Distinguer entre les harkis et la masse corvéable engagée pour une soupe

Guerre harkis
La question des harkis et des révolutionnaires continue d'alimenter les débats sur la Guerre d'Algérie. D. R.

Par L. A. – A partir des années 1920-1930, période de la «reprise historique» comme qualifiée par feu Abdelkader Djeghloul, les indépendantistes de l’ENA et leurs héritiers du PPA ne furent pas, statistiquement parlant, nombreux, même s’ils étaient la force vive de la société algérienne mise sous le joug. Le gros des troupes parmi les «indigènes» étaient plutôt pour l’égalité du statut avec les Européens, voire carrément assimilationnistes. Ils voulaient devenir Français à part entière et en finir avec le code de l’indigénat, le double standard face à la loi. Mais dans leur âme, ils étaient musulmans et Algériens, sauf que certains dignitaires et chefs de tribus comme Bengana (le coupeur d’oreilles) ou le bachagha Boualem de la plaine d’Orleansville (actuel Chlef) se sont mis volontairement au service des militaires et colons français avec, en sus, un zèle qui en faisaient de redoutables ennemis de leurs coreligionnaires.

Jusque-là, on ne peut parler de harkis, mais plutôt de m’tournis, d’assimilés. Arrive le 1er Novembre 1954. Plus de possibilité de tergiverser. Celui qui n’est pas pour l’indépendance est forcément contre. Certains, y compris parmi les anciens du PPA/ MTLD qui ont suivi Messali et ses tentatives de rester dans le jeu politique en créant la fameuse armée dirigeait par Bellounis dont les armes étaient fournies par la France, se sont trouvés piégés. Mais, dans l’ensemble, et malgré les réticences, le gros des Algériens a choisi la neutralité positive en faveur des militants indépendantistes de l’ALN/FLN.

Des preuves de la place hégémonique acquise par le FLN dans le mouvement pour l’indépendance de l’Algérie ? Citons, dans le désordre, les arrestations massives opérées par les troupes de répression de l’armée et des services de sécurité français, le nombre de candidats aux maquis ALN que les moudjahidine refusaient par manque d’arme, l’incapacité du pouvoir gaulliste à créer une force alternative à l’ALN/FLN comme interlocuteur légitime du peuple algérien dans la négociation avec la France.

Et les harkis dans tout ce mouvement ? Ce sont ceux qui ont refusé soit d’être neutres, soit de collaborer lorsque la demande leur a été adressée. On connaît tous des personnalités qui siégeaient en tant que députés dans les Assemblées préfabriquées par le colonat pour, soi-disant, faire croire que l’Algérie était heureuse et pacifiée. Mais lorsque le FLN les a mis devant le fait accompli, beaucoup ont apporté avec discrétion leur aide. Une aide qui s’est accélérée et exprimée avec force démonstration après le cessez-le-feu de mars 1962.

Il faut faire un distinguo entre les responsables harkis et les collaborateurs civils du système répressif français en Algérie et en France métropolitaine, et la masse corvéable qui s’est engagée pour une gamelle de soupe et un quignon de pain. A la différence des Vietnamiens dont le pays n’était pas une colonie de peuplement, les responsables de l’Algérie indépendante n’ont pas pensé à créer des centres de rééducation pour réintégrer au sein de la nation renaissante les brebis égarées. Ils ont, de ce fait, offert à tous les revanchards et nostalgiques de la colonisation, une espèce qui est loin d’être en voie de disparition, une masse de manœuvre qu’ils peuvent activer à chaque fois qu’ils en ont besoin.

L. A.

Comment (10)

    Anonyme
    4 octobre 2018 - 21 h 25 min

    C’est quoi ce cirque concernant les Harkis ? Ils ont fait leur choix. S’ils regrettent, qu’ils le disent. Mais que personne ne s’attende, nulle part, d’où que ce soit, que nous oublions ceux qui ont osé la Libération de l’Algérie. Nos Chouhadas ont donné leurs vies pour la fin du colonialisme. C’est fini, chacun doit se regarder dans la glace et assumer son positionnement de l’époque.

    h.lounes
    4 octobre 2018 - 16 h 21 min

    à fettnou: vous penser sincèrement que les quelques vieillards harkis qui restent encore en vie constituerons s’ils sont intégrés en algerie une force de dissuasion face à la prétendue coalition franco-marocaine ? moi je crois qu’ils seront plutôt des relais non négligeables pour la France.

