Des sources irakiennes : «L’incident du match a été fomenté par Bagdad»

match irakiens
Des joueurs du club irakien vaincu brandissant le drapeau de l'Irak. D. R.

Par R. Mahmoudi – De nombreux observateurs irakiens révèlent que l’incident diplomatique provoqué par le retrait de l’équipe des Forces aériennes du match qui les opposait à l’USM Alger, dimanche dernier au stade de Bologhine, a été commandité pour des besoins de propagande de politique interne. Devant l’exacerbation de la crise gouvernementale, aggravée par les troubles qui viennent de secouer la ville de Bassora, les dirigeants irakiens ont voulu détourner l’opinion publique en l’occupant momentanément par un sujet tout à fait marginal.

C’est ce que pense un haut cadre du ministère des Affaires étrangères qui, dans une déclaration au journal arabe Al-Araby Al-Jadid, estime que «les incidents de ce genre ont toujours existé, mais n’ont jamais été pris en compte. Or, le gouvernement et les partis politiques veulent aujourd’hui en faire une affaire d’attaque confessionnelle pour détourner les regards des événements de Bassora». Et de poursuivre : «Cet incident ne mérite certainement pas tout le tapage qui est fait autour en Irak ; c’est plutôt une crise montée de toutes pièces par des acteurs politiques et gouvernementaux irakiens.»

Le même responsable reconnaît que «le témoignage de l’ambassade d’Irak en Algérie a confirmé le bon accueil et l’hospitalité qui ont été réservés à l’équipe irakienne» et que «les slogans n’étaient pas dirigés contre une communauté irakienne précise». Rejoignant le président de l’USMA, Abdelhakim Serrar, le haut cadre irakien juge que «le match aurait pu se poursuivre, surtout qu’il n’y avait aucune menace qui pesait sur l’équipe irakienne».

Allant dans le même sens, un député du groupe parlementaire Al-Qarar considère que la façon dont a été traitée cette affaire par les politiques irakiens «est loin d’être professionnelle». Il estime, lui aussi, que ce qui a motivé cette campagne médiatique autour du match disputé à Alger, «c’est d’abord le besoin d’attiser le sentiment communautariste pour gagner le soutien d’une communauté». Le député fait allusion aux divisions actuelles dans les rangs de la communauté chiite irakienne suite aux dernières émeutes de Bassora, où le consulat d’Iran a été incendié par des manifestants chiites du clan de Moqtada Sadr.

Pour le député irakien, les décideurs politiques ont utilisé l’incident du match «comme un parechoc en vue d’atténuer les pressions grandissantes qui s’exercent sur eux». Il appelle, enfin, le gouvernement et les partis pro-pouvoir à «se ressaisir» et à «faire preuve de raison dans la gestion des affaires du pays, en améliorant ses relations avec son entourage arabe».

R. M.

Comment (28)

    Bendekka
    15 septembre 2018 - 9 h 43 min

    C’est une situation, me semble t-il, normale quand on regarde cette méconnaissance mutuelle entre jeunes irakiens et algériens. Ainsi, des supporters ne retrouvent que l’actualité « chargée et perturbée » dans le monde arabe pour s’invectiver à travers les réseaux sociaux ou les rencontres de foot ball. Ils peuvent ainsi contrarier le cours normal et amical des relations entre les Etats. Il y a donc un vrai travail à mener en direction des jeunes pour éviter ces « dérapages inutiles » qui sont trop souvent exploités par des milieux hostiles à l’Algérie et à l’Irak, pour créer des crises et entrainer des ruptures regrettables. Un travail gigantesque à accomplir par chaque pays, par la presse, par les hommes de culture et……par cette « Ligue arabe » malade et incapable d’unir les esprits dans un monde arabe divisé et laminé par les contentieux à l’image des crises qui frappent plusieurs pays (Yémen, Lybie, Irak, Tunisie, Somalie, Egypte, le CCG et autres).

    Mohamed
    14 septembre 2018 - 1 h 43 min

    Quand vous dîtes à l’Algérien IRAK il pensera spontanément Saddam
    Alors on vous dit:passez avant que Les événements ne vous dépassent !

    A3ZRINE
    13 septembre 2018 - 2 h 56 min

    Si l’incident a été fomenté par Baghdad il faudrait nous expliquer comment ils ont fait pour pousser le public Usmiste à scander les slogans. Ou si non une partie du public Usmiste était complice avec Baghdad.

    2
    2
    Hamid
    13 septembre 2018 - 0 h 24 min

    I don’t believe a second that USMA supporters were disrespectful towards the Iraqi team when they loudly and enthusiastically chanted Sadam .It was just a way for them to celebrate that night of football . It’s up to us whether to love him or hate him .Algeria is a free country , I believe .So forget about this incident and move on .There are other things that matter most to the people. As always , tahia ElDzair !

