New Delhi à Washington au sujet de l’armement russe : «L’Inde n’a pas peur de vos menaces»

New Delhi Washington Russie
Le général Bipin Rawat. D. R.

Par Sadek Sahraoui – L’Inde ne renoncera pas à l’achat de systèmes de missiles sol-air russes S-400 malgré la menace de possibles sanctions américaines. «Les autorités indiennes entendent poursuivre une «politique indépendante» en ce qui concerne l’achat de systèmes russes de défense antiaérienne S-400», a affirmé le général Bipin Rawat, chef d’état-major de l’armée indienne, cité par The New Indian Express et repris par le site russe Ria Novosti.

Les États-Unis avaient adopté, en août 2017, une loi de lutte contre les adversaires de l’Amérique par les sanctions (CAATSA), qui entre autre menace de sanctions secondaires les pays achetant des armes russes. Lors de son intervention à la Fondation Carnegie pour la paix internationale à Washington, début septembre, le secrétaire adjoint américain à la Défense pour les affaires sécuritaires en Asie-Pacifique, Randall Schriver, avait estimé qu’il ne pouvait pas garantir à l’Inde qu’elle serait exemptée de la loi CAATSA.

Le général Bipin Rawat a affirmé à ce propos que «Delhi est capable de défendre ses intérêts». «Oui, nous savons que des sanctions peuvent nous être imposées, mais nous menons une politique indépendante», a-t-il affirmé à l’issue de son déplacement de six jours en Russie. Il a indiqué à l’occasion que Moscou était intéressé par une coopération avec Delhi en matière de défense et que l’Inde avait une armée forte et capable de défendre ses intérêts propres.

Le 5 octobre dernier, Vladimir Poutine et Narendra Modi ont signé un contrat prévoyant la livraison de cinq régiments de S-400 Triumph, dont le montant s’élève à plus de 5,4 milliards de dollars.
S. S.

Comment (4)

    Anonyme
    9 octobre 2018 - 10 h 16 min

    Une chose qui échappe au commun des mortels, de quel droit les Etats-Unis se permettent-ils de sanctionner et de « verbaliser » par des amendes très fortes, des pays qui indépendants et souverains.
    Jusqu’à preuve du contraire ces pays sont libres et n’ont aucun lien avec les Etats Unis.
    A moins que des accords secrets lient ces payent aux Etats-Unis.
    C’est là un moyen détourner pour permettre aux Usa de se renflouer sur le dos des autres en infligeant des amendes de plusieurs milliards de dollars.
    Ici c’est une mauvaise foi de cette grande puissance et surtout un signe de la faiblesse de certains pays qui subissent et se taisent, car plusieurs pays ont payés déjà cette amende.

    Anonyme
    9 octobre 2018 - 7 h 58 min

    Trump est un tonneau vide et tout le monde va lui tenir tête sauf les faibles…….

    Ch'ha
    8 octobre 2018 - 18 h 11 min

    Du vent.
    L’inde ne risque rien c’est un allié stratégique des USA en Asie pour contrebalancer la montée en puissance de la Chine.

    4
    5
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 18 h 04 min

    A vouloir isoler des géants de la planéte comme l’inde ,la chine ,ou la russie les USA vont se retrouver isolés à leur tour ,ils ont intérêt a ne se prendre qu’aux proies de la taille de l’Arabie et de l’Iran .

    10
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.