Abdelmadjid Sidi-Saïd : «Je pars, je suis malade»

Sidi Saïd paix stabilité
Le secrétaire général de l'UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd. New Press

Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi-Saïd, a indiqué ce matin dimanche 16 septembre à Alger, lors d’une réunion à l’Institut du travail à El Achour, qu’il était malade et qu’il n’allait pas rester à son poste. «Je ne reste pas à mon poste. Je suis atteint d’un cancer», a-t-il confié à des journalistes venus couvrir l’événement. Il faut s’attendre à ce que Abdelmadjid Sidi-Saïd passe le relais lors du prochain congrès de l’UGTA.

S. S.

 

Comment (50)

    Anonyme
    17 septembre 2018 - 14 h 57 min

    ça nous fait une belle jambe! Il y a de bons hôpitaux à Paris et ce n’est pas loin.

    Anonyme
    17 septembre 2018 - 13 h 31 min

    Il a ete pousse a la porte comme tant d’autres et il n’est pas le dernier c’est vrai qu’il a un cancer et meme plusieurs maladies mais c’est un alibi pour cacher son limogeage

    4
    1
    Lghoul
    17 septembre 2018 - 10 h 30 min

    Bilan de sa vie ? Il a offert poingts liés les travailleurs et leurs droits aux patrons vautours et a tous les rapaces du monde.
    Comment on se souviendra de lui ? Il a insulté en direct, devant un perterre de journalistes et 3 ministres toute personne qui lui dit « non ».

    12
    ATAKOR
    17 septembre 2018 - 9 h 10 min

    « J »assume les 11 milliars de Khalifa bank » comment va-t-il les rembourser ??
    En vendant son appart de la rue Ponthieu qui est une paralléle des champs Elysées ou bien a travers ses comptes en Suisse??
    Pour vu qu’il vive longtemps avec son cancer pour qu’il ait le temps de payer tout ce qu’i a fait depuis la mort de Benhamouda!

    13
    aile brisée
    17 septembre 2018 - 0 h 39 min

    un dinosaure de moins
    aux suivants

    10
    3
    Tredouane
    16 septembre 2018 - 21 h 36 min

    Mr mesurez vous ce que vous dite ,par fois vraiment je me demande,es une façons de dire ah si je n’etais pas malade.

    8
    3
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 20 h 36 min

    ça commence a sentir le roussi dans les haute sphères même que certains essaient de passer par les de souris aussi gros soit ils ( c est une métaphore pour ceux qui savent interpréter)
    Serait ce que les algériens vont être contraint de devenir des algériens ?? des bons??

    6
    3
    le niveau
    16 septembre 2018 - 20 h 33 min

    TRIG ESSED

    10
    3
      LeiletElKadr
      16 septembre 2018 - 23 h 24 min

      @LeNiveau
      Hahaha,bien dit sauf que l’expression est incomplète  »TRIG ESSED TEDI MA TROD«  autrement un aller sans retour!!!.
      À mon avis ,ce n’est nullement la maladie qui l’oblige à partir,mais plus ce vent de limogeage qui a balayé plus d’un haut dignitaire bien ancré dans le système.

      13
      2
    Mhand
    16 septembre 2018 - 19 h 42 min

    Je lui souhaite un prompt et rapide rétablissement de se qui concerne sa maladie.

    3
    19
    Gatt M'digouti
    16 septembre 2018 - 19 h 22 min

    Il était temps ! il avait trop…… d’urée !!!!

    17
    5
    elhadj
    16 septembre 2018 - 19 h 02 min

    a lire la réaction des lecteurs, on relever que ce monsieur n a aucune sympathie populaire surtout avec l affaire EL KHALIFA ou il s est permis impunément de gaspiller a jamais les milliards cotises par les travailleurs en reconnaissant avoir établi un faux document, les citoyens ne lui pardonnent pas ses accointances avec le patronat et le pouvoir qui ont entraîné la paupérisation et la cherté de la vie ni la triste liaison avec le chef du patronat ayant été la cause du limogeage d un premier ministre.ainsi va la vie,parfois on paie ses erreurs de son vivant en attendant le jugement dernier. nul n est éternel

    24
    3
    Felfel Har
    16 septembre 2018 - 17 h 52 min

    Le mal que vous avez fait aux travailleurs algériens est profond et indélébile. Dans l’histoire du syndicalisme, vous avez été le seul à défendre le secteur privé compradore par intérêt strictement personnel et vous vous êtes éloigné de l’idéal de l’UGTA tel que vous l’a laissé el marhoum Benhamouda. Partez donc sans vous retourner, personne ne vous regrettera ni ne s’appitoiera sur votre sort! Vous sachant fourbe et hypocrite, je ne serai pas surpris de vous voir reprendre du métier à la tête du syndicat que le FCE de Ali El Goudroune tente de faire agréer.

