Le président de la République procède à un mouvement des secrétaires généraux de wilayas

Bou secrétaires
Le président Bouteflika procède à un mouvement des secrétaires généraux de wilayas. D. R.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a procédé à un mouvement des secrétaires généraux de wilayas, indique, samedi, un communiqué de la présidence de la République. Le mouvement des secrétaires généraux de wilayas intervient suite au mouvement partiel effectué dans le corps des walis, précise le communiqué.

A ce titre, sont nommés en qualité de secrétaires généraux de wilayas, Messieurs :

  1. Dabou Slimane, secrétaire général de la wilaya de Béjaïa,
  2. Kerbouche Kamel Eddine, secrétaire général de la wilaya de Blida,
  3. Benkheznadji Rachid, secrétaire général de la wilaya de Tamanrasset,
  4. Aroua Aïssa, secrétaire général de la wilaya de Tlemcen,
  5. Ouraou Badr Eddine, secrétaire général de la wilaya de Tiaret,
  6. Zaoui Mohamed Abdou, secrétaire général de la wilaya de Saïda,
  7. Belhazadji El Ghali Abdelkader, secrétaire général de la wilaya d’Annaba,
  1. Akhrouf Saïd, secrétaire général de la wilaya de Constantine,
  2. Bouhait Lamri, secrétaire général de la wilaya de Mostaganem,
  3. Bettioui Abdelkrim, secrétaire général de la wilaya de M’sila,
  4. Moulay Abdelouahab, secrétaire général de la wilaya d’El-Bayadh,
  5. Douifi Foudil, secrétaire général de la wilaya d’Illizi,
  6. Benflis Mahfoud, secrétaire général de la wilaya d’El-Tarf,
  7. Medebbeb Idir, secrétaire général de la wilaya d’El-Oued,
  8. Bougara Rachid, secrétaire général de la wilaya de Khenchela,
  9. Merine Maâmar, secrétaire général de la wilaya d’Aïn Témouchent,
  10. Bourich Aboubakeur, secrétaire général de la wilaya de Relizane.  R. N.

Comment (11)

    moulêmi
    1 octobre 2018 - 22 h 12 min

    Notre politique c’est de rapatrier des crânes…

    daba
    1 octobre 2018 - 22 h 08 min

    Encore des remaniements, des limogeages…?
    Là vraiment nous sommes un peuple sacrifié.
    En plus lorsque je lisais l’article j’était plié de rire!
    Non mais, franchement !
    WHAT ELSE …Comme dirait la pub du café de l’autre acteur célebre.
    Wakha sidi daba netfehmou a’la rissanhom…se disent-ils.

    Anonyme
    1 octobre 2018 - 8 h 43 min

    A quand un mouvement des chef de bureau?

    Séhab
    30 septembre 2018 - 9 h 43 min

    le présidant a présider un conseil des ministres la semaine dernière le problème c’est-qu’on ne la pas vu
    ce qui veux dire qui’il n’était pas présent au conseil des ministres donc on n’est en droit de se poser la question qui a présider le conseil des ministres?

    dans un pays démocratique ou la loi prime sur tout autre considération
    l’article 102 s’appliquerait sur le champ!! mais Il y a toujours un mais dans la vie, quand on gratte un peu. que l’algérie est une république bananière depuis belle lurette le pauvre peuple n’a rien à espérer d’un état bananière ou l’anarchie règne tous les jours!!

    10
    Zaatar
    30 septembre 2018 - 8 h 15 min

    Dans les années 70 on chantait pour le plaisir de la chanson et le rythme de l’époque « Noir c’est Noir, il n y a plus d’espoir », je pense qu’on devrait la rechante encore maintenant mais dans un autre contexte et une autre configuration.

    14
    Rascasse
    30 septembre 2018 - 7 h 28 min

    A quand le mouvement dans les chefs des cuisines ?

    Aile brisée
    30 septembre 2018 - 6 h 36 min

    Monsieur le president on veut les têtes de Haddad , Tahkout , Tliba, sidhoum said et leur chef d’orchestre que vous connaissez sans l’ombre du moindre doute
    Vous rendez un grand service à la nation en éliminant ces oligarques qui ont amassé des fortunes faramineuses
    LE PEUPLE VOUS EN SERA RECONNAISSANT

    9
    2
    Anonyme
    30 septembre 2018 - 4 h 33 min

    C EST LE GRAND DÉCAPAGE NATIONAL du coup je n ose plus faire de requête auprès de la présidence
    plutôt sage notre chef rien a voir avec Erdogan une chance pour les escrocs forbans brigands canailles coupe-jarrets crapule terreur truands vauriens hors-la-loi incendiaires malfaiteurs corrompus arnaqueurs parckinneurs(?)

    7
    2
    Anonyme
    30 septembre 2018 - 1 h 54 min

    C’est quoi toute cette gesticulation ? On déshabille Hadj Moussa Hadj pour habiller Moussa Hadj, on fait remplacer les titulaires par leurs seconds qui ne vaudront pas mieux et on ne sait pas pourquoi, on ignore ce qui est est reproché au juste à tous ces mutés, ces mis à la retraite, ces limogés, il n’y a pas de poursuites judiciaires, personne ne rend de comptes, tout ça passe au dessus de nos têtes, on nage en plein brouillard: qu’est ce que ça change de faire sauter les pions, l’échiquier est toujours le même, on n’a pas du tout l’impression d’une opération Mains Propre puisqu’il n’y a aucun procès, aucune sanction, aucune explication à cette valse des sous fifres et qu’on a toujours la même sublime incompétence érigée en système.
    Et aucun parti ne pipe mot, mais non c’est tout naturel, au suivant, à qui le tour, et que ça saute!

    10
    1
    Généalogie
    29 septembre 2018 - 21 h 59 min

    S’il faut faire un commentaire, un nom attire l’attention et suscite beaucoup d’interrogations: celui du nouveau SG de la wilaya d’El Tarf: BENFLIS Mahfoud. Alors glosons sans modération pour trouver: qui; comment; pourquoi (maintenant); pour quoi; …cette nomination????????????????

    Anonyme
    29 septembre 2018 - 20 h 47 min

    Fakhamatouhou travaille un peu trop. Il est au four et au moulin. Il nomme et dégomme à la pelle et à la vitesse de l’éclair. On ne va quand même pas encore l’accabler avec le prochain mouvement des contrôleurs au sein de…l’ETUSA ! Il faudrait lui expliquer qu’il lui serait plus bénéfique pour sa santé de déléguer un peu plus. D’autant plus que sa hachiyatouhou renferme une multitude de hauts cadres, très compétents, toujours prêts à rendre service et à se sacrifier pour la cause.
    Il devrait donc penser à se ménager un peu plus. Autrement, les Trump, les Macron, les Poutine et autre Merkel de ce monde de géants risquent bien de le jalouser et finir par le frapper d’un très mauvais œil, alors qu’il devrait plutôt ménager ses forces pour mener sa propre campagne électorale pour un 5ème mandat et tous les suivants… même sans mandats.

    16
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.