Kamel «El-Boucher» condamné à 8 ans de prison et le fils de Tebboune relaxé

Par Mounir Serraï Le verdict dans le procès pour corruption du magnat de l’immobilier Kamel Chikhi, dit «El-Boucher», a été rendu, ce mercredi 26 février. Le principal mis en cause, Kamel Chikhi, qui a défendu le fils du président, Abdelmadjid Tebboune, a écopé de 8 ans de prison ferme. En revanche, le fils du président de la République, Khaled Tebboune en l’occurrence, a été relaxé, comme les deux procureurs poursuivis dans cette affaire liée aux promotions immobilières de Chikhi. Le chauffeur de l’ancien DGSN Abdelghani Hamel et le fils de l’ancien wali de Relizane ont écopé de 4 années de prison ferme. L’ancien P/APC de Ben Aknoun a été condamné à 6 années de prison ferme.

Dès le début du procès, Kamel Chikhi a pris la défense du fils de Tebboune, affirmant n’avoir jamais été aidé par Khaled Tebboune, ni lui avoir donné de l’argent. Il assure avoir été poussé à dire des choses sur lui lors de l’enquête. Sa ligne de défense est qu’il est, lui, comme le fils de Tebboune, victimes de la «issaba». «Khaled Tebboune n’a aucun lien avec les autorisations que j’ai obtenues. Il n’a contacté aucune administration», a soutenu Kamel Chikhi qui se présente comme un «bienfaiteur» qui redistribue une partie de ce que ses affaires lui génèrent dans des opérations caritatives.

Interrogé sur un sac qu’il aurait offert à Khaled Tebboune, il assure qu’il n’y avait dedans que deux bouteilles de parfum, rejetant entièrement l’accusation selon laquelle il lui aurait donné 9 millions de dinars. «Je lui ai offert ces bouteilles de parfum parce qu’il est mon ami», dit-il tout en poursuivant : «Monsieur le juge, au siège de la gendarmerie, ils m’ont frappé et m’ont demandé de témoigner contre le fils de Tebboune et affirmé l’implication de son père», lâche Kamel Chikhi.

Selon lui, «ils voulaient impliquer le père de Khaled Tebboune». Kamel «El-Boucher» a assuré n’avoir jamais rencontré le père de Khaled Tebboune, ni lui avoir demandé la moindre faveur ou intervention, malgré, dit-il, «les nombreuses embûches et entraves» qu’il aurait rencontrées pour obtenir les autorisations nécessaires afin de lancer ses projets immobiliers. Sur les parfums offerts à Khaled Tebboune, Kamel «El-Boucher» a affirmé que c’était un geste d’amitié et qu’il avait l’habitude d’offrir des cadeaux pour des amis.

Le procureur a requis, faut-il le rappeler, 10 ans de prison contre Kamel «El-Boucher» et 2 ans contre Khaled Tebboune.

M. S.

Comment (29)

    SaidZ
    27 février 2020 - 20 h 03 min

    Karim Tabou doit attendre que son père devienne président !

    4
    1
    Anonyme
    27 février 2020 - 15 h 57 min

    ceux qui croyaient que les anciennes pratiques etaient sur le point de disparaitre avec la révolution en cours se trompent!! …. quel juge dans ce pays peut avoir le courage de condamner un fils de président meme illégitime ?ce juge , pourrait -il se regarder dans une glace devant cette forfaiture?? dans un pays de droit,un président élu démocratiquement ne pourrait qu’etre déstabilisé si un membre de sa famille se trouvait impliqué dans un trafic de drogue, mais pas en algerie,..! c’est pourquoi cette révolution doit aboutir,pour enfin en finir avec ce systeme qui blanchit des empoisonneurs pour la simple raison qu’ils appartiennent a cette nomenklatura !!

    5
    1
    Ayweel
    27 février 2020 - 15 h 25 min

    Ce que je retiens de l’histoire des dictateurs c’est que durant la deuxième guerre mondiale Joseph Staline a refusé d’échanger le maréchal allemand Paulus, prisonnier des russes, contre son propre fils qui fut prisonnier des Allemands. Pour Staline, la vie de son fils ne vaut rien devant l’intérêt de la patrie. Il préféra laisser mourir son fils dans les geôles nazies que de remettre le maréchal aux allemands. Et s’est là la différence entre une dictature patriote constructive et une dictature antinationale destructive. Heureux fils d’un président et malheureux fils d’un simple citoyen. On libère une personne en relation, et peu importe cette relation, avec un importateur de sept, (07) tonnes de cocaïne, et en emprisonne un simple citoyen ayant porté l’emblème de notre culture ancestrale. Dur à avaler, et ça sera encore plus dur à oublier, au lieu que la justice saisisse cette occasion pour démontrer au peuple que nul n’est au dessus de la loi, elle juste fait le contraire de ce qu’il fallait faire. La juste justice n’est pas pour demain.

