Propos «racistes» sur une Radio locale : que s’est-il passé à Ghardaïa ?

Ghardaïa
Ghardaïa a connu une période d'instabilité en 2014. New Press

Pa Kamel M. – Des confrères ont relayé une information sur un dérapage qui se serait produit sur les ondes de la Radio locale de Ghardaïa. Un intervenant aurait tenu des propos «racistes» à l’égard de la communauté mozabite sans que l’animateur le rappelle à l’ordre. Fait prémédité ou faute professionnelle grave ?

Selon des sources citées par les médias en question, qui ne rapportent pas les propos tenus par la personne sollicitée par cette Radio pour parler de l’histoire de la région du M’zab, ce dernier aurait provoqué la colère de nos concitoyens mozabites suite à des insinuations racistes. L’animateur aurait justifié le récit controversé de son invité par une approche académique fondée sur des faits historiques, niant toute volonté de vouloir semer la discorde ou porter atteinte à l’honneur de la communauté ibadite.

Des sanctions ont été prises à l’encontre de l’animateur et de sa responsable hiérarchique qui devront être déférés devant le conseil de discipline, indiquent les médias en question.

Cet «incident» est révélateur de la situation fragile qui prévaut à Ghardaïa où des affrontements avaient fait de nombreux morts et blessés suite à des tentatives de déstabilisation dont il a été prouvé qu’elles étaient ourdies par des officines étrangères. Ce nouvel épisode dans ces événements qui secouent régulièrement cette région du Sud du pays est, dès lors, perçu comme une faute gravissime qui pourrait rallumer la mèche encore fumante de la fitna dans le M’zab.

La réaction des populations de Ghardaïa s’est fort heureusement limitée à la dénonciation d’une dérive que les responsables au niveau central ont vite fait de recadrer. La sagesse a primé après que des manipulations dangereuses eurent failli provoquer un conflit interethnique il y a quelques années, avant qu’elles soient révélées au grand jour.

K. M.

Comment (67)

    Abdelrahmane
    15 octobre 2018 - 10 h 09 min

    Salem akhi Zoro. Pour avoir une réponse satisfaisante à ton questionnement, tape sur google « tamazight ou comment manipuler l’histoire » de farid belkadi.

    4
    2
    Abdelrahmane
    14 octobre 2018 - 21 h 03 min

    @ anonyme 14/10 20h01.
    c’est de la pure propagande mensongère berberiste comme d’habitude. les arabes n’ont pas commis de génocide en afrique du nord (ni déportations, ni esclavage), sinon, leur conquete et leur présence dominatrice n’auraient pas duré, comme ce fut les cas des romains, des vandales et des byzantins qui ont disparu laissant leurs résidus berberisés, aujourd’hui plus berberistes que les authentiques berberes. comment ils n’ont pas commis ce dont vous les accusez mensongèrement, par jalousie, par haine et par rancoeur,et amertume, comment n’ont-ils pas commis les crimes que vous leur attribuez ailleurs, en andalousie, en sicile, en crete, à malte, en perse, en anatolie (byzance), en afghanistan, au sind, en inde. savez-vous, ignorants que les peuples d’extreme-orient à java et sumatra (aujourd’hui indonéisie) aimaient, appreciaient les arabes et les estimaient si fort que le voyageur bebere ibn batouta lors de ses voyages en extreme-orient (raconte-ils) il se faisait passer pour un arabe pour s’introduire facilement dans la societé et l’aristocratie locale. et c’est à cause de ces accomplissments et réalisations civilisationnelles que vous ettouffez de haine, de rancoeur, de jalousie et d’amertume. cependant les arabes étaient implacables et sevères avec les apostats.
    à propos justement de byzantins, qui les a chassé d’afrique du nord ? les zoulous ? ou bien ils ont fui les singes magots montagnes ?

    6
    3
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 21 h 24 min

      L’étude du Coran, de la sunnah et des 1400 ans de l’Histoire sanglante islamique depuis les sources les plus reconnues et respectées chez les musulmans montre que l’esclavage fait partie intégrante de l’islam. En particulier, sont autorisées les guerres d’agressions (djihad) pour « répandre la religion de la miséricorde » et mettre en esclavage tous ceux qui refusent de se convertir. Les femmes en particulier ont de tout temps été partagées parmi les vainqueurs et violées immédiatement. D’autres peuples ou doctrines ont permis la pratique de l’esclavage mais l’islam a la particularité de le nier alors que ses livres officiels disent le contraire.

