Les Etats-Unis suivent de «très près» la situation politique en Algérie

Messahel pays
Messahel avec l'Américain Nathan Sales, coordinateur de l'antiterrorisme. D. R.

Par R. Mahmoudi – Interrogée sur la position des Etats-Unis sur l’élection présidentielle prévue en Algérie en 2019, la porte-parole régionale du département d’Etat américain a estimé que le gouvernement de son pays suivait «de près l’évolution de la situation» et que des «débats fructueux» sont engagés avec les hommes politiques ainsi qu’avec les journalistes. «Ceci, explique-t-elle, fait partie de l’action diplomatique ordinaire pour comprendre la situation, et les Etats-Unis sont prêts à coopérer avec le gouvernement élu.»

S’exprimant par vidéoconférence depuis Dubaï, lors d’une conférence-débat, animée jeudi au siège de l’ambassade des Etats-Unis à Alger, cette porte-parole du département d’Etat américain spécialisée du monde arabe a souligné la profondeur des relations entre les deux pays qui dépassent, selon elle, «l’aspect officiel, puisqu’elles ont un enracinement populaire».

Intervenant dans le débat depuis Johannesburg, un autre diplomate américain, Brian Nobert, a mis l’accent sur le poids de la coopération algéro-américaine dans le domaine de la lutte antiterroriste, en saluant l’effort algérien en la matière, «ce qui est une bonne chose pour les Etats-Unis et pour le monde», affirme-t-il.

Interrogé sur les possibilités d’instaurer des sanctions contre l’Algérie suite à l’acquisition d’armes russes par notre pays, Brian Nobert affirmera que l’Algérie «est un Etat souverain et, de ce fait, a le droit de protéger ses intérêts extérieurs», tout en ajoutant : «Tout comme les Etats-Unis !» Comprendre que Washington est également dans son  droit de maintenir les sanctions contre la Russie et, éventuellement, contre toute coopération militaire avec ce pays, en s’appuyant sur la loi dite de «lutte contre les ennemis des Etats-Unis au moyen de sanctions».

R. M.

Comment (37)

    Anonyme
    29 septembre 2018 - 14 h 34 min

    les sanctions américaines ne vont pas venir avec des armes mais ils vont mètrent leur véto sur les gisement de Gaz et de pétrole pour se payé directement et nous ont pourra toujours demander un visa à fafa ou un canot pneumatique sans oublier la boussole

    2
    2
    Djena
    28 septembre 2018 - 22 h 33 min

    En politique et comme partout ailleurs pas d’amis ni de « frères » bullshit.
    Le pays a été le 1er à subir une guerre terroriste sioniste par procuration la décennie noire mise en échec machallah avec l’aide de qui déjà quel pays ami frère zerma ???! Et bien son ANP machallah, son peuple et ses élites politiques et personne d’autre, machallah.
    La Syrie a eu l’aide du Hezbollah de l’Iran et de la Russie, la Russie pourquoi car le terrorisme sioniste menaçait directement son pays, ses frontières et puis géostratégiquement elle se réimpose au Moyen-Orient, une alliance Chine Iran Pakistan Russie s’est également formée pour la lutte contre le terrorisme notamment avec la menace terroriste en Afghanistan. La Russie a des liens étroits avec l’entité sioniste certes pas du même niveau que l’axe occidentalosioniste mais ils existent bel et bien Trump lui-même avait affirmé que le Président Poutine était un grand croyant en IsRatHell et un fan de Netanyahu.
    L’OLIGARCHIE MONDIALE est une oligarchie SIONISTE.
    Les USA et la Russie sont loin d’être des ennemis ils défendent juste leurs intérêts propres à des degrés divers géostratégiques.
    La souveraineté du pays n’empêche pas les relations économiques avec les pays USA Russie Chine qui existent déjà mais faire comme avec la Chine, qui n’a pas cet esprit néocolonialiste ni sioniste, du donnant donnant ce qui explique sa montée en puissance en Afrique et pas que.

