L’ex-ambassadeur de France revient à la charge : à quoi joue Bajolet ?

Bajolet, Bernard
Bernard Bajolet (à droite) persiste et signe. D. R.

Par Sadek S. – L’ancien directeur de la DGSE, Bernard Bajolet, semble avoir fait du président Bouteflika sa cible préférée. Invité lundi matin par l’association de la presse diplomatique, il s’est distingué par une nouvelle charge contre le chef de l’Etat et ce qu’il appelle le «régime algérien». L’ancien ambassadeur de France à Alger a d’abord commencé par nier son intention d’avoir voulu «achever» le chef de l’Etat algérien.

Il a suggéré avoir juste voulu expliquer, à travers son entretien donné vendredi au Figaro, combien l’état de santé du président Bouteflika était handicapant pour l’Algérie. «Soyons clair. Je souhaite longue vie au président Bouteflika : je ne suggère donc pas qu’on le débranche», a insisté Bernard Bajolet, selon le magazine Nouvel Obs. qui rapporte l’information. Le directeur de la DGSE de 2013 à 2017 a cependant argué, selon la même source, que «cette momification du pouvoir algérien sert certains groupes qui, ainsi, se maintiennent au sommet et espèrent continuer à se maintenir et à s’enrichir.»

Lors de ses «confidences sur l’Algérie», le maitre-espion qui vient de publier ses mémoires (Le soleil ne se lève plus à l’est, Ndlr) a aussi raconté une anecdote sur le chef de l’Etat. «La dernière fois que le président Bouteflika est venu se faire soigner en France, j’ai demandé à le voir, mais il a refusé. Alors je lui ai fait envoyer un immense panier de chocolats ; en retour, il m’a fait porter un bouquet de fleurs si grand qu’il rentrait à peine dans mon bureau [à la DGSE, NDLR] !», a-t-il confié.

Dans un entretien au quotidien français Le Figaro daté de vendredi 20 septembre, Bernard Bajolet avait notamment soutenu que  le président Bouteflika était «est maintenu en vie artificiellement».  «Le président Bouteflika, avec tout le respect que j’éprouve pour lui, est maintenu en vie artificiellement, et rien ne changera dans cette période de transition», avait-il dit en réponse à une question sur les relations franco-algériennes. Pour Bajolet, les relations des deux pays, notamment sur les questions de l’histoire, évolueront à petits pas et il n’y aura pas de «grand soir». «Si ouverture il y a, il faudra aussi qu’elle soit réciproque avec, entre autres choses, l’ouverture des archives du FLN», a-t-il ajouté.

S. S.

Comment (33)

    Anonyme
    26 septembre 2018 - 14 h 13 min

    Bernard Bajolet, et Xavier Driencourt défendent les interets de leur pays,
    Et les valeurs démocratiques des institutions de leur pays
    Auxquelles ils sont attachés, avec moins de langage de bois et plus de points sur les « i », et de clarifications
    Ils ne détestent pas un pays, un peuple, où une institution,
    Mais ils dénoncent des comportements….. qui trahissent leurs convictions auxquelles ils sont restés, fidèles

    10
    2
    Nasser
    26 septembre 2018 - 14 h 02 min

    « combien l’état de santé du président Bouteflika était handicapant pour l’Algérie »….De quoi je me mêle espèce de barjot ?
    On aime les handicapés en Algérie!
    Et les homo ce n’est pas handicapant pour la France?

    5
    10
    Anonyme
    26 septembre 2018 - 13 h 39 min

    Mr. Bernard Bajolet défend des valeurs, pour en rester là. Il défend les interets de son pays, parce il est fidèle à son pays, et il croit à ses valeurs démocratiques
    Il dit, tout haut, ce que beaucoup, d’entre nous ont dit tout bas!!
    Il ne faut pas trop compliquer les sujets, un état de santé d’un président , dans un pays qui se respecte N’est pas un tabou, ce qui n’est pas normal, c’est le manque de confiance affiché par les responsables Envers leur peuple, lequel est sollicité que pour « accomplir son devoir électoral », et admettre le fait accompli
    Et le langage de bois, encore utilisé, à ce jour, avec un peu de cynisme, et d’hypocrisie pour tromper, Faire diversion et duper son peuple…..

    11
    2
      Nasser
      26 septembre 2018 - 14 h 32 min

      Ici il dit qu’il défend l’Algérie car ils aiment les algériens plus que la France. Il veut, pour l’Algérie, un Président qui défende mieux les intérêts de l’Algérie face à la France!

