L’Algérie octroie une aide humanitaire d’urgence au Niger

Niger
Le Niger enregistre une arrivée massive de migrants. D. R.

Le gouvernement algérien a décidé d’octroyer une aide humanitaire d’urgence à la République du Niger composée essentiellement de 30 tonnes de produits alimentaires et de médicaments, indique mercredi un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié par l’agence de presse officielle APS.

«Cette nouvelle aide humanitaire que l’Algérie accorde au Niger, destinée à la ville d’Agadez qui enregistre une arrivée massive de migrants, s’inscrit dans le cadre de sa politique de solidarité et de bon voisinage envers le peuple nigérien frère et constitue une contribution aux efforts des autorités de la ville pour faire face aux difficultés générées par la situation migratoire», précise le communiqué.

R. N.

Comment (23)

    Henin
    17 août 2018 - 15 h 01 min

    l’Algerie n’attend pas une alerte internationale, elle réagit à la moindre info, ancien dirigeant d’un groupe pharmaceutique en Algerie, nous avons participé avec 3 tonnes d’antibiotiques, dans une des opérations d’aide que l’Algérie fournie a chaque fois que le besoin se fait malheureusement sentir au Niger. C’est photo saisissante que tout le monde devrait voir et s’en émouvoir en cette veille de l’Aïd.

    15
    1
    Felfel Har
    17 août 2018 - 0 h 08 min

    Sorry, cette réponse s’adressait à Hamid!

    2
    4
    Felfel Har
    16 août 2018 - 23 h 06 min

    I am with you brother. Don’t we say in good English that « actions speak louder than words »? Let the westerners swallow the pill as we, Algerians, take pride in what our government has recently done to display its humanitarian generosity toward neighboring countries. In French, we say « Générosité et grandeur d’âme »! Regards!

    2
    6
    Kahina-DZ
    16 août 2018 - 13 h 17 min

    Le silence radio des ONG indique que ce vrai geste d’aide humanitaire de l’Algérie n’a pas été apprécié par ces mêmes ONG !!!
    Les ONG aiment voir les clandestins envahir l’Algérie !!

    14
    7
    Brahms
    16 août 2018 - 11 h 37 min

    Les pèlerins algériens qui vont à la Mecque en donnant 7 000 €, inutilement à la bédouinerie des AL SAOUDS pourraient se regrouper et finançaient des projets de vies pour tous ces enfants démunis du Niger. Cette hassanette serait 1000 fois acceptée par ALLAH bien mieux que de remplir les poches des AL SAOUDS qui cherchent maintenant à acheter les côtes algériennes pour y bâtir des hôtels afin d’encaisser des dividendes, des intérêts. Ils ont d’ailleurs achetés le parc Dounia d’Alger ainsi que l’exploitant de Tabac en Algérie et les Qataris possèdent Ooredoo (l’opérateur). Pour résumer, avec l’argent des pèlerins, ils achètent toutes les infrastructures (biens immobiliers) pour plus tard transformer l’algérien en esclave et serviteur. Faîtes donc attention à qui vous donnez votre argent car dans chaque quantité transmise, vous donnez un pouvoir à l’autre (tiers) qui tôt ou tard pourra posséder votre pays.

    16
    3
      Anonyme
      16 août 2018 - 12 h 11 min

      A Brahams

      Vous avez raison mais l’argent des mines d’uranium au Niger qui c’est qui s’en servira pour se remplir le ventre.
      L’Algérie n’a pas mis au monde tous ces gamins pour leur assurer tous les éléments fondamentaux de vie et d’éducation, leurs responsables nigériens, maliens et les autres doivent montrer leurs réactions face aux reproches qu’ils leur sont adressés.

      13
      9
        Anonyme
        16 août 2018 - 15 h 26 min

        La photo révoltante de ces 9 ou 10 gamins africains en bas âge, à moitié nus, assis par terre, se partageant autour d’une même assiette une maigre pitance, sous le regard d’une africaine adulte, témoigne on ne peut mieux du degré d’irresponsabilité, de celui et celle qui les ont enfantés.
        Jusqu’à quand, qu’à Dieu ne plaise, verrons nous encore, cette horrible et intolérable misère africaine, et des responsables africains l’accepter et l’imposer à leurs propres ressortissants.
        Dieu n’a pas dit qu’il faut faire naître des enfants pour en faire des affamés, des illettrés, les jeter dans la rue et en faire des mendiants.
        Le problème de l’Afrique, c’est d’abord avec la rapine des dirigeants, la surnatalité. La croissance démographique y constitue le fléau majeur.
        Aider les africains, c’est leur enfoncer dans le crâne, qu’il faut renoncer tout de suite à la polygamie, et à ne faire, quand les conditions de fonder un foyer sont réunies (travail et logement décent) qu’un ou deux enfants, pas plus !
        Il faut qu’en plus, les africains se sédentarisent, abandonnent définitivement l’idée de migrer illégalement et fassent leur avenir chez eux, pas chez les autres, en travaillant durement.
        Tous les peuples de la Terre qui se sont développés se sont d’abord sédentarisés, ont durement travaillé et étudié, ont adopté la monogamie et adopté une politique de planning familial avec 2 ou 3 enfants maximum.
        L’exemple vaut aussi pour l’Algérie qui a mis en veilleuse depuis un certain temps le planning familial qu’elle a bien appliqué auparavant et qui risque de sombrer elle aussi dans l’explosion de sa propre bombe démographique.

