2,5 millions de doses de vaccins acquises par le ministère de la Santé

vaccination
La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière débutera le 15 octobre prochain. New Press

Un total de 2,5 millions de dose de vaccins contre la grippe saisonnière ont été acquises par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, dont 1,3 million ont déjà été distribuées au niveau des centres de santé dans le cadre de la campagne de vaccination qui débutera le 15 octobre prochain, a annoncé jeudi 11 octobre le directeur de la prévention au ministère, Djamel Fourar.

«Dans le cadre de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière qui débute le 15 octobre prochain, 2,5 millions de doses de vaccins ont été acquises et il y a 1,3 million qui sont déjà distribuées au niveau des structures de santé réparties à travers le territoire national», a précisé Fourar à la Radio Algérienne.

Il a expliqué que le vaccin cible les personnes vulnérables vis-vis de la grippe saisonnière qui sont essentiellement les personnes âgées de 65 ans et plus, les adultes et les enfants qui souffrent d’une maladie chronique, les femmes enceintes, ainsi que le personnel de la santé et les corps constitués.

Le même responsable, qui a indiqué que le vaccin est gratuit au niveau des structures de santé publique, a estimé son coût à 477 DA la dose, rappelant qu’en 2017 la grippe saisonnière avait causé le décès de 26 personnes.

Concernant la lutte contre la rougeole et la rubéole, Djamel Fourar a annoncé, à cette occasion, la mise en place d’un nouveau calendrier de vaccination durant le premier trimestre 2019. «Au vu de la réémergence de la rougeole, de la rubéole et du choléra, nous avons un nouveau calendrier de vaccination qui va être mis en place à partir du premier trimestre 2019», a-t-il dit, précisant «qu’un nouveau vaccin sera introduit et composé de six valences de manière à assurer une seule vaccination pour un ensemble de six antigènes en même temps».

Il a expliqué que la personne à vacciner «recevra une seule injection au lieu de six», considérant cela comme «une avancée importante dans le calendrier de vaccination».

R. N.

Comment (15)

    Kassaman
    14 octobre 2018 - 14 h 22 min

    De plus en plus de scientifiques s’élèvent contre ces cocktails de vaccins imposés par les lobbys pharmaceutiques. Faites vos recherches, les vaccins au main de Big Pharma sont devenus un important business et pour faire accroire en leur efficacité ils sont obligés d’y introduire des adjuvants et conservateur de plus en plus toxiques et de multiplier les rappels.
    Cette dépendance scientifique de l’Algérie par manque de compétence pour juger de la pertinence des politique de santé, nous rend vulnérables, extrêmement vulnérables aux errements que connaissent actuellement les pays occidentaux.
    Je vous cite quelques chercheurs vaccino-sceptiques:
    Pr Henri Joyeux, Dr Romain Gherardi, Pr Luc Montagnié, Dr Serge Sader, Dr Michel de Lorgeril etc.
    Si vous tenez à vos enfants faites vos propres recherches sur l’histoire de la vaccination et qui produit les vaccins actuellement. Étudiez les thèses et les travaux des chercheurs qui ont un avis différent.

    Ch'ha
    12 octobre 2018 - 0 h 56 min

    Rien ne vaut du @Zaatar 😉 à boire pendant toute la période hivernale et pas que et en inhalation pour dégager si syndrome grippal toux.

      Zaatar
      12 octobre 2018 - 7 h 18 min

      @Ch’ha,

      L’efficacité du Zaatar n’est pas démontrée cher ami. Mais il semblerait que ça joue juste sur l’aspect psychologique. Le malade boit de la tisane de Zaatar et quelques minutes après il a l’impression de nettes améliorations de son état. Au point où a été rapporté un fait sur un malade fortement grippé et qui se soignait à la tisane de Zaatar a connu subitement un déficit immunitaire. la conséquence pour lui fût la réactivation du virus de la varicelle et a subit 3 semaines de zona.

        Anonyme
        12 octobre 2018 - 11 h 58 min

        Puisque nous sommes dans les conseils, si vous en avez la possibilité, prévenez ou soignez les maux de l’hiver avec les huiles essentielles, c’est RADICAL: ravinstara et eucalyptus radié pour les rhumes à virus, niaouli et tea tree pour les angines m’ont SAUVE la mise chaque hiver dès l’apparition des symptômes.
        Bien entendu, ne faites pas n’importe quoi, ne soyez pas paresseux, étudiez bien sur Google tout ce qui s’y rapporte: précautions d’emploi, limites d’âge, allergie, mode d’emploi, qualités requises pour l’achat d’un produit authentique etc…
        Les huiles essentielles ne sont pas des huiles végétales mais de l’ultra concentré de plantes, ça s’utilise à la goutte près.
        Pour quelques euros, vous allez économiser beaucoup d’argent en sirop, tablettes, cachets, sprays et toute cette panoplie qu’on achète pour calmer nos souffrances. Et un de ces petits flacons dure longtemps car la maladie s’enraye rapidement si on l’attaque dès le début.

        4
        1
          Zaatar
          12 octobre 2018 - 12 h 40 min

          L’huile de cade est le parfait exemple pour mon psoriasis…

          2
          1
        Ch'ha
        12 octobre 2018 - 16 h 01 min

        @Zaatar
        Je ne dis pas que le Zaatar est un traitement médical mais utilisation en preventif le Zaatar ne vous fera aucun mal. Je l’ai testé en inhalation en période de grippe et moi ça marche. Cependant je n’ai pas dit qu’il s’agit d’un médicament juste un breuvage qui soulage et aide.
        En tout cas dans mon expérience personnelle ça marche pour dégager les voies respiratoires en inhalation d’ailleurs en vente en pharmacie en occident vous trouvez sous forme d’ampoule en huiles essentielles en inhalation pour dégager les bronches.
        Ce n’était en rien une prescription médicale😉 le zaatar est bénéfique pour la santé mais ne vous traitera pas votre zona. En préventif uniquement et syndrome grippal ne signifie pas nécessaire grippe une partie des symptômes associés à la grippe.
        Quand vous avez la grippe hormis le paracétamol pour faire tomber la fièvre et bien se nourrir en vitamine C j’ai bien dit nourrir pas comprimés de vitamine C.

