Une femme au milieu de 40 000 supporters hommes au stade du 5-Juillet

Desrocher Etats-Unis 5-Juillet
L'épouse de l'ambassadeur des Etats-Unis John P. Desrocher. D. R.

Par Lina S. – C’est une nouvelle leçon de savoir-vivre que vient de nous inculquer l’ambassadeur des Etats-Unis à Alger, qui s’est déplacé au stade du 5-Juillet accompagné de son épouse, pour regarder le match qui a opposé les deux clubs algérois, le MCA et l’USMA. Dans les tribunes, les supporters étaient tous des hommes, les Algériennes évitant de se rendre dans cette arène où les règles de bienséance ne sont pas de mise.

Après donc les ambassadeurs européens qui ont pris le râteau et la pelle pour nettoyer nos plages sur lesquelles jonchent nos immondices cholérisantes, c’est au tour du couple américain de nous apprendre à nous décomplexer et à faire d’un stade de football un lieu de détente et de spectacle propre, dans lequel les voyous ne doivent pas avoir leur place.

L’ambassadeur et son épouse ont paru très heureux d’assister à l’empoignade entre deux clubs historique de la capitale. Aiment-ils forcément le football ? Qu’importe. Le match en lui-même ne semble pas être la fin en soi de la présence de John P. Desrocher et son épouse. L’ambassadeur des Etats-Unis multiplie, en effet, les déplacements à l’intérieur du pays et cherche à côtoyer les citoyens, loin de tout protocole. En se fendant ainsi dans la foule, le représentant diplomatique de la première puissance mondiale veut montrer aux autorités politiques algériennes qu’il s’informe auprès de la rue et ne se contente pas de rédiger ses rapports sur la base des commentaires de la presse à partir de ses bureaux capitonnés d’El-Biar, sur les hauteurs d’Alger.

L’ambassadeur des Etats-Unis semble aussi vouloir montrer que la situation en Algérie est «normale» et que les jeunes Algériens, majoritaires dans la société mais minoritaires dans la politique, sont plus concentrés sur les problèmes – mais aussi les plaisirs – de tous les jours que sur l’agitation politique qui fait la Une des médias ces dernières semaines. Cela, même si les supporters de l’USMA sont connus pour leurs slogans éminemment politiques. Il va sans dire, d’ailleurs, que John P. Desrocher a dû suivre de près l’affaire de la mini-crise qui a éclaté entre l’Algérie et l’Irak suite au match qui a opposé les Rouge et Noir à un club de Bagdad, match interrompu en raison du retrait de ce dernier «fâché» que les supporters locaux évoquent le nom de Saddam Hussein.

Une première expérience avait été tentée après une campagne visant à faire admettre les femmes dans nos stades, mais son succès fut vite effacé par les atavismes de mâle et le retour aux «bonnes vieilles habitudes» de nos supporters pour lesquels les gradins sont faits pour s’échanger des coups et des insanités et non un lieu de fair-play et de joie partagée par tous et… toutes.

L. S.

Comment (78)

    lamari mehd
    10 octobre 2018 - 15 h 52 min

    Plusieurs commentateurs me demandent de leur dire qui est le Grand Cheikh et mufti,cité dans mon texte,alors j’explique…Le Cheikh abou.karkour el hidjazi est le disciple du grand oulama ibn tarmia,qui a ecrit le célèbre recueil de hadiths et de fikh ayant pour titre « etbaalit essalaf fi aahd etalef »…il a vécu a la medina djdida sous l’emirat des banous kilottas de 666 a 999…son oeuvre est étudiée dans les plus prestigieuses universités au monde, …comme celle de ain el kercha,sidi bouzid et kermoussa..ect…je vous recommande de le lire et de vous inspirer de ses lumieres…ne buvez surtout pas du thé en le lisant,car ca vous tiens éveiller..et cela fait mal de voir continuellement la misere intellectuelle de votre pays!

    4
    1
    Anonyme
    9 octobre 2018 - 7 h 02 min

    Parler de la femme de l’ambassadeur démontre un complexe d’infériorité, pourquoi ne pas parler des femmes algériennes qui se rendaient à des stades et cela depuis bien longtemps.

    2
    3
    Au Milieu De La Gent Masculine en 2018
    8 octobre 2018 - 22 h 39 min

    Si c’était un couple d’un diplomate algérien, le couple aurait essuyé une pluie de critiques, accompagnées de commentaires dans le style pour la dame:  » Hada ma khasha! Shab3t kerchha,loukane djat tahchem, kanat d’abord matkhredjch bla hidjab!  » Et l’époux diplomate aurait eu droit à quelque chose dans le genre:  » Loukane djā radjel f’hel,ma yadich martou l’elmatch m’3mar b’redjels ou les voyous. »
    Le seul haut responsable algérien qui paraissait à la télé accompagnée de son épouse, était feu Chadli Bendjedid dans les années 80.

    7
    2
    Au Milieu De La Gent Masculine, En 2018
    8 octobre 2018 - 22 h 36 min

    Si c’était un couple d’un diplomate algérien, le couple aurait essuyé une pluie de critiques, accompagnées de commentaires dans le style pour la dame:  » Hada ma khasha! Shab3t kerchha,loukane djat tahchem, kanat d’abord matkhredjch bla hidjab!  » Et l’époux diplomate aurait eu droit à quelque chose dans le genre:  » Loukane djā radjel f’hel,ma yadich martou l’elmatch m’3mar b’redjels ou les voyous. »
    Le seul haut responsable algérien qui paraissait à la télé accompagnée de son épouse, était feu Chadli Bendjedid dans les années 80.

