Xavier Driencourt : «Bernard Bajolet ne représente que lui-même»

Bernard Bajolet
Xavier Driencourt, ambassadeur de France en Algérie. New Press

Par Hani Abdi – L’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, a affirmé que «les déclarations de Bernard Bajolet sur l’Algérie n’engagent que lui». «Bernard Bajolet a déjà été ambassadeur en Algérie et sais très bien que les relations algéro-françaises sont très sensibles. Il ne fallait pas qu’il rajoute de l’huile sur le feu», a déclaré M. Driencourt en marge de l’installation du comité d’amitié algéro-française. Ces déclarations ont été reprises par Ennahar.

L’ambassadeur de France en Algérie, qui mesure la gravité des propos de Bajolet, a poursuivi en soulignant que «la position Bajolet n’est nullement celle de l’Etat français. Il ne représente que lui-même».

M. Driencourt regrette donc les propos de cet ex-ambassadeur. Des propos qui n’auraient pas dû être tenus par une personne qui a eu à occuper récemment des postes importants au sein des institutions françaises, estime M. Driencourt.

Dans une interview accordée au journal français jeudi dernier à l’occasion de la sortie de son livre, Bernard Bajolet avait affirmé que le président Bouteflika «est maintenu artificiellement en vie». Il avait également parlé de la corruption qui avait atteint, selon lui, des sommets incroyables. La sortie de Bernard Bajolet, bien que n’occupant pas de poste officiel, a été vue en Algérie comme une tentative d’ingérence dans les affaires internes d’un pays indépendant et souverain.

La seule réaction enregistrée du côté algérien est venue du secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, qui a affirmé samedi dernier que «le président Bouteflika dirige le pays comme un maestro».

H. A.

Comment (40)

    Citoyen Karim
    26 septembre 2018 - 11 h 31 min

    A Monsieur Emmanuel Macron et à sa prestation devant les Nations unies : bravo !

    Nourdine
    26 septembre 2018 - 5 h 00 min

    Les larmes qui coulent sont amères mais plus amères encore sont celles qui ne coulent pas. Le dépit, les regrets, la rancœur est le tribu de la mégère. Avec Barjolet, Zemmour et consorts pataugent dans le purin , ce qui ne me déplait aucunement . le fiel de cet ennemi est révélateur de l »impuissance d’une certaine France à mettre la main sur l’Algérie. Barjolet pleurniche sur les cendres de ses désidérata algériennes. Son chapitre concernant l’Algérie est sur le plan littéraire du style « mamounia ». Ce qui terrifie Guignol est toute la jeunesse africaine sera tôt ou tard les héritiers des hommes de Novembre.

    Vroum Vroum 😤..
    25 septembre 2018 - 16 h 58 min

    Alors l’élection présidentielle en Algérie pour 2019…???..et puis les propos de Mr Bajolet..???…et puis la proximité de la Libye et l’aproche de Algérie sur le dossier Libyen que Paris voudrait gérer…???..et le rôle naturel de Algérie au Sahel..???…Alors selon moi Mr Bajolet tout frais retiré des affaires doit normalement avoir un droit de réserve et surtout ne pas nuire aux relations Extérieures Françaises si ce n’est justement pour contribuer à solidifier la position Française..Donc sans feu vert Mr Bajolet aurait été muet comme une carpe !!..façon de parler !… Donc Mr Bajolet officiellement sans fonction serait le Canal par lequel s’exprime le Pouvoir officiel ..??..Si Mr Bajolet est sincère alors qu’il donne son avis publiquement sur le rôle de la France sous commandement Américain à l’OTAN..sur Hollande Fabius  » Al nosra fait du bon boulot  » en Syrie et toute cette période noire de la Politique Étrangère sous le règne Hollande Fabius…Jusqu’à présent l ‘Algérie à été un exemple et un modèle sur sa Politique Étrangère prôné par le Président de la république Bouteflika depuis son arrivée au Pouvoir ..et avant !!…La Politique Étrangère est la vitrine d’un Pays !!…On reproche à la France sa participation dans la destruction de la Libye dont viol de la Résolution 1973 de l’ONU , suivi de sa participation dans l’agression contre la Syrie..Lafarge et Daesh Al nosra..Je pense sincèrement que l’Algerie est dans une position très confortable en rapport au Schéma Français sur la Scène internationale ..Bon je pense avoir apporté quelques arguments à Mr Bajolet..tout en affirmant mon respect et attachement à la France, pays où il fait bon y vivre..J’aime mon Pays l’Algerie et J’aime la France mais indépendante et Souveraine , celle de Mr Asselineau, un Homme extraordinaire…ce dont à besoin la France …Mes respects .

