Pieds-noirs et harkis : quand l’imposture s’ajoute aux crimes contre l’humanité

PN humanité
Manifestation de pieds-noirs à Toulon. D. R.

Par Kaddour Naïmi – L’oligarchie dominant la France relance encore la question des harkis, des pieds-noirs et autres ex-représentants colonialistes, en évoquant des «droits» à récupérer. C’est ajouter au crime contre l’humanité, en l’occurrence contre le peuple algérien et sa terre, l’imposture.

En effet, qui étaient donc les harkis et les pieds-noirs dans leur grande majorité et essentiellement ? Les seconds étaient des profiteurs du système colonial et les premiers ses supplétifs indigènes, profitant, eux aussi, à leur manière, du même système colonial.

Quant à ceux qui évoquent les «bienfaits» du colonialisme, donnant comme preuves les écoles, les lignes de chemin de fer, les routes, les barrages d’eau, les hôpitaux, les industries, l’agriculture, la «culture», etc., ceux-là oublient, ou feignent oublier, que toutes ces réalisations furent décidées et concrétisées d’abord, et principalement, pour servir les intérêts de l’oligarchie colonialiste de France et de ses représentants en Algérie.

Faut-il encore rappeler ce qu’était le système colonial français en Algérie ? Massacres de populations avec tentative de génocide total, à la manière des Européens en Amérique contre les populations autochtones ; ensuite, asservissement de la population survivante, en faisant «suer le burnous» des travailleurs et en traquant, torturant et assassinant les révoltés contre l’occupation coloniale et ses crimes ; enfin, une guerre totale pour empêcher un peuple de conquérir son indépendance, et cela par les bombes au napalm, la torture systématique, les assassinats de dirigeants, les massacres de civils soutenant la lutte de libération nationale, etc. La présence de la «France» en Algérie, c’est-à-dire de sa composante colonialiste, c’est d’abord du sang et des larmes, ensuite de la sueur et encore des larmes et du sang. Après tout cela, les descendants de ces auteurs de crimes contre l’humanité osent encore réclamer des droits.

Comment expliquer cette insolente imposture sinon par le fait que le peuple algérien, à travers son Etat, a montré de la compréhension et de la clémence ? De la compréhension et de la clémence envers les colonialistes exploiteurs, tortionnaires, tueurs et leurs infâmes soutiens.

Alors que le peuple algérien, à travers son Etat, aurait dû réclamer ses droits légitimes afin que les descendants de l’oligarchie coloniale ne puissent pas ajouter au crime contre l’humanité l’imposture, en réclamant des indemnités, des compensations et des dédommagements pour tous les actes et crimes du colonialisme : agression contre le peuple et le pays, massacres de populations entières, accaparement de terres et de ses ressources naturelles, exploitation de la sueur du peuple, guerre d’extermination contre lui, napalm contre sa végétation et ses montagnes, etc. A combien s’élèverait le montant ?

Pourquoi l’Allemagne a-t-elle reconnu ses crimes contre les juifs – environ 6 millions de victimes de confession juive durant le laps de temps qu’a duré la domination nazie – et a octroyé des indemnités financières à Israël tandis que l’oligarchie de France, plutôt que d’agir de la même manière envers le peuple algérien – quelque 10 millions de victimes pendant 132 ans d’occupation – a le culot scandaleux d’évoquer des «compensations» pour ses supplétifs harkis et ses pieds-noirs d’origine européenne (ou française) ? Que dirait-on de représentants de l’oligarchie allemande actuelle qui réclamerait des «droits» en France pour leurs concitoyens qui ont dominé et exploité le peuple de France et pour les «collabos» autochtones qui les ont servis ?

Cette oligarchie française, non seulement réclame des «droits» illégitimes, mais a l’infamie de ne pas reconnaître de manière publique et entière ses crimes contre le peuple algérien, qui ont tous les caractéristiques de crimes contre l’humanité. Et les représentants de cette oligarchie ont l’odieuse hypocrisie de parler de réconciliation, en oubliant également leurs actions néocolonialistes qui continuent aujourd’hui pour maintenir une forme de domination sur l’Algérie et son peuple. Décidément, les oligarchies colonialistes ne voient que leurs égoïstes et illégitimes intérêts de castes, en ignorant avec un insolent mépris les droits légitimes d’un peuple qu’ils ont odieusement exploité et massacré.

Si les représentants de cette oligarchie colonialiste persistent dans leur prétention à des «droits», alors que le peuple algérien, à travers son Etat, leur présente la facture de 132 ans de méfaits et de crimes colonialistes.