    4
    2
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 20 h 17 min

    les personnalité hote d un match de foot ne sont jamais installés dans une tribune populaire mais bel et bien dans la case V.I.P de la loge officielle. L auteur de l article a omis de mentionner que l ambassadeur se deplace toujour avec sa garde rapprchée et cette garde n est pas composée de locaux mais bien des G.I
    americains meme dans les receptions privés

    5
    7
      Hakikatoune
      8 octobre 2018 - 20 h 29 min

      @ Anonyme 8 octobre 2018 – 20 h 17 min , ah bon ! Et tu penses vraiment que nos propres « personnalités politiques » n’ont pas leur garde rapprochée ! Ils ont des gardes non seulement dans le stade, mais autour du stade, hors du stade , sur leur lieu de travail et même dans leur maison personnelle ! Koune 3hakel, ya kho !!! Il ne monteront jamais leur femme en public , un point c’est tout car c’est dans notre culture et c’est notre mentalité ! Le seul endroit où on peut les voir avec leur épouse, c’est à l’étranger ! Efhem oula ket3ah h’ouadjek ! Comprend ou déchire tes habits !

      7
      2
        Dératisation
        8 octobre 2018 - 21 h 00 min

        toutes les hautes personnalités du monde entier dispose de protection !!

        3
        2
      Citizen
      8 octobre 2018 - 20 h 55 min

      c’est archi faux, la protection de l’ambassade US est composé de gardes locaux et ce sont d’éléments issue des agents de sécurité après formation.
      n’avance pas des choses dont tu ne connais pas la véracité et qui te dépasses.

    LOUCIF
    8 octobre 2018 - 18 h 46 min

    Je pense que Lina S. , auteure de l’article, ne parlait pas des gradins du stade où on voyait il y a peu de temps encore des filles spectatrices, mais elle voulait surtout parler et montrer du doigt les « personnalités politiques » qui sont souvent dans la tribune officielle !

    4
    1
    Sipapour Demain
    8 octobre 2018 - 18 h 35 min

    Cet article sur le couple américain qui soulève le problème de mentalité, d’émancipation de la femme, de légalité homme-femme dans notre société n’est pas prêt de s’arranger, bien au contraire il va s’aggraver ! Promis ! Pourquoi ?

    Je vais vous donner un tout petit exemple ! Je viens de lire un article dans la presse algérienne d’aujourd’hui ! Le titre c’est : « Université Emir Abdelkader de Constantine, 15 laboratoires de recherches spécialisés mis en service ». Tout de suite je me suis dit enfin en Algérie on va avoir des centres de recherche ! J’ai pensé tout de suite à des centres de recherche en technologie, en sciences exactes, en informatique, en génie nucléaire, en recherche spatiale etc.. etc… etc..

    Que nenni, car le recteur de cette l’université nous apprends que ce groupement de recherches prend en charge cinq grandes disciplines qui se rapportent à l’étude du Coran et de la Sunna, la comparaison des religions et l’étude des croyances. Il nous apprend que la réalisation de ce groupement de « recherches scientifiques » apportera un plus qualitatif, notamment en matière d’organisation de conférences et de colloques spécialisés en « sciences islamiques » et donnera lieu, grâce aux travaux de recherches élaborés, à des conventions de partenariat avec les institutions économiques, notamment les banques qui souhaitent adapter leur système en fonction des préceptes de la Charia islamique.

    Et voilà, l’Algérie va enfin entrer dans le monde de la science et de la connaissance.. « scientifique » qui aidera l’Algérie à aller de l’avant ! Ouf, il était temps !

    20
    3
      MELLO
      10 octobre 2018 - 20 h 10 min

      Sciences sans conscience n’est que ruine de l’âme. Le Recteur de cette grande université, classée parmi le top 10 mondial, a bien compris qu’il fallait aller vers un sujet qui ne cesse de subir des changements depuis le 7 e siècle. Pourtant, tout est dit dans le coran, pourquoi en faire des recherches ? .

    lhadi
    8 octobre 2018 - 18 h 18 min

    Ce qui me rassure, c’est de voir la femme algérienne, qui telle Antigone de Sophocole, épuisée par tant de violence, se dresser contre le pouvoir perçu de manière fort négative.

    Avec le sens de l’honneur qui l’a toujours guidé, elle cherche à bousculer nos us et nos coutumes tout en cherchant l’air, l’espoir et la tolérance.

    Fraternellement lhadi
    [email protected])

    4
    2
    Tredouane
    8 octobre 2018 - 17 h 05 min

    Les Américains à la découverte de la société Algérienne;nous sommes tolérant ouvert à d »autres cultures,nous estimant ceux qui nous respectent car nous sommes respectueux envers les autres; nous espérant au développement ,je pense que nous sommes idéalistes.

    5
    5
    Tarass Boulba
    8 octobre 2018 - 16 h 42 min

    Eh oui c’est normal , houma c’est des Koufars et ils savent qu’ils vont allée en enfer ! Ou m’aye h’echmouche.Nous , h’naa, on est des musulmans et donc on aime cacher nos femmes à la maison ou sous le voile islamique. On a honte de s’afficher avec nos femmes combien même on est ministre, ou chef d’entreprise, ou professeur en médecine ou ambassadeur etc.. etc.. ! Nos femmes dans les tribunes officielles pour voir un match ? çà jamais !

    4
    9
      Anonyme
      8 octobre 2018 - 20 h 50 min

      Pasteur qui a inventé le sérum anti-rabique et sauvé des millions d’etre humains depuis,ira en enfer et toi un vaurien au paradis .Drôle de religion .

      4
      3
        Anonyme
        1 novembre 2018 - 10 h 47 min

        M. pasteur avait omis un « a » dans le nom de son vaccin.Dommage car il aurait sauvé un grand nombre d’humain d’un virus autrement plus dévastateur que celui de la rage.

      Anonyme
      9 octobre 2018 - 3 h 22 min

      tu as raison! 6 milliards d’humains non musulmans irons en enfer,et tous les autres au paradis!!

