Les imams menacent de descendre dans la rue : l’ombre des islamistes

imams silence
Djelloul Hadjimi (à droite), coordinateur national des imams. New Press

Par R. Mahmoudi Une semaine après avoir lancé l’alerte dans les médias sur le grand malaise qui ronge en silence une bonne partie des fonctionnaires des Affaires religieuses, le sémillant coordinateur national des imams, Djelloul Hadjimi, revient à la charge et lance un dernier avertissement aux autorités avant d’appeler à de grandes manifestations.

La Coordination nationale des imams réclame, en fait, la promulgation urgente d’une loi consacrant l’«immunité» des imams et assistants (muezzin, enseignants de Coran…) et la protection de tous les symboles religieux. Pour cette association, c’est le seul moyen pour endiguer la vague d’agressions dont les hommes de religion sont la cible depuis un certain temps, résultat de la montée des courants intégristes dans les mosquées.

Le ton avait été donné suite à l’assassinat, il y a quelques semaines, du muezzin d’une mosquée de la wilaya de Laghouat. Un meurtre qui a bouleversé cette corporation des Affaires religieuses et révélé le climat d’insécurité dans lequel ils évoluent, alors qu’ils sont déjà confrontés à d’inextricables problèmes d’ordre social et administratif.

Ne croyant plus aux promesses de leur ministre, Mohamed Aïssa, pourtant très engagé sur ce terrain de la confrontation avec la mouvance salafiste, les imams avaient, le 19 octobre dernier, interpellé directement le président de la République pour venir à leur secours. Mais, apparemment, aucune suite n’a été donnée à leur appel.

Prise dans le contexte politique global, cette protesta des imams suscite des interrogations, voire des suspicions, dans un sens où la montée au créneau en ce moment dans la vie nationale de cette catégorie de fonctionnaires, d’habitude très effacée et disciplinée, ne peut qu’ajouter au climat de tension qui règne sur le front social et aux luttes politiques qui s’aiguisent tous azimuts à l’approche de l’élection présidentielle de 2019. Certains observateurs soupçonnent même une partie de ce syndicat des imams d’être phagocytée ou manipulée par les islamistes.

R. M.

Comment (23)

    Felfel Har
    1 novembre 2018 - 21 h 29 min

    Si les services de police et de la justice faisaient correctement leur travail de protection de l’intégrité physique des citoyens et de l’application des lois du pays, on n’en serait pas arrivé là. Leur priorité n’est-elle pas de faire respecter les lois du pays et l’ordre républicain, de préserver la paix sociale et d’arrêter/de juger les perturbateurs? En haut lieu, on devrait se préoccuper de ces dérives et de s’employer à mettre un terme, faute de quoi, certains se chargeront d’appliquer leur loi, celle du talion: oeil pour oeil, … Attention danger, les adeptes du diable (chayatine, Allah yan3alhoum!) sont à la manoeuvre!

    Lghoul
    1 novembre 2018 - 17 h 01 min

    Une chose est certaine: On ne pourra jamais domestiquer des fauves et des viperes. Quelque soit le bien que tu leur fais, ils te considereront toujours un ennemi car tu es different d’eux et te poignarderont dans le dos a la moindre occasion et n’auront jamais de pitie envers toi. Alors quelle solution te reste ? Toi ou eux. Alors que les endormis et les naifs continuent a perdre leur temps et jouer avec leur vie et les droits de l’homme avec ceux qui tuent de l’homme comme du moustique. Ceci est valable ici est ailleurs car l’internationale islamiste est la meme et fait le meme mal partout dans le monde: Couper les tetes humaines sans aucun sentiment humain.

    6
    3
    Tin-Hinane
    1 novembre 2018 - 16 h 11 min

    Les résultats de la politique de la rahma. Il n’y a rien à faire avec ces salafistes sinon les arrêter et les mettre en prison. Les salafistes sont des traitres et doivent être traités en tant que tels, après s’être vendus aux anglais par l’entremise saoudienne, ils sont repris par les français et tentent de recommencer leurs crimes, il faut que ça cesse. Le peuple aussi devrait réagir et les combattre.

    10
    1
    karimdz
    1 novembre 2018 - 15 h 59 min

    La protection des edifices religieux je peux comprendre, voir des imams ou muezzins qui sont menacés, mais pourquoi l’immunité ? Ont ils des choses à se reprocher pour se faire pardonner demain ?

    Le religieux ne doit pas interférer dans les affaires de l’Etat et les imams doivent se limiter à leur mosquée, en veillant à ce qu’un certain discours venu d’ailleurs, n’égare nos brebis.

