La presse du Makhzen accuse le RCD de «renier ses engagements» avec le Maroc

Mohcine Mohcine
Mohcine Benabbas, président du RCD. New Press

Par R. Mahmoudi – Certains titres de la presse marocaine sont furieux contre la direction du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) suite à la rencontre qui a eu lieu, lundi dernier, entre le président de ce parti, Mohcine Belabbas, et l’ambassadeur de la République sahraouie à Alger.

Le site de propagande du Makhzen, Ya Biladi, estime ainsi que le chef du RCD «a oublié son projet d’alliance avec le PAM (Parti de l’authenticité et de la modernité)». «L’homme qui était traité avec égards à l’occasion de ses visites au Maroc a fini par se rapprocher du Polisario», écrit ce site dans un article. L’auteur de l’article ne comprend pas que ce parti, décrit comme «la formation la plus proche des sensibilités amazighes au Maroc ainsi que du PAM», ait fini par «rentrer dans les rangs en renouant avec le Polisario».

Se référant à des comptes rendus de médias sahraouis, le site marocain rapporte que le leader politique algérien s’est déplacé au siège de l’ambassade de la RASD pour lui «réitérer son soutien inconditionnel au peuple sahraoui et sa juste cause, conformément aux principes et positions de l’Etat algérien».

Ya Biladi rappelle, à ce sujet, que Mohcine Belabbas, Ilyas El-Omari, alors secrétaire général du PAM, et des représentants du Parti national libyen et d’Al-Joumhouri de Tunisie avaient signé une déclaration appelant à l’édification d’un nouveau Grand Maghreb.

Par ailleurs, ce revirement du numéro un du RCD surprend les porte-voix du Makhzen, dans le sens où il «ne cadre pas avec ses critiques du refus du pouvoir algérien de rouvrir les frontières avec le Maroc, fermées depuis août 1994», s’indigne encore l’auteur de l’article de Ya Biladi.

R. M.

Comment (16)

    Yacine
    27 octobre 2018 - 0 h 03 min

    Il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes ! Se positionner pour l’apaisement dans la région de l’Afrique du Nord dont l’ouverture des frontières est un des facteurs ne veut nullement signifier l’alignement sur les positions marocaines . Et si le makhzen l’a interprété ainsi c’est qu’il ne voit pas plus loin que le bout de son nez !
    Ceci dit , la question sahraouie doit être résolue par un référendum d’autodétermination qui impliquerait tous les sahraouis !

    17
    5
      Tredouane
      27 octobre 2018 - 1 h 22 min

      La fermeture des frontières est devenu un point stratégique du moins dans l’avenir proche,autres choses,l’erreur et de penser que nous avons des initiatives alors qu’en réalité on nous entraine dans des démarches qui sont élaboré dans des laboratoires pour des buts à long termes.Fraternellement.

      59
      1
      Ouverture des frontières
      27 octobre 2018 - 6 h 48 min

      Ah bon il est pour l’ouverture des frontières ?

      56
      3
      Anonyme
      28 octobre 2018 - 14 h 01 min

      L’ouverture des frontières pour  » apaiser » qui ? Les contrebandiers marocains qui ne cherchent qu’à sucer la moelle de nos os? Les prostituées et sorcières en quête de maris ou de contrats?
      J’ai beau chercher, je ne vois aucune marchandise marocaine qui puisse nous être de la plus haute utilité, dont nous manquerions cruellement. Nous savons produire des oranges et des tomates, vous savez.
      Et quant aux babouches, djellabas et caftans marocains dont ils voudraient nous inonder, nous n’avons pas à maroquiniser nos vêtements; les nôtres ( Kachabia, burnous blanc ou foncés, tenues traditionnelles en velours brodés ou non etc…) sont infiniment plus beaux et variés que les leurs.
      Vous devez bien haïr votre pays pour lui souhaiter de s’ouvrir open bar au hashish marocain en échange de nos richesses subventionnées.

      2
      1
    Mohamedz
    26 octobre 2018 - 18 h 52 min

    C’est quoi ces engagements envers le Régime MakhNazi en plus d’avoir soutenu la « Marocanité » du Sahara occidental et sa persistante demande d’ouverture des frontieres du Haschich ?
    Je suis curieux de connaitre le niveau de trahison de ce RCD dont je salue la nouvelle position en attendant la suite bien entendu.