K. N.

PS. :Le lecteur aura noté qu’il est question de l’oligarchie de France, passée et présente et de ses suppôts d’origine européenne ou algérienne, et non pas du peuple de France, lequel est, lui aussi, d’une certaine manière, victime de cette même oligarchie.

Le lecteur qui penserait que ce texte serait violent devrait d’abord se rappeler ce que fut la violence en acte du colonialisme en Algérie. Ces considérations ne sont nourries par aucun dérisoire ressentiment ; leur souci est seulement de rappeler les faits concrets et de les considérer du point de vue de la justice et de la raison humaines.

Comment (31)

    In Guezzam
    20 août 2018 - 21 h 43 min

    Excellent Article !!!
    Tout y est.
    Merci.

    1
    1
    MALIK
    20 août 2018 - 0 h 18 min

    qu’ils osent s’aventurer chez nous, on les attend … qu’ils osent….

    4
    7
      Anonyme
      20 août 2018 - 16 h 46 min

      tu fera rien du tout , juste tu brasse du vent , en plus tu ira a l aeroport tu vas les attendre avec des fleurs

      11
        Anonyme
        20 août 2018 - 18 h 10 min

        Ne projette pas sur les autres ta propre faiblesse et ta couardise. Je pense comme l’intervenant précédant. La réplique des Algériens sera sans appel face à ceux qui voudront nous jouer des tours d’inversion accusatoire. Nous sommes des millions à ne rien dire, mais à être capables à nous dresser comme un seul homme s’il le faut. Tu ne connais pas les Algériens en fait, ils ont le silence long et patient mais la décision déterminée et sans appel, autrement dit tu n’en es pas un, de souche s’entend.

        6
        4
    Anonyme
    19 août 2018 - 17 h 46 min

    Merci pour cet article qui fait chaud au coeur, le problème avec cette France arrogante et raciste c’est qu’elle n’a pas trouvée un vrai chef d’état bien de chez nous qui lui fait clouer le bec, le pire, c’est qu’on lui offre des marchés mirobolants (pas contente par dessus le marché) et elle veut encore et encore.
    Vous avez oublié cher Monsieur de rappeler à cette France voleuse, qu’elle doit à notre pays des millions prêtés avant la colonisation et qui n’ont jamais été restitués à ce jour.
    Il faut absolument se libérer de ce pays suceur de sang et de ses affidés sur place en Algérie.

    23
    8
    Mazouzi
    19 août 2018 - 17 h 46 min

    Merci pour cet article qui fait chaud au coeur, le problème avec cette France arrogante et raciste c’est qu’elle n’a pas trouvée un vrai chef d’état bien de chez nous qui lui fait clouer le bec, le pire, c’est qu’on lui offre des marchés mirobolants (pas contente par dessus le marché) et elle veut encore et encore.
    Vous avez oublié cher Monsieur de rappeler à cette France voleuse, qu’elle doit à notre pays des millions prêtés avant la colonisation et qui n’ont jamais été restitués à ce jour.
    Il faut absolument se libérer de ce pays suceur de sang et de ses affidés sur place en Algérie.

    69
    8
    Hamid
    19 août 2018 - 17 h 21 min

    To the anonymous commentator , my brain is functioning properly .I can understand, think , analyse , reason and comment upon .When I said ‘ I was obsessed with the Harkis ‘ I just tried to point out how persistent / constant my positions are towards them .So I have said in the past that they are national traitors , I say it now , tomorrow and after tomorrow .I would’ve said the same thing if a member of my family was a Harki .I always say that their children aren’t to blame for their fathers actions. I know you are a bit irritable , but remember that somtimes understanding a sentence is ambiguous or hard since it’s associated with figurative meanings rather than literal ones .For that reason, please don’t be literal-literal.You took me wrong.Anyway , take care and let’s together , as always tahia ElDzair !

    1
    8
    Felfel Har
    19 août 2018 - 17 h 11 min

    Nous, Algériens, devons encore et encore clairement expliquer (pour que les Français comprennent vite) que pour nous, cette affaire est classée depuis 1962. Ceux qui « ont quitté leur pays » ont choisi un aller sans retour, à plus forte raison, après qu’ils s’étaient adonnés à la politique de la terre brûlée et des assassinats. Leur retour en Algérie serait suicidaire. Leur brailleur Macias aura beau chanté « Non, je n’ai rien oublié…. », NOUS, NON PLUS!!!!
    Pour définitivement clore ce dossier, nous nous faisons forts de rappeler au gouvernement français que cette histoire de pieds-noirs et de harkis est une affaire franco-française. Point barre!

