L’Algérie assure aux Tunisiens une formation dans la lutte antiterroriste

police Algérie
Des éléments d'élite de la DGSN. New Press

Par R. Mahmoudi – L’Algérie a accepté de recevoir un groupe d’éléments des services de sécurité tunisiens pour les former dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, rapportent des sources concordantes. Une décision qui s’inscrit dans le cadre d’un accord de coopération en matière de sécurité et de renseignement, signé samedi dernier entre les deux pays et ayant comme objectif de lutter contre le terrorisme, le crime organisé et l’éradication des groupes terroristes le long des frontières et qui sont particulièrement actifs du côté tunisien.

Ces sources, citant un responsable algérien ayant accompagné le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, dans son déplacement en Tunisie, indiquent que le groupe qui sera envoyé en Algérie suivra une formation notamment en matière d’analyse de données et d’expertise technique. L’Algérie fera ainsi bénéficier les Tunisiens d’un savoir-faire qu’elle a accumulé pendant des années et qui lui a permis de se doter d’un centre performant dans ce domaine.

Dans le même registre, la même source rapporte que le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, avait assuré son homologue tunisien, Hicham Fourati, de la disponibilité de l’Algérie à mettre son expérience dans le domaine de la lutte antiterroriste au service de la Tunisie, en formant des équipes techniques et spécialisées et en fournissant un soutien logistique et technique dans le domaine de la lutte antiterroriste. Les deux parties avaient également examiné les moyens susceptibles de mettre en œuvre des accords sur des projets communs de développement des frontières, pour aider les habitants des zones frontalières à s’insérer dans la vie économique et réduire ainsi le phénomène de la contrebande qui profite largement aux groupes terroristes qui infestent certaines régions de Tunisie.

R. M.

Comment (10)

    Chaoui Ou Zien
    10 octobre 2018 - 20 h 39 min

    N’est ce pas eux qui nous traitent de terroristes a tous veux qui veulent les entendre? Meme moi ils ont failli me faire croire que le terrorisme etait chez nous pas chez eux les hypocrites. Marquez mes mots. Dans quelques annees ils diront que ce sont eux qui nous ont assure une formation dans la lutte anti-terrroriste. Comme je l’ai dit dans un autre commentaire, avec le makhzen, au moins on sait a quoi s’attendre.

    4
    1
    Mazouzi
    10 octobre 2018 - 17 h 08 min

    Vous êtes vraiment naïf en Algérie, assurez la formation aux Tunisiens c exactement comme faire rentrer le loup dans la bergerie. Le jour ou ils seront capable de maîtriser cette formation, on jugera par le vieil adage: Dieu épargne-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge.
    La naïveté et le trop de bonté de notre part avec ce voisin sans scrupule, ne devraient pas être de mise. Il faut raison gardé, se prémunir de ceux dont le langage langoureux et mielleux est une spécialité dans un but inavoué.

    Anonyme
    10 octobre 2018 - 12 h 35 min

    On ne peut pas faire autrement même si nous savons que ce sont des ingrats, des vrais égyptiens, il y va de notre propre intérêt.

    15
    2
    Quelle époque inquiétante.
    10 octobre 2018 - 10 h 22 min

    Nous vivons une époque ou la trahison devient presque une nécessité.
    La situation économique de plusieurs pays les a jetés dans les bras du diable.
    Et de ce faite ils ont scellé leur sort, celui de leurs peuples et de leurs indépendances.
    Pour s’en sortir, les peuples opprimés de tous horizons doivent unir leurs forces pour chasser les intrus de chez eux.
    D’où la prudence est de mise.

    13
    2
    Anonyme
    10 octobre 2018 - 10 h 14 min

    ils ont déjà fait leurs preuve en matière d’ hypocrisie et dénigrement mais y a pire!! mais la sagesse l’emporte toujours…

    17
    4
    DAHMANUS
    10 octobre 2018 - 9 h 59 min

    Pourvu qu’ils (tunisiens) ne crache pas sur cette main qui leurs donne a manger, on connais l’ingratitude du voisin de l’est…

    23
    3
    Ils bouffent dans tous les râteliers
    10 octobre 2018 - 9 h 03 min

    MOUAIS ! !!!!

    17
    2
    elhadj
    10 octobre 2018 - 8 h 40 min

    une mesure louable mais qui doit cependant inciter nos responsables sécuritaires a être sur leur garde et vigilants pour cette formation ,logistique et assistance technique soient couvertes strictement par le secret défense.ne jamais faire confiance a quiconque afin d éviter toute forme d intelligence ou divulgation a autrui de renseignements sécuritaires.ne nous a t on pas cache l implantation de bases étrangères proches de notre frontière .

    23
    2
      Anonyme
      10 octobre 2018 - 16 h 36 min

      Elhadj, plus que vigilance, pas pour une quelconque formation qu’ils voient avec les yankees.

    Anonyme
    10 octobre 2018 - 8 h 26 min

    Tout faire pour aneantir les terroristes des deux cotes….une cooperation et un echange de renseignement est indispensable pour les deux pays voisins.Le trafic des drogues et le commerce parallele nourrit le terrorisme…il faut absolument controler toutes les marchandises dans les marches hebdomadaires et les commercants ambulants et leur provenances et les fournisseurs…..

    16
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.