Ouyahia salue l’engagement de la Chine pour le développement de l’Afrique

Ouyahia Chine
Ouyahia a salué la contribution de la Chine pour le développement de l'Afrique. D. R.

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a salué, mardi 4 septembre à Pékin, la contribution de la Chine pour le développement de l’Afrique, relevant que cet apport chinois se distingue par son contenu «dense» et aussi par son respect de la souveraineté des pays.

«L’Algérie rend hommage aux peuple et dirigeants chinois pour leur contribution au développement de l’Afrique», a souligné Ouyahia dans une allocution au 3e Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC).

Ahmed Ouyahia, qui représente à ce sommet le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a relevé que cette contribution «se distingue par la densité de son contenu mais aussi par son respect de la souveraineté des pays africains», ajoutant que cette même contribution «a rehaussé aussi l’intérêt des autres régions pour l’Afrique en matière de partenariat et de développement». Il a salué également «l’attachement avec lequel les hautes autorités chinoises ont tenu à réaliser leur part dans la concrétisation des dix programmes de coopération consignés dans le plan d’action adopté en 2015 à Johannesburg par le 2e Sommet du Forum.

Ouyahia s’est félicité du discours prononcé par le Président chinois Xi Jinping, dans lequel il a réaffirmé «avec force la disponibilité» de la Chine amie à aller encore plus loin dans l’édification du partenariat sino-africain, notamment pour la consolidation de la paix et de la stabilité en Afrique et pour la mise en œuvre de l’Agenda africain 2063.

Il a estimé à cet effet que le 3e Sommet du FOCAC «s’est judicieusement choisi pour thème principal : la construction ensemble d’un destin sino-africain encore plus solide par la coopération gagnant-gagnant, un destin, partenariat et une coopération dont les potentialités à mettre en valeur demeure encore très importante».

Le Premier ministre a par ailleurs exprimé ses remerciements envers l’Afrique du Sud pour «l’engagement et le talent avec lequel elle a assuré la coprésidence du Forum durant les trois dernières années».

R. N.

Comment (11)

    PREDATOR
    5 septembre 2018 - 8 h 22 min

    TOUS LES PAYS DÉFENDENT LEURS INTÉRÊTS A PART NOS DIRIGEANTS (PAS LES MIENS) QUI ONT FAIT DU PAYS UNE CHAROGNE QU’ON DÉPÈCE DE TOUTE PART QUE CE SOIT DE L EXTÉRIEUR OU DE L INTÉRIEUR

    3
    4
    chark
    4 septembre 2018 - 19 h 45 min

    Il est URGENT de suivre l’exemple Chinois , la Chine se dédollarise ainsi que la Russie , le jour ou le PQ $ vaudra 0 l’Algerie mangera du sable !

    Dette us : 21 460 575 000 000 milliard !

    12
    4
    dickeus
    4 septembre 2018 - 17 h 21 min

    Mieux faut avoir comme amis les Chinois que le Frannazi ou le Marokistan et son gourou. Gay 6..

    14
    10
    Flicha
    4 septembre 2018 - 15 h 52 min

    Povrino!
    Tu finiras toi aussi sur leur assiette.

    7
    9
    Anonyme
    4 septembre 2018 - 15 h 47 min

    Ridicule! Apres milles milliards dilapides ils vont faire la manche!
    Le colonialisme interieur unit dictature criminelle a’ son manque de dignite’.

    13
    13
      Anonyme
      4 septembre 2018 - 16 h 25 min

      Ce 1er Ministre se désigne lui même comme « l’homme des sales besognes ». C’est toujours lui qui avait osé demander lors de son récent passage officiel en France , à ce que les anciens de l’Algérie Française ( Pieds noirs et Harkis) aident économiquement notre Pays. C’est clairement un constat d’échec.

      13
      8
    Rascasse
    4 septembre 2018 - 14 h 37 min

    Les chinois sont pire que le néocolonialisme, les chinois défendent leurs intérêts et sont des expansionnistes tranquilles,

    16
    12
    Chibl
    4 septembre 2018 - 14 h 22 min

    Nous avons fait le 5 Octobre 1988, la Chine a fait sa place Tian’anmen en 1989, 30 ans après regardez ou est la Chine et nous ou sommes nous.

    14
    7
      Gatt M'digouti
      4 septembre 2018 - 15 h 26 min

      A Chadli qui se plaignait du peuple Algérien à l’époque au président de la Chine, ce dernier lui dit : Moi si j’avais 30 millions d’habitants, j’en ferais de tous des amis personnels et je les appellerais individuellement par leur petit prénom !

      15
      3
        UMERI
        5 septembre 2018 - 12 h 11 min

        Il a dit aussi: je les inviterai a dîner…

        3
        1
    Anonyme
    4 septembre 2018 - 14 h 01 min

    Un si long et si couteux voyage pour raconter de telles banalités, c’est affligeant ! Depuis quand notre pays a -t-il un partenariat gagnant gagnant avec la Chine ?

    17
    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.