    75
    6
    Anonyme
    19 août 2018 - 16 h 24 min

    Ils commencent à dépasser les bornes. Les pieds-noirs étaient du coté du colonialisme et le colonialisme n’a absolument rien à envier au nazisme : sur une période de 132 ans, avec 8 à 10 millions de morts de 1830 à 1954, avec 1,5 millions de morts de 1954 à 1962, des expropriations, des exils forcés, des déplacements de population, le crime d’avoir organisé l’analphabétisme pour saper l’identité algérienne (les crises identitaires récurrentes berbériste, arabo-baathiste et islamiste sont des conséquences directes du crime culturel opéré par la France en Algérie), sans compter la question des crimes sexuels qui eux montrent l’ignominie du colonialisme français sur le peuple algérien. Quand aux Harkis, ils sont trahis leurs familles et leurs compatriotes. Tous ces illuminés, pieds-noirs et harkis, s’attendent à quoi ? Qu’on efface l’ardoise sur le dos des millions de morts algériens et qu’on les embrasse et qu’on devienne au passage leurs serviteurs ? Leur inconfort psychologique est le résultat de leurs actes et de leur attitude. Ils n’ont qu’à assumer la réalité de leurs crimes. C’est non ! Ils sont complètement illuminés : on n’en veut pas, ni des colonialistes, ni des traîtres. Basta. Ni oubli, ni pardon. Ils n’ont qu’à se préparer au grand dernier voyage de la vie, car ils répondront de leurs actes dans le jugement divin.

    76
    9
    mouatène
    19 août 2018 - 14 h 51 min

    el-harka ( les traitres ) et le pieds noirs n’ont aucun avenir en algérie. ce qui leur reste à faire c’est de plonger dans des lacs glacés, ça les calmera surement. quant à celui ou ceux qui pourraient avoir l’idée de leur permettre à fouler le sol de un million et demi de Chouhada, sa ou leur responsabilité sera engagée devant le peuple algérien en entier. c’est clair, net et précis !!!

    60
    7
    Chaoui
    19 août 2018 - 12 h 33 min

    Pour la France LA Mémoire est consacrée, en France, en…DEVOIR, et…NOUS !!!

    Voilà plus de 15 ans qu’une Loi criminalisant la colonisation de notre pays par la France en crime contre l’humanité DORT dans les….cartons de notre APN !!!

    On nous avait juré sa promulgation mais on…attend toujours !!!

    Rien que pour ça, le FLN d’aujourd’hui (qui n’a plus rien à voir avec le FLN d’hier) devrait être immédiatement dissous et son sigle restitué à la Nation et transformé en institution mémorielle intégrée dans notre Constitution.

    68
    6
    Anonyme
    19 août 2018 - 12 h 15 min

    Il faut demander des indemnités à tous nos colonisateurs,les arabes et les turcs en premier car ils sont restés beaucoup plus longtemps.
    Avec tout cet argent on pourra combler toutes nos dettes en principe….
    Pourquoi ne le demander qu aux français,les premiers ont été aussi violents et ont spolié les algériens de tout leurs biens,ils les traitaient aussi comme des moins que rien.
    Il faut être conséquent et précis dans notre histoire et rappeler les méfaits de toutes les colonisations même quand elles ont été faites par des musulmans .

    13
    71
      Geronimo
      19 août 2018 - 18 h 10 min

      Resaisis toi avant que ta haine des Arabes et des Musulmans ne t’étrangle. Je crois que tu en veux beaucoup plus aux Arabes qui t’ont imposé l’Arabe comme langue que les Français qui ont massacré entre 8 et 10 millions d’Algériens de 1830 à 1962 et déporté des milliers d’autres vers des contrées très lointaines.

      18
      8
        Anonyme
        19 août 2018 - 22 h 12 min

        Geronimo tu reviens ?
        Tu étais où ? Dans un centre de détention en Europe?
        Tu es partie en barque et on t a refoulé comme clandestin,reste en Algérie toi qui aime l arabe et les islamistes pourquoi tu veux aller vivre en Occident alors!!!