    34
    3
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 17 h 36 min

    Bon débarras la3koba aux autres ils se reconnaîtront KAYEN RABI !!!

    28
    5
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 16 h 04 min

    l’etau se serre! qu’il rende des comptes avant de partir.

    34
    4
    . Souk-Ahras
    16 septembre 2018 - 15 h 56 min

    Je m’en vais boire un verre à sa…………………………………………. santé ; peut-être deux ou trois.

    33
    4
      Zaatar
      16 septembre 2018 - 16 h 47 min

      J’en fais de même, Et j’insiste À Madame encore un verre. Tout en chantant « je suis malade complètement malade comme quand ma mère sortait le soir et qu’elle me laissait seul avec mon désespoir « 

      25
      4
    Kahina-DZ
    16 septembre 2018 - 15 h 17 min

    Je n’aime pas attaquer les gens dans leur moment de faiblesse…Alors je te dirais allah Yachfik pour ta famille, espérons que cette épreuve te donnera à réfléchir. Qui sait, peut-être que tu finiras par demander pardon aux travailleurs que tu as oubliés ou trahis.

    45
    12
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 15 h 16 min

    Le moment fatidique des bilans de conscience. Pourquoi g brossé?? Pourquoi g vendu mon honneur?? Pourquoi g trahi les travailleurs?? Pourquoi g insulté les gens? » Inaldinyemethoum..!!! » Pourquoi,pourquoi..?? C regrets et c remords vous poursuivent jusqu’à la ..mort. Comme on dit : » ma yenfa3 ghir essah « ! On n’emportera dans nos tombes que nos remords ou notre fierté.
    Moi je crois que sidi said se retire parce qu’il en a marre de jouer avec son honneur,c pas à cause de sa maladie. Àvec l’âge et la fin qui s’approche les consciences se réveillent et nous rappellent à l’ordre.

    36
    4
      Apache
      17 septembre 2018 - 11 h 10 min

      Vous êtes vraiment magnanime si vous pensez qu’il avait un quelconque honneur. Il a senti le feu et veut déguerpir ailleurs pour vivre de ce qu’il a amassé en tant que laudateur.

      2
      1
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 15 h 05 min

    Il symbolise le régime dans toute son horreur….

    47
    4
    GHEDIA Aziz
    16 septembre 2018 - 15 h 03 min

    Mr Sidi zekri. Tous les commentaires vous sont défavorables. Personne n’a compati. Je vais faire exception à la règle. Ma profession de médecin me l’impose. Que Dieu vous guerisse. Mais sachez que par vos agissements et vos comportements nefastes, par votre cynisme envers la classe ouvrière que vous étiez censé pourtant défendre, le peuple algérien vous déteste comme il déteste tous les hauts responsables qui s »grippent de toutes leurs force au pouvoir.

    46
    5
      Larnaque
      16 septembre 2018 - 16 h 13 min

      « Que Dieu vous guérisse ». De la part d’un médecin???????

      11
      15
    Apache
    16 septembre 2018 - 14 h 51 min

    La justice divine a finalement frappé. Sidhoum Saïd a un cancer. Je ne lui souhaite pas de souffrir mais de partir au plus vite!Le monde du travail a hate de l’oublier pour toujours. C’est à Dieu, et Dieu seul de le juger. J’ai presque pitié de lui.

    30
    7
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 14 h 47 min

    Je n’ai aucune compassion pour ce mercenaire au service de Bouteflika et jamais au service des travailleurs algériens…

    44
    4
    Kamel
    16 septembre 2018 - 14 h 42 min

    Vous ne partez pas comme ça vous devriez rendre compte notamment l’implication dans l’affaire Khalifa pour avoir permis le transfert de l’argent de la sécurité sociale, la caisse des retraites etc au profit de cette banque. Bon débarras, jamais l’UGTA n’avait connu de tels dérapages .