      3
      6
        Abdelrahmane
        14 octobre 2018 - 23 h 00 min

        l’esclavage a toujours existé depuis l’antiquité et c’est toujours les civilisations, les vainqueurs, les conquérants qui le pratiquaient, jusqu’aux temps modernes. normale, vous n’avez jamais formé un état, une civilisation, armée, pour conquérir ou battre, normale que vous n’ayez pas pratiqué l’esclavage (vous l’avez subi comme vous pleurnichez aujourd’hui) comme les romains, les phéniciens, les vandales,les byzantins, les turcs, les arabes, les musulmans.

        4
        2
    Abdelrahmane
    14 octobre 2018 - 20 h 18 min

    @ anonyme 14/10 20h00
    incapable de répôndre sur le sujet, incapable d’apporter une substance au débat, tu chahutes comme d’habitude le débat. quoi qu’il en soit, les numides sont des nomades bédouins chameliers et les touaregs les vrais et authentiques berberes, pas les vandales et romains berberisés, de meme. c’est pass tes hs qui vont changer quelque chose. et toi ta bosse tu la vois pas ?!

    4
    3
    Abdelrahmane
    14 octobre 2018 - 17 h 43 min

    @ anonyme 14/10 15:42. qui dit : »l’un de ces chaambas est benbitour alors que toi tu illustre les descendants de chameaux ».
    Pour ta gouverne, les numides que vous glorifiez et auxquels vous vous réferez fièrement sont des nomades, donc bédouins, donc, selon votre rhétorique raciste, des descendants de chamaeaux. De meme que les vaillants et authentiques berberes les touaregs sont des nomades, bédouins vivant au coté des chameaux. .tu vois à quel point vous tapez dans le vide.

    5
    3
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 20 h 00 min

      Tu comprendras jamais, puisque tu ne l’a jamais vue, que ta bosse te joue des tours

      1
      5
    Abdelrahmane
    14 octobre 2018 - 13 h 13 min

    @ anonyme, 14/10 12:00
    Avoue que ces arabes vous donnent des insomnies, qu’ils vous donnent des ulcères, qu’ils vous hantent, qu’ils vous obsèdent. Et pourtant au 7° siècle, c’est eux qui vous ont libéré de l’occupation et la colonisation byzantine. Avoue, ingrat, que sans eux vous auriez subi le joug byzantin des siècles et des siècles encore.

    5
    1
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 20 h 01 min

      « …Et pourtant au 7° siècle, c’est eux qui vous ont libéré de l’occupation et la colonisation byzantine. » Lis ta libération :Dans l’ouvrage « Al kamil fi Atarikh » d’Ibn Khatir : Le butin humain de Moussa ibn Noussayr.
      Le butin humain de Moussa Ibnou Noussayr le conquérant du Maghreb en l’an 91 de l’Hégire a atteint 300 000 têtes (les captifs berbères étaient comptés par tête comme du bétail).Il envoya le cinquième de ce butin humain au Calife Al Walid Ben Abd Al Malik, c’est-à-dire 60 000 captifs berbères (le calife avait toujours droit au cinquième du butin de ses conquérants).Moussa ibn Noussayr à son arrivée à Damas a ramené avec lui 30 000 vierges captives berbères, de « la noblesse gothique » (القوطية النبيلة).Quand au Cadi Arrachid Ben Arrahmane Al Qissi,wali Ifrikia et tous le Maghreb a offert à Hicham Ben Abd Al Malik en l’an 114 de l’Hégire 20 000 jeunes filles esclaves berbères ,
      (من صفايا الجواري المتميزة) et 700 djaria,ainsi que le même nombre d’eunuques
      غنائم موسى بن نُصير البشرية في كتاب  » الكامل في التاريخ  » يقول بن الأثير
      بلغت غنائم موسى بن نُصير, فاتح المغرب سنة 91 هجرية , ثلاثمائة ألف رأس سبي , بعث خمسها الى الخليفة الوليد بن عبد الملك , أي ستين ألفاً  » ثم  » إن موسى هذا عندما جاء إلى دمشق استقدم معه ثلاثين ألف عذراء من الأُسر القوطية النبيلة  » . أما القاضي الَرشيد بن الزبير فيقول في كتابه  » الذخائر و التحف  » :  » كان من جملة ما قدَّم به عبيدة بن عبد الرحمن القيسي , والي أفريقيا وسائر المغرب , إلى هشام بن عبد الملك من هداياه في سنة أربع عشر ومئة للهجرة عشرون ألف عبد وأمَةٍَ , من صفايا الجواري المتميزة سبع مئة جارية , ومثل ذلك من الخصيان

      2
      4
    Abdelrahmane
    14 octobre 2018 - 11 h 23 min

    Les chaambas beni hillel arabes sont supposés (par nos berberistes) constituer 1% des algériens : comment peuvent-ils faire autant de bruit,autant d’effet et avoir autant de visibilité ?