      2
      2
    El Che
    8 octobre 2018 - 16 h 34 min

    Ce n’est pas une operation de com pour montrer l’interet des americains pour ce sui se passe en algerie. D’ailleurs qu’est ce que ca nous apporte qu’ils s’interessent! C’est plus une operation pour se faire passer pour des gentils proche du peuple. Le probleme c’est que ca marche il suffit que le yankee balbutie quelques mots en arabe ou en tamazight ou fasse une aparition au stade ou au salon du livre pour que la presse commence a l’encenser et a le presenter comme un grand ami de l’algerie. Il s’en fou de la femme algerienne et de l’algerie toute entiere. Cette epouse de l’ambassadeur us devrait commencer par se rapprocher de son propre peuple, celui du bronx, de la luisiane ou de detroit

    4
    3
    Salluste
    8 octobre 2018 - 16 h 14 min

    Ça rappelle l’histoire de MESSALINE, cette impératrice romaine épouse de Claude l’Empereur dit Le-Boiteux. Arrivée dans le lit de Claude à la suite d’intrigues et d’excès de toutes sortes, elle ne trouva pas mieux à faire que d’aller dans un bordel romain se joindre aux pensionnaires et exercer le plus vieux métier du monde.

    3
    27
    Zen
    8 octobre 2018 - 14 h 23 min

    Moi ce qui force mon admiration, c’est pas une femme américaine au milieu de 40.000 spectateurs dans un stade algérien,mais une algérienne dans une salle de cours, ou un amphi en Algérie, où près d’une centaine de jeunes Algériens tous de sexe masculin, polis,instruits et bien élevés,qui suivent avec attention et un grand intérêt un cours ou une conférence. Ils arrivent à oublier que l’oratrice est une femme.
    Idem pour les cheffes d’entreprises femmes,architectes ou ingénieurs dans le génie civile,et bien dans d’autres disciplines,qui sont chargées de donner des instructions aux travailleurs dans le domaine. Je rappelle que plusieurs jeunes femmes qualifiées dans le forage travaillent au sud côte à cote avec leurs collègues hommes pour tirer notre pétrole et gaz. Pour toutes ces femmes,et bien d’autres,le stade, ça ne vient même pas at l’esprit,et elles s’en contre fiche!
    Ce ne sont que quelques exemples qui normalement forcent l’administration et le respect.
    Au demeurant, très peu de femmes algériennes souhaiteraient se rendre à un match de foot,même accompagnées, avec billets gratuits.
    Pour finir,arrêtons d’indexer ces pauvres jeunes. Ont-ils vraiment le choix entre un match de foot et une salle de ciné, de théâtre, de concerts,une bibliothèque ou un espace vert pour respirer ou pratiquer son jogging ? Non. Alors de grâce laissons les crier leur raz le bol et leurs frustrations,plutôt que de les encourager à embarquer sur les radeaux de la mort.
    Le peuple algérien dans son ensemble ,( hommes et femmes) est un peuple intelligent,généreux et subtil, qui a du NIF,c’est pour cela qu’on s’efforce à le casser par la division.

    22
    11
    Anonyme2
    8 octobre 2018 - 14 h 14 min

    Pour les jeunes algériens ce n’est pas la politesse et le savoir vivre qui doit leur être inculqué.

    C’est tout le cerveau qui doit être changé

    33
    8
    MELLO
    8 octobre 2018 - 13 h 58 min

    Pourquoi on parle d’une femme,une seule , fut-elle l’épouse de l’ambassadeur des USA, au stade du 5 juillet?? mais personne n’a jamais parlé de ces dizaines de femmes au stade de Tizi Ouzou ,grâce au travail de Mellal et surtout au comportement exemplaire des milliers de supporters.
    Le Nif est du côté de cette Kabylie qui démontre que la femme n’est autre que votre fille, votre soeur ,votre epouse ou votre mere,comme le chantait le grand Ait Menguellet. Pour ceux qui ne le savent pas, sans l’accord ou la présence de votre mère ,vous ne pouvez pas demander une femme en mariage!! Prenez le comme vous voulez.

    41
    8
      cherif
      8 octobre 2018 - 17 h 12 min

      Et voila, on revient toujours aux Kabyles, oui ils sont les meilleurs, les plus beaux, les mieux eduqués etc….
      Bravo aux femmes et aux hommes d’origine kabyle, comme si les stades d’alger ne recoivent aucun kabyle… quelle tristesse.

      6
      5
        MELLO
        8 octobre 2018 - 19 h 52 min

        « Comme si les stades ne reçoivent aucun kabyle » ,simple à dire . Les conditions, l’environnement, et l’accès sont autant de freins qui nous empêchent de se faire accompagner. A Tizi, toute une tribune est réservée aux familles et les fans de la JSK ont compris que supporter ce n’est pas insulter ou lancer des insanités. Mel la à promis de faire du stade de Tizi un exemple de sportivité.

        4
        1
    Amazighkan
    8 octobre 2018 - 13 h 53 min

    Commençons dans un premier temps par installer des mannequins habillés dans les gradins des stades pour habituer les hommes à leur vue et si elles sont pas lapidées, on passera à la phase II….Soyons sérieux nos femmes ne sont pas branchées foot.

    12
    5
    ben bey
    8 octobre 2018 - 13 h 52 min

    depuis Rome tous les_dirigeants_se_servent des_jeux du cirque pour leurrer leur peuple.en France il y a eut Chirac et macron 1998 et 2018

    6
    3
    Nacim
    8 octobre 2018 - 13 h 24 min

    La question Es-que vous pouvez laisser vos femmes entendre les insultes. L’ambassadeur est sa femmes ne comprennent pas ces mots

    12
    4
      Citizen
      8 octobre 2018 - 14 h 06 min

      les diplomates US en poste dans les pays arabes en géhéral et a Alger en particulier parlent et comprennent l’arabe littéraire, et ceux d’Alger apprennent a parler le dialecte Algérien et kabyle.
      les déplacements des diplomates US aux stades ne datent pas d’aujourd’hui, ils ont assistés a plusieurs matchs de l’USMA a bologhine etcertains sont des fervents supporters de la médina.
      effectivement personne ne tolére que sa femme ou sa fille entende des insanités, par contre pour les femmes US les grossièretés ne sont pas un tabou.

