La presse américaine : «Riyad a découpé le cadavre de Khashoggi !»

Jamal Khashoggi
Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, opposant au régime wahhabite. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Se basant sur des témoignages d’agents turcs, plusieurs titres de la presse américaine ont accusé la monarchie wahhabite d’avoir tué le journaliste et opposant saoudien Jamal Khashoggi à l’intérieur du consulat saoudien à Istanbul et découpé son cadavre en morceaux.

La presse américaine rapporte qu’un groupe de quinze Saoudiens, dont de hauts responsables, sont arrivés à Istanbul le jour même de la disparition du journaliste, avant de repartir tout de suite après sa disparition. Les mêmes sources prétendent ne pas être sûres si leur projet initial était d’enlever Jamal Khashoggi et de le ramener à Riyad. Elles supposent que quelque chose a dû mal tourner ou que le but premier de leur «visite» était de le liquider à l’intérieur même de la chancellerie saoudienne.

Le journaliste saoudien était porté disparu depuis son entrée le 2 octobre dans le consulat de son pays à Istanbul. Jamal Khashoggi s’était exilé aux Etats-Unis l’année dernière par crainte d’une arrestation après avoir critiqué certaines décisions de Mohammed Ben Salmane et l’intervention militaire de l’Arabie Saoudite au Yémen.

Riyad affirme que le journaliste de 59 ans, qui écrivait notamment pour le Washington Post, a bel et bien quitté les locaux de sa mission diplomatique, mais la police turque pense qu’il y a été tué par une équipe d’agents saoudiens venue spécialement pour cela et repartie le jour même. Riyad a démenti cette thèse. Le prince héritier saoudien a même invité les autorités turques à «fouiller» le consulat. «Nous n’avons rien à cacher», a-t-il dit.

Les spécialistes de l’Arabie Saoudite prennent très au sérieux la piste de l’assassinat surtout que le prince héritier s’est distingué depuis son arrivée au pouvoir en 2017 par une poursuite des violations massives des droits de l’Homme. Parallèlement à une série de réformes et une politique de modernisation à mettre à son crédit, la répression contre les dissidents, notamment des religieux, des intellectuels ou des féministes, s’est, en effet, accentuée. Les autorités saoudiennes ont déjà arrêté une vingtaine de personnes, dont des prédicateurs influents et des intellectuels.

L’Arabie Saoudite, engagée depuis mars 2015 dans une intervention militaire au Yémen, a été accusée par ailleurs de multiples «bavures» contre des civils : le 9 août dernier, 51 personnes, dont 40 enfants, ont été tuées dans une frappe aérienne sur leur bus à Saada. Malgré l’opposition de Riyad, le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU mène depuis plus d’un an une enquête pour crimes de guerre au Yémen, où le conflit a fait plus de 10 000 morts et provoqué la «pire crise humanitaire du monde», selon les Nations unies.

S. S.

Comment (44)

    pomme
    9 octobre 2018 - 19 h 52 min

    Ce « journaliste » aurait du faire ses démarches aux USA, pas en Turquie.Il y a probablement une complicité turque.

    Felfel Har
    9 octobre 2018 - 16 h 35 min

    Les Saoudis ont vite appris les méthodes de leurs instructeurs du Mossad. L’assassinat de ce journaliste porte leur signature. Ah, si un autre pays avait fait assassiner un opposant de la même manière, l’info aurait été diffusée en boucle par toutes les boites de propagande israélo-occidentales pour nous arracher des larmes.