    5
    2
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 12 h 00 min

      La capacité de nuisance des arabes ne dépend pas du nombre.

      6
      6
      ZORO
      14 octobre 2018 - 20 h 23 min

      Salem akhi Abderrahmane : ce que je ne comprend pas chez les gens de la tribu c est leur double langage tantot ils se presentent comme homme libre depuis que Dieu les a creer (AMAZIGH) et quand ils veulent faire pitie et jouer le martyr ils presentent les arabes comme des esclavagistes et eux des esclaves. Qui peut croire ces gens là ? AMAZIGH OU ESCLAVE?? decidez une fois pour toute!!
      SIGNE ZORO. …Z…..

      4
      2
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 21 h 03 min

    s afficher comme banihillal, chaoui ou mzabi ….en 2018, c est vraiment défier la roue du temps c est se figer dans l histoire , c est attenter au progrès , c est se marginaliser en face des peuples, c est contre-nature simplement!!!
    meutrtrie des siècles durant par des prétendants et minee épisodiquement par la haine de tes enfants, Algérie ! tu grandiras . ne blâmes personne

    58
    9
      Tredouane
      13 octobre 2018 - 21 h 58 min

      très raisonnable,hélas certains de nos compatriotes deviennent des outils, sans le vouloirs pour nous attirer au abysses triballes.

      57
      4
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 19 h 17 min

    les Chaâmbas doivent retrousser les manches pour gagner leur pain.
    Ces feignants de chaambas veulent s’accaparer des richesses de ceux qui travaillent forts les M’ZAB. La mentalité des Beni-Hilla n’a pas changé depuis.
    Tant-que la secte Wahhabite rodent dans les alentours, les M’ZAB seront toujours des cibles de cette barbe satanique.

    21
    61
      Tredouane
      13 octobre 2018 - 20 h 11 min

      Je pose une question les Ibadits n’ont ils pas toute les caractéristiques d’une secte.vous évoquez les Beni-Hillal mais vous faite omission de dire Ibadits,soyons juste objectif et honnête envers l’histoire, et vous évoquez un lieu M’zab pour désigner qui éclairez les lectures,Les lois de la République doivent d’appliqué pour tous les citoyens.Fraternellement.

      12
      57
    Le Menteur
    13 octobre 2018 - 19 h 01 min

    Et l’autre débile qui dit protégeons tous l’Algérie alors qu’il y met un pied tout les 5 ans maximum et qui crois encore que l’Algérie et celle d’après guerre ou tout étais neuf et faisais briller les villes jusqu’à 6 heures du matin !!
    Je te rappelle que aujourd’hui à Alger ou Oran à partir du début de soirée il ne reste plus que des fous qui traîne dans les ruelles !

    12
    4
    Le Menteur
    13 octobre 2018 - 18 h 54 min

    Tout est dit : de nombreux morts et blessés suite à des tentatives de déstabilisation dont il a été prouvé qu’elles étaient ourdies par des officines étrangères ??!!
    c’est avec des discours victimaires que tiennent nos dirigeants depuis le coup d’état de Boumedienne
    que l’Algérie n’avancera jamais car c’est toujours la faute des autres mais jamais celle du constructeur alors que c’est lui qui a poser la première pierre .

    22
    6
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 17 h 56 min

    Il y a les B’ni M’zab citadins et créateurs de richesses et les Chaâmbas des chameliers dont parlait Ibn Khadoun.

    68
    103
      ZORO
      13 octobre 2018 - 19 h 56 min

      Un adage algerien dit ceci:
      ma yiji bine elham we dfor ghir el wassakh!!!
      Les chaabas et les mozabites sont la chair et l ongle
      L anonyme se trouve etre la saleté
      SigneZORO. ..Z….

      60
      17
      elgat
      13 octobre 2018 - 20 h 26 min

      Il est vrai que les bni Mzab c est des créateurs de richesses , c’est des algeriens trés respectables bien éduqués que la plupart qui ses algériens et pourtant c’est eux qui viennent du coté de ceux que tu appelles les chamelier, les chamba , c’est eux les véritable berbères qui ont un lien historique avec les zenatas.

      6
      6
        Tredouane
        13 octobre 2018 - 20 h 37 min

        je vous invite a bien relire l’histoire,les Ibadits c’est des vraies Arabe venu de la péninsule d’Arabie.

