Le plan de destitution enclenché : Mohammed Ben Salmane perd le trône

Arabie Ben Salmane
Le frère du roi Slamane, Ahmed Ben Abdelaziz. D. R.

Par R. Mahmoudi – Tous les observateurs avaient compris que le retour au pays du prince dissident Ahmed Ben Abdelaziz, avec des garanties occidentales, devait faire bouger les choses à l’intérieur de cette monarchie complètement phagocytée par le prince héritier, Mohammed Ben Salmane, dans un sens qui affaiblirait le pouvoir absolu de ce dernier.

Frère cadet de l’actuel roi et descendant du puissant clan Al-Sediri, Ahmed Ben Abdelaziz est l’un des rares princes à ne pas avoir prêté allégeance à Mohammed Ben Salmane.

Selon les dernières révélations du célèbre bloggueur arabe Mujtahidd, généralement bien informé, des princes de la famille régnante – il en existe 200 – tentent avec le prince Ahmed Ben Abdelaziz, à défaut de détrôner le roi pourtant reconnu sénile, d’échauder un plan de destitution de son fils, avec comme slogan «Fils de Salmane, ou tu sors avec dignité ou on te dégage par la force !»

Selon d’autres sources, le prince Ahmed organise chaque jour des réunions avec d’autres princes en disgrâce, notamment ses demi-frères Talal et Mouqrin, et le prince Mohamed Ben Nayef, lui aussi victime d’un coup de force, puisqu’il était le légataire légitime du statut de prince héritier, en attendant de regrouper le Conseil d’allégeance qui désigne, selon les règles en vigueur, les rois et les princes héritiers. Cette instance ne s’est pas réunie depuis 2012.

Des observateurs estiment que la voix serait tracée pour remobiliser les voix dissidentes au sein de la grande famille pour renverser rapidement la vapeur face à un Mohammed Ben Salmane, plus discrédité et plus affaibli que jamais par l’affaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. Ce qui semble freiner cette coalition d’émirs dissidents dans son élan, c’est l’attitude du président américain, Donald Trump, à leurs yeux toujours aussi ambiguë vis-vis de son allié Mohammed Ben Salmane. Ces deux hommes sont liés par des intérêts personnels trop forts.

Autre grande inconnue dans cette histoire : l’influence du prince Ahmed au sein des institutions sécuritaires. Car, aucun coup d’Etat ne peut se faire en Arabie Saoudite sans l’appui des principaux chefs des forces armées. Or, dans ce pays, il est établi que la loi de l’allégeance prime sur toute autre considération.

R. M.

Comment (28)

    jokerpic
    3 novembre 2018 - 11 h 00 min

    C’est un scandale internationale et humanitaire qu’un journaliste soit liquider a l’acide dans un consulat !! ou va le monde ? ça rappelle la dure liquidation de Mr benbarka opposant marocain . Tout ceux qui sont pas avec nous sont contre nous et doivent être liquider au vitriole. en 2018 le monde entier est estomaqué, choqué .
    Ces pseudos musulmans sont sensé être les représentant de 1,7 milliards .Dieu m’en préserve il ne me représente pas .
    Les américains restent quand même intelligent il condamne l’homme pas le système en essayant de préserver les 600 milliards de contrats.alors que c’est Blanc bonnet bonnet Blanc .Un autre pays sans intérêt aurais subis un embargo immédiat c’est scandaleux.

    8
    4
      ahmed
      7 novembre 2018 - 18 h 09 min

      Ces assassins ne représentent ni l’Islam ni les musulmans que nous sommes. Dieu merci, nous les avons de tous temps reniés.

    UMERI
    2 novembre 2018 - 20 h 09 min

    Ben Selmane ne sera pas destitué pour la simple raison, que les U S A et Israël, ont trouvé l’oiseau rare, capable de détruire l’idée d’un Etat palestinien.C’est le Roi Selmane, qui prendra la sortie, s’il tente quoi que se soit contre son rebelle de fils.