    41
    2
    djahed
    16 septembre 2018 - 14 h 32 min

    il part de son propre gré d’ une organisation dont il ne reste que le sigle UGTA…Mais d’ une manière ou d’ une autre il doit rendre compte ici ou dans l’ autre monde…

    35
    1
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 14 h 25 min

    Lui ne se fait pas virer,il se vire lui-même …il a senti le vent tourner sinon il serait rester comme Fakhamatouhou…Même malade ….
    Il était temps ,il ne représentait que lui même et ses chefs

    40
    1
    takachouf
    16 septembre 2018 - 14 h 21 min

    Toute chose a une fin .

    35
    2
      Anonyme
      16 septembre 2018 - 14 h 49 min

      @Takechouf
      Effectivement ,tout a une fin,heureusement.
      Il n’y a malheureusement que la maladie ou la mort qui débarrassera notre peuple de ces gens qui se sont enracinés,qui se sont appropriés notre indépendance pour leur propres intérêts et ceux de leurs proches.Mème à l’agonie,ils ne lâcheront pas le morceau,ils le laisseront à un des leurs qui continuera la prédation.
      Comme l’a dit si un anonyme. »Ces gens-là ne se virent pas,ils se virent eux-mèmes

      31
      2
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 14 h 16 min

    Avant d’être malade vous avez rendu malade et schizophrène plusieurs générations d’algériens.On devrait louer la maladie qui a réussit là ou plusieurs générations de militants ont échoué.

    56
    1
    Abou Stroff
    16 septembre 2018 - 14 h 15 min

    il est atteint d’un cancer de l’estomac ou du colon à force de se gaver des parts de rentes qu’il s’est approprié. quant au syndicalisme algérien, le « dégageage de sidhoum saïd (laudateur et chyate, par excellence) ne sera que bénéfique.
    au suivant, au suivant, ……………….., au suivant

    58
    3
    Lestat
    16 septembre 2018 - 14 h 13 min

    Casse-toi

    65
    3
    MIZÉNE
    16 septembre 2018 - 14 h 08 min

    Allah y chafih
    C’est maintenant dans ces moments là. Que la plus part des hommes et femmes se diront je vais me retrouver dans peux de temps devant mon créateur .
    Et ils se poseront tous la question .
    Qu’est ce que j’ai fait de bien et de mal .
    Ais je accomplie mon devoir de bon musulmans.
    Est ce que j’ai créer des injustices, spoliés des gens.
    Qu’est ce que j’ai ramasser comme hassanets, est ce que j’ai accomplis des bonnes actions.
    Les remords, l’angoisse, la peur, envahiront ces gens.
    Alors pourquoi reporter le bien à demain.
    Pourquoi ne pas sans cesse se poser la question dans tous nos actes au quotidien jusqu’au dernier jour de nôtres existence.
    EST CE QUE, CE QUE JE ME PRÉPARE À FAIRE MAINTENANT,À DIRE, À COMETTRE,
    EST UN ACTE LICITE OU ILLICITES .
    Allah y chaifih wa y chaifina .

    11
    29
      Anonyme
      16 septembre 2018 - 14 h 48 min

      Il a amassé une fortune pour pouvoir se laver plus blanc que le blanc de ses péchés.Une petite omra suivit d’un hadj et le tour est joué .El Hadj Abdelmadjid Sidi-Saïd aura sa petite gandoura, sa bligha,son tapis et son chapelet en attendant de rejoindre ses 72 vierges.

      30
      7
    Lghoul
    16 septembre 2018 - 13 h 52 min

    Seuls les processus irreversibles de la nature pourront arreter ces goinfres du pouvoir. Il aurait put partir avant pour profiter de la vie et de sa famille. Mais chez les khorotos, seules la maladie et la mort les arretent du pouvoir.

    55
    2
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 13 h 51 min

    El hamdoulillah pour moi personnelement vous symbolisez l echec de notre chère patrie

    56
    1
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 13 h 36 min

    Enfin !!! Pas trop tôt !!! C’est dingue avec ce personnel politique, il faut toujours que ce soit la maladie ou la mort qui vienne les disqualifier ! Ma yafahmouche rwah houm ????