        17
        6
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 15 h 42 min

      L’un de ces chambas est Benbitour alors que toi tu l’illustre descendant de chameaux

      1
      2
    الهوارية في كندا
    13 octobre 2018 - 16 h 51 min

    Arrêtez de voir le mal partout, ce n’est pas à cause d’une gaffe que les journalistes d’une chaîne radio vont avoir la vie gâchée. Entre eux les Mozabites ne d’insultent pas ! Zâama, c’est des anges…

    9
    57
    A3ZRINE
    13 octobre 2018 - 16 h 35 min

    Il a dit quoi s’il s’est justifié par des faits historiques??????

    4
    8
    PREDATOR
    13 octobre 2018 - 15 h 31 min

    Nous sommes tous mortels et rien que des passagers en ce monde
    J’ai été hier vendredi dans un cimetière de chez nous, en passant pres des tombes, j’ai vu toutes sortes de noms à connotation arabe et kabyle enterrés côte à côte , nous sommes appelés à vivre et mourir ensemble
    Allah yarham el oualdine évitez le feu de la fitna, il y va du devenir de nos enfants

    31
    4
    Felfel Har
    13 octobre 2018 - 15 h 15 min

    Je demeure souvent perplexe devant tant de dérives. J’ai parfois la nostalgie de cette époque où le peuple algérien, dans ses différentes composantes linguistiques et éthniques, ne faisait qu’un, en face de l’ennemi, de l’occupant. Que nous est-il arrivé? D’abord, les coups de boutoir du wahabisme et du salafisme ont fini par ébranler notre solidarité et diviser nos rangs. Puis est venu, ce foutu 5ème mandat qui pousse les Algériens à se ranger dans un camp ou un autre. Que l’on oublie cependant pas que ce qui nous unit est plus important que ce qui nous dresse les uns contre les autres! Ne se rappelle-t-on pas de cette politique éculée que Napoléon a érigé en recette de gouvernance (comprendre en autocratie), « diviser pour régner »? Que dire aussi de ces éternels ennemis de l’Algérie qui manipulent dans l’espoir de se voir offrir l’occasion d’intervenir directement ou par proxy pour tailler le pays en pièces. Mesurons nos propos, ignorons les appels à la fitna, ne tombons pas dans le piège de ceux qui visent notre perte! Restons dignes de nos ancêtres qui ont combattu pour faire de nous une nation unie, bien que diverse dans sa composante humaine! Empruntons alors à Haïti sa devise « L’Union fait la force »!

    57
    2
    Zoro
    13 octobre 2018 - 14 h 36 min

    Les mozabites doivent être un modèle à suivre pour de nombreux algeriens ,par leur honnêteté ,leur esprit de solidarité ,leur discrétion , leur modèle d intégration parmi leurs frères arabes à travers le territoire national ,l ouverture de leur esprit à se trouver et se faire accepter partout en algerie .Quant à leur medheb seul Dieu est apte à nous juger.

    48
    16
      Tredouane
      13 octobre 2018 - 14 h 54 min

      Encor une fois faite la différence entre un lieu Vallée du Mezab et un Mdeheb IBADITE; d’autre part vous utilisé les mots « leur modèle d intégration parmi leurs frères arabes » savez vous ce que vous dite ,nous sommes une Nation Algérienne ,ou vous insinuer autre chose.fraternellement.

      19
      6
      Ayweel
      13 octobre 2018 - 21 h 00 min

      Avant d’user d’un mot on doit le peser avant de le balancer, ce n’est pas aux Mouzabites d’avoir un modèle d’intégration puisque ce modèle existait depuis belle lurette avant que les benihillals ne mettent leurs pieds en Afrique et tout particulièrement en Afrique du Nord. Donc c’est à ces derniers de se faire créer un modèle de respect et d’honnêteté qui leur permettra de s’adapter et d’intégrer l’univers qui les a accueilli au lieu de profiter des institutions d’état, les mouhafada et les kessmas, pour s’accaparer et s’approprier ce qui ne leur appartient pas. Concernant le mathhebe Elibathi et bien il fallait faire un effort pour lire et s’instruire sur tout ce qui concerne notre nation, langue, culture, religion, coutumes et traditions ainsi personne de l’extérieur ne pourra nous induire en erreur . By the way Monsieur Zorro dans une de tes réponses à mon commentaire tu as mentionné que tu ignore le sens de Ayweel , je ne te blâme pas, en effet il suffit juste de demander à un citoyen algérien montagnard perché à une altitude de 1800m dans les montagnes des Aures, il te dira qu’il s’agit de notre emblème, cet emblème qui a résisté à l’épreuve du temps et à l’épreuve de l’humain. …..sans lui nos forêts perdront leur charme…..avec tous mes respects Monsieur Zorro.

