Une ONG révèle : un autre journaliste saoudien torturé à mort à Riyad

Salmane journaliste
Combien d'opposants Ben Salmane a-t-il fait assassiner ? D. R.

De Londres, Sonia L.-S. – L’écrivain et journaliste saoudien Turki Bin Abdul Aziz Al-Jasser est mort sous la torture lors de sa détention dans une prison saoudienne, rapporte le Middle East Monitor, un site britannique spécialisé dans les questions liées au Moyen-Orient.

C’est une association de défense des droits humains qui a révélé l’information en se basant sur une source proche de la famille du défunt. Cette même source indique qu’Al-Jasser a été arrêté et torturé à mort après que les autorités saoudiennes ont découvert qu’il animait le compte Twitter «Kashkool». Un compte qui s’était fixé comme objectif depuis son lancement la dénonciation des graves violations des droits de l’Homme commises par les hautes instances politiques saoudiennes avec l’implication de membres influents de la famille royale.

Middle East Monitor précise, par ailleurs, que les services de sécurité saoudiens avaient identifié le journaliste Turki Bin Abdul Aziz Al-Jasser comme l’administrateur du compte Twitter à travers une équipe d’espions opérant à partir du siège régional de ce réseau social à Dubaï. Il a été arrêté le mois de mars dernier. Cette armée d’espions qui surveillent les réseaux sociaux agissait sous les ordres d’un certain Al-Qahtani, un ex-proche collaborateur du prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane.

Al-Qahtani avait proféré des menaces quelques jours seulement avant la mort de Turki Bin Abdul Aziz Al-Jasser, dans un tweet indiquant que les faux noms utilisés dans certains comptes hostiles à la famille royale saoudienne ne protégeraient pas l’identité réelle de ceux qui sont derrière ces comptes. Une menace qui a immédiatement été suivie d’effet à travers la mort d’un journaliste pour avoir osé dénoncer la situation catastrophique des droits de l’Homme en Arabie Saoudite et les graves violations des législations internationales en matière de respect des droits humains par les Al-Saoud.

Cette nouvelle affaire et celle de l’exécution dans des conditions barbares du journaliste Jamal Khashoggi à Istanbul ne sont qu’une partie infime dans le registre noir du règne despotique du régime wahhabite rétrograde de Riyad.

S. L.-S.

Comment (11)

    ANONONYME
    6 novembre 2018 - 20 h 12 min

    Ce sinistre personnage de prince Selmane, est un bourricot, désolé je ne trouve pas d’autres mots pour le qualifier.
    Inexpérimenté, i la osé faire ce que d’autres qui ont tenu le pouvoir en Arabie Saoudite n’ont jamais osé ni pensé faire. Lui il l’a fait.
    Il a promis aux pays occidentaux entre autre les Usa et le lobby juif des Usa (AIPAC et d’autres) de supprimer des hadiths de Boukhari.
    Et c’est fort possible qu’il a du parler de certains versets du Coran ce qu’il n’ose pas dire.
    Il a osé emprisonner des princes de la famille royale pour demander des comptes comme exigé par Trump et son entourage sioniste. Certains prince et membres de la famille royale, aident discrètement les palestiniens, ce que les Etats Unis et lobby juif ont demandé à ce que cela cesse pour étouffer les palestiniens.
    Il s’est rapproché des sionistes avec lesquels il eut des contacts, comme personne ne l’a jamais fait avant lui. Et il voulait aller encore plus loin dans ses relations avec les sionistes.
    Ce prince est un traitre pour son pays est un danger pour tous les pays arabes en général.
    Actuellement les Usa sont à la recherche d’un lieux, pays, ou villes, ou se prince serait en sécurité sa vie est en danger de la part d’autres princes qui veulent lui régler son compte. Ses parents et membres de la famille royale ferait bien lui faire subir le même sort que ce malheureux journaliste.

    7
    1
    LE DIRECT .
    6 novembre 2018 - 15 h 36 min

    Il ne faut surtout pas oublié L’ Imam de La Mosquée D ‘ El Haram qui à été enlevé et séquestrer par ce mème Monstre ( MBS ) Le Vendredi qui à suivi La Fête de L ‘ AÏD EL KEBIR et depuis plus un signe de cet Imam qui à fait Une Joumoua que sur MBS et ces malversations et ces dérives qui sont contre L ‘ Islam , qui n’a pas plus à ce Monstre de MBS . L’ Imam s’appelle EL TALIB , il est sur YouTube , écrire juste Al Talib et vous verrez ce qu’il à dit qui n’a pas plus à ce Monstre de MBS .

    16
    1
    Anonyme
    6 novembre 2018 - 14 h 13 min

    Maintenant ils veulent financer une ligne de chemin de fer d Israel jusqu a l Arabie Saoudite…Israel veut controler toute l economie des pays arabes…Avant la premiere guerre mondiale le sultan-calife Abdul Hamid fit construire avec les Allemands le chemin de fer du Hedjaz qui reliait Damas en Syrie à Médine, en traversant le Hedjaz.
    La longueur totale de l’ouvrage atteint 3 205 km, ce qui en fait un des plus grands ouvrages d’infrastructure de l’époque, la ligne se raccorde au chemin de fer anatolien à Konya, en direction d’Adana, Alep, Mossoul et Bagdad. Elle sera plus tard prolongée vers Bassorah et le golfe Persique. Avec la ligne de Damas à Hama et le chemin de fer du pèlerinage de Damas à Médine, le système ferroviaire ottoman s’étendait loin vers le sud de l’Empire.Il peut etre raccorde aux reseaux ferroviaires Europeens pour atteindre les principales capitales.
    Israel s est saisi du projet pour le faire realiser a son compte en detournant le trajet vers Haifa pour faire oublier la Palestine et ainsi s offrir les moyens pour controler toute l economie de la region.Mais la Turquie ,la Syrie,l Irak et L Iran ne permettront jamais a Israel n importe quel projet tant que la Palestine n aura pas retrouver son independance…Suivez ce lien.