    9
    3
    Qui nous cherche nous trouve........
    28 septembre 2018 - 22 h 27 min

    Les armes que les russes ont vendus à l’Algérie aucun autre pays au monde les a reçu avant nous .
    Nous les algériens il y a déjà plusieurs années que nous avons des batteries
    S-300 et S 400 nous allons même être les premiers après la Russie a recevoir les batteries S-500.
    Est ce que les roses boeufs Yankees, ou le machin qu’ont appel l’OTAN se sont opposés à un quelconque achats d’armes que nous avons eux avec leur ennemis russes.
    Les amerloques savent éperdument que nous n’en n’aurons rien foutre de leurs interdictions où menaces.
    L’Algérie est vraiment blindée question armements.
    HAMDOULLAH Allah nous permet de nous associés avec un pays Koufard tant que ce n’est pas pour agresser un autre pays gratuitement.
    Une association juste dans le cadre de la défensive.
    Et ils savent que nous les algériens nous ne sommes pas des provocateurs, mais celui qui nous cherchent nous trouvera.
    Alors chacun chez soit et les maguettes seront bien garder.

    8
    5
    Qui nous cherche, nous trouvera. .....
    28 septembre 2018 - 22 h 23 min

    Les arles que russes ont vendus à l’Algérie aucune autre pays au monde les a reçu.
    Nous les algériens il y a déjà plusieurs années que nous avons des batteries de
    S-300 et S 400 nous allons même être les premiers après la Russie a recevoir les batteries S-500.
    Est ce que les roses boeufs Yankees, ou le machin qu’ont appel l’OTAN se sont opposés à un quelconques achats d’armes que nous avons eux avec leur ennemis russes.
    Ils savent éperdument que nous n’en n’aurons rien foutre de leurs interdictions où menaces.
    L’Algérie est vraiment blindée question armements.
    HAMDOULLAH Allah nous permet de nous associés avec un pays Koufard tant que ce n’est pas pour agresser un autre pays gratuitement.
    Une association juste dans le cadre de la défensive.
    Et ils savent que nous les algériens nous ne sommes pas des provocateurs, mais celui qui nous cherchent nous trouvera.
    Alors chacun chez soit et les maguettes seront bien garder.

    6
    5
    Mnirvi
    28 septembre 2018 - 21 h 09 min

    Non TRUMP sait qu’interdire ce genre de choses à certains pays leur permet de s’efforcer en les fabriquer eux-mêmes…
    Quand tu as faim et que personne ne te donne tu cultive et chasse par toi-même.
    Les embargos ont plus renforcé la Russie et l’Iran que le contraire.
    Tout compte fait, une franche baisse du prix du pétrole avec un embargo obligera l’Algérien à travailler pour le salut de tous et pas que de sa famille.
    Puis y’a la grande mosquée sinon pour la soupe populaire.
    Vous parlez trop de politique mais jamais de travail, de mixité et de savoir vivre.
    Aie !Ouille !

    3
    3
    Aucune ingérence de quiconque.
    28 septembre 2018 - 19 h 21 min

    Nous les algériens, personne nous fait peur d’entre les humains ici bas.d
    D’autant plus si ces ((humains)) sont des militaires américains ou leurs chiens de guerre à leurs soldes de l’OTAN.
    Que même vous nous menaceriez de nous balancer vos 7000 ogives nucléaires .
    Nous ne vous laisserons jamais foulées nôtres terre sacré, que nous ont légués de leurs vies par l’aide d’Allah nos 1 million et et demi de chouhadas.
    Nos menaces ne sont pas des vains mots en l’air.
    Essayer un peux pour voir et vous allez comprendre vôtre douleur les roses boeufs yankees.

    8
    18
      Anonyme
      28 septembre 2018 - 21 h 25 min

      Plié de rire !!

      10
      4
      Arezki
      28 septembre 2018 - 21 h 31 min

      Sthakhnak

    Chibl
    28 septembre 2018 - 13 h 41 min

    La poignée de main sur la photo résume tout.

    12
    9
      Nordine
      28 septembre 2018 - 17 h 56 min

      En effet, l’américain qui essaie d’attirer l’algérien vers lui mais l’algérien s’en éloigne. On voit clairement que l’algérien se méfie de l’américain et il n’a pas tort.
      Ce qui ont mis un pouce vers le bas n’ont pas compris ce que voulait dire Chilb en écrivant que la photo résumait tout à elle-seule et c’est d’ailleurs ce que j’ai immédiatement pensé quand j’ai vu cette photo.