        3
        15
    KIKI
    19 août 2018 - 11 h 55 min

    Pieds noirs et harkis vous avez dépasse l age de la retraire votre présence si le territoire Algérien est le faite d un envahissement d un peuple par un autre peuple
    Nous ont va réclame nos bien en Espagne sous prétexte que nous les avons envahit
    Pas de Pieds noirs et harkis en Algérie point barre
    Le peuple Algérien a déjà assez affaire avec ce vestige ce mammouth fln
    laissé l Algérie aller vers sont présent et son futur
    Le gouvernement Français devrait être très clair l ALGÉRIE FRANÇAISE C FINI

    51
    7
    HOUMTY
    19 août 2018 - 11 h 43 min

    SALAM L’KHAWA….. C’est le monde a l’envers, tant qu’a faire il vont dire que nos enciens ont commis un génocide voir une épuration….. c’est plutôt le contraire , la france a déracuné des milliers d’ ALGERIENS envoyé illico presto en nouveille-calédonie , ils ont massacré des centaines d’ ALGERIENS le 8 MAI 1945… Prés de RÉGANE ville du sud de L’ALGERIE , la france a operer une multitude d’essais nucléaire avec les conséquences que l’on connais , etc etc etc… donc il ne faut pas inversé les rôles…. Nos moudjahidine ont fait ce que toute nation aurait fait , CASSER LES CHAÎNES et retrouvé sa souveraineté nationale et son indépendance…qu’ils arrête de maquillé l’histoire..L’ALGERIE EST AUX ALGERIENS UN POINT C’EST TOUT. Tahya L’DJAZAÏR ALLAH YARHEM ÉCHOUHADAS , VIVE LA MERE PATRIE L’ALGERIE sont A.N.P et son D.R.S

    66
    6
    Anonyme
    19 août 2018 - 10 h 53 min

    La Franc Maconnerie est pire que les harkis qui veut pas nous foutre la paix.

    13
    14
    Kouidri Saadeddine
    19 août 2018 - 10 h 43 min

    Vous écrivez « Pourquoi l’Allemagne a-t-elle reconnu ses crimes contre les juifs » L’Allemagne a été condamné pour sa politique fasciste qui est un crime contre l’Humanité à la fin de la deuxième guerre. Ce qui n’est pas les cas du colonialisme . Si l’Allemagne a reconnu ses crimes contre les juifs c’est surtout pour venir en aide à Israël. Ce n’est pas le cas de l’Algérie mais tout le contraire. En sus, c’est Israël qui chassait les nazis alors qu’en Algérie c’est celui qui dénonçait les harka qui est poursuivi en justice. Si on ajoute qu’un chef terroriste islamiste, (dans votre littérature vous évitez le sujet), a été élevé au rang de personnalité national, on comprend mieux pourquoi la classe politique française excepté le PCF fait des harka un joker.

    57
    9
    Anonyme
    19 août 2018 - 10 h 38 min

    L’outrecuidance de colons criminels et génocidaires, Ils ont réduit tout un peuple à l’esclavage, et al meilleure une fois boutés dehors, ils demandent indemnisation.
    Si seulement ils reconnaissaient leurs tors et comportements de sauvages et d’assassins. Des barbares vis-à-vis d’une population pillée pendant 132 ans.
    Certains pieds noirs avaient prévu de tuer les citoyens en masse liquidations physiques, comme le faisaient à l’époque les colons du nouveau monde envers les indiens de l’Amérique du Nord.
    L’un de ces colons ré »pondit à son compatriote h »la s nous ne pouvons rien faire contre ces indigènes, ils ne boivent même pas l’alcool comme le font les indiens aux Etats Unis, ils auraient sombrés dans la débauche et les maladies de là ils seront faciles à éliminer.

    58
    10
    Anonyme
    19 août 2018 - 10 h 21 min

    Non seulement tous leurs bienfaits étaient destinés à leurs colons, mais ils ont été construits avec les richesses du pays des autochtones, mieux il oublient aussi de comptabiliser les transferts de richesse vers la métropole.
    Mais ceci ne dédouane pas nos gouvernants néo-coloniaux qui ont rendu ce pays stérile, à tel point que les seules réalisations avec lesquels on ressemble un peu au monde moderne sont effectivement les villes construites par la france coloniale, sinon c’est des béton-villes et des Peshawar aux 4 coins du pays..

