secteurs tel issaad rebrab , smail lalmas , el mahi ….! Le pouvoir et son opposition n ont ni les hommes qu ils faut ,ni les compétences aptes a sauver l Algérie ; ils sont englues dans des trafics en tout genre tel la cocaïne ; ajouter a cela la mafia des énarques (administration) qui bloque tout avancée démocratique ou économique !

    40
    13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.