    14
    1
    Anonyme
    6 novembre 2018 - 13 h 29 min

    L Arabie Saoudite reste toujours le symbole de l islam d où la shriaa s appliqué sur tous même sur les princes sans exception et pour les rumeurs causés par les diables humains sur la mort du journaliste Djamel ses fils ont déclaré sur CNN qu on fait confiance à notre gouvernement contrairement au imbéciles qui veulent créer une fitna à notre beau pays l algerie. En dernier je dis Allah préserve notre pays et l Arabie Saoudite gouvernement+ peuple.

    2
    25
      Erracham
      6 novembre 2018 - 17 h 52 min

      Parles-tu de l’Islam dévoyé, dont le message divin a été détourné pour satisfaire des ambitions politiques? Parles-tu de ces musulmans qui boivent de l’alcool, qui courent aprés les femmes, qui assassinent, tout en faisant la prière 5 fois par jour? Ceux qui s’empressent de se couvrir en clamant « ba3d ela3cha, eff3el ma tacha », technique saoudienne pour se laver de tous les péchés y compris l’hypocrisie et la fausse dévotion?

      14
      1
        Anonyme
        6 novembre 2018 - 19 h 14 min

        Mohamed buvait et faisait ses ablutions avec du vin:
        La nuit du Djinn, le prophète lui dit {à Bin Massoud} : « est-ce que tu as quelque chose pour se laver ? »
        Il a répondu : non, juste un peu de vin dans une gourde
        Il a répondu : c’est un bon fruit et une eau pure
        Et il en a fait ses ablutions avec. Ceci est le hadith de Waki’a ,Sunnan Ibn Madjah De : Ibn Madjah (824 – 889) Pages 135 et 136 (chapitre sur la propreté)
        Jaber ibn ‘Abdallah raconte: “Un jour où nous étions en compagnie du Messager d’Allah (sws), celui-ci a demandé (de l’eau) à boire. Alors, un homme lui a posé la question suivante: “oh Messager d’Allah, ne voudrais tu pas que nous te donnions du “nabidh” à boire ?” Il a répondu: “Si”. L’homme est sorti pour revenir en apportant une tasse remplie de “nabidh” (Nabīdh ( Arabe : نبيذ [nabiːð] ) est une boisson traditionnellement faite à partir de fruits tels que des raisins secs ou des raisins ou des notes imprégnées d’eau. Nabidh est, fortement enivrant. ) . A ce moment là, le Messager d’Allah (sws) lui a dit : “sans doute l’aurait-tu couverte même avec une branche coupée déjà placée au large !”, puis il en a bu.”
        Source : Hadith Sahihe Muslim, n°2317, chapitre 11 du Livre des boissons, Editions Dar al-kotob al-’ilmiyah 2003, Tome 2

        1
        7
    Zaatar
    6 novembre 2018 - 11 h 19 min

    Une démonstration sans complexe que c’est un pays lesté aux yahoudis…

    13
    2
    Lghoul
    6 novembre 2018 - 10 h 49 min

    A quoi s’y attendre du royaume des assassins ? Ils ont toujours tué, assassiné, coupé de membre a travers leur histoire et je ne vois pas pourquoi et comment ils changeraient aujourd’hui. C’est un comportement naturel chez eux et c’est surtout pour cette raison que ceux qui s’y rendent doivent se méfier sérieusement.

    26
    Felfel Har
    6 novembre 2018 - 8 h 40 min

    Pendant que ses amis saoudiens et qatari torturent et assassinent, Macron instruit sa justice de lancer des mandats d’arrêt contre des Syriens. Si son pays n’avait pas encouragé ses citoyens à aller porter le djihad en terre syrienne, rien de tel ne leur serait arrivé. La Syrie devrait songer à déposer une plainte auprès du CPI pour traduire en justice Sarko, Hollande, Macron, Fabius, Valls, BHL et bien d’autres pour toutes les destructions subies dans un conflit auquel ils ont participé et qui a été créé de toutes pièces dans les labos des officines sionistes.

    30
    1
    Liberté
    6 novembre 2018 - 8 h 16 min

    « Ne demandez jamais quelle est l’origine d’un homme ; interrogez plutôt sa vie et vous saurez ce qu’il est.»
    Émir Abdelkader.

    .. la quacida qu’Isra alghamgham à écrite pour MBS, et pour laquelle elle a été exécutée en Août 2018.
    ….

    21
    2
    Gatt M'digouti
    6 novembre 2018 - 8 h 11 min

    Pourquoi ces ONG n’ont elles pas dénoncé à l’époque ce satanique pays lorsqu’il siégeait toute honte bue à la commission des droits de l’homme de l’ONU?
    Poussons le bouchon un peu plus loin, à partir de 2018 et jusqu’en 2022, grâce au vote du Conseil économique et social de l’ONU (l’ECOSOC), le royaume veillera ainsi à promouvoir aux côtés de 45 autres Etats les droits des femmes, et notamment le droit à l’égalité des sexes.
    Les riches n’ont aucun défaut !!!!
    Khalti Boualem de Djemai Family disait: « Dahaktni wa ana machi haba nedhak » !!!!!!

    25

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.