      9
      9
    ripper
    28 septembre 2018 - 13 h 26 min

    Trump disait America first, on dit Algérie d’abord.

    15
    11
    Anonyme
    28 septembre 2018 - 12 h 10 min

    Les USA vont punir l’Algérie si elle continue à acheter des armes à la Russie .

    17
    27
      karimdz
      28 septembre 2018 - 15 h 27 min

      Y a de grosses commandes en cours avec la Russie, les états unis peuvent toujours braire…

      16
      11
        Anonyme
        28 septembre 2018 - 16 h 18 min

        La Chine wama adraka ma la Chine vient d’etre sanctionné par les USA pour avoir acheté des avions de chasse et missiles sol-air S400 russes.Si des puissances mondiales comme la Chine et l’Inde peinent à faire face aux méthodes musclées américaines l’Algérie n’a aucune chance devant une exclusion du système financier américain, une interdiction d’effectuer des transactions en dollars américains, ou encore une interdiction d’importation et d’exportation avec les États-Unis.Les États-Unis sont l’un des principaux partenaires commerciaux de l’Algérie. Les États-Unis ont été le quatrième plus gros client des exportations algériennes durant les sept premiers mois de 2018. L’Algérie y a exporté pour 2.16 milliards de dollars durant cette période, et a importé pour 990 millions de dollars.

        11
        8
          sielgat
          28 septembre 2018 - 17 h 56 min

          La chine a été sanctionné par les usa ? tu lis trop les bande dessinés.

          6
          12
          Anonyme
          28 septembre 2018 - 19 h 22 min

          @Sielgat ; Il te suffit de saisir sur search du cheikh google « La Chine sanctionné par les USA pour ses achats d’avions de chasse et missiles sol-air S400 » et cultive toi pour que la prochaine fois tu fasses attention à ne pas écrire des bêtises .

          7
          3
          Farid1
          29 septembre 2018 - 0 h 42 min

          «  » »L’Algérie y a exporté pour 2.16 milliards de dollars durant cette période, et a importé pour 990 millions de dollars » » ».
          C’est rien ça… il n’ya donc rien à sanctionner

          2
          2
      Géronimo
      28 septembre 2018 - 15 h 43 min

      j’ai peur que les amerloques nous punissent…hiiiiiiiii !!
      dans ce cas l’Algérie va acheter des arcs et des fléches auprés des apaches ou des sioux.

      19
      5
        Anonyme
        28 septembre 2018 - 17 h 20 min

        Si l’Algérie est exclu du système financier américain et interdit d’effectuer des transactions en dollars américains on retournera à l’age de pierre et on échangera notre pétrole contre bawle al b3ir

        14
        6
          Anonyme DZ
          28 septembre 2018 - 17 h 58 min

          ta chansonnette fais la écouter a ton homo6, a ton makhnez et tes sujets soumis qui subsistent grace aux aides des US, les monarchies du golf dont l’arabie tayhoudite et israel, sans compter le trafique de drogue et la prostitution.
          quant a ce que tu prédis comme un oiseau de mauvais augure concernant le systéme financier US, l’Algérie a assez de ressources et a toujours compter sur elle méme sans attendre les aides de tes maitres.

          9
          9
      Tredouane
      28 septembre 2018 - 15 h 48 min

      Rire ,y’ a qu’un raton qui parle comme ca,nous ne sommes pas en classe,nous sommes une Nation Respectable.

      9
      7
    bedraham
    28 septembre 2018 - 11 h 46 min

    la cocaine et la corruption et les changements operes dans l’institution militaire entre autre ont mis l’Algerie dans le viseur de l’OTAN, c’est pourquoi la visite du FBI et de la chanceliere Angela Merkel et de la degradation des relations Algero-Francaise la « visite du ministre des affaires etrangers Algerie a Washington s’ajoute l’appareillage de la Flotte US au large de la Tunisie. c’est pouquoi les USA apres le rapport d’enquete du FBI sur l’affaire de la cocaine et l’implication de generaux et de hautes personnalites politico financiere c’est pourquoi la convocation de notre ministre des affaires etrangeres a Washington, l’Algerie est maintenant le centre d’interet de l’OTAN, l’eventualite de sanctions economiques proferees par les USA a l’encontre de l’Algerie pour achats d’armes aupres des Russes n’est qu’un avertissement.