      13
      3
    First-Lady
    8 octobre 2018 - 13 h 05 min

    Bravo Madame! One shoot in the face!

    13
    2
    Ch'ha
    8 octobre 2018 - 11 h 59 min

    Les femmes algériennes pratiquent n’importe quel sport comme toute femme en occident : athlétisme Hassiba Boulmerka.. arts martiaux taekwondo karaté etc….natation etc etc…elles refusent même toute compétition face à l’entité sioniste.
    Moi quand bien même on me paierait pour assister à un match de foot que je n’irais pas en plus des hooligans et cie bahh très peu pour moi …
    Vive le basket-ball😉 sport très tactique et intellectuel comme aux échecs.
    Allez y les footeux pouces vers le bas😉

    18
    13
    Cosmetik
    8 octobre 2018 - 11 h 42 min

    Libération des mœurs et de la femme.
    La boite a pandore est ouverte, trop tard.
    L’homme (masculin) est appelé à devenir le larbin des ces Dames.
    Rien que de par leur physique elles avaient une grosse longueur d’avance, mais alors là, avec cette liberté…vous allez en voir tous les jours dans tous les domaines.
    Encore que chez nous ça va, ça retarde l’échéance, tant qu’elles s’emprisonnent elles-mêmes avec le foulards (chuuuut).

    11
    22
    chark
    8 octobre 2018 - 11 h 36 min

    SVP !

    Laissons les diplomates étranger se distraire comme ils l’entendent , nos diplomates Algériens font la même chose à l’étranger , donc il n’y a pas matière à polémiquer la dessus .
    En revanche nous devrions rapidement régler les énormes problèmes de autosuffisance alimentaire , la création de nouvelle cités urbaines pour désengorger le nord de l’Algérie , ainsi que la criminalité qui gangrène notre société !……Et ne surtout pas oublier que sans une autosuffisance alimentaire , l’Algérie restera toujours un paye nord africain en voie de développement !

    26
    2
    Kahina-DZ
    8 octobre 2018 - 11 h 25 min

    lamari [email protected]

    Je te défie de me montrer un passage coranique qui dit que la femme est 3oura ( source de la honte comme tu aimes le dire).
    La plus grande mixité du monde se déroule durant le Hadj à la Mecque. Pourquoi le bon dieu n’a pas séparé les femmes et les hommes pendant le pèlerinage….

    46
    2
      Le berbère
      8 octobre 2018 - 12 h 23 min

      De ma connaissance limitée, notre pays n’a jamais été un pays patriarcal à travers des siècles et siècles , la preuve, il y avaient beaucoup de femmes à côté des hommes pour géré le foyer familial et oublier la responsabilité militaire dans la gestion des armées . La femme guerrière algérienne est très connue que ce soit dans la période antique, ou près islamique et jusqu’à la grande révolution de 1954-1962..Après cette date là , un virus s’est installé dans le corps de la nation algérienne venant lorient qu’on appel le baathisme avec un mélange de l’islamisme sauvage ( hacha L’islam pur hérité de la période andalou )
      Dans la culture arabe avant et l’après islam, la femme été toujours considérée comme un être inférieur à l’homme.
      C’est une vérité ! ..Je salu toutes les femmes algériennes au passage .

      30
        elgat
        8 octobre 2018 - 17 h 57 min

        Tu tapes a coté mon ami, le baathisme est né en Syrie et a grandi en Irak , la ou la femme n’est pas un tabou, d’ailleurs, la base du baathisme est la laïcité. Si on va plus loin dans le temps , saches qu’ au temps du prophète,les hommes appelaient les femmes par leur prénoms et l’une des poètes plus en vue était une femme que le prophète lui même admirait ses poèmes et aussi quant il parlait de ses femmes en plein public , il disait , »aicha » , »hafsa »  » khadidja » et autres, mais il ne les nommaient comme nous autres berbères, » Hia » ,  » « eddar », « khaima », » hachek el mra ». En conclusion,le virus n’est pas originaire du moyen orient ya mon frère il est autochtone et indigène a la fois.

        3
        2
      Anonyme
      8 octobre 2018 - 13 h 04 min

      @Kahina-DZ;
      Al Ahzab v 53 : «…Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau : c’est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs; vous ne devez pas faire de la peine au Messager d’Allah, ni jamais vous marier avec ses épouses après lui; ce serait, auprès d’Allah, un énorme pêché.»
      Tafssir Al Qortobi : «Dans ce verset sont concernées toutes les femmes, selon les lois de la charia tout le corps de la femme est ‘3awra’ ainsi que sa voix.»

      5
      20
        Kahina-DZ
        8 octobre 2018 - 16 h 06 min

        Anonyme
        8 octobre 2018 – 13 h 04 min

        Tu mens pour te donner raison. Selon ta charia des wahhabites.
        Cette Sourate s’adresse aux hommes qui ont manqué de respect à la vie privée du prophete.

        Ce que tu dis est faux.
        Cette sourate concerne les femmes du prophète (SAWS). À travers cette sourate le prophete a voulu éduquer les Bedouins dénués d’un comportement décent.
        La sourate s’adresse aux hommes/ bédouins anarchiques qui rentraient à la maison du prophètes sans permission préalable à n’importe quel moment de la journée sans respecter la vie privée du prophète ( SAWS). Le Prophète apprenaient aux bédouins sans éducation à se comporter décemment dans la société.
        Mais les Bédouins n’ont rien appris jusu’à date.

