Un nouvel incident provoque la panique sur un vol d’Air Algérie

Air Algérie incident
Un avion d'Air Algérie sur le point de décoller. D. R.

Les incidents graves se multiplient sur les appareils d’Air Algérie depuis quelque temps. Mercredi soir, les 130 passagers du vol 6026 à destination de Constantine ont vécu des moments de panique suite à l’explosion d’un des deux moteurs de l’avion au moment de son décollage, rapporte le quotidien arabophone Ennahar, dans sa dernière édition.

Le 16 septembre dernier, les passages d’un vol de la compagnie Air Algérie assurant la liaison Alger-Dubaï avaient vécu une situation similaire suite à un décollage raté. L’avion s’était brusquement arrêté en plein milieu de la piste, après un incendie sur l’un de ses réacteurs, au moment où l’appareil s’apprêtait à prendre son envol. Tous les passagers, au nombre de 250, avaient été évacués, pour être dirigés vers un appareil de substitution. La compagnie avait évoqué une collision avec une nuée d’oiseaux.

Deux mois plus tôt, soit le 20 juillet dernier, un avion de la même compagnie nationale, qui avait décollé de l’aéroport français Charles-de-Gaulle avait été obligé, au bout de cinq minutes de vol, de tourner au-dessus de Paris pendant 48 minutes avant d’être autorisé à atterrir sur le tarmac du même aéroport. Aucune explication n’avait été fournie, sur le coup, aux membres de l’équipage.

R. M.

Comment (29)

    mazza
    21 octobre 2018 - 9 h 54 min

    Nos compatriotes sont en général influencés par des articles écrits par certains journaleux qui se croient obligés de donner leurs avis sur des situations techniques qu’ils ne maîtrisent pas. La majorité des algériens justifient leur mépris ( trop souvent à tort) de tout ce qui est algérien par leur déficit chronique de crédibilité en leurs gouvernants. Ce mépris est le résultat directe d’un profond et vieux complexe d’infériorité envers tout ce qui est européen..

    kad
    19 octobre 2018 - 18 h 17 min

    Mais bon sang de bon sang certains ici relèvent de la psychiatrie. En effet, Air Algérie ou ses pilotes ne sont pour rien dans l’ingestion de volatiles par le réacteur. Prenez exemple sur les américains qui avaient accueilli les pilotes du vol 1549 de l’US Airways comme des héros, pourtant ils avaient amerri sur le fleuve Hudson à new york, non sans risque. Nos pilotes par leurs sang froid et leur professionnalisme avaient évité ce genre de désagréments à leurs passagers, et vous êtes là à fulminer. Il y en a qui sont gravement atteint.

    5
    4
    awthoul
    19 octobre 2018 - 18 h 15 min

    bonjour a tous l algerie avec ses nouveaux milliardaires. qui poussent comme des champignons. faut s attendre a ce qu ims mettent en faillite la majorite des grandes societes a genoux afin de les reprendre. et faire leurs propreites donc. tout est premedite.

    4
    2
    Anonyme
    19 octobre 2018 - 11 h 29 min

    Un réacteur d’avion, lorsqu’il ingère des volatiles réagit de différentes manières. En effet, si les volatiles sont de petite taille, personne ne se rendra compte que le réacteur vient de les ingérer puisqu’ils seront expulsés avec les gaz. Par contre s’ils sont plus gros ou nombreux, le réacteur toussote, crache quelques flammes mais c’est rare qu’il prenne feu. La plupart du temps les équipages ne prennent conscience qu’une fois en l’air, c’est alors qu’ils reviennent atterrir avec un seul réacteur après avoir éteint le moteur défectueux. Nos pilotes avaient pu interrompre le décollage en toute sécurité, c’est la preuve qu’il avaient détecté la baisse du régime d’un moteur tout de suite et ont réagit de manière professionnelle. Ils sont vraiment « aware » alors arrêtez vos dénigrements, le personnel navigant n’a rien à voir avec l’administration qui sans doute mérite vos ressentiments.