    Farid1
    13 septembre 2018 - 0 h 00 min

    On dirait que les Irakens ont toujours la trouille quand ils entendent le nom de Saddam…même mort….
    Sacré Saddam

    7
    2
    Nasser
    12 septembre 2018 - 21 h 28 min

    – Des supporter soutiennent Saddam et alors?
    – Des supporter fustigent de façon humiliante et grossière Moubarak lors du match Egypte-Algérie au Soudan et alors?
    – Des supporter exhibent une banderole sur laquelle figure le Roi saoudien avec des inscriptions blessantes et alors?
    3 cas différents qui n’ont rien à voir avec le sunnisme, le chiisme, ou autres!
    Les arabes sont susceptibles à ce point devant des propos anonymes?
    …Ils expriment plus leur faiblesse avec ces réactions éculées !
    Les algériens sont assez difficiles et têtus sur certaines choses politiques, économiques ou sociales! Même contre leur Président, leurs ministres, leurs partis politiques!
    Ils l’expriment souvent lors de grandes rencontre surtout lors des matchs!
    Pourtant les autorités algériennes laissent faire et n’ont jamais réagit ou inquiété quelqu’un….

    7
    14
    TARZAN
    12 septembre 2018 - 19 h 52 min

    si sadalm dérangent tant les irakiens alors pourquoi ils gardent son drapeau avec allah akbar, puisque c’est lui qui l’a confectionner et rajouté le nom d’allah? les usimaistes ont scandé ce que les irakiens leur montraient le drapeau irakiens! on veut dramatiser une chose anodine, maintenant les irakiens là où ils vont les supporters des autres pays vont scander la même chose

    6
    4
    Ou est le vrai IRAK ?
    12 septembre 2018 - 16 h 42 min

    On veut voir le vrais drapeau IRAKIEN !!!

    8
    4
    Algérienne-DZ
    12 septembre 2018 - 15 h 13 min

    Une crise diplomatique à cause de Saddam ??
    Wallah que nous sommes tombés plus bas que le bas.

    12
    2
    DYHIA-DZ
    12 septembre 2018 - 12 h 26 min

    Si vous dites fomenter, ça veut dire qu’ il ya eu une aide interne ??On ne peut fomenter un coup pareil dans un pays étranger sans une complicité interne…
    Pauvre Algérie qui se retrouve, sans le vouloir, impliquée dans le déchirement politique des irakiens. L’inconscience des Algériens est devenue un handicap.

    29
    11
      Anonyme
      12 septembre 2018 - 13 h 00 min

      Avant de commenter uniquement sur la base du titre, tu devrais au moins lire l’article et chercher à comprendre ce qui y est écrit ? Quel âge as-tu exactement ? Tu donnes l’impression d’une personne facilement manipulable.

      9
      26
        DYHIA-DZ
        12 septembre 2018 - 14 h 12 min

        Anonyme
        12 septembre 2018 – 13 h 00 min

        J’ai bien lu le titre et le texte !!
        Ce n’est pas ça le problème. C’est toute cette histoire qui est le vrai problème.
        J’aimerais avoir la version de l’ALGÉRIE et qu’on arrête de prendre les irakiens comme source d’information. Irakiens = plusieurs fractions = plusieurs manipulations.

        26
        5
      LeilatElkadr
      12 septembre 2018 - 15 h 11 min

      @dihya-Dz
      Notre pays ,de tout temps a dérange les pays arabes et dérange toujours .
      Pourquoi ne devrons-nous pas sortir du giron arabe.
      Feu Boumédienne ,avant sa mort,s’est rendu compte que la proximité avec ses pays n’a jamais rien apporté de positif à l’algérie,ni mème la langue arabe classique d’ailleurs.Au moins ,lui,reconnaissait ses erreurs et n’avait aucune gène à se remettre en question .

      12
      4
    karimdz
    12 septembre 2018 - 11 h 39 min

    Lamentable exploitation du gouvernement irakien d un fait anodin pour détourner l opinion publique de problèmes internes.

    Ce sera pas la première ni la dernière fois, que nos supporters s illustreront par des slogans, que je partage à l égard de l arabie yehoudite et de l irak sous tutelle.

    En meme temps, j avoue que l’esprit sportif doit demeurer dans les gradins et que les supporters doivent transcender les problèmes politiques quels qu’ils soient.

    15
    6
    Ch'ha
    12 septembre 2018 - 11 h 34 min

    Rien de surprenant vu le chaos innommable dans lequel se trouve l’Irak, un bourbier sans nom.

    10
    6
      Algérienne-DZ
      12 septembre 2018 - 11 h 57 min

      Un bourbier sans nom qui a réussi à fomenter son coup en Algérie ??
      Alors nous sommes pires que le bourbier

      18
      7
    Kahina-DZ
    12 septembre 2018 - 11 h 18 min

    C’est encore plus grave !!
    Ça veut dire que les supporters ou les dirigeants de l’USMA ont été manipulés par ceux qui ont fomenté cette affaire.

