Messahel déplore la décision américaine de stopper l’aide financière à l’UNRWA

Trump Messahel
Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel. New Press

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a déploré, mardi au Caire, lors de sa participation à une réunion ad hoc des ministres des Affaires étrangères sur l’UNRWA (Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens) la décision de l’administration américaine de stopper son aide financière à cette agence onusienne.

Messahel a souligné que l’appui à l’UNRWA, créée en vertu d’une résolution de l’Assemblée générale de l’ONU, «implique une responsabilité juridique, politique et éthique pour assurer le droit des réfugiés palestiniens à une vie digne et leur permettre de bénéficier des prestations sociales, notamment sanitaires et éducatives». Il a, dans ce cadre, appelé à soutenir l’UNRWA, «à travers la mobilisation du soutien politique et financier», rappelant à cet égard que l’Algérie «vient en tête des pays soutenant le budget de l’Autorité palestinienne, en vue d’alléger les souffrances du peuple palestinien frère».

Messahel a également affirmé que la question des réfugiés palestiniens «doit être réglée conformément aux résolutions de la légalité internationale, notamment la résolution 194 de l’Assemblée générale de l’ONU, qui garantit le droit de retour aux réfugiés».

R. N.

Comment (9)

    MAZIGH
    12 septembre 2018 - 15 h 04 min

    Comme l’a si bien dit le chanteur philosophe kabyle – Ait Menguelet – « YIR THAGHMATS DH AGHILIF : Une fratrie indigne, c’est un gros souci (ghbina) et il compare ça à « DHACHAKUR MADH AKKYENSEL » : C’est comme une hache qui se détache de son manche et qui tournoie au dessus de votre tête (vous risquez fort de la recevoir en retour). Pour les pauvres palestiniens, ça fait longtemps qu’elle est planté dans leur crâne.
    Pour revenir au geste de trump, qu’attendent tous ces pétrodollars indignes pour libérer quelques centaines de millions et pourquoi pas milliards de dollars pour soulager les palestiniens et envoyer ch… ce trump!?

    Karim
    12 septembre 2018 - 11 h 50 min

    Il faut le dire et le redire, Trump est la meilleure chose qui nous soit arrivé puisqu’il nous met face à nos contradictions, nos petitesses et notre médiocrité.
    Aujourd’hui, les dirigeants bougnoules de l’atlantique au golfe persique ne sont qu’un groupe d’incompétents vendus pour la plupart et Trump, par ses décisions, leur demande plus de soumission ou rébellion.
    Il a mis la balle dans leur camps, à voir ce que les khorotos vont en faire!

    Brahms
    12 septembre 2018 - 7 h 36 min

    Mr Trump défend très bien les intérêts de son pays. Il ne s’amuse pas avec l’argent donc tout ce qui n’est pas rentable, il supprime et il a raison. Quand il sera en déficit ce ne sont pas les palestiniens qui viendront payer ses factures. Chez nous, c’est la même chose, on s’amuse avec l’argent du contribuable car on compte sur le pétrole donc on accueille plein de délégations étrangères à papoter de tout et n’importe quoi sans intérêts et ensuite direction les hôtels, les balades, les bonnes tables bien garnies, le kérosène dans les avions gratis et au final, merci tout le monde à la prochaine visite. Après, on s’étonne pourquoi, on n’avance pas.

    et le Yemen
    11 septembre 2018 - 21 h 24 min

    QUAND C EST LE MÉCHANT LOUP ON DÉPLORE POUR FAIRE PROFIL BAS
    MAIS QUAND C’ EST LES PAUVRES YEMENITE QUI VEULENT SE DÉFENDRE CONTRE L’AGRESSEUR SAOUDIEN ON CONDAMNE AVEC VIGUEUR ET FERMETÉ UN ACTE D’AUTO DEFENSE SOMME TOUTE NATUREL DES FRÈRES DU YEMEN

    12
    1
    Kahina-DZ
    11 septembre 2018 - 20 h 46 min

    Trump est avant tout un businessman, il rentabilise même la charité.

    14
    1
    Anonyme
    11 septembre 2018 - 20 h 42 min

    Nous sommes champions dans la création des ennemis, c’est vrai

    Wech dakhlek. Trump est libre de faire de son argent ce qu’il veut.

    14
    3
    Chibl
    11 septembre 2018 - 18 h 12 min

    Messahel déplore la décision américaine de stopper l’aide financière à l’UNRWA? depuis quand déplore t ont quelqu’un qui stoppe une aide, c’est bien ecrit une aide, c’est pas une obligation, franchement Donald Trump mérite de vous insulter pas que vous rabaisser, au lieu de compenser l’aide américaine en augmentant vos aides vous déplorez.

    12
    12
    Anonyme
    11 septembre 2018 - 18 h 05 min

    Pourquoi vous payer pas vous mêmes, wach dakhlek fi drahem ennas?

    14
    7
    safifi
    11 septembre 2018 - 17 h 51 min

    Mais? continue de payer partout et laisse les USA décider de leurs choix!
    Nous avons le don de nous créer des ennemis;
    faut pas chercher les noises!

    23
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.