Le coût des accès à la Grande mosquée estimé à 6 milliards de dinars

A l'heure actuelle, cinq accès ont été finalisés. New Press
A l'heure actuelle, cinq accès ont été finalisés. New Press

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, a annoncé, dimanche à Alger, que le coût global de réalisation des 10 accès à la Grande mosquée d’Alger et des travaux publics annexés a été estimé à 6 milliards de dinars (600 milliards de centimes).

Dans une déclaration à l’APS, en marge d’une visite d’inspection à la mosquée, en compagnie du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar et du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, M. Zaalane a affirmé que ces accès «sont indispensables pour la gestion des flux, après l’ouverture de la mosquée et sa fréquentation par les fidèles et les visiteurs».

Outre ces 10 accès, 3 tunnels et 3 murs de soutènement ont également été réalisés, en plus d’une ceinture bordant la mosquée et favorisant l’accès des fidèles et des visiteurs à pied ou à bord des véhicules.

A l’heure actuelle, 5 accès ont été finalisés, tandis que les travaux de réalisation des 5 autres avancent bien, a ajouté le ministre, précisant qu’ils seront fin prêts à l’ouverture de la mosquée au public.

«Une action d’une telle envergure nécessite l’ouverture d’accès pour l’affluence des visiteurs, tout en leur garantissent les conditions de sécurité, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, outre des prestations de confort pour encourager la visite de cet édifice», a indiqué M. Zaalane.

Des opérations d’expropriation, de transfert de lignes électriques, de canalisation d’eau et de gaz ainsi que la suppression d’autres obstacles ont été nécessaires pour la réalisation de ces accès.

L’édifice et ses commodités environnantes auront un impact positif sur les habitants de la région et de sa périphérie, et ce en application des recommandations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui avait souligné à plusieurs occasions l’importance de «prendre en considération les éléments adjacents à la mosquée», a rappelé le premier responsable du secteur.

«C’est pour cette raison que les opérations de réalisation n’étaient pas limitées aux commodités se trouvant à l’intérieur de la mosquée. Les éléments entourant la mosquée et les espaces avoisinants ont été également pris en compte pour garantir une meilleure organisation», a indiqué le ministre.

Selon M. Zaalane, les aménagements qui entourent la mosquée seront d’une grande utilité pour l’édifice et contribueront à désengorger les routes avoisinantes.

R. N.

Comment (38)

    MELLO
    8 octobre 2018 - 20 h 12 min

    Lorsqu’en 1971, l’État avait réalisé le stade du 5 Juillet ,personne n’avait parlé du coût des accès au stade, tellement les responsables de l’époque trouvaient tout à fait normal d’y réaliser des accès. Idem pour la réalisation de Makam echahid, personne ne parlait du coût de réalisation des accès, pourtant très importantes pour ces deux projets.

    5
    3
    MELLO
    8 octobre 2018 - 20 h 05 min

    On a comme l’impression que le ministre découvre l’eau chaude. Comment réaliser un projet en parlant ,en apparte de ses accès ? Bizarre, non ? Un projet est un tout , sinon y a t il une mosquée sans accès ? Peut être que monsieur le ministre nous prépare un système de péage pour recouvrir les dépenses sur les accès. Peut être que ce montant peut couvrir tous les détournements, qui sait.

    9
    1
    Zaatar
    8 octobre 2018 - 19 h 11 min

    Le problème qui est posé est pourquoi 10 accès et non pas 20? Je rappelle quand même que la navette Endeavour possède un seul accès normal et un autre de secours. Discovery par contre dispose d’un bras robot. Celui qui manipule le télescope Hubble dans l’espace pour sa maintenance. Reste que 10 accès peuvent paraître insuffisant au vu du débit personique (quantité d’être humains expédiés dans l’espace à travers le minaret de 299,99 mètres) Vers l’espace. Une stase risque de compliquer tout le système et même la prière ne sera d’aucun secours ni même bonatero avec ses explications des zalaziles el ardhia.

    8
    3
      Anonyme
      8 octobre 2018 - 20 h 01 min

      Pas de panique , l’illustrissime Loth Bounatiro leur fera remonter le temps avec son horloge universelle dont les aiguilles tournent dans le sens anti-horaire.