    Vroum Vroum 😤..
    9 octobre 2018 - 0 h 18 min

    @..Réponse à intervenant 8 oct 21h30….quand je dis pas « tous  » au sujet des Saouds..je dis par là qu’il ne faut pas généraliser car dans une Famille même milliardaire en Petro Dollar il y a parmis eux des personnes ayant bon Coeur qui rejettent le comportement odieux de la majorité de la Famille Saouds..parmis 10 frères et soeurs , 1ou 2 ou 3 détestent ce que font les autres…alors généraliser une Famille entière est injuste selon ce qu’on voudrait pour sa propre Famille . .Je déteste le Wahabisme et ce faux Royaume Saouds ingrat et traître mais je ne peux généraliser toute la Famille car il se peut que certains ne le méritent pas…Je suis intervenu sous le Pseudo « Les Égarés Wahabites  » ..Vroum Vroum..et j’ai expliqué le Wahabisme égaré et ces racines , les mensonges de Ibn Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs , les massacres de milliers de Musulmans par les Ikhwans Wahabite des Saouds..le soutient au Terrorisme islamiste Wahabite et Frères Sionistes..Trahison des Saouds..et malgré tout ça je pense que certains Saouds meme si ils sont peu nombreux , sont contre le comportement injuste et criminel des membres de leur Famille qui volent et pillent l’Arabie , j’ai estimé qu’il fallait le souligner..par honnêteté.

    5
    3
    ZORO
    8 octobre 2018 - 22 h 01 min

    A TOUS LES CHARLIES SOUS COUVERT D ANONYMAT.
    A L instar de vos maitres et de vos educateurs d outremer et d ici qui ont seme et arrose dans vos esprit la haine de l islam ,de son prophete et des musulmans depuis votre naissance a aujourd hui ,vous semblez etre de pietres eleves d apres les recits que vous reussissez a rapportér qui ne pourront convaincre que de pauvres idiots que vous etes, atteint d amenesie et de cécité. Relisez l histoire de toutes les civilisations qui ont marque ce monde et demandez vous ou sont elles où est ou king toot et ses pyramides Rome et Cesar , le tsar et sa russie,Napoleon et sa France , l angletere et son empire ,Hitler et ses fusees, tout parti en fumee, quelques traces par ci!! quelques traces par là !!surtout dans des musees ou sur des parchemins pour ceux qui s interessent a l histoire des homnidés. Quand a Mohammed( QSSL ) que vous haissez son nom reste le plus connu ,le plus respecte et le pus repete par les humains ,des millards de fois en 24 heures
    Hé CHARLIES !! BUVEZ LA LIE!!
    SIGNE ZORO. …Z…

    11
    9
    aile brisée
    8 octobre 2018 - 20 h 48 min

    Ces Al saoud doivent être traduits devant un tribnal penal et passer le restant de leurs jours dans un cachot

    20
    1
      K. DZ
      8 octobre 2018 - 21 h 18 min

      Une castration suffirait largement.

      6
      1
      zigzag
      9 octobre 2018 - 17 h 28 min

      et ça se dit protecteur des lieux saints de l’Islam !!

      3
      1
    Vroum Vroum ..
    8 octobre 2018 - 20 h 44 min

    La Famille Saouds est finie..disloqué..Fitna dans la Famille..Mbs en sursis !!..Les Saouds et Leurs Chouyoukhs Wahabites ont coupés tellement de Têtes , qu’un journaliste découpé ou haché est pour Saouds (pas tous ) ordinaire !!.. Je pense que l’ Usa a décidé de les détruire …et pour ça préparer l’opinion ..avant Grands Travaux.. In cha Allah.

    16
      @vroum vroum..
      8 octobre 2018 - 21 h 30 min

      « …. pour Saouds (pas tous) … » Pourquoi pas « tous » vous connaissez des pauvres et des humains parmi cette famille ? Ils ont fait ça, certainement, en vociférant un Allahou Akbar ! allez leur enlever ça ! Ils ont le monopole de l’islam et surtout du hadj pour lequel de pauvres gogos paient des millions pour leur caisse et celle de leurs frères sionistes pour exterminer des pauvres comme les yéménites. Allez aussi les convaincre que ce n’est pas ça Dieu ni l’islam !

      5
      2
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 19 h 29 min

    Ils s’inspirent des méthodes de leurs alliés du Mossad responsable de milliers d’assassinats à travers la planète: Même mode opératoire d’un assassinat mené par le Mossad pour se débarrasser de responsables, scientifiques….syriens, palestiniens, iraniens, irakiens…. et tous ceux qui s’opposent et dénoncent cet état criminel.