      5
      1
    JAGUAR
    26 septembre 2018 - 13 h 16 min

    Bien que je n’aime pas la DGSE et leurs délirent d’une Algérie Francaise faut croire que cet agent à raison c pas Bouteflika qui dirrige le pays et nos hydrocarbures au profit d’un certain pays lol !!!

    6
    3
    DYHIA-DZ
    26 septembre 2018 - 12 h 10 min

    Bajolet est aux ordres de l’Élysée…Tout simplement… Les affamés des contrats ont la rage….

    Décidément, la France déverse sa rage contre l’Algérie ! Qu’a t-elle perdu en Algérie??
    Quand la France avait gagné le gros LOT de 300 contrats en Algérie juste avant le 4eme Mandat, Bouteflika était en bonne santé aux yeux affamés de L’Élysée…
    Mais comme c’est la chancelière Allemande qui nous rend visite, Bouteflika est devenu un handicapé aux yeux toujours affamés de l’Élysée…

    10
    7
    Kahina-DZ
    26 septembre 2018 - 11 h 45 min

    Bajolet ne joue à rien, il défend les intérêts de la France en Algérie.
    Bouteflika est une affaire Algéro-algérienne. Que cet ex espion cesse de se comporter comme si l’Algérie était son département.
    Bajolet doit s’intéresser à la situation de la France colonisée par les sionistes.

    16
    6
    1commentaire
    26 septembre 2018 - 9 h 55 min

    Il joue à rien il réveille plutôt les consciences car nous aimons être pris pour des moutons

    17
    7
    Tin-Hinane
    26 septembre 2018 - 8 h 57 min

    Qu’il aille au diable, nous n’avons pas de compte à rendre à la france. Bouteflika est malade et nous le savons et ce n’est pas leur problème, je ne me souviens pas qu’un algérien ait été regardé la prostate de Mitterrand s’il y avait un cancer et à quel stade il était. Ce n’est pas tant la maladie du président qui est insupportable que cette ingérence. Leur problème ce que président malade ou pas ils ont encore perdu et ils n’arrivent pas à comprendre ce qui se passe et qui a le pouvoir en Algérie qui ne l’a pas, ce qui les fait crever c’est de ne pas savoir. Nous il est vrai nous avons un président malade mais eux c’est toute leur société qui est malade, c’est toute leur civilisation qui est malade et agonisante. Ils vont aller de défaite en défaite jusqu’à la déchéance complète.

    16
    15
    abdelhalim ghanem
    26 septembre 2018 - 8 h 54 min

    le president est malade et il nous nous parle plus il ne marche pas il ne bouge pas ses deux mains c’est la realité et nous devons nous resaisir et remettre le pouvoir au peuple et faire sortir de la presidence tous ceux qui sont la ba pour garentir les intertts de leur enfants pour des siecles

    20
    2
    Ladjel Djamel
    26 septembre 2018 - 8 h 34 min

    A quoi joue bajolet a t’il ete instruit pour faire savoir a M.Bouteflika et les personnes qui gravitent autour de lui que l’occident ne veut plus de lui car il est sans assurance en raison de sa maladie.

    5
    4
      Jean-Boucane
      26 septembre 2018 - 8 h 52 min

      L’occident ne veut plus de lui… il y a seulement une semaine Merkel était en Algerie et l’ambassadeur americain va meme a la télévision algerienne pour parler des élections…
      Non c’est seulement la France qui sait que le nouveau president ne doit pas etre une personne qu’il maitrise et ils vont aller crescendo dans leur remarque sur le systeme algerien en esperant le faire effondrer!!!

      7
      8
    comme il a dit lui
    26 septembre 2018 - 7 h 13 min

    Bajolet a raison. Il dit à voix haute ce que tout le monde sait et que la presse algérienne relaie à longueur de journée: la vacance du pouvoir qui profite aux vautours qui tournent autour de la présidence favorisant une déliquescence des institutions et une corruption sans précédent. Le président par son obstination à s’accrocher à son poste met le pays en forte position d’insécurité, d’instabilité et d’immobilité surtout qu’économiquement il a failli et il n’est pas outillé intellectuellement pour faire face à la crise et de faire émerger le pays.

