Libye : Haftar veut marcher sur Tripoli

haftar
Le maréchal Khalifa Haftar. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le maréchal Khalifa Haftar, commandant en chef de l’autoproclamée Armée nationale libyenne (ANL), a annoncé lors d’une rencontre organisée jeudi 6 septembre avec une trentaine de sages et de chefs de tribus, sa volonté de  marcher avec son armée sur Tripoli pour extirper la ville des griffes des milices.

Il a assuré que l’ANL est prête et que la prise de la capitale libyenne serait rapide. A ce propos, il a révélé être en contact direct avec des forces des villes de Misrata et de Zentan. L’homme fort de l’Est libyen a assuré que des forces à l’intérieur même de Tripoli seraient également prêtes à faire assaut sur la ville. «Nous n’allons pas laisser tomber Tripoli et le peuple libyen doit y vivre en sécurité», a déclaré Khalifa Haftar, selon la presse libyenne.

Et comme pour écarte la possibilité de la tenue d’élections générales en décembre prochain, le maréchal Haftar a refusé aussi ouvertement le projet de nouvelle Constitution qui devrait être entériné par le Parlement avant ce 10 septembre. Il s’est dit militer pour le report de ce projet à une période qui suit les élections et non pas qui les précède, «sinon, affirme-t-il, le peuple libyen va refuser le projet de Constitution». A rappeler que Rome milite pour des élections en 2019 alors que la France pousse vers l’organisation des élections en Libye avant la fin de l’année.

L’envoyé spécial de l’ONU, Ghassan Salamé paraît partager ce point de vue, puisqu’il a visiblement enterré lui aussi la perspective de la tenue d’élections d’ici à la fin de l’année. «Si la législation n’est pas prête bientôt, nous allons devoir changer d’approche, a-t-il déclaré cette semaine. «Il y a d’autres moyens pour parvenir à une transition politique pacifique et nous allons les soutenir sans hésitation et même avec enthousiasme», a ajouté Salamé.

S. S.

Comment (9)

    Anonyme
    8 septembre 2018 - 17 h 39 min

    Le marechal Hafter sera le salvateur de la Lybie…il reunifiera les tributs derriere lui et construira une armee forte
    pour reconstruire la Lybie……les revenus enormes de la Lybie et la petite elite Lybienne feront des miracle de leur pays …la Lybie peut devenir le SINGAPOUR d Afrique…c est bon pour la region…mais pour y arriver il faut detruire en premier lieu les groupes terroristes….est ce que la France et les USA le permettront..???? seul l UNION Africaine peut faire des pressions sur la France pour laisser les Lybiens decider de leur avenir….

    A3ZRINE
    7 septembre 2018 - 23 h 52 min

    l’Algérie verra de mauvaise œil l’arrivée de Hafftar à Tripoli, le courant apparemment ne circule pas bien entre les deux camps. Quelle sera la réaction de l’Algérie dans ce cas? Va t elle prendre position ou courra t elle pour organiser une rencontre afin de stopper l’offensive et laisser la situation telle qu’elle ?

    5
    5
    UMERI
    7 septembre 2018 - 23 h 21 min

    Haftar, un Marechal, sorti de nulle part, incapable de s’imposer a de petits groupuscules, ne peut pas ramener la paix en Libye, a cause de son allegeance a l’occident, responsable de la destruction de la Libye.

    9
    7
    kilma
    7 septembre 2018 - 22 h 45 min

    Ce traitre à la nation libyenne est un incapable,,,ça fait preseque 8 ans qu’il « est » installé sur la ruine des occidentalo-sioniste(libye) et il est toujours au même point,parceque justement,les milices de misrata,zentan et autres traitres qui ont assassiné le guide,y font la loi avec l’aide des envahisseurs …… Alors haftar ou un autre traitre,ça ne changera rien,,,,,sauf si un homme de consensus arrive sur le devant de la seine,et tout le monde sait de qui il s’agit…….

    9
    7
    Mohamed
    7 septembre 2018 - 19 h 31 min

    Khalifa Haftar est le seul militaire qui peut ramener la paix en Libye. Tripoli est une ville dirigé par des milices islamistes du Qatar, le régime qu’on appelle le  »GNA » est pro-Qatari qui ce minuscule pays a détruit ce pays en 2011. Même les Russes arment l’armée Libyenne (qui est pro-Haftar) et souhaitent les aider face au chaos crée par la France de Sarkozy, le Qatar ainsi que les USA que Hillary voulait tuer Kadhafi.

    Seul lui peut arrêter ce chaos qui détruit la Libye.

    10
    14
      PREDATOR
      7 septembre 2018 - 19 h 55 min

      Haftar a trahi kadhafi Allah yarhmou, c’est le caniche des français
      Seul Seif el islam Kadhafi peut remettre de l’ordre en Libye

      22
      9
        Mohamed
        8 septembre 2018 - 10 h 56 min

        Il a certes trahi Kadhafi dans les années 70 mais aujourd’hui c’est le seul militaire qui peut faire face aux terroristes ainsi qu’à la migration clandestine. Bien sûr que Seïf al Islam est le seul pour remettre de l’ordre en Libye mais n’oublions pas que c’est l’armée de Haftar qui l’a libéré, a laissé sa famille a vivre en Libye (vers Benghazi).

        C’est mon avis mais ce sont les seuls à remettre de l’ordre dans ce pays.

        3
        7
          Anonyme
          8 septembre 2018 - 16 h 59 min

          Pour la Lybie il faut un homme fort et un gouvernement de guerre….et le marechal Haftar est celui qui a de fortes chances de pacifier le pays avec l armee Lybienne…Saif el islam Gueddafi sera l homme politique qui mettra de l ordre une fois la Lybie reunifiee et les terroristes extermines.Saif El Islam a une formation et une experience qui lui permettent de reunifier les tributs et se rapprochera de l armee…..Hafter n aura pas d autre choix que de soutenir Saif El Islam Gueddafi.Il faut absolument eviter a la Lybie une guerre civile genre Afghanistan….car le pays est vise par les groupes terroristes qui fuieront de Syrie et d Irak,certains pays occidentaux et du golfe leur offriront la logistique pour regagner la Lybie a travers le Soudan dirige par les freres musulmans Omar El Bechir …..Le couple Haftar et Saif El Islam sont tout indiques pour l unification de la Lybie autour d une armee bien organisee et l extermination des terroristes.Pour y arriver il faut absolument
          une politique commune de soutien indefectible de l Algerie,la Tunisie et l Egypte…..le plus rapidement possible car plus cela dure plus le pourrissement gagnera du terrain…les ennemis ne dorment pas…ils sont a l aguet au moindre faux pas pour faire exploser la region…..2019 sera l annee de tous les dangers.

          1
          1
        Vector
        8 septembre 2018 - 13 h 52 min

        Tout les anti-Khaddafi d’avant janvier 2011 ne sont pas des traitres mais des opposants divers et variés !
        Hafhtar était anti-Kadafhi depuis prés de 25 ans en 2011…
        De plus, Saif el islam Kadhafi est le principal fautif car c’est lui qui fait rentrer des néolibéraux et des islamistes dans l’état libyen…

        3
        7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.