JM Oran 2021 : la liste des disciplines sportives retenues connue le 21 novembre

JM Méditerranéens
Les disciplines sportives concurrentes bientôt connues. D. R.

La liste des disciplines sportives à retenir pour les jeux Méditerranéens (JM) de 2021 à Oran sera arrêtée le 21 novembre prochain, a indiqué, dimanche 23 septembre, le président de la commission de coordination relevant du Comité international des JM, Bernard Amsalem.

«Tout sera tiré au clair à ce sujet lors de notre prochaine visite à Oran, le 21 novembre prochain, comme convenu lors de la réunion technique, tenue la veille (samedi) avec les responsables des différentes commissions techniques des jeux», a déclaré Amsalem au cours d’une conférence de presse tenue au siège du comité d’organisation des JM-2021.

Ce responsable français, accompagné de trois autres membres de la commission de coordination, a effectué une visite de deux jours à Oran pour voir de près l’évolution des préparatifs pour accueillir le rendez-vous méditerranéen.

Evoquant les dossiers traités lors de la réunion technique, déroulée après sa tournée effectuée au niveau de certaines infrastructures sportives en cours de réalisation ou de réhabilitation, le président de la commission de coordination s’est dit rassuré par les garanties fournies par les responsables des secteurs concernés par la manifestation.

«Déjà, j’ai constaté que les différentes commissions mises en place sont présidées par des spécialistes en la matière, ce qui donne de meilleures chances pour la réussite des jeux, surtout que nous voulons faire de la prochaine édition la meilleure depuis la création des JM», a-t-il ajouté.

Il a notamment noté avec satisfaction les engagements du comité d’organisation en matière de transport et d’hébergement, précisant qu’il a pu se rendre compte de l’existence à Oran de grands moyens dans ce registre, tout en vantant la qualité de l’hébergement qui sera réservé aux athlètes et leurs accompagnateurs au niveau du village méditerranéen en cours de réalisation.

Le même responsable s’est dit également rassuré par les garanties qu’il a reçues de la part du comité d’organisation au sujet des facilitations d’entrée au territoire national qui seront accordées aux participants dans les jeux, leurs accompagnateurs, les encadreurs, les responsables et les invités.

Interrogé par l’APS sur la qualité des sportifs appelés à prendre part aux jeux, surtout que ces dernières n’attirent plus les athlètes d’élite, Amsalem a dit s’attendre à ce que la 19e édition à Oran soit d’un niveau plus élevé, car ne coïncidant pas avec d’autres épreuves mondiales, ce qui devrait inciter les pays participants à engager des sportifs de l’élite.

Le conférencier a réitéré au passage sa satisfaction quant aux moyens dont dispose la capitale de l’ouest du pays en matière d’infrastructures sportives, citant en particulier le nouveau complexe sportif devant être livré dans sa totalité en 2020.

A ce sujet, il a préconisé la tenue en 2020, au niveau du stade de l’athlétisme de ce complexe, du championnat méditerranéen de cette discipline réservé au moins de 23 ans. «Ce sera une sorte de répétition générale avant les jeux», a-t-il estimé.

Pour sa part, le Tunisien Mohamed Zribi, membre de la commission de coordination, a insisté sur la nécessité de mobiliser un plus grand nombre de volontaires qui devront être bien formés pour s’acquitter convenablement de leur mission. Il a dit tabler sur 2 500 à 3 000 volontaires.

Enfin, Zribi a jugé que le choix porté sur Oran, qui était en concurrence avec la ville de Sfax (Tunisie) pour abriter les JM-2021, «était judicieux». «Je suis originaire de Sfax, et honnêtement, Oran dispose de loin de meilleurs atouts par rapport à la ville tunisienne», a-t-il reconnu.

R. S.

Commentaires

    hombre
    24 septembre 2018 - 7 h 58 min

    les jeux ca sera l occasion de refaire les peintures en ville et de ramasser tous les detritus
    qui defigurent la ville ,pour faire bonne impression et ensuite ca recommencera de plus belle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.