    3
    1
    le niveau
    27 février 2020 - 15 h 24 min

    le seul qui peu sauver khaled tebboune …ces bien un president d’un pays
    et comme le pere est president de la republique algerienne ( ont a tous compris)
    rien na changer et rien ne changera …..ont se moque aussi du peuple
    hassbouna tnouha

    1
    1
    Injustice Barbare
    27 février 2020 - 15 h 16 min

    Un truand un corrompu un traître de première catégorie qui a détourné des sommes colossal condamné à huit ans de prison, sa fait rire les mouches et les crapauds, sans parler du fils du nouveau Pharaon made in Algérie, a la place de ce monsieur je n’oserais pas sortir de chez moi, je connais une personne juste pour avoir volé la somme de 225 Dollars à un étranger sous menace d’un couteau , il a pris pour 15 ans de prison, où nous vivons nous sûr qu’elle occupation, dans quelle siècles, est-ce que nous sommes fait pour dirigé et développer où juste pour détruire et tuer des innocents

    2
    1
    Algerien Pur Et Dur
    27 février 2020 - 15 h 14 min

    Tu innocentes le fiston avec un faux temoignage et il n’y aura pas de peine capitale telle que prevue par la loi ni meme la perpete. Seulement huit petites annees avec relax max apres 3 ou 4 si ce n’est moins. Le temps que, nous les idiots pour qui on nous a toujours pris, oublions son existence. On le laisserait meme reprendre ses activites illicites mais attention, chouf hini ( regarde mon oeil), seulement dans le real estate. Personne ne me fera croire que si el bouchi etait le “genie” derriere les 701 kgs. Celui ou celle qui a parle en premier(e) de houkoumat mikey au debut des annees 70 etait un(e) un veritable divin du meme calibre que Kaid Ahmed.

    1
    1
    Alu
    27 février 2020 - 13 h 58 min

    La justice du Bougnoulisme à repris le dessus, nous sommes condamné à subir cette injustice, nous n’avons pas d’autres choix le FLN à décider ainsi, circulez où sinon vous serez condamné lourdement

    1
    1
    Anonyme
    27 février 2020 - 13 h 16 min

    Les juges peuvent-ils condamner à de la prison le fils d’un président nouvellement « élu » ? Le système est bâti de façon qu’un fils de président ne puisse pas être condamné ,même pris la main dans le sac. Il est plus facile de mettre en prison

    19
    2
    Bachar
    27 février 2020 - 12 h 17 min

    C’est une insulte abominable pour ceux qui n’adhère pas Encore au HIRAK .les hirakistes sont fiers de plus en plus car ils savaient depuis longtemps que ils ont à faire à des escrocs au pouvoir que tout les pays du monde entier n’ont jamais connu.

    25
    3
    Mounir Sari
    27 février 2020 - 12 h 08 min

    Le papa président veuille bien sûr son fiston.Par contre Tabbou, Boumala et Farsaoui moisissent en prison injustemen!!!!

    26
    6
    Afin qu'ils n'en ignorent !
    27 février 2020 - 11 h 54 min

    Entre les 8 ans de la condamnation very soft et la perpet prévue par la loi, y’a un sacré écart qui révèle soit l’incompétence, soit la complaisance coupable. des Juges. En tout cas, il faut relever le mépris de la loi algérienne et du peuple au nom de qui les verdicts sont prononcés à la fin des procès (dont celui des honorables El Bouchi et Khaled, le fils à son papa). Un exemple pour la communauté internationale qui doit incessamment adresser ses félicitations.
    Mais, trêve de pessimisme, nous sommes sûrs que le Ministère public va s’élever contre ce verdict et faire appel, et remettre la Justice algérienne dans ses droit et ses devoirs. Nous sommes sûrs.
    *
    EXTRAITS DE LA LOI 04-18 du 25 décembre 2004
    *
    Loi No. 04-18 du 13 Dhou El Kaada 1425 correspondant au 25 Décembre 2004 Relative à la Prévention et à la Répression de l’Usage et du Trafic Illicites de Stupéfiants et de Substances Psychotropes
    *
    Article 1
    La présente loi a pour objet de prévenir et de réprimer l’usage et le trafic illicites de stupéfiants et de substances psychotropes.
    …….
    *
    Article 19
    Est punie de la réclusion perpétuelle toute personne qui, d’ une manière illicite a exporté ou importé des stupéfiants ou des substances psychotropes.
    (Et encore, on n’a pas dit que c’est 701 kg)
    …….
    *
    Article 39
    La présente loi sera publiée au Journal officiel de la République algérienne démocratique et populaire.
    ……
    *Fait à Alger, le 13 Dhou El Kaada 1425 correspondant au 25 décembre 2004 Abdelaziz BOUTEFLIKA
    *
    Un Exemple dans le monde :
    Un français, Félix Dorfin, 35 ans, condamné à mort en Indonésie pour trafic de drogue (3 kg)
    Par Clara Donizeau — 20 mai 2019 (Libération)
    Voir Google : trafic de drogue et condamnation à la peine capitale.