      6
      2
    Anonymeplus
    8 octobre 2018 - 19 h 09 min

    Les hôpitaux ne manquent pas, par contre la compétence dans les hôpitaux est pratiquement inexistante. C’est peut-être pour cela que les 15000 médecins algériens, formés en Algérie, vont s’exiler chez leur maîtres pour remercier l’Algérie d’en avoir fait quelque chose, les français les pressent comme des citrons afin de les exploiter à 200% et ils sont heureux d’être exploités. L’algérien est parfois le pire ennemi de l’Algérie.

    5
    5
      Samira
      9 octobre 2018 - 13 h 48 min

      « Les hôpitaux ne manquent pas » Biensur car on ne partage plus un même lit avec quelqu’un d’autre. Et puis les repas qu’ils offrent sont des michelins.
      Alors pourquoi penses tu que 15000 médecins sont partis si ils ne les ont pas fait partir ?

      1
      1
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 19 h 06 min

    Rien que les 10 accès vont coûter 600 milliards., c’est à dire le salaire mensuel de presque 500 000 smicards. Que dire alors du coût total de cet édifice pharaonique ? Entre 30 000 et 100 000 milliards ! C’est plus que le montant total de tous les salaires dans la fonction publique pendant 10 ans ! Avec cet argent on aurait pu construire un réseau ferroviaire qui aurait couvert l’ensemble du territoire algérien ! Dommage !

    10
    3
    Chibl
    8 octobre 2018 - 18 h 15 min

    Les portes du paradis ne coûtent pas 600 milliards de centime.

    4
    3
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 16 h 45 min

    Dommage il n’y a pas Mr Ghoul pour nous construire une trémie depuis Zeralda jusqu’à la mosquée (pour le cortège, le jour J).

    7
    2
    Nora
    8 octobre 2018 - 15 h 12 min

    600 milliards de cts pour les accėes??? 80% de ce ‘poen’ irait comme ‘sadaka’ dans l’escarcelle des illuminės que nous avons comme ‘teneurs des portes’ de la patrie.
    Quand on est dealer et haut fonctionnaire, on pourrait tout faire et surtout apprendre les ficelles aux rejetons!! L’impunitė totale!!
    Point qui me rėconforte tout de même, de cette mosquėe serait lancė le ‘spoetnik’ interspacial qui prendrait ėventuellement les 3 mousquetaires d’AP au moment où le navire dėjà en rade pourrait atteindre le triangle des Bermudes!!! Ca rėchauffe le coeur de Savoir que ‘tletha yeselkou’!!! Les veinards!!!!!

    2
    2
    Slam
    8 octobre 2018 - 14 h 15 min

    Un Centre de Recherches dans le sous sol de la mosquée ? Piloté par le Grand Savant Cheikh Chems Eddine El Djazairi ?? Ils ont aussi prévu des propulseurs nucléaires pour envoyer la fusée-minaret explorer les exo-planètes ? Mâchaa Allah. Wahda khamissa !

    20
    3
      Abou Stroff
      8 octobre 2018 - 15 h 09 min

      mister Slam ne balancez pas, s’il vous plait, des « fake news ».
      en effet, il n’y aura ni propulseur nucléaire, ni sidi zekri, dans le minaret de la mosquée de notre bienaimé fakhamatouhou. car, le minaret abrite un propulseur qui fonctionne à l’air comprimé qui répondra, ainsi, aux exigences environnementales du moment) et qui propulsera nos « angérionautes » (astronautes DZ) vers l’espace intersidéral .
      les algériens, grâce à leur fakhamatouhou, auront une longueur d’avance sur le monde entier en général et les kouffars, en particulier puisqu’ils participeront à la sauvegarde de l’humanité de la couche d’ozone .
      en outre, il nous faut noter que le minaret de la mosquée de notre bienaimé fakhamatouhou national a été conçu pour servir de rampe de lancement à des sauts à l’élastique sans élastique et ceci, dans le but de faciliter le passage des croyants vers les vertes prairies de l’eden.