      7
      39
        ZORO
        14 octobre 2018 - 20 h 59 min

        Tu peux constater par toi meme Ayweel que ce monde est petit ,tu m invites a aller visiter les montagnes des aures ,alors que j y etais il y a plus de 4Oans. De belabbes ma ville natale ,j ai passe 6mois d instuction a blida ,6 mois de specialisation dans l arme du train a l ENAC Batna (ecole nationale des armes de combat)et une annne a Bechar . 4 B dans mon parcours( belabbes -blida- batna -bechar) durant mon sejour a batna j ai eu la chance de parcourir toute la region des aures jusqu aux gorges d el kantara grace a l arme du train que j ai choisi et qui consitait a l approvisionnement des troupes et la connaissance parfaite du reseau routier.Durant ce sejour je n ai senti aucune difference entre les batneens et les oranais ,je garde jusqu a ce jour untres bon souvenir et j encourage tous les enfants de mon pays a effectuer leur service ,ils apprendront beaucoup de chose qui pourraient les premunir des mensonges des cedentaires ou des donneurs de lecons a partir de l etranger. Amicalement.
        SIGNE ZORO. ..Z..

    PREDATOR
    13 octobre 2018 - 13 h 40 min

    Qui veut rallumer le feu de la fitna?
    et d’abord en quoi le terme « kharidjites » est il raciste?
    Et cette fitna ne profitera à personne. On a vu des plus grossières: buveurs de pisse de chameau, banou hilal et bien d’autres
    Qui sème le vent récolte la tempête. l’attention est de mise, l’ennemi n’attend que la moindre brèche. Qui sont les enfants qui protègent nos frontières? Ne sont ils pas nos enfants qu’ils soient arabes, targuis kabyles et autres???
    PROTÉGEONS NOTRE PAYS AVANT QU IL NE SOIT TROP TARD

    59
    4
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 13 h 09 min

    La main étrangère commence à sortir du sous le burnous.

    9
    10
    Ch'ha
    13 octobre 2018 - 12 h 35 min

    La réaction des habitants de Ghardaïa au vu des propos est saine et sage s’agissant d’un acte isolé.
    Je reprends @Lady Faria l’art de mettre le feu aux poudres pour rien.
    Rappel important derrière les soi-disant évènements interethniques, zerma, UNE CELLULE DU MOSSAD A ÉTÉ ARRÊTÉE !

    28
    10
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 13 h 36 min

      Les meilleurs agents secrets du monde sont du Mossad et ils se font arrêter à GhardaÏa .Vous prenez vraiment les gens pour des demeurés.

      13
      33
        Ch'ha
        13 octobre 2018 - 13 h 51 min

        @Anonyme 13h36
        Effectivement chez vous en France le mossad et ses sbires commettent des attentats en toute impunité avec la bénédiction étatique. D’ailleurs qui a livré l’identité de l’agent du mossad infiltré à tous les niveaux je ne parle de Valls agent du mossad à ciel ouvert mais de Laurence Bendenir: c’est le Liban. Qu’à votre gouvernement français Hollande : RIEN.
        En Algérie, au Liban … des agents du mossad se font arrêter et PEINE DE MORT. allez pleurnicher ailleurs. Faites-vous une raison.
        Votre esprit postcolonial voudrait que nous restions indigènes bêtes et nuls. Désolée regardez-vous dans le miroir.

        10
        7
          Anonyme
          13 octobre 2018 - 14 h 43 min

          @Ch’ba : chez un enfant , la naïveté c’est mignon et drôle.
          chez un(e) adulte c’est déjà beaucoup plus pathologique et inquiétant surtout quand on sait qu’il n’ y a jamais eu de réelle enquête avec preuves concrètes fournies aux journalistes du régime.

          8
          7
          Anonyme
          13 octobre 2018 - 16 h 17 min

          « …vous en France » je suis algérien et je vis en Algérie (…)

          3
          1
        Ch'ha
        13 octobre 2018 - 14 h 17 min

        @Anonyme
        Réalité des faits ne vous en déplaise, ce n’est pas parce que chez vous en France le sionisme a gangrené l’intégralité de l’état qu’il vous faut pleurnicher sur AP.
        Au Liban, les agents du mossad subissent même et à JUSTE titre la PEINE DE MORT etvpas qu’au Liban piur crime de haute trahison à la nation. En France, l’agent du mossad Laurence Bendenir infiltrée au Quai d’Orsay etc qu’à fait Hollande RIEN.
        Faites vous une raison.

        8
        7
      AnonymeY
      13 octobre 2018 - 15 h 47 min

      Et les vidéos YouTube montrant des agents des forces de l’ordre entrain de voler dans les maisons des Mozabites, eux aussi étaient du Mossad ?!!!?!!!