    17
    1
    Kad
    19 octobre 2018 - 8 h 41 min

    C’est incroyable! Air Algérie est visée à ce point, ou est-ce simplement le fait de journaleux à la recherche du sensationnel à tout prix. Ce qui est décrit ci-dessus sont des procédures normales, et au lieu de vanter le sang froid, le professionnalisme et les bonnes décisions de nos pilotes, vous parlez de catastrophe et de panique. Ce genre d’incidents arrivent plus souvent que vous ne le pensez chez les autres compagnies et parfois l’issue est moins heureuses que chez la notre. De toute manière, le bilan est positif car il n’y a jamais eu d’accident grave ayant entrainé morts de passagers ou destruction de l’appareille.

    10
    7
      Farida
      19 octobre 2018 - 14 h 29 min

      Personne ne vise Air Algérie. Comme toujours, vous voudrez attendre qu’un accident arrive pour réagir ! Vous avez démontré comment le travail arabe fonctionne pendant que vos compatriotes ont signalé la prévention, vous nous parlez de finalité de desastre , quand c’est trop tard. C’est pour cette raison que le pays est en retard dans tous les domaines. Continuons dans la médiocrité.

      9
      4
    Lghoul
    18 octobre 2018 - 16 h 28 min

    Je voudrai noter que tout ce qui arrive n’est PAS la faute aux pilotes. AA a toujours eu de très bons pilotes qualifiés. En fait, ils doivent avoir certainement un moral de fer pour pouvoir piloter avec des doutes sur la sécurité de l’avion. Les pilotes sont entre les mains des techniciens au sol et de la maintenance.
    Un grand nombre est d’ailleurs allé rejoindre d’autres compagnies ailleurs et ils ont raison car on ne pourra pas travailler dans un stress perpetuel.
    D’ailleurs même les pilotes sont obligés de partir, après les ingénieurs, les médecins et les chercheurs.
    Un jour ils se retrouveront seuls et voyageront avec des chameaux, des cadeaux de leurs « frangins » du golf qui ont tout fait pour désintégrer et saboter notre pays, alors qu’eux, ils se la coulent douce et voyagent en paix et en toute sécurité en adoptant toutes les procédures des kouffars de A a Z. Pendant que chez nous, on continue a nous faire croire aux 72 vièrges, aux rivières de miel et de lait et surtout au « mektoub » au lieu de batir une société moderne et avancée comme le font d’ailleurs les khorotos.

    48
    13
    Anonyme
    18 octobre 2018 - 14 h 57 min

    avec air couscous , tout le monde est pistonné , même les pilotes aucun niveau , la majorité n ont pas le bac ,a la place du bac il y a le Papa , le personnel cabine pareil ( des voyous )
    Sincèrement moi quand je prends l avion d’air couscous , j implore tout les saints , puisque je suis oblige quand c est des vols internes .

    37
    13
      Anonyme
      19 octobre 2018 - 18 h 04 min

      il faut implorer le bon Dieu et pas tous les saints parce que ces derniers n’ont aucune utilité.
      La prochaine fois prenez le bus !!!

      4
      4
    Rascasse
    18 octobre 2018 - 14 h 34 min

    Pourquoi la médiocrité les passes droits et les inconscients incompétents épargneraient -ils air couscous?? On est en danger de mort à chaque fois qu’on prend Air Algérie tout simplement parceque les responsables des catastrophes resteront impunis comme les inconscients des autres secteurs dans un pays où la justice est instrumentalisée et où la médiocrité et l’incompétence sont promus

    28
    5
    Anonyme
    18 octobre 2018 - 13 h 41 min

    Ça arrive dans toutes les compagnies…

    17
    35
      Anonyme
      18 octobre 2018 - 17 h 46 min

      Un autre bras casser à la defence de l indéfendable..peut tu nous dire dans quel compagnie cela ce passe? Que du khorti pure khorti pour justifier l injustifiable ..POV (…)…

      14
      11
    Abou Langi !
    18 octobre 2018 - 12 h 22 min

    C’est normal, c’est un moteur à explosion ! La prochaine foua prenez un avion à réaction, ou à voiles!

    16
    19
      karamazov
      18 octobre 2018 - 13 h 45 min

      Pour Constantine, pourquoi pas un avion à chenilles?

      Ou une cocotte-minute, Air-couscous , ne doit pas avoir que des avions kamim !