    20
    2
    The dark Knight
    2 novembre 2018 - 17 h 57 min

    Je boycotte direct le hadj et omra je refuse que mon argent aille dans les poches de ces pourriture de mécréants assassins

    54
    8
      Iwen
      2 novembre 2018 - 20 h 12 min

      Une organisation situé en Malaisie avait proposé de s’occuper de la gestion complète et de la sécurité aussi, de la Mecque. en claire, le contrôle totale de la Mecque passerait sous une autre entité que celle des Saoudes, de toute façon, ils ont perdu toute crédibilités !

      Je ne leur donnerais plus mon argent! Si c’est pour les voir venir dans mon pays pour m’embrouiller l’esprit, non merci !

      28
      2
      Green
      4 novembre 2018 - 8 h 08 min

      Non monsieur le Hadj et la Omra ce n’est pas pour leur beaux yeux, c’est pour Dieu, sauf si tu veux trouver un alibi pour ne pas s’y rendre ! Reflichis bien ! Salam.

      8
      11
    AMAR
    2 novembre 2018 - 17 h 44 min

    Je suis algérien et ni moi ni mon pays l’algerie ne fait partie de cet empire dont tu parles ! .
    ‘NI ARABE , NI MUSULMAN, AMAZIGH JE SUIS ! .K.YACINE.

    23
    30
    Anonyme
    2 novembre 2018 - 17 h 00 min

    ils doivent tous partir, quand on est a la tête d’un empire musulman de 2 milliards d’être humains on doit être exemplaire et avoir la confiance des musulmans et du seigneur, ces ahle el saoud sont indésirable c’est clan mafieux de reglement de compte apparement ont traités pas mal d’opposant

    28
    5
    DYHIA-DZ
    2 novembre 2018 - 16 h 04 min

    Posons nous la question suivante:
    Est-ce-que les sionistes et les occidentaux aimeraient vraiment une Arabie Saoudite sans le wahhabsime ?
    Sûrement que NON ??
    Mohamed Ben-Salman a entamé des réformes sérieuses en Arabie Saoudite…Il faut le lui accorder. Une première en Arabie Saoudite !
    Une Arabie Saoudite sans le wahhabisme et l’extrémisme obscurantiste n’arrangerait jamais ceux qui puisent de ce charlatanisme religieux pour siphonner les richesses des autres.
    La solution est de se débarrasser du réformateur …C’est plus simple.

    18
    16
    Kahina-DZ
    2 novembre 2018 - 15 h 05 min

    Ils utilisent la méthode des tribus des QOREICHI…Rien n’a changé chez les wahhabites …
    Il faut reconnaitre une chose: ce jeune prince, Mohammed Ben-Salman, a osé confronter TRUMP .
    Une fois sur le prix du pétrole qui a fini par augmenter malgré le contre de TRUMP
    Une 2eme fois: Mohamed Ben-Salman a répondu à TRUMP en lui disant qu’il ne paiera aucun dollar en plus pour les USA.
    Mohammed Ben Salmane est-il en train de payer sa confrontation avec TRUMP.
    Ça semble bizarre, mais c’est aussi hypothèse

    25
    20
      Farid1
      2 novembre 2018 - 23 h 54 min

      Tu dois plaisanter si tu penses que ce sont des confrontations…
      Et les 600 M$ de contrat s’armement.?

      9
      3
        Kahina-DZ
        4 novembre 2018 - 17 h 57 min

        Je ne plaisante pas. TRUMP demande plus.
        Et ce ben-Salman a dit NON. Je relate les faits.

    Anonyme
    2 novembre 2018 - 14 h 51 min

    avec comme slogan «Fils de Salmane, ou tu sors avec dignité ou on te dégage par la force !»