    10
    5
      Yassine
      27 février 2020 - 13 h 19 min

      Pour l’histoire de la cocaine , il faut vraiment naif pour croire que « El-Bouchi » en soit l’instigateur .
      C’est une affaire eminement politique , montee par la DCSA de meche avec les services secrets espagoles .
      La cocaine a etait mise dans les conteneurs a Valence .
      L’objectif de cette sombre affaire et d’eliminer El-Hamel ; le joker des Bouteflika en cas de non 5-eme Mandat .
      Gaid Salah a entube Said Bouteflika et toute sa smala .
      Deux clans de la meme mafia qui s’entredechir !

      Par contre , les histoires de corruption ; il y sont tous mouilles jusqu’aux oreilles .
      El-Bouchi devait arrose pour avoir ce qu’il voulait
      ( terrains , autorisations et protection )
      Il fera 4 ans et sortira .

      13
      4
        Afin qu'ils ...
        27 février 2020 - 14 h 22 min

        Personne n’est naïf avec les info qui parviennent de leur justice. Ils sont tellement timides les pôv mecs, et si discrets. Tout le monde reste en stand-by jusqu’à mise à jour plus ou moins correcte. Merci pour vos compléments d’info, ya Si Yassine. Salutations.

    Tonton, pourquoi tu tousses .. trop?
    27 février 2020 - 11 h 20 min

    A l’heure qu’il est, le fils à son papa Tebboune, doit être au Fouquet’s en train de siroter une bonne bouteille de L’ben La Soummam. Son papa était tellement sûr de l’issue du procès de son fils qu’il n’a absolument pas jugé utile et encore moins nécessaire d’assister aux débats, témoignages, réquisitoire et verdict-express. La discrète confirmation codée par SMS est très suffisante et même superflue. Même Al Capone et Dillinger n’auraient réussi une telle performance. Bravo, bravo bravo les juges non pas du « téléphone », mais du « bout des doigts » et du « regard ». Merci qui? Merci Papa, merci Zeghmati, merci le Système.

    14
    3
      Tonton, pourquoi etc...
      27 février 2020 - 14 h 31 min

      A l’heure qu’il est, vous êtes déjà 2 pouces dirigés vers le bas. Vous dormez ou quoi? Le fils à son papa est déjà dehors, il est trop tard pour le défendre.Vous faites mal votre boulot de doubabji. Papa Tebboune ne sera pas content de vous. Vous risquez d’être mutés à Guemmar.

    icialG
    27 février 2020 - 11 h 01 min

    UNE RÉDUCTION DE PEINE CONTRE UN FAUX TÉMOIGNAGE EN FAVEUR DU FILS TEBOUN
    LA JUSTICE A LA TEBOUN ,,,,,LES RÉSIDUS CONTINUENT A NOUS ENTUBER

    16
    2
    Anonyme
    27 février 2020 - 10 h 43 min

    ET IL NE S EN CACHE MÊME PAS ET C EST ÇA QU ON DOIT ACCEPTER POUR GOUVERNER NOTRE PAYS MOI JE DIT QU IL ÊTRE A BLIDA AVEC SES COMPLICES ET SON FILS

    11
    3
    Manchar
    27 février 2020 - 9 h 03 min

    Voilà à quoi sert la fameuse dague au doigt de nôtre bresid-ane illégitime façade de la junte militaire des gininnars,
    Un petit bisou dessus et toute votre vie changer..
    Je plains les enquêteurs qui ont osé confondre deux flacons de COCO Channel avec de la farine.

    21
    5
    ANONYMA
    27 février 2020 - 8 h 54 min

    hhhhhhhhhhhhhh et vous attendez a quoi dans un pays dictature et un régime pourri qui dure en algerie depuis 62
    le hirak malheureusement n’a rien servi et le régime est toujours le même donc un hirak pour rien
    que tebboune nouveau présidents ou que bouteflika est resté pour son 5 eme mandat c’est du pareil au même pauvre algerie

    19
    6
    OUVALALGERIRE
    27 février 2020 - 7 h 40 min

    Simulacre de procès! Pour un kilo de Kif , un gars de chez nous en a eu pour 20 ans de prison. Le boucher va bientôt être relaxé pour bonne conduite car le noeud de l’affaire c’était de sauver le fils de papa le barzidane élu massivement par les algériens de Gaid. Croyez-vous que le juge avait la force pour ordonner la peine maximale pour les deux? Le procureur savait qu’il fallait mettre un peu de parfum ( celui de Khaled Tebboune, offert par son… Le boucher) afin de paraître plus sérieux. Le fils du president relaxé et les idoles du peuple comme boumala et Tabbou vont moisir en prison. Au fait, est-ce qu’on offre du parfum aux hommes ou bien aux femmes, habituellement? Éclairez-moi, je ne suis pas dans la bonne Algerie je pense, tellement elle a pris une autre direction, elle tend vers moins l’infini.