      12
      55
    Abdelrahmane
    13 octobre 2018 - 12 h 29 min

    D’après ce qui m’a été rapporté, la cause (de l’incident) est le fait que l’invité (zaama académicien) en parlant de l’histoire de la région a qualifié les mozabites de kharisjites. çà a suffit pour déclencher un tollé, les mozabites sont très sensibles à ce qualificatif. pour rappel, au temps de la france les mozabites étaient officiellement qualifiés de kharidjites et çà n’a jamais soulevé de protestations chez les interessés.

    12
    57
      Tredouane
      13 octobre 2018 - 13 h 18 min

      Excusez moi,pour ne pas être dans la confusion,le terme Mozabit s’applique à toute ceux qui habitent la vallée du Oued Mizb sans distinction,cela dit les Historiens et Anthropologues peuvent nous renseignés sur les origines de la vie en ce lieux.Mozabit ne veux pas dire Arabe Amazgh ou Ibadit .Tous sont des Algériens.

      18
      3
    Ch'ha
    13 octobre 2018 - 12 h 14 min

    Une cellule du mossad a été arrêtée à Ghardaïa derrière les conflits interethniques zerma, remember.
    Pour les propos racistes sanctions juridiques et pénales.

    15
    12
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 15 h 31 min

      @Ch’ba Tu tiens cette révélation fumeuse de qui ? De Sellal le clown qui s’étaient permis de traiter les algériens de Behm ( moutons) en 2017.

      Il faut dire qu’il avait trouvé chez son maître un bon exemple à suivre, lui qui avait insinué en 1999 que les algériens étaient des médiocres.

      Tu sais ce que font les autruches pour éviter de voir le danger foncer vers elle ? Elle plonge leur petite tête dans un petit trou et laisse leur énorme derrière en l’air

      55
      3
    Arab
    13 octobre 2018 - 11 h 38 min

    On ne nais jamais raciste mais on le devient

    23
    2
    Lady Faria
    13 octobre 2018 - 10 h 53 min

    Mais quels peuvent bien être ces propos racistes ? Peut-être, me suis-je dit, était-il impossible de les rapporter tellement c’est 3ib ? Nous et notre pudeur légendaire ! Qu’à cela ne tienne, on veut savoir, fallait pas titiller notre curiosité! Aussi me suis-je dévouée et enquise d’un complément d’information…
    Alors voilà, il s’agit d’un ancien employé de Sonelgaz invité à la radio locale de Ghardaïa pour parler de l’histoire de l’électricité dans la vallée du M’Zab. Notre homme, retraité de son état, aurait pu se contenter d’exposer simplement les faits. Ah que non ! Dieu sait pourquoi, il n’a pas pu s’empêcher d’offenser les Mozabites qui seraient selon lui des « arriérés », des « ignorants », des « incivilisés » refusant d’utiliser l’électricité car ce serait une bid’aa. L’art de mettre le feu aux poudres quoi !

    24
    2
      Ch'ha
      13 octobre 2018 - 12 h 25 min

      @Lady Faria
      Merci pour la précision.
      Je n’appelle pas ça du racisme mais de l’imbécilité du détenteur de ces propos.
      Venez faire un tour en France, les meRdias et classe politique et tout individu islamophobe peuvent cracher sur l’islam les bougnoules en toute impunité sans aucune sanction et même mieux s’en sortent avec les honneurs! voir Zemmour!! par contre la moindre petite critique à l’égard de l’entité sioniste et des porteurs de kippa judéosionistes vous conduira au Tribunal illico presto.

      12
      5
        Lady Faria
        13 octobre 2018 - 15 h 12 min

        @Ch’ha
        Racisme ou imbécilité, le résultat est le même. On ne devrait pas donner de tribune à des gens qui parlent pour offenser les masses, en particulier à Ghardaïa.
        En France, c’est vrai qu’on ne peut pas ouvertement manifester de l’antisémitisme sans risquer les tribunaux. C’est qu’ils ont mis en place un arsenal juridique qui interdit toute remise en question de la position officielle vis-à-vis d’Israël. Par exemple, dans les universités, la recherche sur tout ce qui a un rapport avec la Shoah est réglementée au point qu’il est impossible d’avoir accès à tout document d’orientation négationniste. D’ailleurs, tout projet de recherche non conforme à la version accréditée est strictement rejeté.

      Zaatar
      13 octobre 2018 - 13 h 48 min

      @Lady Faria,

      Nous sommes les spécialistes en la matière effectivement. Les mécaniciens de tout les temps, les as intemporels. Le bonhomme est un retraité de Sonelgaz en plus, il a certainement l’art du délestage, et ce qui n’a pas manqué à la suite…ça s’est électrisé de partout.

