Défense des droits des réfugiés : les Canadiens saluent le rôle de l’Algérie

bensalah apca
Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, et la sénatrice canadienne Raynell Andreychuk. D. R.

Une délégation parlementaire canadienne de l’Association parlementaire Canada-Afrique (APCA) a salué, jeudi 11 octobre à Alger, le rôle de l’Algérie dans la défense des droits des réfugiés au niveau de la Commission onusienne en charge de ce dossier ainsi que les efforts consentis dans le domaine des droits de l’Homme.

Lors d’une audience accordée par la vice-présidente du Conseil de la Nation, Saâdia Nouara Djafar, mandatée par le président de la chambre haute du Parlement, Abdelkader Bensalah, la délégation parlementaire canadienne conduite par la sénatrice Raynell Andreychuk a rappelé «le rôle joué par l’Algérie dans la défense des droits des réfugiés auprès du Commissariat de l’ONU chargée de ce dossier humanitaire, ainsi que les efforts déployés dans le domaine des droits de l’Homme», a indiqué un communiqué du Conseil de la nation.

Les membres de la délégation ont également salué l’initiative du vivre-ensemble en paix adoptée par l’ONU, qui, a-t-on souligné, tient ses origines de la politique de paix et de réconciliation nationale initiée par le Président Abdelaziz Bouteflika, a ajouté la même source selon l’APS qui rapporte l’information.

L’audience a constitué, en outre, «une opportunité pour informer la partie canadienne du nouveau modèle économique adopté par l’Algérie basé sur la diversification de l’économie, l’amélioration du climat des affaires et la promotion des exportations».

Les deux parties ont évoqué, par ailleurs, «les voies et moyens de promouvoir la coopération interparlementaire en la haussant au niveau des relations politiques et commerciales à travers l’intensification de la communication, mettant en avant l’échange de délégations et de visites, outre la dynamisation de l’association d’amitié entre les parlements des deux pays, en tant que charnière entre les deux institutions législatives».

Les deux parties ont exprimé, par ailleurs, «leur disposition à échanger les expériences, et œuvrer à l’accompagnement de l’action du gouvernement afin de soutenir les échanges dans les domaines de la culture et du tourisme».

Pour rappel, la délégation parlementaire canadienne a entamé une visite en Algérie le 6 octobre.

R. N.

Comment (5)

    Vroum Vroum 😤..
    12 octobre 2018 - 20 h 09 min

    On va faire un parallèle entre le Cheminement de la France après la Libération en 1945 et de l’Algérie depuis 1962…
    Pour démontrer la perte de Souveraineté au fure et à mesure que le temps passe avec les différents Dirigeants et Gouvernements depuis la Libération à Aujourd’hui …pour la France au moment de la Libération un vent de Patriotisme et indépendance ne lui a fallut que Quarante ans pour s’essouffler et perdre son semant et finir dilluer dans la Construction Européenne et retour dans l’OTAN pour finir Vassal des Usa et Commission européenne…Cela pour dire que plus on s’éloigne de La Libération et plus elle s’efface de la mémoire et les mots Indépendance et Souveraineté perdent leurs sens pour les mots Modialisation , Organisation , Communote de Pays où Conseil Économique…et là , la Diplomatie ne représente plus le Pays et l’intérêt de celui-ci mais d’un ensemble et nous le voyons pour la France sur la Libye , Ukraine , Syrie , Yémen …Une Diplomatie vide de sens , sans intérêt si ce n’est pour le Pays dominant L’Ensemble en l’occurrence Usa ..La France a perdue sa Personnalité . .Concernant l’Algérie on est 60 ans après la Libération toujours dans l’esprit Indépendance et Souveraineté issues de la Résistance et la Ligne Diplomatique reflète cet Esprit qui perdure dans le Temps par la mémoire et Indepandence et Souveraineté , La Nation à un sens . .Et tant que l’Algérie gardera sa mémoire , et sa souveraineté et indépendance et respectera les Valeurs morales et repaires , sa Diplomatie n’aura aucune influence extérieure .

    TARZAN
    12 octobre 2018 - 16 h 56 min

    le monde entier a compris les magouilles franco marocaines pour calomnier, diffamé, et discréditer l’algérie sur la scène internationale, en matière de gestion des réfugier; gozalez ce sinistre corrompu du makhzen devrait méditer la réaction du monde à l’égard de l’algérie en matière des droits des réfugiés. de toute ma vie, je n’ai jamais assisté à une cabale franco marocaine anti algérienne d’une telle agressivité et une telle haine au point que la france insulte ouvertement maintenant nos institutions, notre président, et détournement de notre culture et histoire en faveur du maroc en quête d’un prestige qui lui assurera un respect universel. mais cette quête du prestige sur le dos des algériens va se retourner contre eux, et le monde commence déjà à découvrir leurs supercheries, et ils récolteront absoluement l’effet inverse.

    dergouna
    12 octobre 2018 - 12 h 47 min

    Les saoudites sont engraissés par ceux-là même qui les critiquent en maintenant le Hadj, Omra…
    Regardez comment la France fait le loir quand il s’agit de ces monarchies.
    Plus de droits de l’homme, plus d’Islamisme…
    Les USA et autres font pareil, la démocratie vendue pour des billets.

    Flicha
    12 octobre 2018 - 12 h 00 min

    Alors que l’Algerie a épousé la cause de l’Arabie Saoudite dans son conflit avec le Canada. Il s’agissait la aussi des droits de l’homme pietinés par le gouvernement saoudien et qui a rappelé pour consultation son ambassadeur du Canada.
    Quelle double morale du côté algérien.

    13
    4
      Vroum Vroum 😤..
      14 octobre 2018 - 11 h 50 min

      L’Algérie a toujours refuser de soutenir Saouds sur Ahghnistan , Somalie , Iran , Libye Frères Wahabites , Irak , Syrie , Yémen…Algérie n’est pas fan des Saouds Wahabisme Takfirisme…Mais dans ce cas précis sur Canada/Saouds L’Algérie a appliqué une position Stratégique et Géopolitique ou un membre extérieure (canada) au Monde Musulman , « Ligue Arabe  » c’est un soutient automatique envers un membre de la Ligue 2(Saouds)… .Ca ne veut pas dire adhérer aux Saouds . .Les Pays membres de l’OTAN ou Union européenne se soutiennent mutuellement…Prenons le cas du Maroc qui veut récupérer Un Îlot proche de son rivage et qui est colonisé par l’Espagne encore en 2018 , le Maroc envahit l’îlot du Persil et l’Espagne soutenue par Usa et les Pays membres de l’OTAN à repris militairement l’îlot Marocain alors que le Maroc est dans son droit !!.. .Ceci explique le soutient stratégique Algérien a L’Arabie saoudite contre le Canada ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.