Messahel à Paris le 29 octobre : économie, migration et terrorisme au menu

Messahel Comefa
Abdelkader Messahel.

La cinquième réunion du Comité mixte économique algéro-français (Comefa) se tiendra à Paris le 29 octobre 2018, sous la coprésidence d’Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères, et Youcef Yousfi, ministre de l’Industrie et des Mines, du côté algérien, et de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, et Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, du côté français, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

«Cette session du Comefa sera consacrée à l’évaluation de la coopération économique algéro-française et donnera lieu à un examen exhaustif de l’état d’avancement des projets de partenariat en cours», précise le communiqué. «Elle sera mise à profit pour dresser les grandes perspectives du partenariat industriel entre les deux pays, et ce en prévision de la tenue à Alger dans les prochaines semaines de la cinquième session du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN), coprésidé par les deux Premiers ministres», ajoute le communiqué du MAE.

Au cours de son séjour dans la capitale française, Abdelkader Messahel coprésidera avec son homologue français Jean-Yves Le Drian la quatrième session du dialogue stratégique algéro-français sur les questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme, au cours de laquelle les deux parties aborderont les grands dossiers politiques régionaux et internationaux d’intérêt commun, notamment les crises libyenne et syrienne, la situation au Mali, au Sahel et dans le Maghreb ainsi que certaines questions globales dont la migration, la lutte antiterroriste et la déradicalisation.

C. P.

Comment (4)

    Ch'ha
    28 octobre 2018 - 14 h 51 min

    PS : la France continue sa vente d’armes à Riyad, sa participation au Yémen …

    4
    4
    Ch'ha
    28 octobre 2018 - 14 h 38 min

    Pour reprendre la phrase culte et magistrale du Président Bachar Al Assad à l’encontre de Le Drian « Je n’ai pas de leçon de paix à recevoir de ceux qui financent le terrorisme ».
    @Brahms, exactement.

    6
    4
    Brahms
    28 octobre 2018 - 12 h 54 min

    Il se fatigue pour rien ce Ministre algérien. La Cia américaine a formé Daesch et AL Qaïda avec des fonds Saoudiens et la France s’est installé en Libye avec l’aide du Qatar donnant le terrorisme que l’on connaît.
    Ces grandes puissances veulent le cash du Colonel Kadhaffi (360 milliards de dollars) et tous les contrats commerciaux afin de faire prospérer leurs grandes multinationales qui ont des chiffres d’affaires plus fort qu’un Etat. Pour l’exemple : Apple c’est 160 milliards de dollars de cash disponible. Par conséquent, ce Ministre algérien va coûter de l’argent au contribuable algérien afin de parler avec des tireurs de ficelle.

    9
    3
      Ministre convoqué
      28 octobre 2018 - 14 h 59 min

      Convoqué pour discuter des conditions du cinquième mandat car les Français deviennent de plus en plus gourmands et menaçants.
      N’est pas Lamamra ou Benayhia qui veulent.

      4
      5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.