    15
    1
    le niveau
    1 novembre 2018 - 15 h 34 min

    vous avez toujour mis khotbat el joumoua3 avec une lettre redigee par eux ..faut assumer
    ca vous apprendra de laisser kalam allah et suivre kalam elbachere faut assumer

    6
    7
    mossiba
    1 novembre 2018 - 12 h 15 min

    Au peuple de réagir et vigoureusement ! Eddouwla elle gère son fauteuil !
    On terrorise les sans foulard, alors faisons le contraire !
    Sinon vous êtes CUITS et moi je me fais Imam pour profiter de la vie, de mes jeunes épouses et des houris et du vin dans l’au-delà…Dieu est généreux aussi lorsqu’il y a un séisme, il ne s’embarasse pas de triage…

    13
    5
    Anonyme
    1 novembre 2018 - 11 h 07 min

    l’immunité pour les charlatans!! la prochaine étape,c’est la suppression de l’école ( ou ce qu’il en reste) par l’enseignement enfin,de la bigoterie puisque le peuple est atteint par cette maladie

    19
    3
    celeste clochard
    1 novembre 2018 - 10 h 52 min

    un imam!!! ou des imams!ça sert a quoi? aucune utilité avérée …c’est pire qu’un cancer….ils ont des villas..ils roulent en 4X4…souvent mariés à des femmes de 20 années plus jeunes…ils ont les affaires(louches) dans le sang…productivité zéro…un fléau sociétal,quoi.
    faut sévir

    24
    3
    Anonyme
    1 novembre 2018 - 10 h 27 min

    Le problème de l’Algérie c’est comme un bateau qui vogue sur une mer houleuse sans capitaine.Un pays sans président ,des éboueurs qui ne ramassent que ce qu’ils leur plait de ramasser et des imams qui veulent l’immunité imamienne .Une fois cette immunité acquise la pédophilie va se propager comme une épidémie avec la sira ennabawia et hadiths sahih à l’appuie.

    21
    2
    Anonyme
    1 novembre 2018 - 9 h 33 min

    si les algériens ne se prennent pas on main personne ne le fera pour eux ,,les autorités in/compétente ne sont pas pour vous ,au pire ils ont les billets en poche et des comptes offshores et les faux barbus dérivés du fis qui ,,je vous laisse imaginer la suite on souvenir des années de braise

    20
    1
    Anonyme
    1 novembre 2018 - 9 h 28 min

    si les algériens ne se prennent pas on main personne ne le fera pour eux ,,les autorités in/compétente ne sont pas pour vous ,au pire ils ont les billets en poche et des comptes offshores

    9
    1
    Anonyme
    1 novembre 2018 - 8 h 21 min

    Ils ont besoin des salafistes pour le 5eme mandat
    Attention bourourou va sortir, il vaut mieux le bourourou d’en haut

    22
    3
    Kahina-DZ
    1 novembre 2018 - 8 h 17 min

    Aujourd’hui c’est le 1 Novembre 2018… 64 ans après, le pauvre imam est persécuté chez lui par les wahhabo-Salafistes….

    34
    4
      Anonyme
      1 novembre 2018 - 11 h 00 min

      Dans l’islam le paradis est réservé aux hommes, et il ne s’y trouve aucun privilège particulier pour les femmes en comparaison des nombreux privilèges réservés aux hommes.
      Ibrahim Mahmoud nous dit que:  » il est tout à fait notable qu’il n’est pas prévu que les femmes soient présentes dans leur corps au paradis, puisque tous les plaisirs qu’on y trouve sont essentiellement masculins! Comme l’usage de la parole est d’abord fait pour les hommes, les plaisirs du paradis sont aussi faits pour eux: des anges entourent les mâles dévots, et une abondance de Houris sont avides de les regarder et les accueillent avec des chants, de même que des éphèbes éternellement jeunes. Mais pour ce qui concerne les femmes il n’est fait nulle mention de mâles pour les accueillir et se réjouir à leur vue quand elles arrivent au paradis  » .
      Ainsi aucun plaisir n’est prévu pour les femmes au paradis

      17
      24
        Kahina-DZ
        1 novembre 2018 - 17 h 02 min

        Après Cheikh Karkour, C’est ton ibrahim Mahmoud qui nous affiche ses fantasmes religieux!!!
        Vos charlatans ont dépassé la vitesse de la lumière et ont voyagé dans l’infinité de l’univers et ont vu l’enfer qui les attend et sont revenus avec des déclarations dignes des obsédés sexuels.
        Voilà la vérité
        SVP, référez vous à sourate E-ISraa -17 ( voyage nocturne).
        Juste un exemple: Verset -1
         »Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée al-Haram à la Mosquée al-Aqsa dont Nous avons béni l’alentour, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. C’est Lui, vraiment, qui est l’Audient, le Clairvoyant. »