    59
    7
    Anonimi
    19 août 2018 - 10 h 03 min

    Opération bouloulou encore et encore jusqu’à saturation totale. Il faut savoir que les harkis et les pieds noirs, certes pour la majorité anti Algérie libre et indépendante, sont une minorité au sein du peuple français, une minorité vieillissante moins nombreuse que la communauté algérienne en France. Le vrai danger qui guette l’existence même de l’Algérie en tant que Nation vient du pouvoir autiste qui a pris en otage ce pays et qui veut se maintenir coûte que coûte. Sans oublier l’oligarchie vorace et destructrice engendrée par ce pouvoir pour se maintenir. La France est un pays démocratique où l’oligarchie ne peut jamais prendre tous les pouvoirs car il y a des contre pouvoirs forts et actifs, syndicats, opposition politique, médias, justice, société civile,..Ce n’est pas le cas chez nous.

    .

    17
    64
      Anonyme
      19 août 2018 - 14 h 56 min

      @Anonimi
      Vous plaisantez une démocratie…un contre pouvoir c’est une blague les syndicats tous politisés à la botte du patronayt, le jour où vous verrez un syndicat défendre les droits des salariés faites moi signe.
      Arretez je me répète de regarder de l’autre côté de la méditerranée les soi-disant démocraties occidentalosionistes.
      Vous idéalisez une chimère.

      62
      6
        Anonimi
        19 août 2018 - 18 h 02 min

        J’ai fait fausse route. Finalement la démocratie a élu domicile en Algérie où l’ugta de Sidhoum Saïd est un contre-pouvoir fiable. Pauvre France, une dictature sous contrôle des oligarques avec des citoyens hors circuit. Merci de me faire prendre conscience de cette réalité si évidente pour vous, Monsieur l’Anonyme.

        7
        12
      Anonyme
      19 août 2018 - 23 h 40 min

      «  » »La France est un pays démocratique » »…. Dieudonné ne serait pas du tout d’accord….
      La France une démocratie!! quelle belle plaisanterie

      10
      6
      Rayah
      20 août 2018 - 7 h 55 min

      Ou est cette democratie en France? Plutot celle qui a reduit la Libye aux temps du Moyen Age juste pour avoir sa part du petrole. La France est sous le controle des lobbies et ne cesse de convoiter notre pays. Le colonialisme est une maladie chronique, on ne guerit pas du virus du colonialisme . L’Europe a ete construite sur le vol et continue a le faire jusqu’a present.

      8
      5
    degdoug
    19 août 2018 - 8 h 38 min

    Comment se fait-il que nos gouvernements successifs n´ont pas demandé réparation des suites de 132 années d´occupation et de racisme colonial, avec tous ses dégats humains et matériels? Quelle explication donner à ce comportement misérable et traitre de nos gouvernements successifs allant à l´encontre du bon sens et des intérets du peuple algérien.
    Personnellement, je m en fous des excuses que le gouvernement francais ne veut pas faire auprès du peuple algérien, puisque la France n´a pas la grandeur de l Allemagne qui a reconnu ses crimes sans ambiguités et fait plus que tout pour les réparer.
    Ce que j éxige presonnellement, c´est réparation pour les tous les crimes commis envers ma famille, mon peuple, mon pays!!!

    105
    7
      Anonyme
      20 août 2018 - 8 h 06 min

      Tant que nos gouvernements continuent a se faire soigner chez fafa pour le moindre bobo ils ne seront jamais en mesure de reclamer quoi que ce soit aux colonialistes.

      7
      4
    Halli
    19 août 2018 - 8 h 25 min

    Il serait judicieux de mettre en exergue le recul des institutions algériennes dans la prise en charge et la défense des mémoires anti coloniales. Un discours cohérent et engagé de nos autorités aurait largement tempéré les nostalgies et rancoeurs des algeriannistes et autres courants.

    55
    7
    anti khafafich
    19 août 2018 - 7 h 28 min

    d’accord avec l’auteur sur toute la ligne et j’ajouterai même qu’il faut aussi exiger le remboursement de milliard d’euros d’avant la lâche agression des frenchy

    61
    7
      Anonyme
      19 août 2018 - 10 h 13 min

      @ anti khafafich
      Ils n’oseront jamais ! avec toutes les casseroles qu’ils trainent derrière eux, ils peuvent ouvrir la plus grande quincaillerie du monde !
      Les sarcasmes de Sarko, le fameux « il faut » de Mitterand à Chadli, l’ironie de Hollande quand au retour sain et sauf de Vall’s, le bras d’honneur de Gerard Longuet, la photo du président sur le twitt de Vall’s, la fouille corporelle de nos ministres et j’en passe, n’ont jamais exigé réparations !

      116
      6
      Djanet
      19 août 2018 - 12 h 05 min

      @Anti Khafafich
      Complètement d’accord.

      10
      5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.