Quelle attitude l’Algérie va-t-elle adopter envers le nouveau régime au Brésil ?

Jair Bolsonaro
Le nouveau homme fort du Brésil Jair Bolsonaro. D. R.

Par Kamel M. – La toute première démarche que le nouveau président brésilien a initiée dès qu’il a pris les rênes a été de transférer l’ambassade de son pays en Israël de Tel-Aviv à El-Qods. Message fort à l’adresse des Etats-Unis, tout d’abord, envers lesquels Jair Bolsonaro fait ainsi acte d’allégeance et de soumission.

Le nouvel homme fort du Brésil va chambouler toute l’architecture géostratégique de l’Amérique du Sud. Elu à la tête du plus grand pays du continent, Bolsonaro fait faire au Brésil un virage à 180 degrés du jour au lendemain, sans transition aucune. Le Brésil, membre des BRICS – Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud –, un conglomérat de pays du Sud censé assurer une force de négociation face aux puissants Etats industrialisés de l’hémisphère nord de la planète, change de cap et tourne le dos à ses anciens alliés.

Quelle attitude l’Algérie va-t-elle adopter vis-à-vis du nouveau régime de Brasilia ? La question se pose avec d’autant plus d’acuité que le président d’extrême-droite a nommé à la tête du ministère de la Culture un ancien acteur de films pour adultes, selon des médias occidentaux.

Les relations entre l’Algérie et le Brésil ont toujours été qualifiées d’excellentes sous la direction des prédécesseurs de Jair Bolsonaro. Mais une série de scandales – réels ou provoqués – ont coûté son poste à Dilma Roussef et conduit Lula da Silva en prison. Ces changements brutaux à l’intérieur de ce pays, qui joue un rôle important sur la scène internationale, risquent d’affecter ces relations éminemment politiques, puisque les échanges commerciaux entre les deux pays sont loin d’atteindre un niveau qui les hisse au rang de partenariat stratégique, comme c’est le cas avec les pays de la rive nord de la Méditerranée, pour des raisons géographiques évidentes.

Mais le poids du Brésil dans le soutien aux causes au triomphe desquelles l’Algérie se bat risque de peser négativement sur les dossiers de décolonisation (Palestine et Sahara Occidental) et sur l’effort des pays du Sud d’arracher des droits en menant un combat de longue haleine contre l’hégémonie des pays industrialisés dont le diktat avait été quelque peu freiné grâce à la conjonction des efforts entre les cinq premières économies hors G7.

L’Algérie n’a pas réagi à l’élection du président Jair Bolsonaro. Signe, sans doute, qu’Alger a d’ores et déjà annoncé la couleur, en limitant les relations avec le Brésil au minimum diplomatique tant que l’extrême-droite y sera aux commandes.

K. M.

Comment (46)

    Dztouareg
    11 novembre 2018 - 15 h 42 min

    Bonjour
    Il est temps pour notre pays de stopper toute importation de viande brésilienne !leur viande ils peuvent la vendre à l’occupant de la Palestine !
    Et évêché effet immédiat !

    Chibl
    5 novembre 2018 - 21 h 21 min

    De 1948 à 1967 la Cisjordanie faisait partie de la Jordanie, pourquoi durant ces 19 ans les arabes n’ont pas proclamé l’etat de Palestine avec comme capitale EL QUODS.

    4
    2
    Ch'ha
    5 novembre 2018 - 18 h 42 min

    La presse brésilienne s’inquiète du fait que les pays arabes grands importateurs de viande brésilienne boycottent suite au transfert illégal de leur ambassade à Jérusalem Al Quds.
    Donc stopper les importations et se focaliser sur la Russie (ce qui est déjà prévu d’importer la viande russe) d’ailleurs l’Iran importe la viande de Russie notamment pour sa qualité.

    15
    6
      Chibl
      5 novembre 2018 - 21 h 11 min

      Va dormir va, si comme si que les arabes avaient leur mot a dire, importateur de viande, YAKHI HALA YAKHI;

      6
      6
    Saif
    5 novembre 2018 - 18 h 41 min

    Arrêtons l’hypocrisie, les Brésiliens ont votés massivement pour Jair Bolsonaro, si on respecte le principe de démocratie, alors respectons leur choix.
    Perso je préfère voir un patriote à la tête d’un pays plutôt que des communistes corrompus jusqu’à la moelle.

