Amnesty appelle le Maroc à enquêter sur la mort d’une migrante tuée par la marine royale

go fast
La marine royale se dresse en rempart contre l'émigration en Europe par les armes. D. R.

L’organisation Amnesty international a appelé lundi les autorités marocaines à enquêter sur la mort de Hayat Belkacem, une jeune femme tuée par la marine marocaine alors qu’elle tentait de gagner clandestinement les côtes espagnoles en bateau. «Les autorités marocaines doivent mener une enquête indépendante sur la mort de Hayat et les blessures graves de trois autres citoyens marocains», a appelé lundi sur Twitter l’organisation basée à Londres.

La Marine royale marocaine avait ouvert le feu mardi sur un «go-fast», une puissante embarcation à moteur transportant une vingtaine de migrants marocains en Méditerranée, au large de Fnideq (nord). Touchée par les tirs, Hayat Belkacem, une étudiante marocaine en droit, issue d’un milieu très modeste à Tétouan (nord), a succombé à ses blessures le même jour à l’hôpital. Sa mort a suscité une vive émotion et des réactions d’indignation dans le royaume.

Trois autres passagers, âgés de 20 à 30 ans, ont été blessés, tandis que le pilote de l’embarcation, de nationalité espagnole, a été arrêté.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont partagé des portraits de la «martyre Hayat», dont le «seul tort était de vouloir quitter la misère pour aider sa famille».

Depuis début septembre, des dizaines de vidéos montrant des jeunes Marocains en route vers l’Espagne à bord de bateaux pneumatiques sont devenues virales sur les réseaux sociaux. Selon des statistiques officielles, le Maroc est marqué par de grandes inégalités sociales et territoriales, sur fond de chômage élevé chez les jeunes. Le royaume est aussi un pays de transit pour les migrants originaires d’Afrique subsaharienne.

R. I.

Comment (9)

    SOUK-AHRAS
    2 octobre 2018 - 13 h 02 min

    200.000 MORTS???????????La langue fourchue et mémoires courtes.

    2
    2
    Med Benhamou
    2 octobre 2018 - 8 h 31 min

    Tant que le Maroc est pour la France ce qu’est «Israël» pour les Yankees, Amnesty international and Co peuvent continuer à chanter mégaphone à la main et rien ne bougera dans cette jungle régie par la loi du plus fort.

    7
    5
    M'hamed HAMROUCH
    2 octobre 2018 - 1 h 23 min

    Avant hier des centaines de milliers de marocains et de marocaines sont sortis dans les rues de Tetouan, ville de la regrettée Hayat Belkacem, pour crier leur douleur et dénoncer la hogra du Régime MakhNazi tout en demandant à ce dernier, le drapeau espagnol à la main. de les dechoir de la nationalité marocaine.
    Voilà ce qu’à fait du peuple marocain, cette prédatrice famille allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour l’humilier et l’asservir.

    15
    6
      alger1962
      2 octobre 2018 - 8 h 43 min

      Avant hier des dizaine de casseurs sont sortis dans les rues de Tetouan, ville de la regrettée Hayat Belkacem, pour crier le pseudo « douleur » et surtout remplir leur poche! le peuple marocain été consterner de la violence de ces casseurs! d’autant plus, que l’enquete mener par la marine royal indique que la victime et les personne accompagnante, été cacher sous une bache! malgré plusieur sommation, la marine royal à du utilisé la force pour stopper le bateau, qui n’est n’est tout autre qu’un bateau appelé « go-fast », bateau utilisé pour le trafique de drogue! 2 espagnol dont le chauffeur et 5 marocain de la région de Tétouan on été arrêter,pour trafique de humain! La région de Tanger détient le taux de chômage le plus bas du royaume! il est quasi inexistant! Deux supporter du club de foot de Tétouan on osé brandir le drapeau espagnol, ce qui a mis en colère l’ensemble de marocains et surtout des marocains de la région du Rif, victime d’un génocide perpétrer par l’Espagne!

      5
      12
        Lyes Oukane
        2 octobre 2018 - 11 h 46 min

        @ Alger 1962 . A ton avis ,comment se fait-il que les marocains allongés ,cachés sous une bâche ont été tués ou blessés et l’espagnol debout et qui tient la barre
        n’a même pas été égratigné ?
        1) soit les militaires marocains visent bien
        2) soit les militaires marocains visent très très bien
        3) soit ( plus vicieux ) l’espagnol et les militaires marocains étaient complices . Le but étant de montrer au reste du monde qu’avec Momo Escobar on ne rigole pas . Momo c’est un dur , un sans pitié ,il tire et il vise juste … oui , mais sur son peuple pas sur ses maîtres oxydentaux .
        4) enfin ,tu auras remarqué que les militaires visent tellement bien que jamais ils ne tirent sur les go-fast remplis de haschisch .

        9
        5
    Ziad ALAMI
    2 octobre 2018 - 1 h 11 min

    Une récente enquête espagnole nous apprend que 91% des populations marocaine souhaitent quitter clandestinement le Maroc.
    Pourquoi ? Hayet, la jeune étudiante marocaine tuée par la marine marocaine en est la principale réponse du désarroi de la jeunesse marocaine.

    15
    9
      moskodz
      2 octobre 2018 - 13 h 11 min

      Hier aussi à Oran 15 harragas dont un bebe de 6 mois arraisonnés par des gardes cotes.le pere voulait s’immoler ens’aspergeant d’essence.

      6
      3
        SLIMANI
        2 octobre 2018 - 16 h 36 min

        Bonjour Moskos dz
        Des harragas marocains???

        1
        1
    HOUMTY
    2 octobre 2018 - 0 h 02 min

    SALAM L’KHAWA…..L’kleb ( hachackoum ) a part tué des enfants ou des femmes ils ne savent rien faire d’autre une pseudo-armée de HAGARINES qui bombent le torse avec ces voisins… et qui est soumise a un pseudo roitelet imature… pauvre de vous aucun NIF… VIVE LE POLISARIO, VIVE LA R.A.S.D UNIS , VIVE LA MÉRE PATRIE L’ ALGERIE ET SONT A.N.P

    16
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.