Affaire de la cocaïne : le reportage de France 2 qui pourrait innocenter Chikhi

douanier France 2
Un douanier français contrôle un conteneur au port du Havre. D. R.

Par Kamel M. – La diffusion par la chaîne française France 2 d’un reportage sur les grosses quantités de drogues dures infiltrées à partir de pays d’Amérique du Sud ou saisies au port du Havre, dans le nord de la France, pourrait confirmer les propos du principal accusé dans l’affaire des 701 kilogrammes de cocaïne interceptés au port d’Oran, lequel accusé plaide son innocence.

Le reportage intitulé «Le Havre, coke en stock», présenté dans le cadre de l’émission «Complément d’enquête», révèle la méthode des trafiquants de cocaïne appelée «rip-off» et qui consiste à placer la drogue dans un conteneur à l’insu de l’expéditeur et du destinataire grâce à de nombreuses complicités dans les pays de départ et d’arrivée. Or, Kamel Chikhi a toujours nié son implication dans la tentative d’introduction de la cocaïne cachée dans la cargaison de viande qu’il venait d’importer du Brésil.

Le prévenu a-t-il été victime de cette méthode révélée par France 2 ? «Tout puissants sur le port, omniprésents, soudés, les dockers forment une communauté impénétrable. En mars 2016, six d’entre eux ont été interpellés dans une affaire de cocaïne. Sur le port du Havre, combien sont-ils à tremper dans le trafic de stupéfiants ? Comment sont-ils recrutés ?» se sont interrogés les journalistes qui ont enquêté en Colombie et en France suite à la saisie, le 14 septembre dernier, de 750 kilos de cocaïne dans un conteneur sur le port du Havre et qui a débouché sur l’arrestation de plusieurs dockers.

L’enquête sur l’affaire de la cocaïne embarquée à bord du Vega Mercury suit son cours et la justice algérienne se concentre désormais sur «l’affaire dans l’affaire» qui concerne la corruption et les pratiques illégales dont le principal accusé s’est rendu coupable pour fructifier ses affaires dans l’immobilier. Un certain nombre de fonctionnaires ont été interpellés dans le cadre de cette enquête qui n’a pas encore été achevée.

Si Kamel Chikhi venait à être innocenté dans le cas du trafic de drogue, de nombreuses questions demeureront en suspens : qui a caché la cocaïne dans sa cargaison de viande ? Pourquoi a-t-elle été réorientée vers le port d’Oran après une escale et un contrôle douanier préalables à Valence, en Espagne ? A qui la marchandise était-elle destinée ?

K. M.

Comment (16)

    Anonyme
    26 octobre 2018 - 0 h 15 min

    Dés le départ, c’était évident que le bouché était innocent car au prix de vente du gramme de cocaïne, il n’avait aucune chance d’écouler une telle quantité en Algérie. Avec la méthode du « rip off » utilisée par les trafiquants sud américains pour convoyer de grosses quantités de drogue, celle saisie à Oran devait certainement être débarquée à Valence mais quelque chose a mal tourné pour les trafiquants.

    6
    4
    Anonyme Utile
    25 octobre 2018 - 20 h 28 min

    Les médias mensonges Français (TF1, France2, France3, France4, France5, BFMTV, i24, M6……) sont des médias sionistes, anti-Algériens, comme le prouve la réalité et la vie de tous les jours. Tout ce qui vient de ces chaînesTV poubelles, est dirigé contre notre pays. Il ne faut accorder aucun crédit à ces médias mensonges Français.

    23
    21
      Anonyme
      25 octobre 2018 - 20 h 40 min

      C’est l’ENTV qui dit la vérité arrêtes de dire des (…)

      20
      14
        Anonyme Utile
        26 octobre 2018 - 6 h 43 min

        En Algérie aussi, on a quelques médias mensonges poubelles.

        9
        1
      [email protected]
      25 octobre 2018 - 21 h 00 min

      Personne ne te force à regarder ces chaînes, tu as raison il vaut mieux écouter note gouvernement, lui au moins nous raconte que la vérité rien que la vérité. Tu es un bon citoyen tu devrais adhérer au FLN ou au RND pour défendre les droits de nos concitoyens .