      7
      3
    Ghalia
    8 octobre 2018 - 10 h 29 min

    C´est JAMAIS fini cette histoire ….  » Zid Lmaa, Zid Dgig  » á combien ça va finir cette « Grande mosquée » ????

    11
    3
      Lghoul
      8 octobre 2018 - 14 h 52 min

      Ca finira quand les « enveloppes supplémentaires » finiront. Mais celles la finiront quand le pétrole finiria.
      N’oubliez pas les tapis persans, et le « djaoui el mekaoui » qui les accompagne et tout ce qui y va avec qui va coûter les yeux de la tête. Et puis il y aura d’autres choses a ajouter, d’autres « compléments » car le travail « arabe » ne se termine jamais. C’est un travail qui est toujours a moitié fini même si ce sont des chinois qui ont construit l’édifice . N’oubliez pas car ceci n’est que la …. construction !!!! Les « finitions » seront une mine d’or pour certains chanceux. Normalement les planificateurs seront audités et tout retard justifié mais construire une mosquée est le meilleur camoufflage pour faire des « erreurs » car tout est entre les mains de Dieu même nos erreurs … Et biensûr, c’est aussi Dieu qui rend riche et pauvre … Comme vous voyez, tous les chemins mèneront au panama, un joli pays tropical ou il ne fait ni chaud ni froid, nuit et jour et hiver comme été; en d’autres termes, u paradis … fiscal.

      13
      2
        Anonyme
        8 octobre 2018 - 18 h 45 min

        @Lghoul, heureusement pour la liquidité, il y a la photocopieuse multicolor !!!

        4
        1
    Lghoul
    8 octobre 2018 - 9 h 32 min

    « A l’heure actuelle, 5 accès ont été finalisés, tandis que les travaux de réalisation des 5 autres avancent bien »
    Comme si toute l’Algérie, par millions, élira domicile dans cette mosquée.

    13
    3
      Gatt M'digouti
      8 octobre 2018 - 14 h 35 min

      Ces accès serviront de plateforme de regroupement en vue d’une marche pour la prise d’Alger par 120 000 islamistes qui ne se feront plus arrêter à reghaia comme les retraités ANP !

      9
      2
        Lghoul
        8 octobre 2018 - 15 h 36 min

        S’il n’y aura pas « de critères d’entrée » donc, d’exclusion pour rentrer dans cette mosquée, je parie qu’elle jouera aussi le rôle de lieu de sieste pour les « faregh Chghoul », vu son immensité et surtout si les tapis son confortables en hiver. Après la prière et le déjeuner, le dodo et pourquoi pas passer la nuit si on « rate » son « hotel » ?. Je ne serai pas étonné de voir des familles entières déménager caremment pour s’y installer dans des coins. Surtout si des âmes charitables commencent a ramener du couscous-boeuf tous les jours Je sais qu’en kabylie il ya des gens qui habitent dans les mosquée). Donc maintenant je commence vraiment a voir déja le côté positif de cette mosquée et je comprend maintenant pourquoi elle pourra contenir des dizaines, voir des centaines de milliers de personnes de tout age. Ca va booster notre économie et les gens au moins éviteront de faire leur marcher quotidien. Donc elle va devenir, la mosquée charitable des pauvres ou la moitié d’alger y prendra refuge. Une autre remarque: Comme l’épidémie de la folie est assez avancée chez nous, il y aura certainement des gens qui simuleront des troubles psychiques pour y rester dans cette mosquée jusqu’a la fin de leurs jours pour, en réalité, fuir leurs responsabilités familiales et maritales. Le futur nous le dira, evidemment quand elle sera finie.

        2
        1
    Lghoul
    8 octobre 2018 - 7 h 51 min

    « Ce coût supplémentaire » couvrira combien de scanners dans les hopitaux-mouroirs et combien de traitements de maladies graves sur tout le territoire national ? Mais pour prendre l’ascenceur vers le ciel pour faire semblant d’approcher Dieu, il n’y a pas de crise fiancière. Par miracle, ils peuvent facilement trouver de l’argent pour tout ce qui est religieux mais jamais de « supplement » pour les hopitaux et les centres de santé comme la santé du citoyen est leur dernier soucis. En fait ils ont raison: Quand les gens ne se portent pas bien et sont donc malades, ils ne peuvent plus protester ou se plaindre car ils n’ont qu’un choix: Rester chez eux, s’ils ont un chez soi.

