Moscou : «La tenue d’élections en Libye dans les circonstances actuelles est risquée»

Lavrov
Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a mis en garde contre les conséquences de la tenue d’élections en Libye dans les circonstances actuelles, soulignant la nécessité de parvenir avant à un consensus politique.

Dans une interview accordée à Russia to Day (RT), Paris-Match et Le Figaro, Lavrov a déclaré que la Russie coopérait avec la France, l’Italie et d’autres partenaires européens et régionaux pour soutenir les efforts de règlement de la crise libyenne.

Le Président français Emmanuel Macron avait réuni en mai dernier les principaux acteurs libyens à Paris où ils s’étaient mis d’accord sur le 10 décembre pour tenir des élections générales. «Malheureusement, les accords de Paris n’ont pas pu être appliqués (…). Par conséquent, les plus importantes forces politiques libyennes ont toujours des points de vue divergents sur la manière de sortir de la crise», a déclaré Lavrov. «Selon de nombreux experts, la tenue d’élections dans ces conditions est risquée», a ajouté le chef de la diplomatie russe.

A signaler que des combats sporadiques opposent depuis le 13 octobre des groupes armés de la rébellion tchadienne basée dans le Sud libyen aux forces supplétives de l’Armée nationale libyenne, près de l’oasis de Tamassah, à l’extrême sud du pays. Cette oasis est située sur la route menant à la frontière tchadienne. Les nouveaux affrontements ont déjà fait quatre victimes toubous.

Ces combats témoignent une fois de plus de la dangerosité de la situation dans cette région oubliée par l’Etat libyen et de l’instabilité qui règne dans le pays de façon générale.

S. S.

Comment (3)

    Tredouane
    19 octobre 2018 - 20 h 41 min

    Une diplomatie efficace équilibré et objectif,avec des objectifs.

    Ch'ha
    18 octobre 2018 - 16 h 34 min

    Seul et unique solution pour une recouvrance pleine et entière de la souveraineté de la Libye Saïf Al Islam Kadhafi.
    Des élections sont impensables à ce stade… Bourbier à l’irakienne bis bien entretenu au vu du nombre de groupes terroristes qui pullulent en Libye.

    1
    1
    Anonyme
    18 octobre 2018 - 12 h 42 min

    Le chaos Lybien et l Assassinat de Gueddafi a ete et est toujours l oeuvre de la France sous le pouvoir du couple Sarkosy/BHL avec l appui de l OTAN…..Cet injustice causee au peuple Lybien au nom des droits de l homme a geometrie variable doit donner matiere a reflexion a la societe civile mondiale de manifester leur horreur face aux crimes commis contre le peuple Yemenite par la coalition dirigee par les Saoudiens avec exigence d intervention de l OTAN pour sauver le peuple Yemenite…Les medias internationaux reagissent tres timidement face a ce crime contre l humanite….des enfants meurent sous les bambardements saoudiens si jamais ils survivent a la famine et au cholera…insoutenable et impardonnable.
    Les dirigents de cette coalition et ceux de l Arabie Saoudite doivent repondre de leurs crimes devant la cours internationale ……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.