    Gatt M'digouti
    25 septembre 2018 - 12 h 12 min

    Le truc classique du flic méchant et du flic gentil

    3
    1
    Anonyme
    24 septembre 2018 - 23 h 21 min

    Mr. Xavier Driencourt donne le point de vue -officiel- de ce que doit répondre,….,et se défendre l’état français
    Mr. Bernard Bajolet donne son point de vue – officieux – de ce que pense,….., réellement, l’état français
    Des institutions algériennes

    Ch'ha
    24 septembre 2018 - 22 h 12 min

    Bajolet a fait ce que ses maîtres lui ont dit de faire avec une tribune méRdiatique française de rigueur.
    Donc que cet ambassadeur sorte son baratin pour décérébrés en France où il aura une écoute à la hauteur de sa connerie.
    La DGSE est soumise à l’entité sioniste.
    Roland Dumas ex MAE français a dit « les isRatHelliens font ce qu’ils veulent en France et mobilisent la police du renseignement comme bon leur semble au nom de pratiques fort anciennes ».

    10
    anti khafafich
    24 septembre 2018 - 20 h 19 min

    le chaud et le froid, pas de confiance

    6
    2
    TARZAN
    24 septembre 2018 - 20 h 12 min

    donc en france les espions et les personnes qui ont occupé des postes de hautes sécurité etde hautes fonctions de l’Etat, quant ils partent à la retraite ils peuvent tout balancer sans craindre une quelconque poursuite judiciaire. monsieur l’ambassadeur est en train de nous dire qu’en france, les gens qui ont occupé un poste sensible, de haute sécurité ne signent pas une clause de confidentialité quand ils quittent leur poste? non monsieur, l’ex ambassadeur de france a eu le feu vert pour insulter les algériens, nos institutions et notre président et si c’est pas le cas qu’est ce que vous attendiez pour enclencher des poursuites judiciaires pour haute trahison?

    10
    2
      Anonyme
      24 septembre 2018 - 20 h 29 min

      Normalement s’il avait dit une chose qu’il ne voulait pas dire,
      il aurait fini avec une balle dans le crane.

      Ce sont des métiers qui sont similaires à la mafia
      ou à l’alliance avec le diable,
      surtout quand on connaît l’histoire de la France qui est pleine de ces forfaitures. Les Anglais le savent mieux que quiconque et ils ont fini par les dépasser dans l’art de la dissimulation à force de les avoir subi.

      Ce Bajolet doit reprendre des cours de manipulation, car il a raté son coup !

      Il a dit ce qu’il a dit, car c’est une demande expresse.
      Il est toujours en poste même hors-circuit.
      Driencourt raconte des sornettes. Il devrait prendre des vacances.

      4
      1
    Chaoui Ou Zien
    24 septembre 2018 - 20 h 11 min

    Pour moi, les propos de Driencourt ne font que confirmer ceux de Bajolet. Il ne fait que lui reprocher de manquer de tact et de ne pas etre suffisemment diplomatique en disant tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

    Driencourt chantez, chantez
    24 septembre 2018 - 19 h 44 min

    Driencourt racontez ce que vous voulez, une personnalité du gabarit de Bajolet ne peut faire de révélations et de déclaration à sa tête vu le poste sensible qu’il occupait auparavant.
    Les sionistes en poste dans ce pays France sont pour quelque chose.
    Une raison pour couper court avec ce pays et se tourner vers d’autres horizons. Le monde est vaste il ne se limite pas et ne s’arrête pas à la France.

    5
    1
    Anonyme1
    24 septembre 2018 - 19 h 39 min

    Des personnalités de ce rang qui ont occupé des postes très sensibles.
    Sont tenues au secret professionnel pendant quelques années, et ce pour éviter qu’elles ne divulguent des secrets ou des informations qui peuvent interférer et provoquer des problèmes ou de la gêne avec les tenants du pouvoir encore en poste et certains gouvernements étrangers.
    Le Cas de Bajolet, démontre que ce dernier a été autorisé à divulguer ces informations sensibles, des hauts cadres de son gabarit ne peuvent écrire ou faire des conférences sans avoir reçu l’autorisation préalable.
    Les tenants du pouvoir actuellement en poste en France y sont pour quelque chose.