    31
    9
      TARZAN
      26 septembre 2018 - 18 h 06 min

      mesdames et messieurs voici un cas d’école de la manipulation vicieuse et le départ de la rumeur. les propos de barjolet ne sont pas l’oeuvre d’un rtype isolé, mais c’est bien du gouvernement français. voilà, ce type lache une bombe mensongère, pour que leur relais (comme il a dit lui) reprenne le mensonge à l’envers et lui donne une certaine vérité. nous avons ici un cas concret du lancement de la rumeur. non monsieur comem il dit lui, barjolet MENT, bouteflika n’est pas mourant et la france n’a jamlais aidé l’algérie à nous développer. certe bouteflika est malade mais sa tête fonctionne, son cerveau est intact, c’est vrai qu’on aurait aimé qu’il soit capable de marcher et de se déplacer librement mais tu as mieux à nous proposer? tous les pays du monde sont en crise aigu, et au lieu de dire hamdoulah, vous voulez une autre révolution pour nous ramener qui, un hizb frenssa comme rebrab que la france et le maroc lui font de la pub non stop? j’étais dégouté de voir les supporters de l’usma chanter avec des paroles écrites dans les bureaux des agents étrangers. et le timing entre le chant de l’usma et les propos de barjolet, ne laisse aucun doute , la france est derrière les contestations en algérie. je te défie de me donner un nom, un algérien qui soit capable de remplacer bouteflika, et tu argumentes stp, wallah que si tes arguments tiennent debout je voterai pour lui

      2
      2
    TARZAN
    26 septembre 2018 - 6 h 34 min

    le titre exact est plutôt à quoi joue la france! car barjolet est un homme qui a occupé des fonctions de haute responsabilité, sensibles et de haute sécurité en france. donc m^me à la retraite il n’est pas autorisé à dévoiler les secrets d’Etat, si mensonge devient un secret précieux. barjolet ne fait qu’exécuter des ordres. de quoi il parle et qu’est ce qui dérange la france? barjolet cite 3 choses qui héritent la france
    1 le polisario
    2 bouteflika qui a déjoué tous leur plans et une chasse aux agents de la france en algérie
    3 les crimes de la colonisation qui dépassent même les crimes nazis
    pour ce dernier point la france est en train de manipuler l’opinion publique en mettant en exergue le problème harki. qu’est ce qu’on comprend à travers cet compassion pouir les harkis? 1 que les harkis ont été abandonné en france mais ils ne peuvent pas rentrer au bled à cause des massacres et des crimes odieux dont ils étaient victimes par le fln. en somme, la france veut faire admettre que les harkis est un problème algérien, que nous sommes responsables de leur massacre en algérie. mais ce que la france ne précise pas, c’est que 1 les harkis n’existeraient pas si la france n’a pas colonisé l’algérie
    2 que les harkis ont été entrainé et formé par la france pour tuer, massacrer, violer les algériens militant ou pas, car tout le monde est passé sous la torture pour essayer de leur tirer les vers du nez, m^me des gens qui connaissent rien de la résistance ont été torturé, violé et tué gratuitement. ça c’est l’oeuvre de la france et des harkis. ensuite qu’a fait la france aux collabos de la seconde guerre mondiale, et pourtant ils étaient très loin des massacres commis en algérie? lynchés dans les rues! pourquoi la france se soucie des harkis d’origine algérienne et ne soucie pas des collabos pourtant français de souche? c’est la question que je leur pose.
    3 les harkis avaient choisi la france, d’être français et ils ont commis les mêmes crimes que l’armée française en algérie, alors pourquoi parlez vous de l’algérie? ils sont français!
    4 le problème des harkis est sur la liste des crimes français en algérie!
    la france ne peut pas fuir son passé colonial sanguinaire, les algériens sont des êtres humains comme les autres peuple du monde juifs, anglais, russes, américains, etc. il n’y a pas une race supérieure à l’autre! la guerre et la colonisation a fait beaucoup de victimes, a fait couler beaucoup de sang d’innocents, des larmes, des chagrins, des malheurs… et le fait que la france s’entête à demander pardon pour les crimes odieux, elle cherche à impliquer le fln et les algériens dans leur système colonial. le fln c’est le peuple algérien, on était tous fln, tous pour la liberté et la démocratie, tous pour vivre dignement et dans l’honneur. quand un criminel tue des enfants, et que ce criminel est condamné à mort, on ne condamne pas le bourreau qui lui coupe sa tête!