    22
    K. DZ
    8 octobre 2018 - 19 h 19 min

    #Anonyme, merci pour la petite histoire sur l’assassinat des poètes opposant, c’est terrifiant, ils auraient au moins pu lui faire un proces, je dormirais un peu moins ignorant, mais terriblement interloqué.

    11
    2
    kaledo
    8 octobre 2018 - 19 h 03 min

    Anonyme, je me permets de rappeler que Asma bentou Marwan n’était qu’une poètesse, elle n’était d’aucune menace pour le prophète.Elle fut sauvagement assassinée alors qu’elle dormait au milieu de ses enfants.

    11
    3
      Anonyme
      8 octobre 2018 - 19 h 36 min

      Et ce pauvre journaliste Khashoggi était-il un danger pour Al Saoud ? Pourtant il fut sauvagement assassiné et découpé en morceaux ..

    K. DZ
    8 octobre 2018 - 16 h 38 min

    Tant que l’oncle SAM veille sur ce roitelet, plutôt sur son trésor, personne ne pourra rien contre cette vermine. Un jour peut-être viendra.

    12
    Rayés Al Bahriya
    8 octobre 2018 - 16 h 11 min

    Rappelons un certain Adnan Kashoggi , grand
    Négociant d’armes, qui etait l’intermédiaire direct
    Dans l’affaire, y a pas scandale pour autant, dite
    Iran gate , où Israël avait fourni des armes d’assauts , UZI Israéliens, pour L’Iran, lors de la
    Prise d’otage des diplomates américains à l’ambassade des USA à Téhéran en 1979…
    Y a des affaires, y a pas de scandales, et tout ça il
    Faut même pas essayer d’en parler, c’est la lutte du pot de terre contre le pot de vin…..

    3
    6
    Lghoul
    8 octobre 2018 - 15 h 04 min

    Depuis leur existence, ils ne propagent que la haine et la mort. Y-a-t-il quelque chose de positif et de bon qui pourra sortir de leur histoire ? Je ne vois aboslument rien. Imagniez si des gens détiennent la bombe atomique ou le pain entre leurs mains ! Personne ne vivra sur cette terre et la fin du monde s’en suivra. Juste un petit rappel: Combien de réfugiés syriens – leurs « frangins » – ont ils pris chez eux ? Combien de pauvres yéménites ont ils massacré ? Alors ce royaume des tènèbres n’est qu’une école de la haine et de la mort. Cette école a fait des ravages en Algérie depuis 1990. Elle continue a en faire jusqu’ aujourd’hui car des algériens continuent encore de tomber sous leur haine presque chaque jour.

    42
    1
    ALI
    8 octobre 2018 - 14 h 30 min

    C’EST DU BEN BARKA BIS.
    MIMI6 VA CERTAINEMENT COURIR AU SECOURS À SON MAITRE MOHAMED BEN SALMAN POUR LUI OFFRIR UN FUT BÉTONNÉ POUR LA PAUVRE VICTIME À PLACER AU 2EME SOUS-SOL DE TAZMAMART AU COTE DE FEU BEN BARKA.

    22
    5
    L'Histoire se répète et finit par leur...péter au nez
    8 octobre 2018 - 13 h 19 min

    Pour le modus operandi, ils ont dû sûrement prendre conseil auprès de leur ami et frère en monarchie rétrograde, sioniste et pro américaine; LE MAROC. Cette monarchie de pacotille a déjà à son actif dans son histoire l’enlèvement à Paris, la séquestration, la torture, l’assassinat et le dépeçage de l’opposant tiers-mondiste Mehdi Benbarka. Pour ce faire, le sanguinaire roi Hassan 2, envoya à Paris les généraux Oufkir et Dlimi et quelques nervi. Ils furent aidés logistiquement par les barbouzes de la DST et furent couverts par les milieux politiques de la droite française.