    Anonyme
    24 septembre 2018 - 17 h 45 min

    On ne doit jamais prêter le flanc. On ne doit jamais donner le bâton pour se faire battre.

    8
    2
    Hamani
    24 septembre 2018 - 17 h 40 min

    Je conseille à tous les algériens de se procurer le livre de Bernard Bajolet « Le Soleil ne se lève plus à l’Est » qui nous fait entrer non seulement dans les coulisses de la politique étrangère de la France, de 1975 à 2013 , mais qui révèle en même temps beaucoup de choses très captivantes sur la période où il a été ambassadeur de France en Algérie. Çà peut plaire ou déplaire au pouvoir algérien ou aux algériens en général, mais là n’est pas le problème. Il faut à tout prix le lire, car entendre un ambassadeur de France en Algérie ex haut responsable de la DGSE n’est pas de la perte de temps, au contraire ! Je ne lui fais pas de la promo car les amoureux des livres autobiographique ne me diront jamais le contraire de le conseiller à la lecture !

    14
    7
      ●●●
      24 septembre 2018 - 18 h 29 min

      @ Hamani
      24 septembre 2018 – 17 h 40 min

      MOI JE DIS AUX ALGÉRIENS LISEZ LE CORAN AU LIEU DE PERDRE VÔTRES TEMPS À LIRE DES RAGOTS.

      8
      17
        Anonyme
        24 septembre 2018 - 19 h 53 min

        Oui lisez juste le coran et aucun autre livre. Vous serez des lumières analphabètes. Des moutons comme tout le monde.

        14
        3
        Iwen
        24 septembre 2018 - 21 h 55 min

        HAMANI,
        SOURATE « Al-Alaq (L’adhérence) » qui mieux que cette sourate pour nous dire qu’il faille s’élever par le savoir!? Lorsque dieu (s.w.s) nous dit, lisez, c’est une façon pour lui de nous dire élevez-vous par le savoir mais pas uniquement que par le CORAN, puisque le Coran est un avertissement du mal et le bien qu’il faut suivre pour l’un et fuir pour l’autre. Un guide pour devenir l’homme sage qu’il a souhaité que nous soyons, sans quoi, jamais les savants musulmans n’auraient fait avancer les sciences, mais l’obscurantisme est passé par là et nos ignorants « naïfs » nous ont demandés de nous réfugier derrière le Coran uniquement, là ou les autres n’avaient qu’à s’élever par le savoir au point ou ils nous ont rendu des soumis de force à leur dictate, demande toi pourquoi avons nous endurés 132 ans et 8 mois de colonisation et pourquoi sommes encore en guerre dans certain partie du globe.

        La science, c’est la lumière dans ce bas monde et étant éclairé par la science, je n’aurais peur de rien et je pourrais, ainsi, dédié une partie de ma vie à dieu sans craindre la nuit.

        Et c’est un patriote Algérien musulman qui te le dit !

        7
        3
          ●●●
          25 septembre 2018 - 0 h 25 min

          @ : Iwen
          24 septembre 2018 – 21 h 55 min
          N’essayez pas de noyer le poisson en vous mentant à vous même.
          HAMANI nous incite à lire le livre de Bajolet avec assistance car nous apprendrons beaucoup de choses intéressantes.
          Ou est la science !!! la connaissance !!! L’intérêt pour les hommes du progrès de lire le livre de Msr Bajolet.
          Vous nous prenez pour des idiots.
          Arrêter de mentir à Dieu à l’humanité et à vous même.
          Celui qui glorifie autrui à la place de Dieu , comme ci que c’est autrui qui est celui qui permettra de l’élever ici bas et voué à sa perte.
          Alors l’avocat du diable arrêter de déformer ce que nous disons en insinuant contre nous des mensonges.
          Tu n’as pas à faire à des naïfs.

          4
          1
        Chaoui
        25 septembre 2018 - 1 h 28 min

        Toi le « Hamani » retourne d’abord à l’école apprendre à écrire avant de nous donner des conseils. Si tu veux nourrir ton cerveau que de la seule lecture du Coran libre à toi, nous autres Algériens préférions nous instruire de TOUT ce dont il est possible d’apprendre, et ce dans tous les domaines et y compris littéraire façon de ne pas mourir bête.