      22
      5
      HANNIBAL
      18 octobre 2018 - 17 h 04 min

      @Abou Langi !18 octobre 2018 – 12 h 22 min
      marcher a voile c’est dans ton royaume enchanté mais tu
      peut quitter ce site a la voile et la vapeur !!

      14
      6
      Zaatar
      18 octobre 2018 - 20 h 47 min

      @Abou Langi,
      C’est un moteur à explosion interne aux huiles essentielles. C’est pour cette raison qu’il a pris feu. Si c’était un moteur à combustion interne notamment en V il n’aurait pas subi autant de dommage et le voyage se serait passé sans ambages. Reste qu’un moteur à foc ce n’est pas très plaisant à cause de la petarade du triangle. Mais il ne prend pas feu et assure au devant. Voilà reste plus qu’à lever les voiles pour air peut être.

      4
      3
    silver
    18 octobre 2018 - 12 h 07 min

    Et voilà que toutes les pies dénigreuses se sont mises d’un même coté pour casser AH.Tout leur malheur c’est c’est le prix du billetIl ne reste qu’à AH de leur rabaisser le ponta…….plutôt le prix pour les satisfaire .
    Il faut savoir que ce genre d’incident arrive à toutes les compagnies aériennes du monde lors du décollage ou de atterrissage.Le vol d’hier sur Constantine a eu une ingestion d’un volatile..Les tayabates el hameme ont trouver l’occasion pour évoquer le niveau des pilotes ,des techniciens…..PAS CONTENT?Allez voir ailleurs du coté d’AF ou ZH …

    23
    24
      Lghoul
      18 octobre 2018 - 14 h 08 min

      Biensûr qu’on n’est pas content ! Alors chiche ouvrez la compétition et laissez les autres compagnies opérer sans restrictions et surtout en décidant elles mêmes du prix de leur billet (sans s’aligner sur les tarifs exhorbitants de AA) et vous verrez combien de chats et de souris voyageront avec vous ! Pour ce qui est des oiseaux comme excuse, que font les autorités des autres plus grands aéroports du monde avec 100 fois plus de vols journaliers ? Demandez conseils, acheter des émetteurs sonores qui vont effrayer les oiseaux. Puisque ce problème augmente, créez des departements de controle des oiseaux dans les aéroports du pays. Ca existe partout. Les autres utilisent certainement des moyens (la plupart du temps sononres) pour effrayer les d’oiseaux près des pistes d’atterissage et de décollage. Au lieu de trouver des excuses on doit commencer a se demander toujours: Que font les autres ?

      35
      5
      Anonyme
      18 octobre 2018 - 17 h 42 min

      Silver vous vous êtes mis sur la défensive et insultant les lecteurs qui émettent des vues qui ne sont pas les tiennes. Votre arrogance et votre problème d attitude est flagrant. Maintenant dire que ce problème est un incident qui arrive à toutes les compagnie ..la je vais vous dire non mon chouchou..non mon chouchou car les oiseaux ou comme tu les appelé volatile sont chasser à longueur de journée par des équipes spécialisés aux aéroport du monde avancé. Donc t’es assertion ne sont que du telekharbichi… réveille toi,,! On a marre des médiocres qui protègent d autre médiocres..la médiocrité n as pas de place en Algérie et sera pointer du doigt jusqu au jour tout sera nettoyer de cette secte de pourri incompétents..juste comme toi…

      14
      8
    Lghoul
    18 octobre 2018 - 11 h 25 min

    la corruption n’enfantera que médiocrité et anarchie. Tout ce que l’on voit aujourd’hui a AA n’est que le résultat d’une seule tentacule des milliers de ramifications de la corruption a tous les échelons de la société. Quand tous leurs esprits sont abosrbés par le vol et les détournements, comment voudriez vous qu’ils se concentrent sur leur travail ? Le sommet a commencé en premier par montrer ses couleurs en plein publique et ouvertement. La base n’a fait alors que suivre l’exemple du « leader ». Pourquoi se battent ils en direct a l’APN ? Pour encore des avantages et surtout pour n’avoir aucune barrière qui pourra les arrêter dans leur quète de l’argent facile. Donc quand tout est visible et en live et au sommet, a quoi donc s’y attendre ailleurs ? La solution est: Un vrai raz de marais pour nettoyer la maison Algérie une bonne fois pour toute car pour le reste du monde, nous avons dépassé la république bananière type et en plus, nous sommes devenus la risée du monde.