    30
    1
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 12 h 46 min

    C’est ça l’enseignement islamique les saoudiens appliquent :
    Un soir, après la prière du soir, l’Envoyé d’Allah s’écria à ses ouailles: « N’y aura-t-il donc personne pour me débarrasser de Asma bintou Marwan? » Comme dans les situations pareilles, les zélés ne manquent pas à l’appel du devoir. Un certain Omar ibn Adi décida d’exécuter les désirs de l’Envoyé d’Allah. La même nuit, il s’introduisit dans la maison d’Asma Marwan pendant qu’elle dormait entourée de ses jeunes enfants et dont l’un d’eux était couché sur son sein. Omar écarta le bébé qui allaitait et la transperça de son épée. Le lendemain, au moment de la prière, Mohamed qui connaissait le projet de cet assassinat dit au tueur : « As-tu tué la fille Marwan? » » Oui répondit l’assassin, « mais dis-moi, doit-on craindre quelque chose? » » Rien, répondit le prophète, deux chèvres ne se disputeraient même pour ça. »
    Mohamed loua Omar ibn Adi devant tous les musulmans rassemblés dans la mosquée pour service rendu à Dieu et son Envoyé.

    20
    27
      Anonyme
      8 octobre 2018 - 13 h 42 min

      Mohamed ordonna l’assassinat du poète Abu Afak qui était très âgé qui le critiquait ouvertement et qui fut tué dans son sommeil, sans oublier la vieille Oum Karfa qui avait 120 ans fut écartelée par deux chamelles. Puis Mohamed s’attaqua aux juifs de Yathrib qui refusèrent sa nouvelle religion. Profitant d’une rixe, il assiégea avec son armée les Banu Qaynuqa qui faisaient partie des tribus juives de Médine comme les Banu Nadir, les Banu Qurayza

      12
      24
        Anonyme
        8 octobre 2018 - 15 h 34 min

        Il faut lire Ibn Ishaq, Ibn Hicham, Tabari et beaucoup d’autres qui ont rapporté des faits historiques attestant que la violence fait partie de la matrice originelle de l’islam et que Al Saoud et Daesch n’ont rien inventé.

        9
        9
        larbi
        8 octobre 2018 - 20 h 52 min

        @Anonyme
        8 octobre 2018 – 13 h 42 min

        Tu n’es qu’un rat d’égout
        dégage dans ton kibboutz

        3
        4
          Anonyme
          8 octobre 2018 - 21 h 31 min

          Comportement typique du musulman : L’insulte et les menaces.

          3
          2
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 12 h 17 min

    faut bien que les valises diplomatique servent a quelque chose

    24
      Choucom
      8 octobre 2018 - 14 h 57 min

      Foutaise. Même les plus anti islam n’auraient pas imaginés une histoire pareille.Le prophète du Seigneur de l’univers qui a peur d’une femme au point de demander de l’aide pour qu’on l’élimine. Aller encore une autre pour nous faire rigoler.

      26
      12
        Anonyme
        8 octobre 2018 - 17 h 42 min

        Au lieu de nier sans connaissance, vas lire « Essira annbawia » d’Ibn Hicham ((ibn Hisham , Conduite de l’envoyé d’Allah 995-6)

        7
        7
        Anonyme
        8 octobre 2018 - 19 h 14 min

        @Choucom; Apprend ta religion : (Ibn Sad , Tabaqat Al kobra 2/30-1).
        Puis advint le raid d’Umayr ibn Adi ibn Kharashah al Khatmi contre Asma bint Marwan , des Banu Umayyah ibn Zayd , quand il restait cinq nuits au mois de ramadan , au début du dix-neuvième mois de l’Hégire de l’apôtre d’Allah. Asma était la femme de Yazid ibn Zayd ibn Hisn al Khatmi. Elle avait coutume de dénigrer l’islam . Elle composait des poèmes. Umayr ibn Adi alla à sa rencontre de nuit , entra chez elle. Ses enfants dormaient autour d’elle. Il y en avait même un qui pendait à sa poitrine , qu’elle allaitait. Il la chercha de sa main , car il était aveugle582 , et écarta l’enfant. Il plongea son sabre dans sa poitrine jusqu’à ce qu’il ressorte dans le dos.
        Ensuite , il fit la prière du matin à Médine avec le prophète.
        L’apôtre d’Allah lui dit:
        -As-tu assassiné la fille de Marwan?
        Il dit:
        -Oui. Dois-t-on craindre quelque chose?
        Il dit:
        -Non. Deux chèvres ne se cogneront pas pour elle.