          Anonyme
          8 octobre 2018 - 19 h 06 min

          C’est pas moi qui ment c’est dans vos livres islamiques des taffassir da la aya .Vas consulter les explications des exégètes musulmans de ce verset (tafassir) de Qortobi,Tabari,Al Ghazali,Al baz etc…

        elgat
        8 octobre 2018 - 18 h 13 min

        Vous même en parlant du prophete,vous précisez entre parenthèse , ( a SES femmes) en utilisant l’adjectif possessif , et vous vous contredisez a la fin, en disant qu’il s’agit de toutes les femmes. J’en conclus : comment quant on est dans l’incapacité de distinguer le possessif du démonstratif, peut se prévaloir d’être exégèse du coran.

          Kahina-DZ
          8 octobre 2018 - 19 h 11 min

          J’ai dis aussi que cette sourate est adressée aux bédouins qui ne respectaient pas la vie privée du prophète ( prophete et ses femmes).

          Anonyme
          8 octobre 2018 - 19 h 21 min

          J’avais donné le verset et l’explication du grand exégète musulman Al Qortobi de ce verset. Je n’ai rien dit de moi-même.

          Anonyme
          8 octobre 2018 - 19 h 46 min

          @Kahina-DZ; « cette sourate est adressée aux bédouins qui ne respectaient pas la vie privée du prophète… » Pourtant vous ne cesser de nous casser les oreilles avec vos « le coran est valable pour l’éternité en tout temps et lieu » Donc il faut vous décider une fois pour toute,c’est valable juste pour les bédouins d’Arabie ou bien même au 21 eme siècle ?

    karimdz
    8 octobre 2018 - 11 h 09 min

    La visibilité des femmes, est certes absente des stades, mais elle est de plus en plus vraie dans la société, qui de chefs d’entreprise, politiciennes, policière, militaire, professions libérales, commerçantes etc…

    Les femmes s’intéressent aussi au football, et elles expriment aussi leur joie dans la rue quand notre équipe nationale gagne un match.

    Il est vrai qu il demeure encore beaucoup de machos chez nous, mais cela n’empêche pas le statut de la femme, évoluer.

    Le déplacement de l’épouse de l’ambassadeur U.S. est anodin, elle est venue dans un stade, comme elle l’aurait fait dans un centre culturel, il n y a rien d ‘extraordinaire sauf peut être dans un stade algérien, mais bon, on peut se poser aussi la question, n’est ce pas une opération de communication de la part de l’ambassade, pour démontrer, son intérêt à ce qui se passe dans le pays.

    16
    4
    Kahina-DZ
    8 octobre 2018 - 10 h 52 min

    Cette dame ne sait plus sur quel pied danser.
    Dés-fois elle se montre avec un foulard wahhabite, des-fois elle se montre dans un stade sans son foulard wahhabite.
    Que veut-elle au juste.

    11
    22
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 10 h 48 min

    Les 40 000 supporters vont tous refaire leurs ablutions.

    23
    11
      Anonyme
      8 octobre 2018 - 17 h 52 min

      C’est évident : Le Messager d’Allah a dit : « Quand l’un de vous se tient debout pour prier, l’équivalent de l’arrière d’une selle [de chameau] placé devant lui le protégera. Sinon (((l’âne, la femme et le chien noir pourraient rompre sa prière »)))
      Sahîh Muslim – Livre de la prière (كتاب الصلاة)
      Bâb 50 : De ce qui suffit à protéger l’orant (باب قَدْرِ مَا يَسْتُرُ الْمُصَلِّيَ ‏‏)
      Hadîth : 1137.

      Dératisation
      8 octobre 2018 - 21 h 10 min

      commence le 1er ensuite on te suivras.
      fais tes ablutions avec du décapant ou du diluant.

    DYHIA-DZ
    8 octobre 2018 - 10 h 46 min

    [email protected]

    Je ne sais quoi faire, rire ou pleurer de ton ignorance décrite avec un style impeccable !!
    BID3A ?? Sais tu c’est quoi la Bid3a ??
    La Bid3a a envahi notre société depuis la venue du sanguinaire Abassi et son bras droit Ben-Hadj.
    Les imams Salafo-Wahhabites sont les maitres de la Bid3a. Ils prêchent de la Bid3a en plein jour.
    Votre Bid3a a engendré l’obscurantisme dans notre société. Référez vous au coran qui prône la bonne éducation et arrêtez de prendre les fantasmes et les pulsions de Abou-Karkour comme repères.

    38
    7
      Karamazov
      8 octobre 2018 - 11 h 24 min

      Loukane allahdou il n’ahdi pas que men yachâou houwa j’aurais fait une prière bech yehdik ya oukhti.

      Ne sais-tu donc pas qu’il y a des lumières aveuglantes et des obscures clartés ? (le tutoyage est dû à mounage et non à une quelconque forme d’irrévérence).

      La preuve tu viens d’apporter twamim en pointant l’impécabilité de mon ignorance. Ou l’ignorance de mon impécabilité. Et avec cette phrase : votre bida3a a engendré l’obscurantisme dans notre société.

      Moi je ne pratique que l’islam des origines de 3ahd errassoul. Il n’y a d’obscurité que pour ceux qui ne veulent pas voir dans le noir.

      Quant à la bida3a, ce n’est ni Bouteflika ou abou flène qui l’ont inventée mais c’est le prophète lui-même qui nous en a averti en nous recommandant de nous méfier des exégètes et des interprétations. Et tu ne peux pas dire qu’il ne s’y connaissait pas en femmes. Moua je ne reconnais qu’un Islam celui des origines, celui qui se pratique dans sa terre natale. L’éloignement géographique ne nous autorise nullement à nous en écarter.