    19
    11
    zad
    26 septembre 2018 - 5 h 23 min

    IL A RAISON….c’est pas diplomatique mais au .fond il a parfaitement raison…soyons honnêtes avec nous même

    26
    10
    Ch'ha
    26 septembre 2018 - 0 h 37 min

    PS : même Sputnik fait de l’Algérie bashing pathétique, 2 articles dans la même journée.
    La maladie mentale est CONTAGIEUSE et incurable 😉

    7
    7
    Ch'ha
    25 septembre 2018 - 23 h 21 min

    Il fait ce que ses maîtres lui disent de faire.
    Que la France qui est une colonie isRatHellienne balaie devant sa porte.
    Qui est momifié ?! La France plus exactement la République Française de l’État d’Israël.
    La contribution de Mr Kaddour Naïmi « Pour en finir avec les harkis de la France coloniale » parle d’elle-même et se passe se tout commentaire.
    Je n’ai jamais vu un seul gouvernement français critiquer la narcomonamerde pédophile makhnazi du grand ami de la France à la majesté actuelle, ni dans les meRdias français.
    Que de l’Algérie bashing : c’est plus que pathologique et carrément PSYCHIATRIQUE.
    Mentalité de françafrique qui fait que la France s’imagine que sa voix et sa voie ont une importance capitale, alors qu’au niveau international elle n’a AUCUNE CRÉDIBILITÉ.
    La colonisation c’est terminée.
    Que Bajolet parle de la corruption en France de ses institutions gangrenées par le sionisme dont la DGSE.
    Qu’il s’occupe donc de ce qui reste de « sa » France il a de quoi faire.

    34
    15
    Andalousie
    25 septembre 2018 - 23 h 06 min

    bajolet + medias = campagne
    campagne = instigateur + objectif
    instigateur = macrotte brazident fransa
    objectif = destabiliser le pays

    22
    15
    Alhambra
    25 septembre 2018 - 22 h 31 min

    Ce sont ces connards de frenchys qui ont eu la peau de Ramtane Lamamra. Lui les haissait à un point inimaginable. Le professeur Lamamra est ouvertement pro Americain comme tous les responsables qui veulent sincerement faire avancer l’Algerie car Lamamra, tout comme Boudiaf , il a ce pays dans les trippes. Avec John Kerry et Serguei Lavrov, Lamamra faisait partie des 5 monstres de la diplomatie mondiale. Les salauds de frenchys ont fait pression pour le faire renvoyer du gouvernement. Vivement que cette crise persiste et que Lamamra se presente pour la presidentielle de 2019 et qu’une fois élu regle leur compte à tous les vendus qui ont ré-introduit la France chez nous, par la porte arrière.

    42
    11
    Rachid Alger
    25 septembre 2018 - 21 h 51 min

    Je trouve ce Bajolet un peu trop bavard ces jours-ci pour un ex-barbouze !
    Sachant qu’un barbouze est un barbouze à vie, et que même quand il éternue, ça rentre dans le cadre d’une mission secrète, on se demande qu’est ce que cherche les dirigeants français qui sont derrière lui.
    On veut tous que Bouteflika aille se reposer, mais venant de ce type là, je suis sûr qu’il sait quelque chose que nous ne savons pas sur 2019, et vraisemblablement ça ne plait pas à la France.

    49
    11
    Tredouane
    25 septembre 2018 - 21 h 47 min

    Comme je l’est dit avant,la frustration mais la ça tourne à la psychose,non excusez moi la france souffre du syndrome ALGÉRIE LIBRE ET INDÉPENDANTE,qui se construit ;mais à terme la france va être……..non cela je vais pas la dire,mais je donne un indice après 50 ans

    28
    13
    Anonyme
    25 septembre 2018 - 21 h 33 min

    El 3iza wel karama comme disait FAKHAMATOUHOU.

    12
    23
    anonyme
    25 septembre 2018 - 21 h 19 min

    Vous voulez qu’il s’arrête? alors cessez de lui prêter attention , si nous étions un pays fort , ils nous respecteraient , alors soyons un pays fort , et puis de toutes façons si ils critiquent c’est parce qu’on les intéresse , le monde ne se limite pas a la France il est bien plus grand, regardons ailleurs pour nos besoins.

    48
    9
    karimdz
    25 septembre 2018 - 21 h 07 min

    Pourquoi faire de la publicité au torchon de bajolet et lui donner de l’importance, ignorons le.

