Après Berlin : Vienne appelle à arrêter de livrer des armes à Riyad

Khashoggi Jamal
L'Arabie Saoudite subit les conséquences de l'affaire Khashoggi. D. R.

Par Sadek Sahraoui Un véritable front commence à se constituer contre l’Arabie Saoudite qui a révélé un peu plus son visage sordide après l’exécution à Istanbul, le 2 octobre dernier, du journaliste Jamal Khashoggi.

Citée par le quotidien Die Welt, la ministre autrichienne des Affaires étrangères, Karin Kneissl, a ainsi appelé l’Union européenne à cesser d’exporter des armes vers Riyad. «L’arrêt des exportations d’armements proposé par la chancelière Merkel serait un bon signal» envoyé par l’UE, a-t-elle observé, rappelant que l’Autriche ne vendait plus d’équipements militaires à l’Arabie Saoudite depuis mars 2015.

Pour Kneissl, la mort «très choquante» de Khashoggi constitue une violation sans précédent de la loi. Elle a déclaré qu’elle marquait l’aboutissement de deux années de «graves détériorations de la situation des droits de l’Homme en Arabie Saoudite», insistant sur l’idée que la guerre au Yémen et la crise entre le Qatar et l’Arabie Saoudite devraient conduire les pays de l’UE à agir ensemble. «Si toute l’Union européenne cesse de vendre des armes à l’Arabie Saoudite, cela pourrait contribuer à mettre un terme à ces conflits», a-t-elle déclaré.

L’Autriche n’est pas le premier pays à demander une telle mesure de rétorsion. Angela Merkel avait aussi durci le ton, la semaine dernière, après les révélations sur la mort du journaliste Jamal Khashoggi. La chancelière allemande avait également annoncé la suspension des ventes d’armes à l’Arabie Saoudite et appelé ses partenaires à faire de même.

L’Allemagne, a-t-elle dit, va cesser d’exporter des armes en Arabie Saoudite jusqu’à ce que les circonstances de la mort de Khashoggi soient clarifiées. De son côté, le Parlement européen a adopté, jeudi, une résolution demandant aux Etats membres d’interdire les ventes d’armes à l’Arabie Saoudite.

S. S.

Comment (6)

    Amazighkan
    28 octobre 2018 - 17 h 05 min

    On est d’accord les occidentaux sont hypocrites mais aussi pragmatiques et ne font que défendre leurs intérêts en vendant leurs armes. Mais nous algériens (les responsables) on ne vend absolument rien à l’AS qui elle ne se gêne nullement de semer via les wahabêtes leurs poisons mortels. Feu Mohamed BOUDIAF aurait promptement agit pour remettre ces bédouins arrivistes à leur place.

    Tredouane
    25 octobre 2018 - 18 h 00 min

    Il n y a pas que eux qui restent silencieux,enfin,ça chauffe,manœuvres pour des buts,bon cette affaire n’est devenus qu’un prétexte pour autres choses.

      Vroum Vroum ☺..
      26 octobre 2018 - 0 h 58 min

      Hello Tredouane !!…si j’ai bien compris..Politique Politicienne ou bien Sortir de la Bassine !!?…Car l’affaire Khashogi serait devenue un Tremplin..!

    Anonyme
    25 octobre 2018 - 17 h 53 min

    Que des declarations qui n ont meme pas la valeur d un papier hygienique…tout le monde sait que l exportation des armes pour les contrats signes continueront a arriver en Saoudie.Mme Merkel peut jurer tous les dieux car ses paroles ne sont destinees qu aux opinions locale et Europeenne.Elle a toujours exporte des armes aux Saoudiens pour assassiner les enfants Yemenites ou pour alimenter les regions sous tention au Kurdistan

    Felfel Har
    25 octobre 2018 - 17 h 18 min

    Il est tout de même bizarre que le bavard Macron, d’habitude si prompt à bomber le torse et élever la voix en tendant le menton en avant pour faire impression, ne dise rien ou trés peu; il attendrait le résultat d’une « enquête internationale », lui qui s’empressait d’accuser Bachar et Poutine sans preuves. Il doit toutefois suivre les autres leaders occidentaux (il ne fait que ça). Il faut bien punir la famille royale saoudienne qui s’est pourtant montrée si généreuse. Dilemne cornelien, n’est-ce pas? Pourquoi ne pas punir les princes arabes en les privant de…. camembert? Et le tour est joué: Macron sauve la face!

    Vroum Vroum 😤
    25 octobre 2018 - 16 h 58 min

    Qu’ils sont bêtes , c’est pas un Ambargo sur les Armes car maintenant le Yémen est détruit , et puis chez Saoud ça tourne à la soupe de haricot , plus de sous !!..Mais Cher Capitales Occidentales la logique voudrait que vous employez les mêmes Sanctions que contre Iran , Russie , Venezuela…Non !!..A oui les Saouds sont Des Vôtres et faut les ménager ..Mais Iran , Russie….Et puis si vous perdez Saouds qui fera le sale boulot au Moyen-Orient hormis Israël Sioniste …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.