Ahmed Ouyahia lance une opération «mains propres» : le RND gangréné ?

Ouyahia sénateur
Ouyahia et Bensalah avec le très controversé Abdesselam Bouchouareb. New Press

Par R. Mahmoudi – A moins de vingt-quatre heures après l’annonce de la radiation définitive de son sénateur de la wilaya de Tipaza, Malik Bendjouher, des rangs du parti que le secrétaire général du RND sort avec un nouveau coup d’éclat en écartant le chef du groupe parlementaire de son parti, Belabbas Belabbas, dont le nom a été cité au cours de cette semaine dans une affaire de corruption liée à la vente de sièges revenant au RND au sein de certains organismes internationaux.

Selon des sources concordantes, la décision a été prise suite à un rapport du ministère des Affaires étrangères dévoilant les pratiques frauduleuses du député, preuves à l’appui. Selon le rapport du MAE, l’indélicat député du RND exploitait son poste comme chef du groupe parlementaire pour redistribuer des postes revenant de droit à son parti au sein de certains organismes internationaux, moyennant prébendes et avantages. Belabbas Belabbas a été remplacé par Fouad Ben Merabet.

Cette succession de décisions prises par le patron du RND laisse entendre qu’une opération «mains propres» est engagée au sein du parti, et de nouvelles têtes risquent d’en faire les frais dans les prochains jours. Ayant les coudées plus franches dans son parti qu’au sein du gouvernement qu’il conduit, Ouyahia veut ainsi rééditer la campagne anticorruption qu’il avait menée au milieu des années 1990 dans les administrations et entreprises publiques. Campagne qui avait abouti à l’arrestation, jugée abusive, de dizaines de cadres.

Analysée sous un angle plus politique, cette fermeté et cette promptitude affichées par le patron du RND contre la corruption et les corrompus au sein de son parti semble s’inscrire dans le cadre d’un redéploiement politique à quelques mois de l’élection présidentielle dans laquelle le RND s’est engagé à jouer les premiers rôles.

R. M.

Comment (22)

    malika
    20 août 2018 - 0 h 53 min

    Ouyahya ! au fait qu’avez-vous assigné comme sanction à Hadjar? Il a sali l’enseignement et la recherche et le monde entier attend de voir ce que vous allez lui faire ! question d’honneur ! vous tardez là!
    les réseaux sociaux nous disent qu’en septembre, il y aura du grabuge si vous le maintenez ministre! donc il vaut mieux calmer le jeu !

    4
    2
    Anonyme
    19 août 2018 - 16 h 13 min

    «Celui qui veut combattre la corruption doit être lui-même propre» comme dit l’autre, qui ne s’appelle malheureusement pas Ahmed Ouyahia.

    9
    4
    Anonyme
    19 août 2018 - 15 h 44 min

    Nous avions un parti unique, maintenant nous avons 2 partis uniques.

    15
    1
      Gatt M'digouti
      19 août 2018 - 16 h 00 min

      @ Anonyme
      19 août 2018 – 15 h 44 min
      Tu veux dire 2 partis…..iniques !

      13
      1
    Tarass Boulba
    19 août 2018 - 14 h 25 min

    Ya dada Ahmed Ouyahia , vous êtes tous gangrénés, tous les mêmes au FLN , au RND , au TAJ, au FCE, au MPA ou a l’UGTA , tous sur la ligne de départ encore une fois pour la heurg’maa, le ventre, les poches, la part mafieuse de la rente pétrolière, mais rien comme propositions constructives pour l’avenir du pays, comme programme économique, politique ou comme projet de société !!

    16
    Anonyme
    19 août 2018 - 10 h 47 min

    les mauvaises langues parlent de 4 000 ou 40 000 ou 400 000 bus ou autobus ou autocars qui traînent a travers le territoire ,,peut être des rumeurs,,va savoir???

    18
    Gatt M'digouti
    19 août 2018 - 10 h 26 min

    Ni  » opération mains propres » wala yahzanoune ! Ouyahia opère malgré lui, forcé par des causes exogènes et il est dans l’impossibilité de protéger ! Le sénateur de Tipasa radié parce que pris en flagrant délit de corruption par la police et ce chef de groupe parlementaire sur rapport du MAE !
    Ce n’est ni une initiative ou action personnelle de Ouyahia !
    L’avenir reste toujours sombre parce que tous les sénateurs et tous les députés de tous les partis ont quelque chose à se reprocher !
    On n’achète pas un siège de parlementaire à coups de milliards pour être utile au pays et au citoyen et pour un salaire de 30 millions ! wal fahem yefhem !

    29
    icialG
    19 août 2018 - 10 h 26 min

    j aime que ces hommes qui gèrent le pays tirent profit de nos commentaires sans même un petit merci et en plus ils s attribuent les mérites (je sais de quoi je parle)

    17
    1
      Algerien révolté
      19 août 2018 - 17 h 58 min

      Toi , moi , et tout le peuple Algerien ,ne represente rien pour eux ,il faut voir lorsqu’il discute entre eux , le mot  » idezou m3ahoum  » revient tout le temps , nous sommes la plebe , les moins que rien , les va nu-pied voila ce que nous sommes pour eux .