      25
      11
    Anonyme
    25 octobre 2018 - 20 h 12 min

    Je pense que les autorités auraient pu jouer le jeu et surveiller qui va la prendre la drogue à partir du port.
    Ça aurait aidé l’enquete Énormément.

    17
    Anonyme
    25 octobre 2018 - 17 h 44 min

    Il est temps de declencher une operation vaste des controleurs financiers et eplucher tous ses comptes et ses operations commerciales et financieres au cours des dernieres dix annees au moin…revoir toutes ses declarations au fisc et tous ses virements aux particuliers….et tous ses reglements en especes……..c est une obligation qui ne necessite qu une volonte du ministere des finances et du directeur des impots……c est la moindre des choses a faire pour acceder au stade d une inculpation pour fraude fiscale ….etc.c est aux autorites competentes du ministeres des finances d aborder cette demarche des plus logiques.

    12
    2
    MELLO
    25 octobre 2018 - 15 h 34 min

    Je pense que le problème de la cocaïne ne se pose plus, puisqu’en amont , les services Algériens ont pu détecter chez ce personnage des opérations de malversations auprès des hauts fonctionnaires et des banques. Laissons cette affaire de cocaïne de côté, puisque nos services sont mieux placés que cette chaîne tv France 2, mais attendons de voir toutes les ramifications de kamel le Boucher au sein de nos institutions.
    La corruption reste la maladie la plus infamante de notre système de gouvernance et à ce niveau France 2 ne pourra rien faire.

    33
    3
    IMAZIREN
    25 octobre 2018 - 15 h 05 min

    Hier, plus de six tonnes de cocaïne dissimulées dans une cargaison de bananes, avaient été saisies en Espagne.

    18
    4
    Tredouane
    25 octobre 2018 - 14 h 59 min

    Considérer une émission sur une chêne de télévision comme preuve est vraiment débile;alors que des preuves irréfutable ont été apporter à l’encontre du et/ou des prévenus ,de la corruption d’abus de pouvoir ext…la justice rendra verdicts sur la base d’un dossier,c’est ce que souhaite l’opinion public.

    17
    6
    SPEED
    25 octobre 2018 - 14 h 51 min

    Monsieur Chikhi,le bouché le plus riche d’Algérie;a bien des alliés meme dans le milieu journalistique;y’a que les pauvres qui croit a dieu et à la justice

    23
    5
      Anonyme
      25 octobre 2018 - 17 h 36 min

      Il est peut-être bouché, mais pas le plus riche.

      4
      4
    Zaatar
    25 octobre 2018 - 14 h 46 min

    Peut être que sa peine sera allégée par rapport au délit de la cocaïne, Mais je ne pense pas que sur les autres affaires de corruption où il a soudoyé tout le monde dans ses achats de terrains pour ses promotions immobilières on lui de cadeaux.

    12
    1
    Anonyme
    25 octobre 2018 - 11 h 37 min

    l Affaire de la cocaine a devoilee d autres affaires de corruption…l instruction de ces affaires doit evoluer vers une chaine de trafiquants de corrupteurs et de corrompus…..La justice doit restee independante et ne jamais ceder aux pressions et interventions d ou qu elles viennent…..l Algerie doit exterminer oui exterminer ces fleaux avant qu ils nous exterminent et detruisent les cellules sociales et rongent les institutions de la republiques Algeriennes…Tous unis autour de notre Patrie.

    28
    4
    Anonyme
    25 octobre 2018 - 11 h 30 min

    la chkara fonctionne très bien même en France y compris parmi les médias et ça tombe bien de la part d un pays qui a toujours chercher a nous déstabilisé

    36
    12
      zigzag
      25 octobre 2018 - 17 h 47 min

      …oui , comme par hasard, une chaine française choisit ce moment pour présenter un reportage sur la contrebande de la cocaïne dans un port …et met en cause des dockers qui ne sont en réalité que des « agents » de liaison …mais la question qui reste posée…: cette liaison, c’est entre qui et qui ? parce que lorsque la cocaïne n’est pas saisie par les autorités, elle va où et chez qui ? Pour cette question, on n’a pas, semble-t-il, de réponse claire.

      11
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.