    46
    11
    M'hamed HAMROUCH
    25 septembre 2018 - 20 h 43 min

    Ce que je retiens du livre de Bajolet c’est :
    1/- que le tortionnaire Abdehafid Hammouchi de la DGED du Makhzen ne méritait pas la légion d’honneur et qu’aucun responsable du Gouvernement de Hollande ne voulait la lui remettre.
    2/-que Chirac lui à dit qu’il était prêt d’une solution au Sahara occidental en 2006 et que c’est le Maroc qui à tout fait capoter.

    39
    7
    Felfel Har
    25 septembre 2018 - 20 h 41 min

    En remettant une couche sur la maladie et l’état de santé de Bouteflika, ne prend-il pas le parti de ces nostalgiques de la France coloniale qui cherchent à faire plier l’Algérie à la veille d’une importante échéance électorale? Il faut sans doute rappeler que c’est l’Algérie profonde (pas le président , ni son PM, ni son MAE, ni son MDN) qui est restée droite dans ses bottes et fidèle à ses principes et valeurs en refusant de faire le sale boulot de la France au Sahel, en continuant à appeler à la décolonisation du Sahara, en rejetant la proposition de l’UE de servir de garde-frontière pour prévenir l’immigration clandestine. C’est aussi l’Algérie qui, au sein des institutions internationales, ne cesse d’appeler au soutien du peuple palestien que les pays de l’OTAN ont sacrifié, de condamner les guerres de type colonial en Libye, en Syrie et au Yémen, guerres que la France mène sans vergogne par mimétisme/suivisme pour se donner l’illusion d’une puissance qu’elle n’est pas (elle n’oserait jamais se lancer SEULE dans de tels conflits). Cette France, nostalgique de son passé colonial, ne supporte que l’Algérie lui tienne tête et contrarie ses maléfiques projets dans notre environnement immédiat. Elle met alors en branle toute une propagande pour nous nuire. La sortie de Bajolet procède de cette logique imbécile et en s’attaquant au président, c’est tout le peuple algérien que la France trouvera à la parade. L’Algérie ne cèdera pas! Ce n’est pas le docile Maroc qui exécute sans broncher les caprices de la classe politique française quitte à se ruiner et paupériser sa population.

    36
    12
      Zaatar
      25 septembre 2018 - 20 h 47 min

      Il nous aurait suffit que notre président ne soit pas malade pour nous épargner toutes ces polémiques.

      38
      25
    Anonyme
    25 septembre 2018 - 20 h 40 min

    Avant de parler des archives du FLN , rendez nous nos 600 tonnes d’archives que vous avez prises en 1962.
    Les archives du FLN ne vous concernent pas, par contre ces 600 tonnes d’archives concernent tout le peuple algériens (de 1830 à 1962 ) et elles sont détenues à Nantes.

    73
    5
    صالح/ الجزائر
    25 septembre 2018 - 20 h 31 min

    Le PT s’inquiète de la «maffiotisation accélérée des institutions de l’Etat»

    9
    17
    Et_CHINE, Bajolet !
    25 septembre 2018 - 20 h 08 min

    On voit à son visage qu’il aime le vin et les camemberts puants type « Pont l’Évêque », c’est le type de France qui chante « J’ai bien mangé, j’ai bien bu, j’ai la peau du ventre bien tendu, merci Petit Jésus »… Hélas, quand Le Chat n’est pas là, Les Souris dansent… Bajolet n’est pas artificiel, il est naturel, c’est Saucisson Pinard, le chocolat qu’il prétend avoir offert au président algérien contenait du porc, sûrement, et le président lui a répondu par des fleurs au bout d’un fusil INVISIBLE, Bajolet n’a vu que du feu, tant le vin brouillait sa vue, dites le avec des fleurs : Je t’aime, moi non plus ! Bajolet est en avance car le soleil se lève toujours à l’est, La Russie ET La Chine n’ont pas épuisé leurs rôles contrairement à l’Ouest. Missié Bajolet, regardez-vous dans un miroir un verre à la main et buvez avec vous même, dites Et_CHINE !

    45
    20
    Anonyme
    25 septembre 2018 - 19 h 23 min

    il fait parti des français partisans de l Algérie française dérivé des anciens colons et de o a s ,,il n y a vraiment pas de quoi s inquiéter

    33
    18
    anti khafafich
    25 septembre 2018 - 19 h 16 min

    c’est le duo Allemagne + Algérie qui vous a achevé bande d’hypocrites ! vous êtes cuits hahahaha

    52
    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.