    Ch'ha
    12 octobre 2018 - 0 h 20 min

    Il faut connaître la prévalence de la pathologie infectieuse dans le pays car cette prévalence est différente d’un pays à l’autre et ne correspond pas à celle de l’Europe : y-a-t-il une recrudescence de coqueluche ou pas ? De rougeole…
    Suivre l’évolution grippale dans le pays, connaître les besoins réels….
    Bref, de l’épidémiologie.

    Ch'ha
    12 octobre 2018 - 0 h 01 min

    LÉGALEMENT un médicament, un vaccin ne peut-être mis sur le marché s’il présente un risque pour la santé de l’homme d’où les essais cliniques.
    Cependant, certains scientifiques ont lié la survenue de SEP sclérose en plaques maladie neurodégénérative au vaccin contre l’Hépatite B.
    Chaque vaccination est répertoriée traçabilité médicale oblige y compris dans votre dossier médical et carnet de santé : nom du vaccin laboratoire numéro de lot..
    Quoiqu’il en soit comme votre article AP sur les médicaments à base de Valsartan de certains laboratoires pharmaceutiques retirés du marché pour cause de non conformité et risque cancérigène, les autorités de santé sont toujours en vigilance.
    Certaines infections favorisent la survenue de cancer comme le virus d’Epstein Barr ou virus de l’hépatite C le VIH ou HTLV1 favorisant le lymphome LMNH à titre d’exemple.

    4
    2
    ATTENTION
    11 octobre 2018 - 22 h 02 min

    De quelle pays viennent-ils .
    Car selon le pays de provenance il peut y avoir un grave danger pour leurs utilisateurs.
    D’autant plus que nous avons des ennemis jurés et de longue date.
    Innoculation d’un virus cancérigène à effet retardataires dans la solution.
    Les utilisateurs seront condamnées à moyenne échéance.
    À vous de voir et de vous renseigner d’où proviennent ces vaccins.

    8
    1
    Gatt M'digouti
    11 octobre 2018 - 21 h 51 min

    Si je ne me trompe pas vous avez cité dans un article que : Saïd Djellab cite quelques domaines dans lesquels l’Algérie peut exporter, comme la pharmaceutique????
    Mystère et boule de gomme et langue au chat !!!!

    2
    1
    Ch'ha
    11 octobre 2018 - 19 h 50 min

    Le vaccin ROR rougeole oreillons rubéole est à faire on a vu une recrudescence des cas dans le pays suite notamment au refus de vaccination, le vaccin ROR en France contient en plus la coqueluche car il y a eu une recrudescence de cas de coqueluche du coup pour ce vaccin ROR contient 4 Ag (antigènes) avec la coqueluche. Bon certainement qu’il a évolué depuis la dernière injection rappel que j’ai reçu, d’où les 6 Ag mais lesquels.

    5
    3
    Ch'ha
    11 octobre 2018 - 19 h 24 min

    PS : je précise que lors de l’épidémie de grippe A l’UK s’est refusé à toute campagne de vaccination à outrance de la population contrairement à la France où Roselyne Bachelot a voulu et fait écouler tous les stocks de vaccin. L’UK a mené des études cliniques notamment en écoles maternelles et primaires et ils se sont aperçus que les gamins en contact avec le virus avait développé les Ac (anticorps) seuls sans vaccination préalable.

    7
    2
    Ch'ha
    11 octobre 2018 - 19 h 19 min

    AP cet article est plus qu’incomplet : vaccins de quels laboratoires pharmaceutiques nom du labo, provenance, quelle souche virale de la grippe contient-il etc …MERCI de publier un article complet.
    Ensuite je ne suis pas contre la vaccination mais un vaccin avec 6 Ag (antigènes) c’est quoi ce délire….pour le vaccin ROR (rougeole oreillons rubéole)..
    Concernant la grippe, sincèrement uniquement les patients et personne à risque. Je ne fais pas vacciné contre la grippe car même avec plus de 38°C la grippe un toubib en France ne m’a prescrit aucun arrêt de travail non pas pour moi car je pouvais travailler mais c’était pour les patients travaillant à l’hôpital…
    Je n’ai pas non plus été vaccinée contre la grippe A zerma et bon nombre de toubib français qu’ils l’ont fait et ex collègues sont tombés malades de grippe A.
    Attention il y a des personnes et patients à risque.
    Mais il faut être plus exhaustif quel type de vaccin Laboratoires pharmaceutiques quelle provenance quel pays etc… Vaccin 6 Ag lesquels……
    Faut savoir que le virus de la grippe mute et que le vaccin est basé sur les souches virales de l’hiver précédent/ de l’année d’avant.

    7
    2
    tchekka
    11 octobre 2018 - 16 h 04 min

    Vaccins acquits? ou importés d’où ?
    Nous allons introduire le vaccin 6 en 1 ou l’acheter à qui ?
    Avec notre démographie (malchance) suicidaire on comblera vite 20 décès…
    Investir dans la recherche ou alors engraisser l’étranger et les risques de corruption.

    H1N10
    11 octobre 2018 - 15 h 57 min

    Je paris que ça vient de France.
    Car ils ont du mal à placer leurs vaccins et c’est assez périssable.
    Les gens font de moins en moins confiance aux vaccins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.