    36
    3
    Anonyme
    18 octobre 2018 - 10 h 16 min

    des techniciens parachutés sans diplômes
    pour le petit histoire;; une directeur d école accepte d attribuer un (faux) diplôme pour un fils de chakhsia puis quelques années plus la femme du directeur en question a eu petit malaise en l emmène au urgence une demi heure plus tard le médecin vient annoncer le que la femme est décédée ,vous n imagerez jamais la tète du directeur quant il reconnu le docteur n était autre que le fils
    ET c est pour ça que les cadres ne prennent pas les avions AIR ALGÉRIE

    22
    13
    Anonymeplus
    18 octobre 2018 - 9 h 32 min

    Si les pilotes d’air allergie sont du même niveau que les stewards et hôtesses alors c’est un miracle qu’il n’y ai pas eu de crash jusqu’à présent.

    32
    12
    Salem
    18 octobre 2018 - 9 h 27 min

    Pistons, corruption, médiocrité, prix exorbitants causé par le monopole … vous avez tous les arguments pour vous pondre une compagnie aérienne aussi pourrie que AIR ALGÉRIE !!!

    Malheureusement, la seule solution n’est pas de chercher le pourquoi mais de carrément bannir cette compagnie aérienne dans tous les aéroports étrangers pour la sanctionner et ainsi elle sera démembrer et liquider pour peut être, et je dis peut être, donner la chance au privé de nous pondre 2 ou 3 compagnies dignes de ce nom et qui se concurrencent entre elles pour un apport prix/qualité acceptable et concurrentiel qui arrangerai toutes les parties concernés …

    Malheureusement, lorsque j’ai proposé cette idée à un groupe de réflexion, j’ai été traité de « traître », « Harki », et même de « terroriste moderne » … oui oui, moderne … je savais pas qu’il y avait ce nouveau type de terrorisme hhh

    Que dieu protège l’Algérie de ses ennemis extérieurs mais surtout surtout ceux de l’intérieur, car il y a beaucoup plus d’ennemis de l’état et de la patrie à l’intérieur du pays que de l’extérieur malheureusement

    à bon entendeur …

    41
    12
      Mustapha
      18 octobre 2018 - 14 h 59 min

      Désolé Anonyme, mais les pilotes et copilotes d’Air Algérie sont du même niveau que la plupart des pilotes qualifiés des autres compagnies, sinon ils ne seraient pas autorisés à survoler les autres pays et l’IATA retirerait son accréditation à Air Algérie. Vérifier ses assertions avant de les publier est un minimum.

      22
      8
    Watani Watani
    18 octobre 2018 - 8 h 22 min

    Salam Lkhawa, il ne faut pas s’alarmer à chaque incident, ça arrive aux grosses compagnies aussi.

    22
    38
      Anonyme
      18 octobre 2018 - 16 h 44 min

      Exactement, d’autant que si un pilote ou technicien n’a pas les compétences requises pas de certification de la compagnie et interdiction de vols.

      10
      3
    Firnaz
    18 octobre 2018 - 7 h 33 min

    Il faut faire un « audit » externe sur les compétences et les cerrifications des techniciens d’Air Algérie, et voir de plus près comment fonctionne la cellule maintenance de cette compagnie aérienne. Quand c’est trop c’est trop!

    28
    5
    Amar
    18 octobre 2018 - 6 h 48 min

    C’est le résulta des embauches avec piston, la question est: comment et où sont entretenus les appareils d’Air Algérie, avec quelles compétences?
    Force est de constaté que le Mammouth est trop gras, il faut commencer par le dégraisser.

    35
    6
      Anonyme
      18 octobre 2018 - 12 h 09 min

      Vas voir du coté d’Air France ou d’Aigle Azur ou autre compagnies low cost. Arrêtes de dénigrer .Les prix du billet AH resteront tels quels.

      13
      24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.