      TARZAN
      24 septembre 2018 - 20 h 06 min

      MOI JE DIS AUX ALGÉRIENS NE LISEZ SURTOUT PAS SON TORCHON PLEIN DE MENSONGES ET MANIPULATIONS VICIEUSES. POURQUOI PRENDRIEZ VOUS LEURS MENSONGES (DES ENNEMIS DE L’ALGÉRIE ET SES PROPOS A NOTRE ÉGARD EN ATTESTENT) POUR VÉRITÉ ABSOLUE ET LES PAROLES DE NOTRE PROPRE PRÉSIDENT NATIONALISTE QUI NOUS A RAMENÉ NOTRE FIERTÉ POUR DES MENSONGES? ÊTES VOUS CONS? ÊTES VOUS DES BÉNI OUI OUI? AVEZ VOUS DES GÈNES DE HARKIS?

      4
      7
        Un petit pois à la place du cerveau.
        24 septembre 2018 - 21 h 48 min

        À TARZAN À RAISON.
        A lire certains ici comme le HAMANI ici même qui lui fait à de la publicité pour son livre.
        Il nous conseil ardemment d’acheter son livre .
        Apparemment certains algériens réclament deux ou trois décennies noir .
        Que Monsieur Bajolet s’avise de critiquer le roi du Maroc.
        Jamais il ne l’oserait.

        4
        4
      Cheeta
      24 septembre 2018 - 21 h 59 min

      @Hamani
      Il suffisait juste de nous dire que vous êtes l’agent de presse de Bajolet.

      2
      4
    En Filigrane
    24 septembre 2018 - 17 h 25 min

    Monsieur Bajolet dit exactement ce que le peuple algérien veut entendre, non par compassion pour celui ci , mais juste pour qu’il lui soit docile et reconnaissant le moment opportun.
    Il est tout simplement dans son rôle, celui de la manipulation des consciences en jonglant sur la fibre émotionnelle des éternel mécontents.
    Ça marche à chaque fois, et parfois même de très gros dégâts.

    6
    1
    Karamazov
    24 septembre 2018 - 16 h 22 min

    Woullah , c’est vrai! Que n’a -t-il besoin de rajouter de l’huile sur le feu ?
    Skifidir en langue vernaculaire : nous n’avions pas besoin de lui pour nous fâcher avec l’Algérie. Pour cela nous en faisons assez nous mêmes. Dire que notre président est maintenu en vie artificiellement, sans dire par qui et comment, est une injure à la médecine française.

    C’est déjà une injure à notre susceptibilité que de dire qu’il nous faut un max pour nous fâcher!

    7
    2
    Karim
    24 septembre 2018 - 15 h 41 min

    Ce monsieur sait de quoi il parle pour avoir ete ambassadeur en Algerie et directeur de la DGSE par la suite ,il a assenè des veritès que tout le peuple connait ,la santè defectueuse du president ,la corruption ….et alors où est le probleme ? au lieu de remedier à tout cela on s’amuse á jouer á la vierge effarouchèe.

    21
    5
      Hakikatoune
      24 septembre 2018 - 16 h 25 min

      @Karim 24 septembre 2018 – 15 h 41 min , tout à fait d’accord avec toi !!

      11
      4
    Khaled d'El Mouradia
    24 septembre 2018 - 15 h 27 min

    Xavier Driencourt, ambassadeur de France en Algérie de devait de réagir au plus vite et d’une manière énergique au propos de Bernard Bajolet, car la presse vient de révéler quelque chose de plus grave encore que ce qu’on a entendu ces derniers jours à propos de l’interview au Figaro et de son livre.

    En effet, ce qu’on apprend aujourd’hui est , comme on dit, « encore plus pire » que le « Bouteflika est maintenu artificiellement en vie » ! Bernard Bajolet dit en effet, quand il aborde la situation économique de notre pays , ce qui suit :  » J’étais impressionné par l’ampleur de la corruption en Algérie. Je fus pris de vertige par les sommets que la corruption avait atteints, touchant jusqu’à la famille du chef de l’État” . Allah ister, çà va faire plus de mal que « la vie artificelle » de Bouteflika !

    18
    2
    Anonyme
    24 septembre 2018 - 15 h 08 min

    Dire une verite’ est noble la dire apres avoir soutenu le mensonge officiel est de fait une complicite’ apres coup! Durant son exercice la France avait soutenu toutes les elections truquees.
    Meme si son role est lie’ a’ l’ obligation de reserve.