    9
    1
      effetnou
      4 octobre 2018 - 17 h 13 min

      Ils ont des enfants non?

      4
      5
      piano
      4 octobre 2018 - 17 h 27 min

      Les Hrakas n’ont rien demandé à l’Algérie, ils s’adressent à leur belle-mère fafa qui les a rejetés.
      Les perdants c’est leurs enfants…

      7
      1
    Aldjazairi
    4 octobre 2018 - 13 h 18 min

    « …….il faut faire un distinguo……….et la masse corvéable qui s’est engagée pour une gamelle de soupe et un quignon de pain…… »
    Joliiiiiiiiii!!!!!!!!!!!!!!!. Autant CONTINUER et ……AFFIRMER que les Moujahidines et les Fidai a été aussi «  …….une masse corvéable qui s est engagée pour ……….. » ( c est à qui a offert la meilleure gamelle !!!!!!!!!! ). . Et on continuera pour OSER. Affirmer en chœur avec la Racaille Nazisioniste qui Administre FAFA depuis les années-là Mitterand , que NOS AÎNÉS , qui ont donné leur Jeunesse et leur VIE pour un IDÉAL et UN PRINCIPE UNIVERSEL. Et. Intemporel , n ont été finalement que des soldats perdus qui ont fait du mal à ………leurs bourreaux . Et on Continuera donc pour dire que le genocide de millions d Algériens depuis 1830 , n est en définitif qu un détail de l Histoire et que la trahison des harkis n a pas la même Ignominie que celle des Collabos de 1940 …..
    Voilà où mène le psittacisme.

    Précision
    4 octobre 2018 - 13 h 15 min

    Ces gens là avaient fait le choix de collaborer avec l’armé françaises ils étaient connus pour leurs sauvagerie comme le père de Jeanette Boughrab qu’on appelait « Le harki a la hache » car il portait une hache avec laquelle il exécutait les prisonniers de l’ALN ou les pauvres paysans qu’il croisait au hasard.
    Les maquisards ne mangeaient pas a leurs faims au maquis tandis qu’eux ils mangeaient avec les paras..
    Je trouve cet article orienté et bizarre.
    La vigilance s’impose.

    11
      Ch'ha
      4 octobre 2018 - 17 h 57 min

      @Précision
      Jeanette Boughrab impliquée dans l’attentat sous faux drapeau charlie hebdo de (mosssad gouvernement Hollande), dont l’assassinat du policier commissaire Helric Fredou chargé de l’enquête connexion Boughrab-Charlie hebdo a été masqué en suicide….
      Sansal également que l’on retrouve au côté de Boughrab lors de la remise du prix laïcité zerma à celle-ci, bref du sionisme pur jus.

    effetnou
    4 octobre 2018 - 12 h 05 min

    La France tremble à l’idée que les Harkis victimes d’un enrôlement forcé soient réintégrés par l’Algérie en tant que citoyens entiers.
    Venant se rajouter à nos autres patriotes ils pèseront un poids énorme contre la nuisible coalition Franco-marocaine anti Algérienne.

    3
    17
      Manipulation
      4 octobre 2018 - 12 h 20 min

      Ton intervention sent la manipulation pour faire accepter ces crapules par le peuple algérien, toi le descendant des harkis ou le naturalisé, vous avez les mêmes intérêts..

      14
      6
        Ch'ha
        4 octobre 2018 - 13 h 36 min

        @Manipulation
        👍✌Exactement !
        Arretez avec ce faux problème des harkis qui est une question purement et STRICTEMENT franco-française au risque de me répéter. Lire ou relire les excellentes contributions du brillantissime Kaddour Naïmi.
        Nous avons toujours le choix d’être un collabo ou un résistant un chouhadda.
        Pourquoi nos chouhaddas eux ont combattu VAILLAMMENT AVEC HONNEUR ET DIGNITÉ COURAGE la barbarie française au péril de leur vie et non pas collaborer pour un bout de pain moisi….
        STOP. L’UNIQUE QUESTION INHÉRENTE À LA GUERRE D’ALGÉRIE EST LE JUGEMENT ET CONDAMNATION DE LA FRANCE POUR SES CRIME CONTRE L’HUMANITÉ CRIMES DE GUERRE BARBARIE etc…POINT BARRE.
        Cessez de trouver une quelconque justification à des LÂCHES INDIGNES CRIMINELS car il n’y en.aura JAMAIS.

        13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.