    45
    5
    MELLO
    12 septembre 2018 - 10 h 24 min

    Avec ces declarations venant de l’Irak meme, Mr BERRAF doit se ranger dans ses bottes et presenter des excuses aux supporteurs de l’USMA, ainsi qu’a tous les jeunes Algeriens qui frequentent les stades. Une reponse cinglante a tous ceux qui se voyaient detenteurs de la legitimite’ patriotique. Loin de tout ces slogans de Bologhine, le peuple Irakien est entrain de subir ce qu’il n’avait pas subit lors de l’occupation Americaine.

    15
    11
    Anonyme
    12 septembre 2018 - 10 h 17 min

    Le Titre de l’article ne correspond pas du tout au contenu de l’article !!! Les supporters de l’USM d’Alger n’ont pas du tout été manipulés par Bagdad. En revanche, depuis cet incident des partis politiques irakiens en profitent à des fins électoralistes…Les irakiens qui sont majoritairement chiites n’aimaient pas du tout leur dictateur Saddam qui représentait la domination de la minorité sunnite sur le reste du pays….Certains journalistes irakiens ont fait des articles où ils demandent au public algérien de s’occuper de leur Président et de leurs affaires politiques internes.

    13
    6
    Anonimi
    12 septembre 2018 - 9 h 06 min

    Le seul espace de liberté pour nos jeunes, les stades, risque de leur être confisqué suite à ce faux incident qui arrange les deux pouvoirs algérien et irakien. Pour ce qui est de Saddam, les Algériens sont libres de l’aimer, de le haïr et de l’exprimer chez eux. Il n’y a pas à s’excuser de ça c’est aux Irakiens de se comporter en hommes dignes et qu’ils assument leur histoire récente bonne ou mauvaise.

    21
    5
      Gatt M'digouti
      12 septembre 2018 - 10 h 03 min

      @ Anonimi
      Sur cette photo ou on voit des « fiers » irakiens narguer le public Algérien ! Mais ils ont oublié et certains Algériens aussi que la mention « ALLAH AKBAR » a été rajoutée par Saddam Hussein Allah yarahmou lors de la lâche agression dont l’Irak a fait l’objet !

      12
      8
        Kahina-DZ
        12 septembre 2018 - 11 h 54 min

        Arrêtez vos illusions.
        Saddam avait rajouté ce ALLAH AKBAR pour rallier les islamistes Djihadistes de son côté lors de la guerre du GOLF.
        Saddam a commis beaucoup d’erreurs stratégiques qui ont détruits son pays.
        Arrêtez de le prendre pour Sallah eddine El-Eyoubi .
        La presse occidentale l’avait gonflé jusqu’au bout, alors que Bagdad est tombée sans résistance.
        Il ne faut pas oublier que le peuple irakien ne l’avait pas défendu à l’époque, et ses généraux l’avaient trahi… Réfléchissez pourquoi ??
        Saddam fait pitié car il a été pendu le jour de l’Aid Eldha, mais c’est la faute aux irakiens aussi.

        19
        6
          Anonyme
          12 septembre 2018 - 13 h 17 min

          @Kahina : je te félicité pour ton commentaire. En effet, ce SADDAM , qui s’est toujours déclaré LAÏC , s’est mis soudainement à crier au Djihad et à prier devant les caméras de ses médias de propagande juste après les menaces de guerre venant de pays occidentaux et musulmans dans l’unique but d’attirer vers lui la sympathie des foules musulmanes. Quel Hypocrite ! Certaines personnes oublient vite les atrocités ce qu’il a fait subir à son peuple. Si son armée est tombée comme un château c’est tout simplement parce que ni ses militaires et ni son peuple ne voulaient pas se sacrifier pour lui et sa famille prédatrice et leur ripouxblique.

          17
          8
          Anonyme
          12 septembre 2018 - 15 h 28 min

          Anonyme
          12 septembre 2018 – 13 h 17 mi

          En plus, il dit qu’il est contre les USA mais il porte un chapeau des cow-boy

          5
          3
      anonyme pas le même
      12 septembre 2018 - 16 h 07 min

      quelle bêtise, Mon Dieu quelle bêtise! Allah yahfad! si le public irakien, avant scandé viva le terroriste abbassi madani et le fis, vous l’auriez pris comment ? ah suis je bête! vous auriez été content bien sur!

      6
      6
    Anonyme
    12 septembre 2018 - 8 h 47 min

    Avec les « frères arabes » tout est possible.Ils sont plus préoccupés par le bien être de leurs chers potentats que par celui de leurs populations qui subissent guerres et mal vie sans espoir.L’espoir viendra peut être du…Paradis et ses délices dans l’au delà.

    12
    5
    fatigué
    12 septembre 2018 - 7 h 56 min

    Et voilà qui prouve que ceux qui se sont empressés de présenter de plates excuses sont des « ……..*** » la leçon vient vient d’Irak meme.
    Avis à tous les aplaventristes et autres courbeurs d’échines baiseurs de mains.

    17
    10
    Moskosdz
    12 septembre 2018 - 7 h 55 min

    à tort ou à raison,ceux qui ont choisis la fête du sacrifice »Aïd El-Adha »qui est celle de tous les musulmans pour exécuter Saddam Husseïn ne sont pas mieux que lui.

    26
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.