    14
    1
    Nadjma
    24 septembre 2018 - 14 h 32 min

    Il y a eu beaucoup de commentaires sur ce sujet ce qui est normal quand un ex. ambassadeur français vient dire qu’en fait c’est une barbouze cela nous renseigne sur l’état de déliquescence de la France. Cela nuit plus à la France qu’à l’Algérie. Qui fera encore confiance à un pays qui envoie des flics à la place des diplomates? c’est ça le problème, la diplomatie d’un pays dois se respecter et respecter les lois de la diplomatie. Ce que fait la france en envoyant des barbouzes ambassadeurs c’est bafouer la diplomatie internationale et pas l’Algérie. Et qu’à donc réussi à faire ce Bernard Bajolet quand il occupait son poste d’ambassadeur en Algérie, qu’a t’il pu faire au juste à part écrire un livre fielleux bien après son départ d’Alger? Ce sont des méthodes de délinquants et c’est une honte pour la france.

    13
    14
      Anonyme
      24 septembre 2018 - 14 h 46 min

      Il n a dit que la vérité qu on ne veut pas accepter!!!il n a rien dit de ce qu on ne savait pas avant son livre..

      19
      5
        Anonyme
        24 septembre 2018 - 19 h 03 min

        Toute vérité est acceptable. Le problème n’est pas là ou pas seulement. Le principal aveu dans cette sortie de Bajolet, c’est : pourquoi ne l’a-t-il pas révélé avant ? Pourquoi maintenant ? Qu’est ce qui s’est vraiment passé pour qu’il ne puisse plus se retenir ? Mais surtout qu’est ce qui a pu tant marcher (bénéfices, argent) pour lui et le pays qu’il représente et dont il est un de représentants les plus décisifs et qui les a rendus silencieux voire complices de ce manège ?

        Car Hollande avait bien parlé – même ironiquement – d’alacrité…

        Il semble que la part du gâteau algérien se réduise, d’où la sortie de Bajolet…

        Quelle est cette « part du gâteau algérien » en fait ? Qu’est ce qu’il y a derrière toute cette comédie ?

    Mais bon
    24 septembre 2018 - 14 h 29 min

    Monsieur Xavier Driencourt : « depuis quand Monsieur Bernard Bajolet ou un autre ambassadeur est un électron libre.
    J’en doute vraiment. !!!
    Tout est scrupuleusement hiérarchisé en France comme partout ailleurs.

    21
    1commentaire
    24 septembre 2018 - 14 h 23 min

    Il ne représente que lui certes mais c’est la stricte vérité aucun avancement!! si le passé fait toujours surface les générations qui n’ont pas connu le colonialisme veulent vivre dignement et avancer dansle progrès pas le contraire !…

    15
    1
    Anonyme
    24 septembre 2018 - 14 h 13 min

    Mr BAJOLET A RAISON !!!

    19
    7
      AnonymeL
      26 septembre 2018 - 9 h 28 min

      Vous faites dans le faux témoignage.
      Chadat ezzour.

    co5
    24 septembre 2018 - 13 h 54 min

    « Bas jolet  » parler de l’Algérie assure la promo de son torchon, la bassesse de l’esprit est l’apanage de ce genre type en fin de cycle.

    6
    19
    Chibl
    24 septembre 2018 - 13 h 52 min

    Xavier Driencourt dira dans quelques années des vérités amères mais ses propos n’engageront que sa personne.

    15
    1
    Betrouni
    24 septembre 2018 - 13 h 29 min

    Waouh , Xavier Driencourt a dû recevoir des tas de coups de téléphone de la part de la nomenklatura c’est sûr ! La « crise » ne peut pas trop durer car çà ne les arrange pas du tout, eux en premier !

    17
    3
    Slam
    24 septembre 2018 - 13 h 20 min

    Mr Driencourt, vous avez sans doute le dossier médical de Bouteflika quelque part dans vos tiroirs, puisqu’il se fait soigner chez vous. Vous savez donc exactement s’il est maintenu en vie artificiellement ou pas. Mais vous ne pouvez rien dire, pour le moment, n’est ce pas?

    23
    3
    Republicain
    24 septembre 2018 - 13 h 13 min

    «le président Bouteflika dirige le pays comme un maestro» dixit le bouffon du roi. On se moque vraiment du peuple algérien. On se ridiculise et nous avons perdu toute crédibilité. C’est la faillite d’un pays à tout les niveau.

    31
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.