        6
        6
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 12 h 01 min

    C’est cela l’islam modèré. En algerie aussi le but justifie les moyens…

    13
    20
    karimdz
    8 octobre 2018 - 11 h 25 min

    Cela ne m’étonnerait pas de ces yéhoudites d’arabie, dont l’ancêtre avait décimé plus d’un million de personnes d’une tribu arabe qui s’opposait à lui, dans des conditions horribles, femmes et enfants n’étaient même pas épargnées.

    Voyons encore ce que ces imposteurs sionistes font au Yémen, comment pourrions nous être surpris de ce que ces criminels sont capables.

    Ils ont cru en assassinant ce courageux journaliste, qu’ils allaient effacer leur véritable nature, ils se trompent, le monde est encore plus éclairée.

    MBS a prédit la nouvelle carte des pays producteurs et exportateurs de pétrole, il y a bien une chose qu’il a oubliée, c’est celle des sa chute qui interviendra bien avant, inch’Allah.

    42
    2
    M'hamed HAMROUCH
    8 octobre 2018 - 11 h 00 min

    Scabreuse histoire qui rappelle bizarrement cette de feu Mehdi Ben Barka et comme par hazard les deux affaires sont menées par les barbouzes de deux féodales Monarchies absolues.

    40
    2
      moi
      8 octobre 2018 - 15 h 57 min

      et celle de Ali Mécili et bracoup d’autres de nos valeureux compatriotes

      6
      5
    Vector
    8 octobre 2018 - 10 h 08 min

    Jamal Khashoggi est un Frère Musulmans pro-erdogan et pro-qatar !
    Il travaille pour le « Washington Institute for Near East Policy » un lobbys pro-israélien..!
    Il soutenait une intervention de l’OTAN en Syrie et les printemps arabes !

    36
    7
      K. DZ
      8 octobre 2018 - 19 h 12 min

      Vous venez de donner la définition du de la doctrine wahabite, alors pourquoi l’avoir éliminé ?

    Le Prix de La Témérité
    8 octobre 2018 - 10 h 08 min

    Ce journaliste avait quelle inconscience ! Il avait une culture insuffisante vis-à-vis du danger, il aurait dû se limiter à une condamnation en son for intérieur, il a laissé une veuve éplorée, une femme qui n’aurait pas dû l’épouser ! Il y a une règle d’or : Quand on voit un mal, on le change par la force, et si on n’a pas la force requise, on le change par la parole, l’écrit, et si on ne le peut pas alors on le condamne intérieurement, en silence. Un martyr de la liberté d’expression, diront certains… Neni, un idiot ! Il en a un peu le profil, la photo est parlante… Quand on veut dégommer un roi, il faut avoir bien étudié l’Histoire, ce n’est pas Un Journaliste qui a décapité Louis XVI en France mais Un Peuple !

    12
    5
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 9 h 37 min

    Plusieurs services speciaux savent tres bien comment faire disparaitre le corps d une personne eliminee,il y a plusieurs moyens chimiques pour le faire dissoudre et l evacuer par les canalisations….voir les soupcons sur l evaporation du cadavre de Mehdi Ben Barka qui selon un agent marocain a explique cette methode sur son livre.Il y aurait meme des rumeurs sur l implication des services Turcs qui auraient eu vent de l affaire mais qui ont laisser faire……Un crime politique se perd dans les meandres des interets des Etats….Le journaliste Saoudien Khashoggi savait tres bien qu il etait vise….malheureusement pour lui il a pris le risque trop a la legere…..A t il peut etre eu des garanties de la part des agents du consulat Saoudien avant d y etre deplace..??? Que savent les renseignements Turcs…????.Erdogan dit s occuper personnellement de l affaire pour combien de temps encore..? Une chose est certaine l affaire Kashoggi passera au compte perte et profit
    s il n y aura pas de plainte deposee au tribunal international comme celle du premier ministre Libanais Hariri afin qu une commission d enquete internationale soit charge de faire la lumiere sur ce crime politique.