    20
    3
    Beloud
    8 octobre 2018 - 6 h 51 min

    Merci Monsieur le Président pour ce bijoux car vous avez bien pensé notre beau pays mérite bien la troisième mosquée du monde après Mecca et Medine et ceux qui sont contre ils sont pour ezahou dounia donc ALLAH YAHDINA OUA YAHDIHOUM AMINE YA RAB.

    6
    30
    Anonymeplus
    8 octobre 2018 - 2 h 23 min

    Je ne suis pas contre la construction de la grande mosquée, parce qu’elle symbolise le caractère musulman de la terre algérienne.
    Eh oui, on est musulman depuis des siècles et avoir une grande mosquée qui plus est, un centre culturel, un musée et un institut islamique avec son centre de recherche devrait faire plaisir à tout le monde. Il est où le problème ? Peut-être que certains préfèrent avoir notre dame d’Afrique comme symbole d’Alger mais ça s’était pour les colons, ils ne l’ont pas construite pour les bougnoules d’ici, les colons l’ont construite pour enraciner le christianisme en terre d’islam, une espèce de colonisation religieuse.
    Si c’est pour le coût, on a entendu personne ici demander des comptes sur les 5000 milliards de dollars jetés par les fenêtres de la république depuis l’indépendance de l’Algérie, alors 1 milliard de dollars dépensé sur un ouvrage qui est visible, donc réellement construit ne représente qu’une goûte d’eau dans la gabegie de l’état.
    C’est une mosquée symbole, la prière ne sera pas la fonction principale de cet édifice, je dirais que les gens seront attirés par la visite du minaret, la visite du musée, la visite des jardins, du centre islamique, etc… Je crois même que la salle de prière ne sera ouverte que pour les grandes occasions (aïd, vendredi) pour préserver les lieux.
    De plus, la mosquée est plutôt une réussite architecturale du fait qu’elle s’intègre à l’environnement et ne passe pas inaperçu, elle deviendra avec le temps une attraction touristique ce qui en soit n’est pas une mauvaise chose.
    Sinon quand on lit tous les commentaires négatifs sur la grande mosquée d’Alger, on a l’impression de lire la presse française nostalgique de la période coloniale, du moins ses fidèles relais.

    6
    30
      Anonyme
      8 octobre 2018 - 15 h 11 min

      la presse francaise s’etonne qu ‘on construise une mosquée a plusieurs milliards et certains par manque d’ hopitaux,viennent se soigner cz eux sans parler de l’exode des 15000 MEDECINS ALGERIENS QUI qui se sont établis en france

      3
      1
      Gatt M'digouti
      8 octobre 2018 - 15 h 34 min

      Tombouctou qui était le rayonnement de l’Islam en Afrique et passage obligé pour tout érudit ne possède que des mosquées en TOUB !
      Un lustre acheté à 17 milliards soit l’équivalent de 4 immeubles de 10 appartement chacun est il un signe que la vrai Islam règne en toute équité en Algérie, alors que des vieilles femmes et enfants se nourrissent des poubelles même !!!!!!!
      Fakhamatouhou oublie-t-il que sa valeur et sa mémoire ne seront loués que par ses bienfaits et non par des dilapidations des richesses qui appartiennent au pays donc au peuple ! Eli hab dir khir eidouri bedrahmou !!!!

      3
      2
    La Chèvre Aux Cornes Acérées
    7 octobre 2018 - 21 h 33 min

    6 milliards de dinars pour cette mosquée, et du foin pour les chèvres boulangères déjà debout à 4h du matin,pour gagner la croûte quotidienne.

    16
    4
    Le Français
    7 octobre 2018 - 21 h 16 min

    Des « visiteurs », c’est une mosquée ou un musée ? Il est de plus en plus difficile de savoir quelle est la nature de ce bâtiment.

    19
    3
      Gatt M'digouti
      8 octobre 2018 - 23 h 22 min

      Seul « alien theory » peut résoudre ce mystère !