      8
      1
    icialG
    19 août 2018 - 10 h 23 min

    Mais l y a problème ,,qui c est qui jamais tromper dans uns affaire plus ou moins embarrassante pour se débarrasser des (mains sales)
    peut être qu il y a encore des magistrats qui y croient

    11
    2
      iialG
      19 août 2018 - 11 h 57 min

      SKUZ rectif ,, qui c est qui N A jamais ,,,comme vous l avez compris

      3
      1
    Anonyme
    19 août 2018 - 9 h 46 min

    La pire des crasses est de voler la democratie. Un régime qui repose sur des « partis » en trompe-l’oeil ne peut feindre quoi que ce soit. Si les algeriens ne les votent plus ce ne sera pas une operette qui réanimerait la confiance dans ces boites vides que sont les partis du régime.

    13
    Anonimi
    19 août 2018 - 9 h 40 min

    Cet énergumène est toujours dans le mensonge et le paraître. S’il y a une opération mains propres à lancer c’est bien au sein des hauts fonctionnaires et des décideurs à tous les échelons, puisque ce Ouyaya est toujours premier ministre et peut actionner la justice et les services de sécurité. Mais le rnd n’est qu’un parti politique qui n’est pas doté de moyens pour enquêter sur ses adhérents. Donc il n’y a que du vent pour occuper la galerie.

    13
    1
    Anonyme
    19 août 2018 - 9 h 24 min

    L’assainissement doit continuer au RND et dans toutes les institutions mais au FLN c’est le statut quo, car l y a un paquet de corrompu dans ce parti aussi. On se souvient du scandale qui a touché le premier secrétaire il y a quelques mois. Il est mal placé pour faire le ménage etant affaibli en premier lieu et manipulable tout va. Il serait plus réaliste de le changer par un profile plus jeune, intègre, patriote, compétent et en phase avec les temps modernes.

    17
      Anonyme
      19 août 2018 - 22 h 16 min

      Cet énergumène , comme vous dites attend son destin, lui croit devenir président, le peuple ou la plèbe aimerait le voir descendre et marcher comme un homme dans les quartiers populaires pour se rendre compte qu’ils se feront un plaisir de le lyncher, gracieusement, fi sabil illah, sans prendre un sou de qui que ce soit. Ils le feront avec plaisir et j’y serai pour lui rendre toute la haine qu’il nous voue.

    MOHAMMED BEKADDOUR
    19 août 2018 - 9 h 16 min

    Ce titre est plaisant : La gangrène ! Et un médecin dit qu’il faut couper… Nous aurons d’innombrables manchots et moins de gens qui font la manche ! OU_YAHIA TA_YHIA El Jazaïr qui se retrousse les manches et ne mange que le fruit de ses sueurs nobles

    5
    3
    Anonyme
    19 août 2018 - 8 h 41 min

    le peuple dans sa globalité sait depuis longtemps que partis RND et FLN sont une pépinière de corrompus toutes catégories confondues….Un parti tel que le Randou qui n’a ni programme politique propre à lui, ni son propre candidat, ni son propre programme présidentiel, à quoi peut-il servir d’autre qu’a être un tremplin pour ceux qui veulent arriver par tous les moyens…..Pourquoi un sénateur ou un député irait acheter au fils de flen et fetlen un siège de tête de liste à coup de milliards s’il n’était pas sur d’avoir un retour sur investissement….Dans quel pays du monde il existe des partis qui ne resurgissent que lors des présidentielles pour apporter leur soutien au candidat du pouvoir ? Si Ouyahia fait une petite opération de marketing pour être dans l’air du temps,dans le sillage de de l’affaire « el bouchi », maintenant que même des généraux majors se font limoger…..Ces opérations mains propres lancées par le pouvoir ne seront crédibles que le jour ou l’on verra de très hauts gradés ou des ministres-sénateurs ou députés, ou hautes personnalités des affaires derrière les barreaux surtout ceux qui se font blanchir par les zaouias…..Sinon tout ce cinéma ne suscitera que haussement d’épaule du « chaâb »….

    20
    1
      Algerien révolté
      19 août 2018 - 18 h 09 min

      Au fait il est ou Chakib Khelil ? il nous manque beaucoup , surement dans quelques Zaouias de l’ouest ,priant Dieu de revenir en force, Tu es ou Chakib ,tu nous manques ! mais j’en suis sure que bientot nous le verrons reapparaitre ,2019 est proche .

      4
      1
    Zaatar
    19 août 2018 - 8 h 08 min

    Le RND gangrené!!, Ouyahia! si ton bras gauche te gène coupe le….

    18
      Gatt M'digouti
      19 août 2018 - 10 h 29 min

      n’est pas  » Sartana » qui veut !!!!

      12
    Vroum Vroum 😤
    19 août 2018 - 8 h 02 min

    Un Homme d’Etat..un Esprit d’État..au service de l’Etat , sont les seules motivations …sorti de ces qualifications il vaut mieux etre vendeur de voiturette .La Force d’un État est dans son intégrité…et un Sénateur ou Député indélicat n’ont pas leur places dans les rouages de l’Etat . .Qu’ils aillent vendre des pastèques car là il s’agit de leurs propres intérêts et je pense qu’ils seraient intègres. .Aucun Peuple n’aime le Corrompu.

    14
    cheb mami
    19 août 2018 - 8 h 01 min

    comme il a déclaré EL HAMEL lors de son limogeage celui qui combat la corruption il doit être propre .mais l orsqu il s agit des présidentielle tout est possible………..

    12
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.