      6
      3
        Lady Faria
        13 octobre 2018 - 14 h 51 min

        Un électrochoc à l’échelle de toute une région, il y est allé fort le gars!

          Ch'ha
          13 octobre 2018 - 15 h 31 min

          @Lady Faria
          Un court-circuit Neuronal 😉

          1
          1
    Tredouane
    13 octobre 2018 - 10 h 46 min

    La violence verbale,un acte désavouer dans la société civilisé,mais hélas nous souffrant encor de traumatismes comportementales en tant que société.
    Nous devons comprendre tous ensembles que nous vivons sous l’Emblème National,que tous ensembles nous appartenant à la Nation Algérienne, que les lois de la République s’appliquent à tous.
    Quiconque souhaite ou œuvre à nous divisé sous quelque forme que ce soit trouvera la réponse qui se doit.

    41
    4
    Saharien
    13 octobre 2018 - 10 h 23 min

    Il ne faut pas avoir honte de dire la vérité même si elle peut blesser.L’histoire même oubliée,même modifiée restera toujours l’Histoire et la vérité éclatera au grand jour
    Evidement en ces temps récents de guerre civile toute étincelle peut provoquer un incendie mais il faut privélégier la sagesse et la liberté d’expression est un trésor qu’il ne faut jamais enterrer.
    L’histoire du Mzab la plus récente (il y a un siècle et demi) a été écrite par des Français (se reférer au site universel de Calliga).
    La société Mozabite est une minorité qui a ses propres règles de vie, il faut les respecter.
    Il ne faut pas qu’il y ait de fossé creusé entre les communautés (ni main de l’étranger , peut être main locale) mais vivre comme ont toujours vécu ces communautés cad dans la tolérance.
    les mozabites tirent leur richesses des habitants locaux (appelés arabes) et les arabes y trouvent aussi leur satisfaisit.
    Il faut maintenir et perpétuer cet équilibre en encourageant le rapprochement, en privéligiant les points assembleurs et en écartant les points destructeurs.L’extrêmisme a toujours existé de part et d’autres des 2 communautés.
    Il faut s’armer des grands principes de sagesse du passé et du célèbre pacte scellé à « GARET ETTAAM » (Ghardaia).

    55
    3
      Tredouane
      13 octobre 2018 - 13 h 24 min

      Excusez moi à ne pas confondre La Vallée du Mezab et Ibadits,la vallée du Mezab désigne un lieu et non pas des populations.fraternellement.

      4
      1
    Abdelrahmane
    13 octobre 2018 - 10 h 14 min

    « Tous les Algériens et Algériennes savent-ils qu’ils sont ethniquement homogènes à 99 % Nous avons tous des ancêtres en commun. ». Meme dans le groenland qui a très, très peu subi d’invasion ou de migrations étrangères dans toute son histoire, il n y a pas (ton) 99% (j’insiste sur 99%) d’éthniquement homogène. il n y a pas de race pure dans aucun pays du monde, sauf peut-etre pour ceux qui sont venus sur terre d’une autre galaxie des millénaires avant adam et eve, stables, non-évolutifs, inchangeables et inamovibles comme des fossiles.

    21
    11
      Anonyme
      13 octobre 2018 - 11 h 41 min

      En effet il y a des cultures, celle arabe occupe la place des Amazighs, l’autoctone doit s’arabiser chez lui. Colonialisme par islam interposé.

      16
      13
      Momo
      13 octobre 2018 - 14 h 37 min

      L’exagération est une constante bien algérienne.
      Ceci étant on est bien l’un des peuples les plus homogènes, avec 88% d’autochtones nord africains et le reste composé des peuples qui nous ont envahi : romains, byzantins, arabes, espagnoles, turques,français sans oublier nos voisins d’Afrique noir et les naturalisés dont des vietnamiens.

      46
      3
    superficiel
    13 octobre 2018 - 10 h 13 min

    Il est temps d’interdire le foulard, la djellaba, la chechiya, la chemma, la démographie galopante, le lait en sachet, les subventions, les mosquées en semaine, l’appui contre les murs, le tourisme en Tunisie, le change parallèle…
    La liberté de s’emprisonner soit même n’est pas une liberté mais une atteinte (héritage) psychologique.
    Je vous propose un sujet de méditation ou à disserter : Socialement, la notion de respect justifie t-elle le comportement hypocrite?

    16
    6
      Flicha
      13 octobre 2018 - 12 h 36 min

      A superficiel sans oublier de liberaliser la glace aux framboises.