    14
    23
    Tredouane
    28 septembre 2018 - 11 h 40 min

    L’ALGERIE Historique salut la nation U.S,effectivement L’ALGERIE l’un des première paye à avoir reconnue les les État Unis naissante,car nos ancêtres adhérent aux valeurs humaines universels,malgré la distance,donc bien même avant l’Emir Abdelkader ,ces liens diplomatiques existes,consolidé par les correspondances Emir Abdelkader -Abraham Lincoln ,ce dernier lui a mème offert deux ‘colt’.
    Aujourd’hui ,je pense que L’ALGERIE reste fidèle à ces principes fondatrices dans le respect de toutes les nations,aux valeurs humaines communes ,aspire au développement ,au modernismes tout en gardant ça spécificité ,je qualifierais donc les relations entre l’ALGERIE et les État Unis de stables.

    18
    15
    karimdz
    28 septembre 2018 - 11 h 14 min

    Que les états unis s’occupent de leurs affaires, des dizaines de millions d’américains qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, l’Algérie n’est pas le 51ème état des états unis.

    26
    16
    MERIKANI
    28 septembre 2018 - 10 h 43 min

    Si les USA sont vautours c’est avec les faux amis et les riches rois qu’ils ont protégé depuis leur installation.
    Si ce pays nous voulait du mal, il y a bien longtemps qu’il aurait écouté Roi babouche et faffa et nous aurait applati.
    TRUMP est notre ami et il va prouver à tout le monde que sans négliger l’intérêt de son pays, il va regler pas mal de problèmes jamais résolus : Israël/Palestine, Sahara indépendant, Europe remise en place, Corées, mise à jour des Rois trompeurs, financeurs et instigateurs du terrorisme…
    On peut commercer avec la Russie, Chine et USA ! C’est l’Europe qui veut dominer, rendre dépendant et fait du chantage grâce à fafa et son larbinou rey

    14
    22
      Le Français
      28 septembre 2018 - 15 h 02 min

      Trump est un grand ami des Saoudiens et des Israëliens, vous ne le saviez pas ? Vous savez au début de son mandat, il a interdit à pas mal de pays musulmans du Moyen-Orient de faire venir leurs citoyens aux Etats-Unis, l’Arabie Saoudite était l’un des pays qui n’était pas parmi ceux bannis par Trump.
      Par ailleurs, Trump reconnaît Jérusalem (une partie de la ville a été annexée à la Palestine par Israël si ma mémoire est bonne) comme la capitale d’Israël.

      9
      1
        Tredouane
        28 septembre 2018 - 15 h 57 min

        Le président actuel n’est pas notre sujet ici.

        5
        6
    ANONYME
    28 septembre 2018 - 10 h 40 min

    … On interroge un américain sur d’éventuelles sanctions contre l’Algérie, qui a posé une telle question ? et parler de cette « profondeur des relations entre les deux pays qui dépassent, selon elle, «l’aspect officiel, puisqu’elles ont un enracinement populaire» vraiment ??? depuis quand ??? ouf mon dieu heureusement que les américains et leurs potes sont en fin de parcours parce que l’espèce humaine n’en aurait pas supporté davantage.

    15
    4
    SANCTIONS
    28 septembre 2018 - 10 h 34 min

    L’Algérie sera-t-elle sanctionnée comme la Chine pour avoir acheté du matériel militaire russe ? On dirait que les US sont de plus en plus hystériques dans leur russophobie. Je me demande comment nos diplomates vont se débrouiller avec ces fous furieux car je vois mal nos dirigeants renoncer à s’équiper en matériel nécessaire à sa sécurité. Wait and see.