        18
        3
          Anonyme
          1 novembre 2018 - 17 h 13 min

          Ce qui est sûr vous n’êtes pas concernées par ces versets : . La Sourate 56, l’Evènement (El-Waqi’ah) – versets 22 et 37:  » Et ils auront des Houris aux grands yeux noirs, semblables aux perles  » en récompense pour leurs bonnes actions.  » En vérité nous les avons créées dans un but particulier. Nous les avons créées vierges.  »
          . La Sourate 44, la Fumée (Ad-Dukhan)- versets 51-55 et dans la Sourate 52, la Montagne (At-Tur) – verset 17:  » Et nous les marierons aux Houris (les femmes du paradis).  »
          . La Sourate 55, le Très Miséricordieux (Ar-Rahman) – versets 69-73:  » Il y aura de très bonnes et de très belles femmes. Des vierges aux grands yeux noirs retirées sous leurs tentes. Jamais homme ni Génie ne les a déflorées. « 

          3
          3
          Anonyme
          1 novembre 2018 - 17 h 39 min

          18666 – […] et il a parmi les houris, 72 femmes [en plus de ses femmes qu’il avait sur terre]. Chacune de ces houris a (((le derrière qui fait 1 mile terrestre de large))) (Majmaa al ZawaidDe : Ali ibn Abu Bakr al-Haythami Volume 10, page 533 (Hadith 18666)

          2
          5
          Kahina-DZ
          1 novembre 2018 - 17 h 42 min

          Anonyme
          1 novembre 2018 – 17 h 13 min
           »Et nous les marierons aux Houris (les femmes du paradis). »
          Tu me donnes les interprétations des obsédés wahhabo-Slafistes. Mais vous me dites que toutes les femmes seront en enfer…Le bon-dieu va fabriquer de nouvelles femmes pour ses obsédés capricieux ??
          Le bon dieu n’a pas l’intention d’ouvrir des bordels au paradis.
          Les Houris ne sont pas des femmes !!!
          Il faut savoir que l’Âme n’a pas de sexe….Le sexe c’est physique…

          16
          1
          Anonyme
          1 novembre 2018 - 18 h 19 min

          @Abou Langi; tu te moque des paroles de ton coran ,tu es bon pour la grillade éternelle.

          2
          11
          Anonyme
          1 novembre 2018 - 21 h 52 min

          la Mosquée al-Aqsa n’existait pas au temps de Mohamed ,elle fut construite 60 ans après sa mort.

          2
          3
          Kahina-DZ
          2 novembre 2018 - 5 h 27 min

          Anonyme
          1 novembre 2018 – 21 h 52 min

          la Mosquée al-Aqsa n’existait pas au temps de Mohamed ,elle fut construite 60 ans après sa mort.
          Réponse:
          Dans cette sourat -1 , al-masjid al-aqsa signifierait la mosquée la plus lointaine…c’est une référence au lieu/zone … mais son explication a pris une dimension politique ( esplanades de la mosquée de Jérusalem) à l’époque des Oumayyades qui voulaient détourner les musulmans de la Mecque.

          3
          1
          Kahina-DZ
          2 novembre 2018 - 5 h 52 min

          Anonyme
          1 novembre 2018 – 18 h 19 min

          @Abou Langi; tu te moque des paroles de ton coran ,tu es bon pour la grillade éternelle.
          Réponse:
          Le bon dieu n’est pas un boucher ou chef cuisinier…Le bon dieu = La lumière ( voir sourate AN-NOUR verset 35:  »Allah est la Lumière des cieux et de la terre… »).
          Connais tu les noms d’ALLAH ??
          ALLAH = Le très miséricordieux, l’infiniment bon, le plus tendre et aimant, et le bien faisant…etc

          Le coran nous incite à utiliser notre matière grise afin de comprendre son contenu…Les Abou langi de ta trempe, Les falsificateur du coran, seront la vraie grillade à la sauce tomate…
          Dans la sourate El-Djoumou3a ( 62), dieu nous dit de ne pas porter les livres sacrés comme des ânes, il faut réfléchir et ne pas réciter comme des perroquets……..
          Je suis certaine que je ne serai pas une grillade…Désolée pour ton sadisme et ton âme malade.

        Alou Banji
        1 novembre 2018 - 19 h 35 min

        Sauvé par le gong!

        On ira tous au paradis.

        5
        2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.