        15
        3
      kahina-DZ
      16 août 2018 - 13 h 13 min

      Les pèlerins du Niger doivent donner l’exemple aux pèlerins des autres pays.

      9
      8
      Mme CH
      16 août 2018 - 16 h 50 min

      Vous faites une fixation vous et vos amis(es) uniquement sur le pèlerinage…!!! Pourquoi vous ne parlez pas des Milliers d’euros qui rentrent à travers les touristes algériens dans les caisses de FaFa, de l’Espagne, de la Turquie, de l’Egypte, de la Tunisie, de l’Italie…etc..etc….et les milliers d’euros qui partent en fumée dans les paradis fiscaux…..les cabarets, les discothèques, dans les bars et dans les divers clubs fermés….!!! Vous vous attaquez uniquement à ceux qui accomplissent le 5ème pilier de l’Islam….Aw Fa9ou…!

      54
      12
    finale
    15 août 2018 - 23 h 32 min

    Ecoutez, chaque geste en ce sens est un appel d’air.
    Tous les problèmes mondiaux sont les résultats de la DEMOGRAPHIE incontrolée.
    L’occident comme la religion ont tout fait pour nous pousser être prolifique; maintenant ça leur retombe dessus !
    Exemple: supposez qu’en Algérie il n’y a aujourdhui que 20 millions de personnes; chacun aura un logement, un travail, une voiture…
    et pour peu que la religion ne s’y mêle pas (intolérance, ignorance…) ça serait le bonheur éternel.
    Vous croyez qu’en Chine ou en Inde tous le monde mange à sa faim? eh non, puis la pollution…ça promet !
    Vous croyez que les aliments dont s’empifrent les pauvres de l’occident c’est de la nourriture? ça promet aussi !
    Nourrir tout ce monde avec du poison à moyen et long terme devrait nous interpeler !
    La réalité? d’une façon ou d’une autre il y aura un nettoyage . NO WAY.

    8
    7
    Felfel Har
    15 août 2018 - 23 h 27 min

    Les ONG et les medias algérianophobes n’en ont rien dit, cela voudrait dire que l’Algérie a marqué un bon point. Cette opération, aussi généreuse soit-elle, ne devrait pas faire oublier aux autorités nigériennes qu’il est de leur devoir de nourrir leur population et que l’argent de l’exploitation des mines d’uranium doit largement suffire à satisfaire ce besoin physiologique élémentaire. Elles devraient aussi rassurer l’Algérie qu’elles feront leurs devoirs de surveillance de leur frontière commune et surtout qu’elles veilleront à ce que « des gens mal intentionnés » (immigrants ou terroristes) ne la franchissent pour porter atteinte à notre sécurité. Ce qui normalement va de soi pour préserver des relations de bon voisinage.

    10
    8
    Hamid
    15 août 2018 - 22 h 42 min

    To the western media who have unjustly criticised our country recently .Remember , words don’t count, actions count .Now you have nothing to say, so dance if you want to .Algeria has delivered 30 tons of food and medecine to neighbouring Niger .Algeria has always true intentions and feelings towards its neighbours.I’m proud of my country.As always , tahia ElDzair !

    9
    9
    Mme CH
    15 août 2018 - 21 h 05 min

    Où sont les ONG et les différents relais sionistes pour prendre note….?? Ils doivent savoir que malgré la crise économique, l’Algérie fait de son mieux pour aider ses voisins, alors qu’en principe, ce sont les pays qui sont à l’origine de cette tragédie humaine qui doivent payer la facture…! Ma3lich…!

    18
    9
    Anonyme
    15 août 2018 - 18 h 57 min

    Aider ces populations africaines chez eux dans leurs pays OUI, leur ouvrir la frontière algerienne NON et NON.

    21
    9
    elhadj
    15 août 2018 - 18 h 16 min

    l Algérie comme les pays subsahariens devraient opter pour une politique rigoureuse de planning familial .avec une procréation tout azimut l on ne pourra jamais assurer ni la sante ni l alimentation ni la scolarisation et encore pire l emploi de ces jeunes.c est une véritable bombe a retardement pour le continent africain.nos responsables politiques sont tenus de prendre d ores et déjà toutes les mesures qui s imposent pour un contrôle planifie des naissances et le citoyen mis en demeure de réfléchir avec son cerveau devant un tel danger avant qu il ……………

    17
    9
    DYHIA-DZ
    15 août 2018 - 16 h 56 min

    L’Algérie montre à l’UE et à l’ONU comment il faut aider les africains !!
    Il faut les aider chez eux…Il ne faut pas les aider à envahir d’autres pays.