    Thakavachth/thazemmurth
    13 octobre 2018 - 10 h 08 min

    Dès que l’Etat institutionnalise la hierarchie des langues et donc des cultures, il participe au racisme. Plus, l’arabisation est plus qu’un acte raciste mais nazi-fasciste qu’Hitler n’avait jamais osé. Le dramme est que les Mozabites croient se denfendre du racisme, comme effet de ce choix politique, tout en cherissant la langue arabe et l’islam. Souvent les peuples se mettent dans l’appendice de l’histoire et toute leur existence est une lutte contre les effets néfastes de leurs choix.

    14
    11
    mzabi
    13 octobre 2018 - 10 h 01 min

    Il faut encore ÉDUQUER .
    Les Mozabites sont Algériens, croyants, tolérants, travailleurs, intelligents, honnêtes…Il nous en faut au pouvoir, pas ceux MANIPULÉS mais les vrais bases intègres et solides.
    Parfois notre langue dépasse nos pensées et commet l’erreur puis on ressent du regret des remords.
    Il faut distinguer la bêtise mécanique du racisme proprement dit.
    On a peur de dire noir, maghrébins, blanc, kabyle, arabe, homo, gouz…Avant de pondre des lois laissez s’exprimer le pardon, l’excuse est pédagogue.
    *Ce n’est pas comparable aux crimes horribles des islamistes.
    Bon, tout cela pour dire : ATTENTION, les yeux et les oreilles de Fafa, du makhzou et Cie sont à l’affût de la moindre erreur de notre part pour aboyer et agrandir un évènement jusqu’à en faire une révolte suicidaire pour tous.
    La France plonge économiquement et politiquement et se trouve bien tenue par le makhneza et ce dernier sait que le Sahara ne sera jamais marocain et alourdit sa dette, donc leur haine contre nous s’amplifie.

    49
    12
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 9 h 47 min

    « …qui pourrait rallumer la mèche encore fumante de (((la fitna)))  » Toujours à colorier religieusement chaque fait des algériens.Comme si les algériens ne réagissent que poussés par l’ardeur religieuse.Il y a des algériens qui n’ont rien à voir avec la religion et réagissent face à l’injustice, le mépris des autorités,et luttent pour une Algérie libre et démocratique.

    16
    3
    Medracen
    13 octobre 2018 - 9 h 42 min

    J’ai du mal a comprendre : comment un Algérien, ou même un Maghrébin peut-il faire des sorties racistes contre une communauté ethniquement berbère ? C’est comme si un Breton osait des propos racistes contre les Normands, tout cela a-t-il vraiment du sens ? Tous les Algériens et Algériennes savent-ils qu’ils sont ethniquement homogènes à 99 % Nous avons tous des ancêtres en commun.
    Donc, si je comprends bien, les Mozabites, tribu berbère à 100 %, indisposeraient certains Algériens tandis que la présence dans les médias de métisses mauresques aux origines sub-sahariennes ne seraient pas un problème ?

    Notre Patrie mérite-elle ces bassesses incongrues ? J’aimerais bien connaître le détail des propos tenus… Du reste, tâchons de rester soudés en une seule et même communauté.

    18
    6
    Anonyme
    13 octobre 2018 - 9 h 34 min

    Certaines mauvaises langues prétendent que ce seraient les autorités qui auraient monté les communautés les unes contre les autres , comme en Kabylie, pour ensuite mieux les canaliser en clair DIVISER pour REGNER
    Pour d’autres, ce serait ( comme dans le cas du choléra) , l’œuvre de……. « La Main Etrangère ».

    11
    12
    Rascasse
    13 octobre 2018 - 9 h 16 min

    Les mozabites sont une communauté intelligente, créateur de richesses inventeur méconnu pour beaucoup d’entre eux, ils sont autonome et ont su surpassé les contraintes et les obstacles de l’administration centrale, les mozabites sont des patriotes jalousés par le système

    55
    7
    Lyes Oukane
    13 octobre 2018 - 9 h 00 min

    l’animateur et sa responsable hiérarchique ! et l’invité à la langue de vipère ,il est blanchi ? En plus un avertissement et pourquoi pas au piquet au fond de la classe ? Envoyez moi ce trio infernal devant un tribunal et que la sanction soit lourde ! voilà ce qu’il faut faire à chaque fois qu’un hurluberlu barbu ,cornu ou joufflu ouvre son clapet pour salir son compatriote sans autres raisons que de nuire à la société .

    55
    3
    Hibeche
    13 octobre 2018 - 8 h 28 min

    Il n’est pas rare d’entendre des propos racistes sur les noirs d’abord, mais aussi sur les mozabites, sur les arabes, sur les kabyles, sur, sur,sur…..
    Le racisme est un délit, ce n’est pas une opinion. Il nous faut une loi qui le sanctionne sévèrement.

    54
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.