    9
    15
      Anonyme
      5 novembre 2018 - 19 h 58 min

      Et les islamistes sont corrompu jusqu’à la racine de leurs barbes.

      6
      8
      Kassaman
      5 novembre 2018 - 22 h 49 min

      Si seulement il avait effectivement été un patriote..Or on ne peut être pro-sioniste et patriote c’est antinomique.
      Le sionisme implique la totale soumission aux intérêts impérialistes, apatrides.
      Tu verras que dans les prochains mois bolsonaro aura mis à genou le peuple brésilien et son économie.

      6
      3
      SoyonsLogiques
      6 novembre 2018 - 20 h 41 min

      @Saif
      Bien dit cher compatriote.
      Les brésiliens ont voté massivement pour Borsolano démocratiquement.Les Algériens doivent suivre leur exemple s’ils sont tannés de la corruption à ciel ouvert,des passes droits,du clientélisme,du népotisme,de l’immobilisme,de l’islamisme aliéné à erdogan et les monarchies du golfe etc.
      Les Bresiliens se sont sentis trahis par la gauche sous laquelle la corruption,l’insécurité et le mal de vivre ont prospéré.

    Cheikh Hamdane
    5 novembre 2018 - 18 h 04 min

    S’il demeurerait une goute de sang patriotique dans les veine des dirigeants des pays arabes et musulmans, ils couperaient toutes les relations avec le Brésil, tant que le président raciste demeure au pouvoir. . Ce président du brésil va avoir des contraintes graves avec la majorité Brésilienne qui ne vote jamais, mais elle s’était fait piéger par elle même. Le résultat des élections a démontré que le nombre de votant était essentiellement la bourgeoisie et les extrémistes de la droite…
    Nous souhaitons l’interruption de toute relation avec le Brésil.

    17
    6
      Lghoul
      5 novembre 2018 - 18 h 33 min

      Mais ya Cheikh Hamdane, on dirait qu tu as oublié que l’ami de mon ami est mon ami. Alors comment les arabes vont couper des relations avec l’ami de leur ami ? On dirait que tu ne suis pas les informations sur l’évolution des relations amoureuses arabes ou quoi ? Faut jamais être déphasé avec les khorotos ya cheikh.

        Cheikh Hamdane
        5 novembre 2018 - 19 h 14 min

        Je suis les évenements minutes par minutes , et je suis certains selon des documents historiques que les amis de ami ne sont ni arabes ni musulmans, ils sont juifs infiltrés dans la nation musulmane, certains se sont engagés dans l’armée et ils sont arrivé au pouvoir grâce aux complots de la juiverie…Il ya même une ancienne famille falasha de l’Ethiopie, dont le fils qui après avoir comploter dans les renseignements s’est retrouvé au sommet du pouvoir. On ne parle pas de ces maudits par Dieu.

        2
        8
      Gatt M'digouti
      5 novembre 2018 - 20 h 37 min

      Salem Cheikh Hamdane
      Avec tous mes respects ya Cheikh pourquoi aller si loin alors que tout prés de nous le Maroc, l’Égypte, la Tunisie, la Jordanie, Oman, les Emirats et bientôt les gardiens de deux lieux saints sont avec Israël ????

    decandanse brésilien
    5 novembre 2018 - 18 h 03 min

    laisser moi rire le Brésil c quoi le crime la pauvreté le massacre des amérindiens des destruction de la forêt nous les algériens ont ne capable de fait des avions des bateaux mais ils ya des lobbys qui nous empêche je voulais vous dire que la diplomatie algériens a étrangers et réputés et aux niveau des partagesdes richesse ont ne mieux lotis que amerique du sud tout c pays sont des dettes ou le sioniste international les tiennes par les c…