    59
    1
      Moh Tziri
      16 septembre 2018 - 15 h 31 min

      Bon débarras, jamais l’UGTA ne mérite pas un vendu comme lui, mais il faut qu’il rende compte de son implication dans l’affaire Khalifa pour avoir permis le transfert de l’argent de la sécurité sociale, la caisse des retraites etc au profit de cette banque ainsi que sur sa fortune eu sans rien faire.

      23
      1
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 13 h 31 min

    Heureusement qu il ya la maladie et la mort

    54
    2
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 13 h 15 min

    Sage décision car il y a beaucoup qui sont malades et qui n’abdiquent pas. Les 3 premiers hauts responsables selon notre constitution: Chef de l’Etat, Présidents des chambres hautes et basse sont eux aussi malade. Ne parlons pas des autres dont parlent la presse et/ou nous ne sommes pas informés! Nous sommes gouvernés par des ZOMBIES si ça ce n’est pas de l’insécurité!

    50
    3
    LOUCIF
    16 septembre 2018 - 13 h 05 min

    Le laudateur, l’encenseur, l’adulateur, le menteur Abdelmadjid Sidi Saïd s’en va parce qu’il est malade !!! Il faut le souligner ! Sinon il aurait continué à se coller au pouvoir comme une arapède, ce coquillage impossible à décoller d’un rocher, comme une sangsue dans la bouche d’un mouton !

    En tout cas pour moi, quitte à paraître cynique, choquant, effronté et inhumain, c’est une très bonne nouvelle n’ont seulement pour moi, mais je pense à une grande majorité d’Algériens !!

    64
    3
    karimdz
    16 septembre 2018 - 13 h 00 min

    Sage et indispensable décision, mais il faisait partie des anciens nommés à vie du système, sauf qu ils ont oubliés qu ils sont mortels, et qu un jour ils devront rendre compte de leurs actes bons ou mauvais…

    56
    6
      Abou Loune
      16 septembre 2018 - 17 h 05 min

      Une généralité sans plus. Sage et indispensable décision: normal pour un malade car dans le cas contraire il serait alors doublement malade. Il fait partie de l’ancien système : tout le monde le sait. Ancien nommé à vie: tout le monde le sait aussi. Qu’il soit mortel tout le monde le sait aussi et lui aussi. Qu’il doive rendre compte de ses actes, Ça j’en suis pas sur. Maintenant parmi ses actes il y en a certainement de bons et de mauvais c’est certain.
      Pour la suite tu ne perds rien pour attendre
      Tu as vu le disque n’est pas encore rayé.

      4
      13
        karimdz
        16 septembre 2018 - 17 h 48 min

        Le boulon je pense que toi aussi tu es malade, mais toi, c est l hopital psychiatrique qu il te faut pour t extraire le boulon… mdr !

        11
        3
          Abou Loune
          16 septembre 2018 - 20 h 34 min

          c’est ce que tu penses et tu réagis bien comme il se doit. Et donc tu ne perdra toujours rien pour attendre.

          2
          5
    Aile brisée
    16 septembre 2018 - 12 h 50 min

    Drik « slama »
    Vous n’avez jamais compris que tout a une fin et qu’on est que passagers en ce bas monde
    Ni gardes corps ni sidi zekri
    On espere que d’autres dinosaures auront le même destin

    58
    3
    Amar
    16 septembre 2018 - 12 h 49 min

    Enfin un malade peut-être en fin de vie sen va. C’est la seule chance qui s’offre aux algériens dans une démocratie d’apparence.

    52
    4
    Slam
    16 septembre 2018 - 12 h 37 min

    A l’image de tous les mesmar jehha ma yet nehha. On ne part de son poste que dans un cercueil, ou pour aller dans un hôpital parisien, ou à la rigueur quand on est limogé. L’Alternance, le renouvellement des compétences, walou on connaît pas dans les hautes sphères. Bon courage face la maladie. Mais on ne vous regrettera pas. Vous avez réussi à transformer l’UGTA à un clône du FLN qui mange la rente avec le patronat.

    49
    5
    Anonyme
    16 septembre 2018 - 12 h 30 min

    en espérant que tu vivra assez longtemps pour dépenser les 400 millions ou 400 milliards ou de dinars de centimes ,,,,,me rappel plus

    34
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.