      Ce n’est pas en bidouillant l’islam des origines qu’on restera de bons musulmans.

      4
      15
        DYHIA-DZ
        8 octobre 2018 - 16 h 31 min

        EN BREF:
        Désolée de le dire, mais c’est la réalité.
        L’islam de vos repères, Abou Karkour et ses copains, vacille entre le bas ventre et la chambre à coucher. Alors que le vrai islam donne beaucoup d’importance à l’éducation et le contrôle de soi. Le jeûne et la prière sont aussi une façon d’apprendre aux musulmans la maitrise de soi. Avoir une tache noire sur le front ne veut pas dire qu’on est un bon musulman. Un bon comportement dans notre quotidien a plus de valeur que la tache noir sur le front…
        Mais les Bédouins nous ont transmis leurs traditions de El-Djahiliya et non pas le vrai Islam.
        Lisez et comprenez l’islam et arrêtez d’être des perroquets.

      Anonyme
      8 octobre 2018 - 16 h 35 min

      Sourate 33, verset 59 : Ô prophète ! Prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants,
      d’abaisser un grand voile sur leur visage. […]
      Sourate 24, verset 31 : Dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne
      montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines. […]
      Sourate 4, verset 3 : Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent,
      mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous
      possédez.
      Sourate 33, verset 50 : Ô Prophète ! Nous t’avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur
      mahr [dot], celles que tu as possédé légalement parmi les captives [esclaves] qu’Allah t’a destinées,
      les filles de tes oncles. […]
      Sourate 2, verset 15 : Si vos femmes commettent l’action infâme d’adultère, appelez quatre témoins. Si
      leurs témoignages se réunissent contre elles, enfermez-les dans des maisons jusqu’à ce que la mort les
      visite.
      Sourate 4, verset 11 : Allah vous commande, dans le partage de vos biens entre vos enfants, de donner
      au fils la portion de deux filles. […]
      « Le Prophète a dit : Ô femmes ! […] Vous [les femmes] formez la majorité des habitants de l’enfer. Le
      témoignage de deux femmes équivaut à celui d’un homme. » (Hadith 114 dans le Sahîh de Muslim)
      « Je ne serre pas la main aux femmes »
      « Une femme ne doit jamais se refuser à son mari, même si c’est sur la selle d’un chameau ».
      « Quand un homme et une femme sont ensemble, Satan est au milieu d’eux ».
      « La majorité des habitants de l’enfer sont des femmes ».

    Anonyme
    8 octobre 2018 - 10 h 45 min

    Comment ose-t’on parler de femmes et d’enfants au stade quand on se remémore de ces images de pluie de pierres à Tizi et Constantine l’année derniere.
    Même les marocains et autres agents du Makhnez qui dirigent la LFP et la FAF ont programmé ce derby à St Eugène rien que pour ne pas laisser filtrer une belle image de l’Algérie pour ne pas facher leur Mimi6.

    5
    9
    UMERI
    8 octobre 2018 - 10 h 35 min

    Une femme dans un stade algérien, en compagnie de son ambassadeur de mari,avec une importante garde rapprochée derrière lui, personne n’osera se frotter a cette dame. Mr l’ambassadeur, vous savez que nous sommes dans un pays chaud et nos jeunes ont du sang chaud à la différence des pays nordiques.Si vous voulez réellement tester nos jeunes supporter,envoyez votre femme ou une dame seule, elle sera surement draguée, mais pas violentée, ils ne sont pas aussi sauvages à ce point. Sachez, que le stade est la seule Arène libre, ou les jeunes, joueurs et supporter, peuvent se défouler, puisque ailleurs,sur la voie publique, ils ne peuvent pas le faire, sans risquer de se faire tabasser.

    9
    11
    Beneddine
    8 octobre 2018 - 10 h 31 min

    C’est pas nouveaux j’ai assisté on 87 a un match qui a opposé la JSMTiaret au Crb le stade était archi comple y’avait un tiaretien avec sa femme une allemande et tout C’est bien passée

    9
    4
    ZORO
    8 octobre 2018 - 10 h 22 min

    Il y a des hommes qui veulent garder leur femmes hors des stades et des arenes dautres machos veulent les voir dans toutes les bousculades pouvu qu elles ne soient pas les leurs ..
    SigneZORO. …Z….

    11
    5
    Ne pas confondre. ...
    8 octobre 2018 - 9 h 56 min

    Aujourd’hui en algérie il y a de vrais grand risques pour une femme algérienne d’aller s’asseoir au milieu de milliers d’hommes dans un stade pour regarder match football.
    Il ne suffit que de voir comment une femme est regardée avec obsessions et insistance quant elle marche simplement dans la rue avec où sans son mari.

    28
    2
    El Che
    8 octobre 2018 - 9 h 44 min

    Je suis sidéré devant cet article!! Une operation de com a deux sous devient a vos yeux une leçon de savoir vivre que nous inculque cet ambassadeur!!!! Et de fil en auguille cela vous amene a traiter nos jeunes (et moi aussi, puisque j’ai ecumé les stades dans les annees 90) de voyous !!!!
    Vous en rajoutez une couche en affirmant que les europeens vous ont appris a etre propre!!!
    Mais non moi ils ne m’apprennent rien malgré votre propension a vouloir rabaisser l’algerien sauvage colonisé devant l’autre blanc civilisé!!
    Les stades comme les cafés ne sont pas des lieux pour les femmes chez nous et ce n’est pas parce qu’en europe les femmes vont au stades (tres minoritaires du reste) qu’on doit faire pareil.
    un diplomate est un espion avant tout qui defend les interets de son pays…
    Ne soyez pas naive, une operation de com n’est rien d’autre qu’une operation de com, moi j’aimerai bien le voir sur les vrai dossier qui interesse notre pays qu’il aime tant: l’investissement, le transfert de technologies, le sahara occidental, les mesures discriminatoire de trump a l’encontre des voyageurs de certains pays dont le notre, les prix de petrole….etc

    20
    57
    Karamazov
    8 octobre 2018 - 9 h 26 min

    J’allais vous envoyer une lettre de protestation quant à cette provocation avant de m’apercevoir qu’il s’agit d’une américaine. Puis ayant finalement réfléchi j’ai décidé de vous l’envoyer kamim, justement parce qu’il s’agit d’une américaine.