    6
    3
    CHAOUI-BAHBOUH
    5 novembre 2018 - 17 h 25 min

    Il n’y à rien a réfléchir, nous avons fait au nom devnis Glorieux Martyrs un sermont de leur sacrifice leur sang, qui en 8 ans a fzit leurir notre pays et lui a rendu son honneur et sa dignité, on ne badine pas avec le serment et avec le million et demi, voir pls de 5 millions depuis le 5 juillet 1832 à nos jours avec et de surcroît l’Algerien Femmes où Hommes ne badine pas avec de tels engagements, qui sont pas de vains mots, comme les pseudos Musulmans des Arabo TAYHOUDITE, EN TANT QU’Algerien et Amzzigh, et de surcrois et fier, si nous avons adopter l’Arabe, c’est pour simple raison Le Coran a ete révélé en ecriture Arabe et rien, qui nous lié à ces traites de descendant sionistes. Algerien avant tiute chose et CHAOUI D’EL-MADHER Algérie notre Amour !!!

    8
    3
    Nass
    5 novembre 2018 - 16 h 50 min

    Salut à tous !!
    Mais même si le Brésil souhaite mettre son ambassade sur mars , c est pas notre soucis !!!
    Déjà trop de choses à revoir chez nous avant de s occuper des autres.

    11
    8
    Anonyme
    5 novembre 2018 - 14 h 36 min

    90% des brésiliens ne savent même pas ou ça se trouve l’algerie et c’est sur l’attitude de l’algerie va leur faire rire

    20
    14
      Anonyme
      5 novembre 2018 - 15 h 18 min

      Commence a écrire Algérie avec A majuscule ; les brésiliens savent ou se trve les pays du monde déjà ; t a cru que c t un peuple inculte ; de plus concernant l Algerie ; elle les a vraiment frappé ds leurs esprits lors de la CDM 2014, et tt le monde pas seulmt le Brésil connait l Algerie et son drapeau ; la visitée c est autre choses . il y a 3 coms ds ce sens ou ressemblant a deux coms avt celui ci en tant qu anonyme aussi ; tu parles comme un marocain ; si l Algerie n existe pas et ne compte pas pr le Brésil alors imagine le Maroc la Tunisie ou autres pays africains voir arabes ?

      18
      12
    ANONYME
    5 novembre 2018 - 14 h 29 min

    Rompre tous les contrats et particulièrement importation de viande.
    Leurs objectifs seront à l’opposé de ceux de l’Algérie, pourquoi rester avec eux.
    Ce sera désolé pour certains citoyens brésiliens qui ne méritent pas chose pareille.

    17
    6
      Farida
      5 novembre 2018 - 15 h 36 min

      Mais alors que fais tu avec les arabes qui ont des ambassades a tel aviv ? Ah je sais, c’est halal pour ceux la, les frangins quoi, n’est ce pas ?

      13
      6
        Anonyme
        5 novembre 2018 - 22 h 48 min

        L Islam n a rien avoir ; on l impression d entendre une identitaire française avec un masque de cochon ; en tt cas c est leurs éléments de langage en France ctre les musulmans et srtt les algériens ; pkoi c est marqué sur son front qu il est musulman ou athée? alors venant d une algérienne … va les rejoindre ses fachos et mange le cochon avec eux si tu veux c ton problème ; la religion n a rien a voir et les autres arabes aussi ds ce sujet ; les autres arabes n ont jamais fais ce qu a fait l Algerie pr la Palestine pr commencer , les autres arabes qui ont des ambassades ou des relations avec Israël c est pas d aujour dhui mais c est pas le cas de l Algerie mon pays dont c est le sujet sur cet article d AP avec le brésil ;les autres c est pas notre problème ils décident pour eux meme ca les regardes mais c est l Algerie qui a tjrs gardé sa meme ligne de conduite envers Israël depuis le début du conflit pas les autres arabes et ca tt le monde le sait ; pkoi tu parles de hallal la dedans , ca n a rien a voir le conflit palestinien la terre occupé et l Algerie sur cet article et l Algerie a des relations bilatérales avec tt les pays du monde meme ceux qui les ont reconnus européens arabes américain du nord du sud ; Asie l Inde selon toi il faut arrêter nos relations avec tt ses pays ; ben non sauf ISRAEL . il est pour rien le musulman ou l islam sur cette décision algérienne qui mérite le plus grand respect .

