Des agents de Mohammed Ben Salmane agressent un autre opposant à Londres

Al-Dossari Khashoggi
Le youtubeur saoudien opposé au régime de Riyad, Ghanem Al-Dossari. D. R.

De Londres, Sonia L.-S. – Le régime de Riyad ne semble pas avoir retenu la leçon du tsunami médiatique, diplomatique et juridique provoqué par l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, exécuté dans l’enceinte du consulat de l’Arabie Saoudite à Istanbul. Les agents de Mohammed Ben Salmane ont, en effet, récidivé en ciblant un autre opposant saoudien à l’étranger. La scène s’est déroulée cette fois-ci dans un quartier de la capitale britannique, Londres. La cible : le militant des droits de l’Homme et activiste sur les réseaux sociaux Ghanem Al-Dossari.

La police britannique a ouvert une enquête après l’agression de l’opposant dans un quartier huppé de Londres, à proximité du grand magasin Harrods, par deux hommes suspectés d’opérer pour le compte du prince héritier Mohammed Ben Salmane, en pleine tourmente dans l’affaire de l’assassinat de Jamal Khashoggi en Turquie.

Des photos de l’agression prises par un troisième élément du groupe impliqué dans cette agression ont été mises en ligne immédiatement sur un site proche du palais de Riyad. Le dissident et militant saoudien affirme que le groupe d’individus l’a poursuivi alors qu’il quittait un café en compagnie d’un ami britannique. L’agression a eu lieu dans la rue Brampton qui fait face au grand magasin Harrods qui appartenait à l’Egyptien Mohammed Al-Fayed et racheté depuis par le gouverneur de Dubaï.

Le dissident saoudien Al-Dossari, très actif sur les réseaux sociaux et qui anime un compte YouTube à travers lequel il raille la famille royale saoudienne, a précisé aux enquêteurs de Scotland Yard que ses agresseurs l’ont approché par dernière et l’ont roué de coups, en l’insultant et en criant : «Qui êtes-vous pour oser vous attaquer à la famille royale saoudienne ?»

Cette affaire pourrait compliquer davantage la position du prince héritier saoudien et son entourage soupçonnés d’avoir ordonné l’assassinat à l’intérieur même du consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul du journaliste Jamal Khashoggi. Une affaire qui a suscité la réprobation et l’indignation de la communauté internationale et isolé le régime wahhabite des Al-Saoud.

S. L.-S.

Comment (10)

    Vroum Vroum
    29 octobre 2018 - 22 h 36 min

    Journées Portes ouvertes au Palais Royal de Ryad , RIEN ne doit s’opposer à Son Altesse Serinissime Royale MBS , pas même les Portes !!…😂😃…..Sauf une qui était blindée , la dernière…..!!?

    Felfel Har
    29 octobre 2018 - 16 h 57 min

    MBS et la maison royale ont la certitude qu’ils tiennent les Occidentaux en mains , ils donc compris que leur réprobation n’était que feinte, hypocrite et absolument vaine. Ils en profitent alors pour traquer tous ceux qui osent apporter la preuve de leur vraie nature de sanguinaires, de rétrogrades, de meurtriers. On va encore nous abreuver de larmes de crocodile et de déclarations de fausse compassion. Les Occidentaux n’auront jamais honte de leur versatilité et de leur hypocrisie. Tant que ça rapporte de l’argen, pourquoi se gêner?

    20
    1
    Ch'ha
    29 octobre 2018 - 15 h 36 min

    Mouais…mais encore.
    L’UK était au courant du projet d’assassinat de Khashoggi.
    TARTUFFERIE MONUMENTALE MONDIALE.

    11
    3
    Ch'ha
    29 octobre 2018 - 15 h 14 min

    Tartufferie !
    Comme par hasard et en plus tout est filmé comme avec les agressions de juifs en France commises par des juifs eux-mêmes histoire d’alimenter l’antisémitisme VIRTUEL et la VICTIMISATION À OUTRANCE des judéosionistes disposant de passes-droits plus que conséquents de l’État français.
    Bref, l’UK qui était au courant du projet d’assassinat de Khashoggi et là hop une 1 agression à Londres comme par hasard d’un militant zerma des Droits de l’Homme à GÉOMÉTRIE VARIABLE tout comme l’INDIGNATION À GÉOMÉTRIE VARIABLE.

    7
    2
    le niveau
    29 octobre 2018 - 15 h 00 min

    y’a que les anonyme qui reponde !!! elkhoufff wach
    meme khadafi etait dans le calpin des seaudiens ..il est ou maintenant

    Anonyme
    29 octobre 2018 - 13 h 55 min

    Il doivent prendre exemple sur le berceau de la démocratie en Afrique : La Grande Algerie !

    9
    2
    Anonyme
    29 octobre 2018 - 11 h 43 min

    Les saoudiens ne craignent personne,tant que l’argent du pétrole et du hadj coule à flot.

    15
    2
    Anonyme
    29 octobre 2018 - 10 h 04 min

    ha ha ha le pouvoir de la force sans cerveau ni sagesse?! vraiment marre de ces bidon qui ne sont utile l’évolution humaine, juste bon pour éliminer ceux qui ne sont pas d’ccord avec eux comme l’animal, ils ne sont acceptable dans pays! sont comme des serpière où chiffons marre de cette vermine.

    19
      Anonyme
      29 octobre 2018 - 10 h 56 min

      « …juste bon pour éliminer ceux qui ne sont pas d’accord avec eux » C’est l’islam !

      8
      18
    Anonyme
    29 octobre 2018 - 9 h 03 min

    Juste une correction à ce rapport signé par Sonia. En premier lieux Les attaques se sont produites bien avant l acte criminel d Istanbul et un peut vieux comme information. Deuxièmement Harrods n a pas été acheter par dubai mais par Qatar Holdings (Qatar Investment Authority) May 2010 pour £1.5 milliard.

    22
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.