    C’est la méthode de Ould Abbes et ses dipiti
    Ils vont cadenasser le palais des 3000 princes

    32
    3
    Le Français
    2 novembre 2018 - 14 h 10 min

    Même si un autre prends sa place, l’Arabie Saoudite sera toujours l’Arabie Saoudite, les agissements seront simplement plus discrets.

    33
    2
    Felfel Har
    2 novembre 2018 - 13 h 25 min

    Les bruits de bottes et les cliquements des épées et sabres qu’on affute en Arabie Diabolique sonnent comme de la musique à mes oreilles. Ces sataniques Arabes ont causé tant de mal à mon pays que je me surprend à jubiler à l’idée de les voir s’entretuer, s’autodétruire. Ils vont enfin déguster au poison qu’ils ont tenté de nous instiller en téléguidant des zombies assoiffés de violence et de sang. It is pay back time, enjoy! A leur tour de ramasser des cadavres et de pleurer leurs morts.

    44
    4
    Les Arabes sont des MB Siles
    2 novembre 2018 - 12 h 42 min

    Avec ce crime abject d’un futur roi, qui à l’instar de Obama qui reçut le Prix Nobel de la paix avant même de déclencher la destruction de la Syrie, devrait être récompensé par l’Académie de Stockholm.
    Autre conséquence, divine celle-là, Trump se serait conce4i à l’islam ou, carrément, est devenu Dieu lui-même. En effet, et déplorant le comportement de MBS, il emprunte au saint Coran en disant:
    == les Saoudiens crient ME trahir mais se trahissent eux-mêmes. » ==
    Dans sourate Al Baqara un verset dit: يخاعون الله وما يخادعون إلاّ أنفسهم،== ه ==

    28
    6
    Les Arabes sont des MB Siles
    2 novembre 2018 - 12 h 32 min

    Avec ce crime abject d’un futur roi, qui à l’instar de Obama qui reçut le Prix Nobel de la paix avant même de déclencher la destruction de la Syrie, devrait être récompensé par l’Académie de Stockholm.
    Autre conséquence, divine celle-là, Trump se serait conce4i à l’islam ou, carrément, est devenu Dieu lui-même. En effet, et déplorant le comportement de MBS, il emprunte au saint Coran en disant:
    == les Saoudiens crient ME trahir mais se trahissent eux-mêmes. » ==
    Dans sourate Al Baqara un verset dit:
    == يخاعون الله وما يخادعون إلاّ أنفسه ==

    12
    4
    Amascha-Hô
    2 novembre 2018 - 12 h 10 min

    La politique en tant que science humaine n’est ni un métier ni un hobby et n’a pas besoin de techniques à mettre en œuvre pour que les bonnes idées se mettent en marche et font avancer d’autres idées. Elle relève du domaine de l’inspiration intuitive qui vient à des êtres doués d’une certaine sensibilité liée à de l’imagination féconde et constructive, issue du bon dosage d’un pragmatisme pratique avec de l’imagination qui soit originelle. Inspiration intuitive qui vient à des personnes vraiment pas comme les autres. La politique est une discipline qui ne peut être classée nulle part au tableau des activités, elle est faite pour des gens exceptionnels destinés à affronter des défis extraordinaires. Ça viendra par la force des choses…

    11
    3
    .
    2 novembre 2018 - 11 h 57 min

    J’attend de le voir au bout d’une corde pour croire à ces informations contradictoires.

    22
    Anonymeplus
    2 novembre 2018 - 10 h 39 min

    Mon souhait serait qu’une guerre civile éclate chez eux et que chaque chi… du trône puisse s’entre-tuer avec son rival du même rang de sorte qu’à la fin, tous les al saoud auront disparu de la face du monde ce qui par ricochet fera disparaître le terrorisme islamiste mondial qui a fait tant de dégâts dans notre pays.
    Amine

    53
    4
    Anonyme
    2 novembre 2018 - 10 h 37 min

    Les assassins doivent etre jugés et punis ,la perte du trône est insuffisante.Kachoggy mort rend un service incommensurable à l’humanité en débarassant le Yemen et le monde d’un serial killer qui se croyait intouchable .Il n’aurait jamais pu rendre pareil service de son vivant.