    59
    11
    Paris 75011
    26 octobre 2018 - 18 h 40 min

    Avec cette position anti-colonialiste et si conforme a l’histoire de notre Algérie qui soutient tous les peuples pour leurs indépendance je pense que le RCD va récupérer tous les vrais Algériens décus par le systeme en place et certainement moi-meme apres avoir eu au préalable la certitude que le RCD serait pour le maintien de la fermeture des frontieres de l’Ouest et ainsi juguler la guerre narcotique que mene le Makhzen contre notre jeunesse.

    64
    5
    Rachid Djha
    26 octobre 2018 - 18 h 23 min

    Est-ce que cela veut dire que Mohcine Belabbes ne va plus emmarger sur les comptes personnels de Mimi6 ?

    39
    9
    BabElOuedAchouhadas
    26 octobre 2018 - 18 h 16 min

    Pour une fois je soutiens la position du RCD en espérant qu’il ne va plus revenir sur ses demandes de réouverture des frontieres du Haschich notamment a partir du Marokistan comme c’était le cas l’année derniere.

    En tout état d cause ce repositionnement de la politique exterieure du RCD va lui donner tres certainement un caractere patriotique et une dimension nationale.

    Enfin je termine en disant qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire.

    71
    5
    Rayés Al Bahriya
    26 octobre 2018 - 16 h 57 min

    L’ALGÉRIE défend les causes justes… Elle a une élite politique.
    Le recentrage sur l’axe Alger Nouakchott avait donné à réfléchir au RCD.
    Bonne real politika …

    64
    4
    Selecto
    26 octobre 2018 - 16 h 24 min

    Les Marocains sont très malins.
    Leurs islamistes récupèrent les islamistes algériens.
    Leurs démocrates récupèrent les démocrates algériens.
    Leurs baathistes récupèrent les baathistes algériens.
    Leurs femmes récupèrent les femmes algériennes.
    Leurs berbéristes récupèrent les berbéristes algériens.
    RIEN QUE LES SOUTENIR DANS LEUR COLONISATION DU SAHARA OCCIDERNTAL.
    Je salue la position du RCD même si je ne suis pas de son parti, ni d’aucun autre parti d’ailleurs.

    64
    7
      Tredouane
      27 octobre 2018 - 1 h 25 min

      Mais nous sommes un État Républicains et eux un royaume.Fraternellement

      6
      1
    Lyes Oukane
    26 octobre 2018 - 13 h 41 min

    Bonjour à toutes et à tous . Nos voisins de l’ouest comprennent toujours tout de travers . Quand le RCD comme les Libyens et les Tunisiens  » … avaient signé une déclaration à l’édification d’ un nouveau Grand Maghreb . » le makhnez a voulu comprendre un maroc encore plus grand , sous entendu avec la RASD comme dote de mariage . Et pourquoi pas avec les enclaves espagnoles que vous avez vendues pendant que vous y êtes ?
    Vu la superficie de l’Algérie et sa position géographique , l’Afrique du Nord ne pourra être grande qu’avec nous . Si les colons français ont découpé cette région comme une pizza ce n’est pas pour rien . La meilleure et la plus grande partie est au milieu et sur les bords c’est la croûte calcinée .

    58
    14
    Gatt M'digouti
    26 octobre 2018 - 12 h 29 min

    Le fait que le RCD critique le pouvoir au sujet des ouvertures des frontières est la preuve que la liberté de pensée et de s’opposer existent en Algérie, mais aucun cas ne signifie que le RCD épouse la politique expansionniste du Makhzen!!
    Halloween oblige et kif à gogo, vous avez du prendre les citrouilles pour des lanternes.

    79
    11
      Anonyme
      28 octobre 2018 - 14 h 08 min

      Le simple fait de parler d’ouverture des frontières est une faute grave, un attentat contre les intérêts fondamentaux de l’Algérie. Faut il vous faire un dessin pour expliquer les nuisances inestimables qui saperaient l’économie et à la société algériennes si la frontière était ouverte en grand au tsunami des contrebandiers, chômeurs, prostituées, sorciers marocains? L’Algérie n’a pas à être la poubelle du maroc!

    Yeoman
    26 octobre 2018 - 10 h 47 min

    C’est sous-entendu que le RCD, étant ancré dans la région de Kabylie, n’est pas censé soutenir la lutte du peuple sahraoui. Or, si le POLISARIO possède des soutiens inconditionnels en Algérie, ils se trouvent surtout en Kabylie. Alors, les marocains, arabes ou amazighs (on s’en fiche) feraient mieux de ne plus croire au Père Noël.

    95
    9
      Un Chaoui Algérie avant tout
      26 octobre 2018 - 22 h 53 min

      @les marocains, arabes ou amazighs (on s’en fiche).

      Oui cher compatriote on s’en fiche ! l’Algérie et les Algériens avant tout.

      19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.