    40
    12
    Algérienne16
    15 août 2018 - 16 h 06 min

    Ce genre d’aide c’est ce qu’il faut pour ces populations subsaharienne, il faut essayer de renouveler ces dons mais avec une fréquence pas exagérée car les autres pays devraient contribuer à ce geste de réconfort pour des enfants, des femmes et des hommes (hommes à gros bras et paresseux) qui sont nécessiteux. Il faut absolument expliquer aux subsahariens que la migration n’est pas du tout une solution à leurs problème et qu’ils essaient surtout de réguler les naissances par les différents moyens que les pays devraient leur offrir.

    28
    13
      Faiz Sifaoui
      15 août 2018 - 16 h 36 min

      Excellent commentaire. Rien à redire.

      De l’aide humanitaire, oui, mais à conditions que ces pays nécessiteux prennent leur responsabilité.

      16
      11
    LOUCIF
    15 août 2018 - 15 h 41 min

    « Quelqu’un » ici dira certainement que je suis toujours dans « l’émotionnel », c’est possible. Mais je supporte difficilement des images comme celles qui illustre l’article ! Je sais qu’on va me dire encore pourquoi tu ne bouges pas ya @Loucif, pourquoi tu ne leur viens pas en aide , tu ne fais que pleurer et être dans l’émotion !

    Ok, dîtes tout ce que vous voulez, mais quand je vois les yeux d’un enfant qui a faim, je flanche, je le reconnais !

    33
    5
    MELLO
    15 août 2018 - 15 h 15 min

    Que peuvent bien se dire ces petites têtes innocentes qui posent leurs mains pour ramasser ces derniers grains d’un plat partagé. Ignorant tout de ce qui se passe autour d’eux ,ils ignorent le pourquoi de la situation , ils ne le savent pas, ce qu’ils savent c’est qu’ils ont faim. L’enfant , cet être frêle , mérite une attention particulière et non lui faire subir les affres d’une guerre que des adultes mènent pour des intérêts égoïstes. Leur envoyer de quoi occuper ces petites mains , c’est la meilleure des choses a faire.

    39
    1
    Anonyme
    15 août 2018 - 14 h 24 min

    C’est ce qu’il fallait faire. On l’a dit et répété : Notre solidarité consiste à leur envoyer de la nourriture, et des médicaments, pas de les laisser entrer illégalement chez nous, s’adonner à la mendicité et à d’autres vices que la société algérienne réprouve avec force.
    Notre solidarité consiste aussi à leur envoyer de l’assistance technique pour les soigner, les instruire, les aider à ramener leur croissance démographique aux normes universelles afin de pouvoir ensuite entrer dans la modernité et ne plus constituer une charge pour l’ensemble de la planète.
    Les accueillir chez soi et leur faire l’aumône sous prétexte d’humanité, ne leur rend pas service et les enfonce encore davantage dans la misère et l’indignité.
    Il ne faut pas leur donner le poisson, il faut leur apprendre à le pêcher eux-mêmes.

    29
    13
    Algérienne
    15 août 2018 - 14 h 18 min

    C’est au Niger que l’UE doit donner le 1 milliard de $ et non pas au Maroc.
    Mais l’union européenne préfère accumuler des camps de migrants et les aider à l’extérieur de leurs pays respectifs. Intrigant.

    37
    11
      Mme CH
      15 août 2018 - 21 h 35 min

      Très perspicace…Algérienne…!
      Effectivement, c’est très intrigant….mais cela veut dire que c’est un processus bien concocté, bien organisé…etc..!

      A toute fin utile, je reprends un passage de mon com dans une autre rubrique: « Immigration massive: Le plan Kalergi de destruction des peuples européens. »

      « La migration massive que subit de plein fouet l’Europe est elle un hasard ? Est elle un mouvement spontané de populations ?
      Est elle dûment organisée et a t’elle été planifiée ?
      Mille migrants aujourd’hui, c’est dix milles demain, un millions après demain, et dix millions la semaine prochaine… Les routes de migrations deviendront des autoroutes à dix voies, et plus jamais le flux ne se tarira tant le réservoir de désœuvrés économique du moyen orient et de l’Afrique est un puits sans fond. Avez vous réellement conscience du dramatique de la situation ?
      Avez vous conscience que notre civilisation pluri millénaires, nos pays, nos cultures, vont totalement disparaître au profit d’une société multiculturelle, métissée, dés-identifiée, sans frontière, anxiogène, insécure, qui verra naître les ghettoïsations massive, le communautarisme ethnique, et les conflits sociaux et inter-ethniques ?
      Prenez quelques minutes de votre temps pour comprendre… QUI, COMMENT, et POURQUOI.
      Nous ne sommes pas dans le meilleur des monde de Huxley, ni dans 1984 de Orwell, ça n’est pas un scénario de science fiction, c’est actuel, c’est maintenant.
      95% des migrants sont des hommes, jeunes pour la plupart, ils ne fuient pas la guerre pour une grande majorité en laissant soigneusement femmes et enfants derrière eux « sous les bombes » mais la misère économique et le fait d’être des exclus dans leur propre société…
      L’élan migratoire est organisé, les réseaux de passeurs constitués et contrôlés, pour beaucoup payés par des entités troubles, liées à la CIA et à divers services de renseignements occidentaux atlantistes… ».

      7
      8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.