Coopération économique algéro-mauritanienne : Salon des produits algériens à Nouakchott

algérien
Les ministres de l'Intérieur algérien et mauritanien lors de l'inauguration du poste frontalier. New Press

Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a présidé, mardi à Alger, une réunion préparatoire au Salon des produits algériens, prévu du 22 au 28 octobre 2018 à Nouakchott (Mauritanie), a indiqué un communiqué du ministère publié par l’agence de presse officielle APS. Ont pris part à cette réunion les représentants de plusieurs départements ministériels (Intérieur, Collectivités locales et Aménagement du territoire, Défense nationale, des Transports et Travaux publics, Industrie et Mines, Agriculture et Développement rural) ainsi que le directeur général de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (Algex), le directeur général de la Société algérienne des foires et exportations (Safex) et la directrice générale de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI).

Cette manifestation permettra aux opérateurs économiques algériens de découvrir le marché mauritanien et d’établir des relations commerciales avec leurs homologues mauritaniens, notamment après l’ouverture du poste frontalier terrestre avec la Mauritanie qui devrait fluidifier les échanges commerciaux entre les deux pays, en sus de permettre aux citoyens mauritaniens de prendre connaissance des produits algériens et d’encourager l’exportation, a précisé la même source.

Lors de ce Salon, des produits algériens seront exposés et proposés à la vente, en parallèle de la programmation de plusieurs rencontres entre opérateurs économiques des deux pays en vue d’explorer les opportunités de coopération et de partenariat.

Par ailleurs, le ministre a donné des instructions sur l’impératif de relancer le salon international El-Mouggar, prévue en novembre prochain à Tindouf, avec une nouvelle vision à même d’impulser un essor économique à la région.

R. E.

 

Comment (8)

    Walide
    9 septembre 2018 - 13 h 42 min

    Il vous faut une thérapie en groupe, des obsédés du Maroc et de la France , alors que vous êtes les premiers a se jeter à la mer pour venir quémander des aides, des soins, et une vie digne.
    Vous n’avez aucune once de dignité, ni de fierté et patriotisme honte à vous !!!

    4
    5
      nouri
      10 septembre 2018 - 18 h 18 min

      M.Walide! C’est vous qui êtes obsédé par notre pays et il vous faut, sans aucun doute, une thérapie individuelle et de groupe pour vos semblables. Qui a parlé du Maroc ou de la France dans cet article ? Notre pays a le droit de choisir ses partenaires dans la région selon ses intérêts politiques. Le Maroc, sous-raitant politique et économique de la France en Afrique, se la joue premier investisseur dans ce continent ( grâce aux capitaux des pays du Golfe) a choisi son camp, depuis la Guerre froide, et nous on s’en fout car ce pays, créé au début du 20ème siècle par le maréchal Hubert Lyautey, n’est pour nous qu’un département français.

      3
      2
    Mohamed
    5 septembre 2018 - 14 h 09 min

    C’est une bonne chose que nos entreprises nationales exportent beaucoup de leur produits en Mauritanie et il faut les encourager à investir davantage en Afrique ou des pays comme la Syrie car si on investit dans ses pays et on exporte beaucoup, la crise financière ne sera qu’un mauvais souvenir.

    8
    5
    Gatt M'digouti
    5 septembre 2018 - 12 h 57 min

    Ou est passé l’époque de la vraie coopération ou l’Algérie était noyée par des tonnes et des tonnes de poissons congelés de la Mauritanie à 25 DA le kilo? des daurades, du rouget, du chien de mer, du merlan des crevettes et bien d’autres poissons !
    Mais non ! les lobbies veillent ! vous mangerez du congelé à 600 DA le kilo importé par des barons ! et toxiques !

    16
    5
    Cannibale
    5 septembre 2018 - 12 h 37 min

    Il va falloir faire très attention pour ne pas leur exporter le choléra et les mauvaises manières des dirigeants (manganices, corruption, clientélisme….)

    15
    26
      Anonyme
      5 septembre 2018 - 14 h 17 min

      S… de moroco sioniste que tu es, infiltré sur ce site comme un serpent venimeux, qui enrage de la coopération qui s’annonce entre l’Algérie et la Mauritanie (pays très pauvre) qui a tout à gagner du r approchement avec la grande et riche Algérie qui a fermé ses frontières avec le Maroc toxique, malsain, sioniste, drogué, misérable, maudit et j’en passe qui est exclu de cette association algéro mauritanienne., Ap laissez passer il faut en finir avec la racaille marocaine et sioniste qui infeste votre site.

      15
      9
      Anonyme
      5 septembre 2018 - 15 h 08 min

      AP laisse passer la racaille marocaine comme ce Cannibale qui crache sur l’Algérie en parlant de choléra, mais censure, à tours de bras, mes réponses à ces parasites moroco sionistes. AP faites donc votre boulot sérieusement en surveillant les parasites morocos sionistes comme ce Cannibale qui sont pourtant facilement repérables par leurs attaques récurrentes contre l’Algérie, ils infestent votre site. Sincèrement je ne reconnait plus AP qui filtrait, pourtant très bien ces parasites

      8
      9
      nouri
      10 septembre 2018 - 18 h 29 min

      Et vous, les Marocains, qu’est-ce que vous exportez? La tuberculose ( qui a touché plusieurs médecins à Marrakech) , la drogue, la prostitution et la lacheté. C’est pourquoi les Africains commencent à se méfier de votre gouvernement qui reçoit ses ordres de Paris.

      3
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.