Choléra : le FFS réclame une commission d’enquête parlementaire

djilani choléra
Le premier secrétaire du FFS, Hadj Djilani. New Press

Par Hani Abdi – Le Front des forces socialistes (FFS) réclame une commission d’enquête parlementaire sur la réapparition de la maladie du choléra dans plusieurs wilayas du pays. Une mention a été déposée le lundi 24 septembre au niveau de l’Assemblée populaire nationale (APN) par l’un des députés de ce parti, Ahcène Mansouri, au nom du groupe parlementaire du FFS.

La demande du FFS  a été soutenue par des députés du Parti des travailleurs (PT) et du Mouvement de la société pour la paix (MSP). Le FFS motive sa demande d’une commission d’enquête parlementaire par la gestion «chaotique» de la résurgence de cette maladie d’un autre âge par les ministères concernés, à savoir l’Intérieur, la Santé, les Ressources en eau et l’Agriculture.

Le plus vieux parti de l’opposition estime que le gouvernement n’a pas tout dit sur les causes de la réapparition de cette maladie. A travers la constitution d’une commission d’enquête parlementaire, le FFS veut ainsi connaître les véritables raisons et les facteurs ayant permis la résurgence de cette maladie, éliminée depuis plusieurs années.

Cette démarche va dans le sens de la déclaration du groupe parlementaire de ce parti suite à son boycott de la cérémonie d’ouverture de la session parlementaire en juillet dernier.

H. A.

Comment (11)

    MELLO
    26 septembre 2018 - 13 h 33 min

    Le choléra reste une maladie symptomatique du délabrement de l’environnement. L’anarchie qui s’est installée ‘ qu’on le veuille ou pas, ne vient pas simplement du citoyen, c’est la combinaison d’un laissé aller et l’absence d’un Etat fort. On parle d’un État fort, lorsque tous les moyens mis en place sont bien utilisés et utilisés à bon escient . Le système de contrôle, même s’il existe, reste non performant , de ce fait le citoyen agit à sa guise et avec un timbre d’égoïsme , sans penser aux autres ni aux conséquences. Toutes ces eaux usées, rejetées dans la nature , qui affectent les produits agricoles, ainsi que ces décharges sauvages peuvent être limitées ou interdites si la présence de l’État est effective. La dilution de responsabilités entre diverses administrations, restent le grand problème qui doit être résolu avec la définition précise des tâches de chacun. Lorsque la police vous dit que c’est à l’APC de faire et que celle ci vous renvoie à la Daira, laquelle remonte le problème à la wilaya c’est que les tâches sont mal définies.
    Mais, mais cette situation est ,délibérément, voulue pour enfoncer le citoyen dans des problèmes quotidiens et futils, de telle sorte à ne pas laisser ce dernier s’épanouir , c’est la devise de tout régime …. dictateur.

    Anonyme
    26 septembre 2018 - 13 h 30 min

    Faite intervenir les experts RUSSES en 01h00 ils vous diront de quelle pays vient cette attaque !

    90+2
    26 septembre 2018 - 13 h 27 min

    Sur un site dont je n’ai plus le nom il semblerai que c’est bien une attaque, on parle d’eau usé ? Alors pour le même problême pourquoi le Choléra ne sais pas déclenché avant !!??? De plus il n’y a pas que l’Algérie qui est assujeti de corruption bien qu’il faut l’éradiquer, il y a la France, leur Maroc et mêle Israël et plusieurs autres pays !! De plus je préconise en plus de nos armes militaire de créer des antidotes Chimiques et virus en cas de guerre contre l’Algérie.

    LOGIQUE
    26 septembre 2018 - 13 h 19 min

    Choléra = Attaque bactériologique d’un pays étranger contre l’Algérie !

    Vroum Vroum 😤
    26 septembre 2018 - 8 h 22 min

    Le Choléra déteste l’Higiene et adore les tas de poubelles et détritus dans la rue , pas d’eau potable..et laisser aller , incivilité..Dans tout cela y’a une part de l’Etat et Elus et une part de la Population ..la propriété fait partie d’une bonne civilité..donc allez dans des villages ou villes et voyez …et aussi constructions anarchiques jamais finies..aulieu d’une maison simple (F3 ..F4 ..) non c’est 3 ou 4 étage sur des garages et on laisse les pilliers pour peut être un cinquième étage ??..voilà tout ça pour donner l’esprit qui règne..c’est comme l’Aid ou chacun veut son mouton même les petits salaries
    majoritaires qui vont mettre 50 000 dinars pour le mouton et faire comme le voisin , abattage dehors (higienne)..et l’Aid passé n’ont pas de quoi aller au dentiste ou se nourrir bien…(il faut le Kebch pour l’Aid !! ) ..mais gardez cet argent (50 000 dinars.) en banque pour vous aider à vivre..Non ! Je veux un Kebch c’est Sounna !!… et après l’Aid tu va faire la manche ??..Tu dépensé cinq millions en un jour pour le Kebch et après tu mange des cailloux ?…et Bin c’est pas grave car j’ai fait Sounna !!…Voilà l’esprit tordu qui règne..L’état n’est pas coupable de l’incivilite des gens.

    2
    1
    Lady Faria
    25 septembre 2018 - 23 h 38 min

    M. Mansouri, là où vous étiez maire avant d’atterrir à l’APN, vos ex-administrés, qui n’ont pas fini de galérer, n’ont pas oublié vos promesses de campagne. Le cadre de vie, l’environnement, l’emploi, l’université, les infrastructures routières, le transport… Alors, ça vous parle?
    Vous savez pertinemment qu’on n’a eu aucun cas de choléra, ni suspecté ni avéré. Alors votre mention, ça nous fait une belle jambe!

    Tredouane
    25 septembre 2018 - 18 h 14 min

    svp restez chez vous.le peuple exige une commission d’enquête sur vous tous,qui êtes au parlement je veux dire.

    Kahina-DZ
    25 septembre 2018 - 16 h 06 min

    D’accord, mais il ne faut pas oublier le virus de la corruption qui habite l’APN.

    salah
    25 septembre 2018 - 15 h 41 min

    c’est la fameuse main étrangère qui nous a refiler le choléra
    Le pouvoir c’est des gens très compétant

    3
    1
    Gatt M'digouti
    25 septembre 2018 - 14 h 23 min

    Le choléra c’est une main étrangère !!!! la fameuse main de la famille Adams !!!

    3
    1
    Anonyme
    25 septembre 2018 - 13 h 38 min

    On s’en fout du choléra ! C’est à la corruption qu’il faut des enquêtes .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.