    Anonyme
    7 octobre 2018 - 20 h 59 min

    La grande bouffe islamiquement-correct. L’ islamisme d’ Etat se soudera avec celui de l’ ecole/sharia et garantira une republiquette islamique, c’ est comme ca les criminels croient laver leurs crimes sur terre vu qu’ ils sont des demi-dieux.

    23
    2
    Anonyme
    7 octobre 2018 - 20 h 46 min

    N’importe quoi ! C’est pire que les bons du paradis de l’église du moyen age.Ils veulent solutionner la crise du logement dans le paradis et négligent les crises sociaux terrestres.

    18
    2
    PREDATOR
    7 octobre 2018 - 20 h 43 min

    A la fin des temps il est dit que leurs mosquées seront bien construites mais leur cœur vide d’imane (foi)
    Nous y sommes

    23
    Anonyme
    7 octobre 2018 - 20 h 09 min

    avec un telle rojet de construction sa aurais était plus sage de consulté le peuple par référendum et je suis sur que le peuple aurais choisie d’autres projet urgent et prioritaire boutef a décidé autrement et cela nai pas une décision intelligente

    22
    2
      Anonyme
      8 octobre 2018 - 14 h 59 min

      DEPUIS QUAND ON CONSULTE LE PEUPLE??

      8
      1
        Anonyme
        8 octobre 2018 - 15 h 23 min

        Un peuple en pleine boulimie religieuse ne doit pas être consulté sinon c’est l’Afghanistan assuré.

    Karamazov
    7 octobre 2018 - 19 h 22 min

    Rien n’est trop beau pour être agréable à Fakhmatouhou. Les voies du Seigneur sont impénétrables. sauf si on y met le prix. Kamim , il faut construire toutes les fourches caudines, Et comme vous ne le savez pas les chemins du paradis sont pavés de mauvaises intentions, il va falloir les retirer avant l’inauguration.
    Maintenant que nous avons la fusée pour le lancement on ne pas chipoter pour quelques malheureux milliards.

    Il parait que salatatoun wahida ta3 el fedjr fi la GMA khayroun min toutes les prières de votre vie.

    Je donnerais touts mes économies pour faire la prière là-bas avec Abou Stroff, Zaatar , et Souq Ahras.

    13
    6
      Abou Stroff
      8 octobre 2018 - 11 h 02 min

      question de prière, je prie pour qu’un tremblement de terre de magnitude 9 sur l’échelle de bonatéro, survienne pour nous débarrasser de l’usine à tangos que représente cette édifice conçu par les allemands, construit par les chinois et qui fait la fierté des abrutis qui croient au père Noël.

      9
      3
        Karamazov
        8 octobre 2018 - 13 h 24 min

        je te parie trois zlotys que ida zoulzilati à magnitude 5 seulement leur fusée mordra la poussière . A l’échelle 9 aucun minaret ne continuera à plastroner. Je joins ma prière à la tienne pour un big one!

        8
        3
    awrassi
    7 octobre 2018 - 19 h 12 min

    Combien de TGV, d’avions, d’écoles, d’universités, d’hôpitaux et d’autoroutes aurions-nous pu construire avec cet argent ?

    28
    5
      Abou Langi
      7 octobre 2018 - 19 h 30 min

      Vous zali construire des tigivi entouma? Vous zali construire afous n’sirth , oui ! Avec vos kra3 de m3iz ?

      12
      9
        Algerien Pur et Dur
        7 octobre 2018 - 20 h 22 min

        Nos aines se sont assez fait insulter avec le meme « francais » que tu utilises. Fafa a fait debarquer des bougnoules de toute l’europe (Malte, sardaigne, corse…) leur a donne un cours accelere dans la langue de moliere et les a transforme en seigneurs absolus chez nous. Ca les amusait d’entendre nos aines s’exprimer de cette maniere. En fait ces colons-bougnoules faisaient plus qu’en rajouter. Et toi tu fais la meme chose. On n’ironise pas avec des choses qui ont blaisse nos aines et notre amour propre. Comme ce n’est pas la premiere fois que tu le fais, je te demande poliment d’arreter.

        12
        12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.