    Jusqu’à quand supporterions-nous ces provocations ? Pensaient-ils qu’en agissant ainsi ils changeraient nos mœurs où feignent-ils d’ignorer où nos femmes prennent-elles leurs modèles ?

    Si ce n’était l’ironie subliminale que contient cet article j’aurais pensé qu’on chercherait à nous dévergonder nos femmes. Qui mal-penserait qu’on irait suggérer que c’est là un exemple à suivre ?

    Ouf a Sidi, aucun risque pour nos Fatma et Meriem gardiennes de nos traditions et qui savent à qui elles doivent ressembler. Vous imaginez une femme sans voile les cheveux au vent dans un stade parmi les hommes ? Mais qui fera la cuisine torchera les enfants, le ménage si on leur permettait d’aller au stade ? Au stade, pourquoi pas au casino pendant que vous y êtes ?

    Heureusement que nos braves femmes savent de qui tenir face à ceux et à celles qui voudraient qu’on arrête d’être les meilleurs zarabes et les meilleurs musulmans du monde.

    Franchement, suivre les américains dont les mœurs et coutumes nous sont totalement étrangers, et si seulement. C’est que c’est contraire à notre religion. Notre religion la3ziza qui nous garde de toutes les tentations.

    Moi je vous le dit en toute franchise pour vous rassurer définitivement : tant qu’on sera musulman il n’y a aucun risque de changement quel qu’il soit.

    Notre religion nous prémunira éternellement contre toute bida3a et contre tout tejdid dans tous les domaines;

    Amin ya rebbi l3alamine.

    13
    39
      Algerienne
      8 octobre 2018 - 9 h 34 min

      Tu as raison, il vaut mieux laisser le stade un lieu réservé au défoulement des hommes sous contrôle de la drogue et de l’exta.
      Nos jeunes/hommes n’ont pas encore atteint un degré de civisme pour pouvoir voir une femme regarder un évènement sportif sans l’agresser.
      Tout est une question d’éducation.
      Malheureusement, de l’éducation on en a pas…

      39
      8
      lamari mehd
      8 octobre 2018 - 9 h 44 min

      Akhi karamazov barak allah oufik…pour cette article ecrit de façon magistrale avec la langue du colonisateur,ya latif..pour rappeler a nos freres en Dieu,le but recherché par les mécréants qui cherchent a semer la fitna dans notre société arabe et islamique,en nous poussant a lacher nos femmes pour aller aux stades…il ne sait pas que la femme est aoura (une source de honte) chez nous,meme sa voix est fitna selon Cheikh abou karkour el hidjazi (hafidahou allah)..toute femme qui se montre en publique en dehors de sa cuisine,les anges la maudissent du lever au coucher du soleil…alors imaginez votre femme,vos filles..sur les gradins d’un stade…c’est la honte…nos frères supporter les violeront rien qu’avec les yeux,et elles risquent de tomber enceinte..allah yahdihoum..et qu’ils ressortent de cette sombre lumiere,vers l’obscurité éclatante..puisque c’est comme cela!!!!

      7
      35
        Kahina-DZ
        8 octobre 2018 - 10 h 09 min

        lamari mehd @
        .. » il ne sait pas que la femme est aoura (une source de honte) ». Alors,Tu es un fils de la HONTE ??
        Je commence par vous dire que vous êtes ceux qui ont sali l’islam en le réduisant aux organes sexuels… votre instinct animal contrôle votre cervelle et votre bas ventre. Vous êtes les vrais kouffars.Vous êtes des falsificateurs de l’islam. Le coran vous a bien dénoncés dans Sourate El-Bakara……
        Votre islam est spécial, sorti de l’école des wahhabo-salafistes… sa source est votre
        Cheikh Abou karkour (???)..
        Tu ne sais même pas le sens de 3oura et tu viens jouer au mufti obscurantiste ya l’élève de Abou-Karkour.
        Ton Abou-Karkour a un problème avec son bas ventre qu’il ne peut contrôler…Son nom l’indique bien !!À mon avis, c’est ton Abou  »Karkour » qui est la vraie 3oura.
        Taisez vous, vous avez assez terni l’islam avec vos chouyoukh obsédés. BASTA!

        36
        2
          Anonyme
          8 octobre 2018 - 15 h 14 min

          « Le Prophète a dit : Ô femmes ! […] Vous [les femmes] formez la majorité des habitants de l’enfer. Le témoignage de deux femmes équivaut à celui d’un homme. » (Hadith 114 dans le Sahîh de Muslim)
          « Je ne serre pas la main aux femmes »
          « Une femme ne doit jamais se refuser à son mari, même si c’est sur la selle d’un chameau ».
          « Quand un homme et une femme sont ensemble, Satan est au milieu d’eux ».
          « La majorité des habitants de l’enfer sont des femmes ».
          Sourate 33, verset 59 : Ô prophète ! Prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants,
          d’abaisser un grand voile sur leur visage. […]
          Sourate 24, verset 31 : Dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne
          montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines. […]
          Sourate 4, verset 3 : Il est permis d’épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent,
          mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous
          possédez.
          Sourate 33, verset 50 : Ô Prophète ! Nous t’avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur
          mahr [dot], celles que tu as possédé légalement parmi les captives [esclaves] qu’Allah t’a destinées,
          les filles de tes oncles. […]
          Sourate 2, verset 15 : Si vos femmes commettent l’action infâme d’adultère, appelez quatre témoins. Si
          leurs témoignages se réunissent contre elles, enfermez-les dans des maisons jusqu’à ce que la mort les
          visite.
          Sourate 4, verset 11 : Allah vous commande, dans le partage de vos biens entre vos enfants, de donner
          au fils la portion de deux filles. […]