        3
        2
      Anonyme
      5 novembre 2018 - 15 h 50 min

      « Rompre tous les contrats et particulièrement importation de viande » Et on va bouffer quoi ? Les rats et les cafards ?

      5
      14
      SiRompagePasDigustage
      5 novembre 2018 - 16 h 56 min

      Si tu rompt le contrat de viande avec le Brésil tu risques de manger du khalouf. Quel algérien pourrait se passer d’un bon 250 g de bifteck frites omelettes ou de chwa ? Après  » semi fini » et la « Seat Léon » ( l’partma ou léhdida), el hergma est le sport préfèré des algériens kho !
      Nous avons des hectares et des hectares de terres fertiles mais pas d’agriculture, pas d’élevages.
      Hssabétlék roh bark ou annuli el contrat. Ya didou , loukén machi lébresil ou l’Argentine wéllah ghir gramme ta3 el bégri ma taklou.

      4
      13
        Anonyme
        6 novembre 2018 - 0 h 58 min

        Le vari algerien mais en voie disparition il préfère manger basla ou tomates que donner son … pr un morceau de viande ; on devient un Maroc bis ; je suis triste.

        pomme
        6 novembre 2018 - 0 h 59 min

        Bigre! Vous parlez de viande brésilienne et argentine….vous avez du gout.J’en ai cherché, jamais trouvé dans ce qui fait office de boucherie.

    Abou Stroff
    5 novembre 2018 - 13 h 43 min

    « Quelle attitude l’Algérie va-t-elle adopter envers le nouveau régime au Brésil ? » titre K. M..
    cette question biscornue me rappelle la mise en garde adressée par la kasma de yellel à l’impérialisme yankee concernant les bombardements soutenus de la population vietnamienne par les B52 (blague qui circulait pendant les années 70).
    PS: n’est il pas temps de réaliser que nous ne sommes rien et que notre point de vue n’intéresse personne?.

    23
    9
    Anonyme
    5 novembre 2018 - 13 h 43 min

    Il ne sera ni le premier ni le dernier concernant la Palestine ; Trump a commencé et d autres ont suivi et il en fait partie ; par compte concernant le BRIC avec la Russie Chine Inde ses trois puissances en effet qui ne sont pas l Algerie et encor moins les arabes ; ils n ont pas la capacité de rivalisé de contré ou d empêcher le brésil de 200 millions d habitants et pays riche aussi alors les USA ou l Europe non chacun a sa place et on a la place qu on mérite en fait qd on voit comment le monde tourne ; sinon le contraire ca se verrai.

    6
    4
    Lghoul
    5 novembre 2018 - 13 h 31 min

    Chaque pays est SOUVERRAIN de sa propre politique. Sommes nous les tuteurs de quiconque par hasard ?
    Maintenant, si c’est pour avoir voulu déplacer son ambassade de tel aviv a jerusalem, alors quelle serait la politique de l’Algérie avec plus de 5 pays ARABES dont certains ont des ambassades d’israel sur leur propre sol arabe et certains recoivent netanyahou sur leur sol arabe et d’autres ont des relations intimes, économiques et militaires depuis des lustres avec israel ? Alors chiche que fera l’Algérie dans cette ligue arabe pour « influencer » la position des arabes envers « l’ennemi commun » – qui me donne un fou rire quand je suis arrivé a écrire « ennemi commun » sachant que l’arabe est l’ennemi de lui même.
    Alors soyons donc logique; le bresil n’a rien a foutre ni avec nous, ni avec les arabes car c’est un pays indépendant qui ne regarde que ses interêts pendant qu’on s’occupe des autres. Par contre, au lieu de faire semblant de regarder ailleurs en oubliant ce qui se passe a quelques centimetres de chez nous, je reposerai la question ainsi: Quelle attitude l’Algérie va-t-elle adopter envers les régimes arabes qui ont des relations avec israel ? En tout cas, elle ne peut ni adopter ni suivre ce qui se passe quand tout est concentré sur ould abbas, le 5ie mandat,et apparemment on a vu le président sourire a haddad et sidi said s’est enervé sur ouyahia et quelqu’un a vu le drebki arroser son jardin a neuilly et apparemment la grande mosquée a 10 centimetre de plus que la longueur initiale, ce qui nous aidera a arriver au paradis les premiers etc. Voila a quoi se limite, a mon avis, notre politique nationale et externationale. En résumé toutes ces « activités » nationales et internationales vont nous aider a réduire le chômage en créeant des emplois et construire des dizaines hopitaux, des universités, réduire l’inflation pour que les salaires ne baissent pas chaque mois que Dieu fait.