    17
    5
    Bir khadem
    28 septembre 2018 - 10 h 20 min

    le plus inquiétant c’est la possibilité de sanction pour l’achat d’armes russes, je sais pas comment ils vont faire

    18
    6
      Bir khadem
      28 septembre 2018 - 16 h 18 min

      je ne pense pas que l’Algérie risque quoique se sois surtout en matière d’armement, ils vont surement mettre les choses au claire, les USA ont des intérêts énergétiques et sécuritaire en Algérie.
      j’espère que prochainement ont entendra parler d’une nouvelle commende militaire sinon il faut attendre la fin de mandat de cette administration de FOU

      4
      6
    massri
    28 septembre 2018 - 8 h 42 min

    cette porte parole evangelique US sait elle au moins ou se trouve l’Algerie….
    typiquement USA ils font dans le blabla comme d’autres font dans la broderie .

    14
    11
    Tigzirt
    28 septembre 2018 - 8 h 35 min

    Les politiciens américain sont des charognard habillé en ange, il faut leur tenir tête, il ne faut pas succomber a leur sourires ils sont faux. Nos vrais amis sont des russes et les chinois.

    32
    11
      Anonyme
      28 septembre 2018 - 10 h 53 min

      @tigzirt:  » Nos vrais amis sont des russes et les chinois  »
      Les russes et les chinois n´investissent pas en algerie, pour eux on est que des consomateurs qui importent tout, ils ne font que nous fourguer leurs marchandises,
      Les chinois investissent beaucoup en Afrique mais pas en Algerie!!!! En quoi ils sont alors nos amis???

      17
      8
        Karim
        28 septembre 2018 - 15 h 13 min

        Déjà, il faut parler d’alliés et non d’amis.
        La Chine et la Russie comme les USA ou certains pays d’Europe n’investissent pas en Algérie parce que notre pays à toutes les richesses dont un pays a besoin pour s’en sortir, en plus d’être conservateur à la base avec sa politique de 51-49, que je soutiens personnellement. Il est donc très très compliqué d’investir chez nous.
        Je ne parlerai pas de ce que les dirigeants successifs ont fait de notre terre, c’est un autre sujet!
        Notre pays avait l’avantage d’avoir des liens étroits avec les plus grandes puissances pour des raisons historiques (USA et URSS ont soutenu la décolonisation de l’ancien empire pour finalement mieux se le redistribuer et la Chine était un monde à part qui se préparer déjà à être le géant qu’il est devenu).
        Il est clair que la chute du mur en 1989 a fait basculer le monde dans l’unilatéralisme qui nous a autant oppressé que le colonisateur, avec l’apparition du terrorisme internationale dit « islamiste » soutenu par l’Arabie saoudite, la France et de manière générale les atlantistes, qui sont tout bêtement les USA.

        A l’image de la Russie, de la Chine et de la Yougoslavie notre pays se voyait déchirer par la faute des mêmes ennemis.
        L’ami de mon ennemi est mon ennemi
        Et surtout, nos deux « amis » comme dit Tigzirt, n’ont pas l’arrogance de l’Ouest et le mépris qu’a ce dernier pour tout le reste avec son deux poids deux mesures et son injustice flagrante aux 4 coins du monde.

        6
        6
          Anonyme
          28 septembre 2018 - 19 h 32 min

          @karim, en quoi la chine et la russie sont ils nos amis/alliés??? Ils n´ont aucun investissement en algerie, pour eux l´algerie n´est qu un marché, car l´algerie ne produit rien et importent 98% de ses besoins, c´est pour cela qu´ils s´interessent a l´algerie, uniquement pour fourguer leurs marchandises/armements etc…

          6
          2
          Karim
          29 septembre 2018 - 15 h 10 min

          @Anonyme,
          Pour que quelqu’un investisse chez nous, il faudrait d’abord que nous l’y invitions à le faire!
          La Russie et la Chine sont alliés dans des domaines hautement stratégiques.
          Nous défendons des constances similaires au niveau des instances internationales et c’est d’une grande importance.
          Dans le domaine militaire, nous avons des liens très étroits avec ces deux pays.
          Les échanges commerciaux avec la Chine sont de plus en plus important.
          Ce qui est sûr c’est que nos liens sont plus proches qu’avec les atlantistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.