    34
    3
    1commentaire
    27 février 2020 - 6 h 59 min

    Et bien tout et dis avec ce verdict plut de 700 kilos de drogues dure et juste 8 ans et le fils dehors une affaire déjà régler et bien le Hirak doit plus ce souder et manifesté

    29
    3
    Zaatar
    27 février 2020 - 5 h 36 min

    C’était le verdict attendu par tous, condamnation du Boucher et relaxe du fils du président…ça ne pouvait être autrement…pourtant le hirak crie yetnahaw ga3…et ils sont des millions à le crier chaque vendredi.

    24
    6
      Anonyme
      27 février 2020 - 6 h 24 min

      Justement raison de plus pour crier yetnahaw Gaâ!! Certes il n’ont pas écouté le Hirak, mais toutes ces décisions augmentent encore plus la pression…la cocotte ne tiendra pas indéfiniment!! Il a suffit d’un simple fait divers chez nos voisins pour que ça explose et la silmiya fera partie du passé…

      24
      4
    Anonyme
    27 février 2020 - 0 h 01 min

    Quelle comedie et quelle bassesse d´âme, ils nous prennent pour des comiques

    25
    3
    République Bananiere
    27 février 2020 - 0 h 01 min

    Condamné un récidiviste trafiquant de cocaïne de 701 kilos et plus a huit ans de prison, c’est la jungle, c’est l’irresponsabilité, c’est d’insulter les citoyens morts pour libérer cette république Bananiere, pour la relaxe du fils du président imposer on l’attendait, cela montre que notre justice fonctionne toujours par téléphone, un Bouteflika peut en caché un autre

    26
    2
    Anonyme
    26 février 2020 - 23 h 46 min

    L’Bouchi a accepté le marché. S’il accuse le fils de Tebboune ce sera 20 ans de prison, s’il le défend ce sera 8 ans!! logique il a choisi la 2ème solution

    30
    2
    Anonyme
    26 février 2020 - 23 h 04 min

    On est pas tous fils de quelqu un ou du président de la République .
    Les gendarmes dans ce pays qui sont accusé par un malfrats et ça passe comme une lettre a la poste , c’est pour moi un manque de respect a l institution militaire su elle représente la gendarmerie , a t’elle confirmer les dires du principal accusé au tribunal , cet homme n aurait jamais pris cette ligne de défense si Mr Tebboune n était pas président , par ailleurs très difficile à n importe quel juge de sanctionner ou de punir le fils d un Président en exercice sauf dans un. État de droits avec une opinion forte vs en conviendrez , ce système est bien toujours là et le peuple dans ce cas et les étudiants en particulier ont raison de vouloir en finir avec ce système pourri , c est bel et bien l homme élu par GS et les militaires ainsi ceux qui ont pris la relève en tt que marionnettes , je ment qd je dis que c est GS et non le peuple algérien qui l a mis a son poste AP Franchement soyons sincère et honnête entre nous en tant qu algérien berda et de tte façon on va pas changer les choses juste on dis ce qu on pense c est interdit aussi ?

    13
    2
      WATANI WATANI
      27 février 2020 - 7 h 50 min

      Quand la majorité du peuple aura pris conscience, et c’est le but de tous ces écris et commentaires, à ce moment là, avec l’aide de l’armée dans laquelle la majorité aura pris conscience aussi que l’Algérie appartient à un certain collège qu’on appellera secte sangsue, il y aura une révolution, une grande, à la Ghandi qui déracinera tout ce qui a été bâti par les familles non révolutionnaires afin de détourner le fleuve de Rachid Mimouni. À ce moment là, le printemps algérien n’en sera que plus beau et Tombeza retrouvera le sourire et le droit s’appliquera même pour le fils du President.

      18
      1
      Nora
      27 février 2020 - 19 h 45 min

      Cousu de fil blanc!!! El bouchi avec l’ėpė de Damocles au dessus de la tête ne peut que marcher, sinon c’est la perpet!!!
      ‘Zemren’!!!! Le chemin est long, très long mais on doit persister car avec des tabtoubs on n’est pas près de voir le bout du tunnel.

      1
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.