    37
    1
    Anonyme
    2 novembre 2018 - 10 h 24 min

    étant donner que je suis républicain et démocrate avant même de savoir ce que ça voulait dire j ai appris que cela varie d un pays a l autre,y a pas de définition exact chez elle change d un coin de rue a l autre ça dépend du représentant que tu en face tu pose 1234 foix la même question t aurais pas deux fois la même mime meim momi réponse,,,, alors en comparaissant les monarchie kifkif anarchie ,,,,,,royal

    8
    2
    Brahms
    2 novembre 2018 - 10 h 21 min

    Ce n’est pas son cinéma qui va nous apporter un steak dans l’assiette. Qu’ils se débrouillent entre assassins, comploteurs, fourbilleurs sachant qu’ils sont issus du même moule. Le souhait de ces marionnettes serait de détruire l’Iran en faisant comme en Syrie des milliers de morts et de blessés ou comme en Irak où ils avaient organisé la baisse du baril de pétrole à 10 dollars en 1990 pour enclencher une guerre afin de détruire le panarabisme arabe pour le remplacer par le religieux.

    34
    karimdz
    2 novembre 2018 - 9 h 50 min

    Les masques sont tombés, le vrai visage hideux de ceux qui dirigent la terre sainte n’ont rien de musulman ni d’arabe, ce sont les descendants d’un imposteur juif qui par la ruse a pris le controle de ce pays.

    L arabie yehoudite s’est toujours illustré par un alignement sur l amérique, a toujours été un allié d’israel, en secret puis au grand jour. L histoire nous démontre que ce pays avait refusé de livrer de l ‘essence à l armée egyptienne en difficulté contre isra heil, et que c est l Algérie qui l’a fait, que les dirigeants yehoudites combattent le hamas et n ont cessé de financer les opérations criminelles d isra heil contre le ghetto de GAZA, encore ces yehouds d arabie qui détruisent et massacre un peuple démuni, le peuple yéménite, encore ces imposteurs, qui ont semé le chaos en Syrie et au Sahel etc…

    Ce soi disant protecteur des deux lieux saints de l Islam en réalité serviteur des deux ennemis de l islam, isra heil et l amérique, dont les revenus sont de plusieurs centaines de milliards de dollars annuels, sans compter les réserves, ne vient pas au secours des pays musulmans pauvres ou réprimés, non, il dépense et gaspille ces milliards de petro dollars pour leur luxure, pour le grand bien de l occident, et pire encore, financer le projet machiavélique des sionistes visant à dominer le monde, et faire main basse sur ses richesses.

    Puisse in shAllah, les reglements de palais devenir une sédition et menée à l effondrement du yehoudisme en arabie, afin que cette terre soit enfin purifiée et rendue à des musulmans, amine Rab Al 3alamine.

    54
    7
      Karkabouche
      3 novembre 2018 - 6 h 08 min

      Heureusement qu’on n’est pas arabe, le problème c’est qu’on a été islamise par ces mêmes arabes yahoudite.

      2
      3
    Tredouane
    2 novembre 2018 - 8 h 58 min

    Ni fébrilité ni compassion juste de la politique;un tournant décisif pour l’Arabie,une question de survie,non seulement pour la famille royale mais aussi et c est le plus important d’une nation,focaliser sur une opposition intérieur alors que les défis viennent de l’extérieur c est tout simplement courir à ça perte.

    10
    3
    Abou tamtam
    2 novembre 2018 - 7 h 18 min

    Mbs ou Aba (pas le groupe suédois), les bensaoud sont les mêmes. Ils continueront a servir leurs maîtres avec un peu plus de discrétion, c’est tout.

    49
    2
      Abou rien
      3 novembre 2018 - 7 h 32 min

      Surtout qu’il lui manque un B comme bravoure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.