    13
    1
    issam
    5 novembre 2018 - 13 h 20 min

    Il faudra caillasser cet ambassade jusqu’à ce qu’elle dégage car Jérusalem est à la Palestine ,ce que le miel est à l’abeille

    11
    12
      Farida
      5 novembre 2018 - 14 h 29 min

      Soit tu es trop jeune ou tu es trop naif mon ami.

      9
      3
        Algerien Pur et Dur
        5 novembre 2018 - 17 h 01 min

        Je parie sur trop jeune. Tels prenoms, empruntes aux feuilletons mieleux egyptiens et libanais n’existaient du temps de notre generation, presque toute a l’etranger helas. Un chaoui qui vous salut.

        4
        2
      Anonyme
      5 novembre 2018 - 16 h 54 min

      Attention !!!!!! il ne faut jamais essayer de faire les intéressants avec les israéliens car si on les provoque ils seront impitoyables et les provocateurs vont le regretter amerement

      3
      9
        Lghoul
        5 novembre 2018 - 18 h 02 min

        Qui a provoqué qui ? Wash bik ? C’est quoi toute cette peur blue ? N’ai pas peur mon fils (ou ma fille) car les algériens ont la peau dure.
        Sache une chose: C’est très facile de semer la m…de. Alors rentre chez toi et fait ta prière pour rentrer au paradis le plus vite possible.

        3
        1
        Anonyme
        5 novembre 2018 - 21 h 27 min

        Oui demande leur en 1973 c que leur a fait l Algerie avec son ANP , tu nous a pris pr un autre peuple surement et un autre pays ; alors pr ta gouverne l Algerie n a jamais provoqué et chercher querelle à qui que ce soit bien au contraire mais si vs ns cherchez vs nous trverez pti moyen grand pays et la tu comprendras la véracité de mes propos . on est ni les irakiens ni les afghans ni les lybiens ni les syrien ni les iraniens et encor moins nos voisins et autres arabes faibles avec tt les respects que je dois a ses peuples mais y a qu un peuple qu est deglinguo et brave avec une armée chevronné et une expérience de la chasse a l ennemi ; recherche et destruction comme il y a pas ; nos militaires ne font pas la guerre en criant Allah Akbar ds un camion comme faisait a l époque les égyptiens ou autres arabes; non meme le grd saladin l a dit ; Dieu n a rien a voir ds la façon qu on se prépare au combat car si vs êtes pas a coté d un lac pr faire boire les troupes et les chevaux avt d aller au combat et garder ce lac comme lieu d occupation car l ennemi le veut aussi pr abreuver ses troupes donc t a perdu d avce ;pr l Algerie idem ; c est srtt la stratégie qui compte , mais bien avec un but de guerre une stratégie une logistique avec la cartographie pr s orienter : l intelligence pr le renseignements ; tu les envois pas ds le four tes parachutistes ou tes soldats et tes armes lourdes chars ect ect voila l Algerie qd elle combat elle mesure son adversaire le terrain son armement ect ect bien avant au cas ou tu croirai que notre humble armée fonctionne comme les autres arabes ; pas du tout et demande a Israël car on fonctionnait déjà comme ca en 1973 alors imagine avec le temps on a appris et ceux qui nous ont pas tuer nous ont rendu plus fort ; enfin chez nous en Algerie la race des seigneurs on aime la vie la paix le rapprochement des peuples sauf les islamistes radicaux ; par compte celui qui tourne autour de nous je le plains et qui que ce soit pays faible ou fort ; les terroristes islamiste les plus immondes ont compris qui fallait plus joué avec l ANP et l Algerie et encore moins aujourd hui car reformé modernisée et éprouvée et srtt on manque pas d hommes en Algérie. Je mets pas mon pays l Algerie sur un piédestal mais je connais les valeurs combattantes de mon armée et de mon peuple et ca l Histoire et le monde entier partagerons mon avis. enfin meme les radicaux islamistes algériens je crois si tu t en prend a l Algerie et t un ennemi extérieur et n épouse pas la meme cause qu eux ou leurs combats , meme le barbus algériens te fera la guerre pour l Algerie et c est pr cela qu on a fait la concorde civile et la politique de Rhama pr nos fils qui n ont pas de sang meme si ils ont pris le mauvais coté ; le coté obscur . pas les islamistes étrangers qui ont sévit en Algerie ; eux ont eu un autre traitement ; La France va chercher ses Français islamiste en Syrie en Irak et envoi meme ses représentants pr les libéré des justices des pays ou ils ont frappés; quelque part meme les démocraties comme la France le font pr leurs compatriotes et prtant immaculés de sang ses terroristes Français de daech ,al nostra qui ont sévit ses dernières années. Donc l Algerie a de l avce sur ses pays qd on regarde bien mais c est elle qu on va critiquer ou s acharner dessus ; la France fait la meme j entend personne parler, c est bizarre?