          Linguistique
          8 octobre 2018 - 16 h 43 min

          3aoura qui possède plusieurs orifices. D’où la connotation de « honte » alors que c’est de « plaisir » qu’il s’agit. Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse. Oum Kaltoum dans sa célèbre chanson « Cléopatra » disait: « laylouna khamroun oua achwak ».
          Je te paie un verre? et plus si tu veux

          11
          Kahina-DZ
          9 octobre 2018 - 13 h 35 min

          [email protected]
          8 octobre 2018 – 15 h 14 min
          Tu es un grand manipulateur du coran.
          Le coran exige un comportement décent pour les hommes et pour les femmes.
          Toutes les ayates que tu as citées ont un autre sens que le tien. Tu cites juste le passage qui t’arrange sans donner la suite pour une explication complète et fiable. C’est la méthode des wahhabo-Salafistes…
          Arrêtez d’expliquer le coran à votre guise, selon El-Boukhari et tes chouyouchs sataniques

        Anonyme
        8 octobre 2018 - 10 h 24 min

        Cheikh abou karkour, tu veux (…) Le père du derrière c’est ta référence ?
        manhou  »akarkour » agui

        AP, publiez SVP

        17
      Anonyme
      8 octobre 2018 - 11 h 36 min

      Ce ton ironique en dit long sur votre état d esprit et votre malaise de vivre dans une société où la religion dicte tous les actes de la vie des citoyens…
      Mais en fait les algériens que ce soit au stade ou ailleurs,ne toucheront jamais une femme en famille mais si un groupe de jeunes filles décident d aller voir un match ensemble,là elles vont payer leur audace.
      Voilà où se situe le problème,la femme est éternellement mineure dans la tête de certains!!!

      6
      2
    Nour
    8 octobre 2018 - 9 h 25 min

    Les petits voyous des stades n’ont pas pris le pays en otage et ne veulent certainement pas d’un 5eme mandat ! Il faudrait surtout debarasser le pays des grands voyous qui rachetent les entreprises nationales au dinar symbolique apres avoir beneficier de largesses dans l’octroi des marches publiques et leurs associes qui appellent aujourd’hui non a une 2eme republique, mais plutot a une voyoucratie !

    12
    3
    Karamazov
    8 octobre 2018 - 8 h 55 min

    Sans mes lunettes je distingue vaguement les 40 mille supporters mais où est la femme?

    4
    15
      mohamed beneddine
      8 octobre 2018 - 9 h 32 min

      Je pense qu il est temps pour vous de consulter..!

      16
      1
    Mosksdz
    8 octobre 2018 - 8 h 47 min

    Même les illettrés de la génération des années 60-70-80 ne se sont jamais comporté ainsi,le choléra islamiste aux yeux braqués uniquement sur la femme est responsable du complexe de celle d’aujourd’hui.

    26
    2
    Jspr que tu me liras
    8 octobre 2018 - 8 h 34 min

    (…) prendre son epouse au stade au milieu d’hommes depuis quand c’est du savoir vivre ??

    9
    35
      Anonyme+
      8 octobre 2018 - 13 h 28 min

      Jspr que tu me liras, il n’a pas pris son épouse avec lui au stade. C’est elle a décidé d’accompagner son époux au stade, capito?

      11
      Moskodz
      8 octobre 2018 - 20 h 08 min

      @Jspr que tu me dévoileras//t’es dévoilé,ton travail de sioniste consiste à faire chauffer à blanc le choléra islamiste,pas +.

    Tin-Hinane
    8 octobre 2018 - 8 h 33 min

    Elle a de la chance cette dame de pouvoir aller au stade assister à un match, ah j’oubliais elle est américaine alors oui bien-sûr elle peut. Ce qui est autorisé à l’occidentale n’est pas permis à l’algérienne, cela a toujours été comme ça en Algérie, les femmes occidentales pouvaient tout faire: voyager librement dans notre pays (quelle chance!) rentrer dans touts les lieux publics, se balader partout, bref la femme occidentale jouit d’une grande liberté et parfois privilège dans notre pays. Je n’ai jamais compris pourquoi (ou peut-être que je n’ai pas envie de comprendre). Par exemple en Arabie saoudite toutes les femmes sont traitées de la même manière et ça je le comprends mieux les femmes sont maltraitées mais elles sont toutes logées à la même enseigne. En Algérie c’est les deux poids deux mesures, la femme algérienne ne peut rien faire, la femme occidentale peut tout faire. Bravo continuons comme ça.

    31
    6
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 7 h 55 min

    Les « kouffars » ont beaucoup de choses à nous apprendre si on voulait se détacher un peu du VI siècles et laisser de coté la mentalité des foutouhates et du butin .

    34
    5
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 7 h 51 min

    Nos chakaristes sont très occupés par la course au butin, ils n’ont pas le temps d’apprendre le savoir vivre et le civisme pour donner de bons exemples au peuple.
    Nos chakaristes n’oseront jamais se montrer dans un stade, ils savent bien ce que le peuple pense de leur tube digestif.

    22
    Rayés Al Bahriya
    8 octobre 2018 - 7 h 42 min

    Le ridicule ne tue pas dans ce pays.
    No comment…

    14
    1
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 7 h 21 min

    Bonne leçon à tous les machos des stades d’Algérie qui se défoulent à coup d’insanités de casse et d’incivisme.

    30
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.