Marche des retraités de l’ANP : Alger totalement quadrillée

ANP
Retraités de l'ANP. D. R.

Par Hani Abdi –Un impressionnant dispositif sécuritaire a été mis en place aujourd’hui, dès l’aube, par les services de sécurité (police et gendarmerie), à Alger et sa périphérie. Ce dispositif vise à bloquer tous les accès pouvant permettre à la coordination des retraités de l’ANP de rejoindre la capitale pour une marche vers la présidence de la République.

Des milliers de policiers et de gendarmes ont été déployés sur les différents axes routiers menant de Boumerdès vers Alger, au niveau des gares routières et ferroviaires ainsi que les stations de taxi et de tramway. Le dispositif touche également le centre de la capitale, la place des Martyrs, le siège du ministère de la Défense nationale et la présidence de la République.

La coordination des retraités de l’ANP tente vainement, depuis le début du mois, de tenir un rassemblement à Alger. Dimanche, de violents affrontements ont eu lieu entre les retraités de l’ANP protestataires et les forces de la gendarmerie à Haouch El-Makhfi, dans la wilaya de Boumerdès. Plusieurs blessés ont été dénombrés parmi les retraités de l’ANP.

Les retraités de l’ANP réclament depuis 2011 une valorisation de leurs pensions et une meilleure prise en charge sanitaire pour ceux d’entre eux souffrant de maladies liées à leur activité au sein de l’armée. En janvier dernier, le MDN avait réagi aux protestations de ces retraités de l’ANP qui persistent depuis plusieurs années et gagnent en intensité ces derniers mois.

«Des agissements ont été enregistrés récemment de la part d’individus s’autoproclamant des différentes catégories de retraités de l’Armée nationale populaire ayant emprunté des voies illégales pour exprimer leurs revendications, et ce, avec l’intention de semer le doute et d’induire en erreur l’opinion publique en se présentant comme étant des victimes aux droits sociaux et matériels bafoués, et ayant eu recours à la rue pour imposer leur logique», avait souligné le MDN dans un communiqué, par lequel il tentait de clarifier certains points relatifs aux revendications de cette catégorie d’anciens militaires.

H. A.

Comment (7)

    Vroum Vroum 😤..
    25 septembre 2018 - 17 h 41 min

    Celà ne devrait pas arriver , et mérite de prendre en considération car s’estimant oublié qui ont donné pour Que l’Algerie soit sauvé de la Decenie noir islamiste Wahabite du faux Djihad qui a presque ruiné notre Pays..que leurs droits à ces anciens de l’Anp soient résolus..car pour qu’ils manifestent ils estiment une prise en charge insuffisante..Je ne connais pas le dossier mais j’apporte mon soutient à cette cause car beaucoup dans nos familles ont participé contre ces demeuré du Fis Ais et leur faux djihad Wahabite ..

    mouatène
    25 septembre 2018 - 10 h 59 min

    il fut un temps, et je le rappelles très bien, ces pachas qui nous dirigent maintenant, n’osaient pas mettre le bout du nez dehors sans toute une armada en escorte. mais dès qu’ils se retrouvent à l’air libre, voilà la reconnaissance !!! ce qui est certain, c’est qu’ils finiront dans la déprime.

    salah
    24 septembre 2018 - 21 h 10 min

    Les faut moujahides se soignent a l’étranger et donne des leçon de moralité a nos enfants frères er pères qui se sont battu et défendu la nation pour le peule et le pays et non pour ces traitres qui sont aux pouvoir
    VIVE NOS VETERANTS DE L’ANP ET VIVE L’ANP des vrais hommes

    5
    2
    Anonyme
    24 septembre 2018 - 20 h 15 min

    Toujours la langue de bois. Si c des faux retrzités,s’ils demandent des droits au quels ils n’ont pas droit,c très simple amenez les à la télé devant ech’ha3b pour exposer leurs pbs et on verra. Mais ce pouvoir à horreur de la transparence. Ya plus que la rue pour s’exprimer et encore on est bastionné.

    6
    2
    Pas oublier!!!
    24 septembre 2018 - 15 h 07 min

    Si des leçons a apprendre a la venir idem pour les Patriotes et la Polices Communales ,s’il y’aurait des mouvements extrémistes comme le fis dans les Années 90,ou autre rester a la maison et fermée bien votre porte en regardent les infos a la télé,par ce que chez nous le groupes qui nous gouvernent ils préfèrent les criminels comme madani marzak et ali belhadj.

    17
    6
    Que dieu vous récompenses.
    24 septembre 2018 - 14 h 35 min

    Donner leurs ce qu’ils demandent à ces braves algériens.
    Eux ils le méritent .
    Contrairement aux planquer perpétuelles grévistes de l’éducation nationale.
    Les pseudo professeur de pacotilles.
    Mes respect à ces retraités de la Glorieuse ANP passé présente et futur.

    19
    6
    Karim
    24 septembre 2018 - 13 h 29 min

    Soyons patriotes donc soyons objectifs,

    Tant qu’ils se soignent sous d’autres cieux,
    Tant qu’ils envoient leurs enfants étudier ailleurs,
    Tant qu’ils placent l’argent pris des caisses de l’autre côté des mers,
    Tant qu’ils jouissent de l’impunité judiciaire,

    L’essentiel n’avancera pas.

    28
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.