        1
        2
    A(B)RICS
    5 novembre 2018 - 12 h 59 min

    Est on capable de remplacer BRICS par ARICS?

    9
    3
    Anonyme
    5 novembre 2018 - 12 h 36 min

    L’Algérie ne compte pas pour le Brésil,même si l’Algérie rompt ses relations avec le Brésil ,ce pays ne s’en rendra même pas compte.

    18
    11
    Anonyme
    5 novembre 2018 - 12 h 04 min

    Et pourquoi ,? es que l’Algérie est un pays qui compte dans les relations internationales? avec quoi?

    13
    6
      Anonyme
      5 novembre 2018 - 20 h 38 min

      En dehors du Polisario personne ne connait l’Algérie.

      4
      4
      Marcus Leo
      5 novembre 2018 - 23 h 29 min

      Je ne sais pas si c’est le même anonyme que la dernière fois à qui j’ai dit que la règle du plus fort est la loi de la jungle certainement pas celle des hommes …je répète; la règle du plus fort est la loi de la jungle certainement pas celle des hommes…des HOMMES…. c’est normal qu’un c… ne sente pas concerné.

    RASD YEMEN
    5 novembre 2018 - 11 h 55 min

    De quoi je me mêle.
    Puis tout de suite dire « soumission » aux USA…
    Dans ce cas on peut aussi avancer que l’Algérie qui est giflée sans cesse par la France et qui continue de traiter avec , lui est soumise ! juste pour l’intérêt de quelques riches dirigeants qui ont leur vie et leurs intérêts en « métropole » !
    Avant de voir vers le Brésil, contentez-vous de vous retirer de la ligue Kharabe et de développer une TV sans foulards, digne de ce nom.

    22
    10
    Slam
    5 novembre 2018 - 11 h 55 min

    Lui demander de saupoudrer notre viande importée avec une cocaïne halal ?

    20
    4
    RÉALPOLITIK
    5 novembre 2018 - 11 h 49 min

    Si nous nous voilions pas la face, nous aurions constaté que l’Algérie, du fait de la gouvernance très médiocre dont elle est victime de la part de ses dirigeants, n’est pas un pays qui a du poids sur la scène internationale. L’occident nous flatte en disant que nous sommes une puissance régionale. Il faut se méfier des flatteries occidentales qui ressemblent beaucoup plus au bon point distribué par un adulte à un enfant. Nous ne sommes guerre une puissance régionale car nous ne pesons pas dans les décisions prises par les occidentaux dans la région. Exemple : l’occident à décidé de mener une guerre en Libye, nos gouvernants ont subi cette décision. Là France a décidé d’envoyer son armée au Mali, nos gouvernants ont subi cette décision. Nous subiront aussi les décisions du Brésil bien qu’il soit loin de nous. Vouloir s’occuper de la Palestine, du Sahara occidental c’est bien, encore faut-il en avoir l’envergure. Nos gouvernants anciens et nouveaux n’ont jamais su gérer un pays pourtant riche se contentant d’une rente pétrolière très mal redistribuée, sans compter la corruption, l’incompétence et la médiocrité qui règnent dans la gouvernance algerienne. Ils n’ont pas donné l’envergure à l’Algérie pour pouvoir imposer sa décision.