    17
    3
      Ch'ha
      8 octobre 2018 - 12 h 05 min

      @Anonyme 9h37
      Hariri c’est le mossad alors que politiquement et meRdiatiquement ont été accusé un coup la Syrie un.coup le Hezbollah.

      20
      2
    Nour
    8 octobre 2018 - 9 h 17 min

    Il est impensable que la diplomatie algerienne (celle de Messahel) reste muette et aveugle devant les massacres qui se perpetuent au Yemen depuis deja un certain nombre d’annees par ce regime moyenageux qu’est celui de l’Arabie tayhoudite, la revolution de 54 et Boumediene nous ont appris a etre aupres des opprimes ou qu’ils soient et meme si leurs oppresseurs sont la monarchie la plus protegee au monde.

    32
    16
      DYHIA-DZ
      8 octobre 2018 - 9 h 43 min

      L’Algérie n’est pas le gendarme du monde.
      L’Algérie n’est pas mère TERESA.

      41
      11
        Nour
        8 octobre 2018 - 22 h 22 min

        L’Algerie n’a plus le luxe d’intervenir, mais ne doit pas etre un faux temoin ! C’est tout ce qu’on lui demande.

        1
        1
      Ch'ha
      8 octobre 2018 - 10 h 53 min

      @Nour
      Notre MAE a évoqué dans son discours à l’ONU (73 AG) le Yémen notamment contrairement aux occidentaux dont France UK etc Espagne qui vendent des armes à l’Arabie Yahoudite….

      24
      5
      صالح/ الجزائر
      8 octobre 2018 - 13 h 40 min

      Le ministère des Affaires étrangères algérien (celle de Messahel) au lieu de dénoncer les criminels de la monarchie moyenâgeuse des Al Saoud elle a Malheureusement pondu ce communiqué : «L’Algérie condamne vigoureusement les attaques aux missiles tirés, dans la nuit de dimanche à lundi depuis les terres yéménites des régions peuplées de la capitale Riyad et d’autres villes du royaume d’Arabie Saoudite frère, faisant des victimes parmi les civils» ?! .
      Les criminels répètent que les missiles houthis sont interceptés avant d’atteindre leurs objectifs , mais le communiqué algérien fait des victimes parmi les civils , c’est-à-dire on cherche ici en Algérie à prouver qu’on est plus royaliste que le Roi serviteur lui-même .

      15
      2
    selma
    8 octobre 2018 - 9 h 17 min

    Selon que vous êtes riches ou pauvres , les jugements de cour vous rendront blanc ou noir, dixit La Fontaine
    Rien n’arrêtera les génocidaires du peuple yéménite et syrien, lorsqu’il s’agit de préserver la dictature terroriste qui prévaut dans un pays propulsé par l’occident au niveau de l’institution internationale des droits de l’homme
    Tout comme le Qatar devenu grâce à son pognon membre de ll’OIF (francophonie)
    L’argent et la tartufferie des uns et les intérêts et l’hypocrisie des autres priment sur tout
    Pauvre journaliste, il faudrait peut-être chercher ses restes quelque part en Turquie, les caméras de l’aéroport peuvent révéler quelques données

    20
    1
      dahia
      8 octobre 2018 - 10 h 14 min

      mère Térésa n’est grande que par ses engagements pour la défense des maltraites qui l’ont pleuré longuement .Son souvenir se perpétue de génération à générations: elle a vaincu l’usure du temps.
      honte à nous tous d’avoir permis le massacre quotidien des yéménites,les plus frêles et fragiles hommes de la terre ! nous sommes tous complices .
      silence, on massacre, circulez!
      l’Algérie a des principes que ses responsables doivent défendre haut et fort pour être en symbiose avec son peuple fier et orgueilleux contre vents et marées

      15
    Muh Amazigh
    8 octobre 2018 - 8 h 49 min

    L’Arabie Saoudite est représentante des droits de l’Homme à lONU c’est ça .

    34
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.