    Il est très difficile dans ces conditions de vouloir gérer des questions internationales ou de décider quelle attitude avoir avec tel ou tel État souverain. Là realpolitik (qui n’est plus celle des années 70) nous conduit à subir les décisions des puissants. Nos gouvernants auront beau tenter de distiller des messages qui nous pousseraient à croire que nous avons voix au chapitre sur tel ou tel dossier régional, il n’en est rien. Les faits sont toujours là. Lorsqu’un émissaire européen vient en Algérie, c’est pour connaître sa part de marché en Algérie. Le discours édulcoré du :  » les parties ont discuté sur la situation sécuritaire et régionale…. » c’est du langage diplomatie. Or pour avoir la parole en politique internationale, il faut être puissant, avoir de l’envergure internationale, avoir un pays bien dirigé, avoir une économie diversifiée, exporter des biens manufacturés, avoir de grandes universités, de grands ingénieurs, de grands médecins , des hôpitaux reconnus mondialement, de grands architectes, de très bons politiciens, de très bons technocrates, de très bons diplomates, des députés dans toute la noblesse du terme…. Or nous sommes très loins d’avoir tout cela. Très très très loins et avec ça, nous nous payons le luxe d’avoir des politicards suffisants, imbus de leur personne qui se croient indispensables alors même que chaque jour qui passe, depuis des décennies, leur incompétence est mise à nue conduisant l’Algérie à stagner dans une médiocrité dans tous les domaines. Nous sommes le seul pays au monde dont le ministre de l’enseignement supérieur croie dur comme fer sue le prix Nobel est inutile…..c’est poir vous dire qu’un pays qui a ce genre de ministre ne risque pas de peser ni sur le plan régional et encore moins sur la scène internationale. C’est un pays qui ne peut que subir ce que d’autres décidé.
    Boudiaf Allah yarhamou avait dit juste avant son lâche assassinat : avec quoi ces pays nous dépassent : avec la science.
    Un pays qui ne s’occupe pas de sciences ne peut manifestement pas croire avoir un quelconque poids face à des puissances qui se sont faite grâce à la science, au savoir, à la recherche, aux découvertes.
    Là plus value entre la vente d’un baril de pétrole et la conception, la fabrication et la vente d’un moteur d’avion sont sans commune mesure d’autant plus que le pétrole est pompé de la terre alors que le moteur d’avion est pompé d’un cerveau intelligent.
    Alors quelle attitude l’Algérie va adopter face au Brésil !? Ma foi, le Brésil s’en fiche.

    28
    7
    Anonyme
    5 novembre 2018 - 11 h 43 min

    l’algerie ne peut rien faire parce que l’algerie il est rien sur l’échiquier mondial et je crois pas que le brésil calcul l’algerie pour ces relations tout les pays arabes sont rien sur l’échiquier mondial on’est juste des pays des bisonours tout simplement

    27
    8
    Gatt M'digouti
    5 novembre 2018 - 11 h 08 min

    Rompre le contrat avec Kamel el bouchi !!!!!????

    23
    4
    Anonyme
    5 novembre 2018 - 10 h 46 min

    Boycottez ce gouvernement de Bolsonaro….Les Palestiniens doivent prendre contact avec lui pour le convaincre de revoir sa decision…..

    16
    11
    Zaatar
    5 novembre 2018 - 10 h 44 min

    Comme d’habitude… Wait and See…

    16
    3
      Abou Langi
      5 novembre 2018 - 14 h 25 min

      Je dirais même plus, devant la gravité de l’événement il est urgent d’attendre ! Comme dab, oui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.