Comment un club de football français a réinventé le système d’indigénat

PSG Paris Saint-Germain
D'où viens-tu jeune graine ? D. R.

Par R. Mahmoudi Selon des révélations du site d’investigation Mediapart, publiées jeudi, le Paris Saint-Germain (PSG) a fiché, entre 2013 et 2018, des joueurs recrutés par ce club selon leur appartenance ethnique ou la couleur de leur peau : «Français», «Antillais», «Maghrébin» ou «Africain».

Dans un communiqué rendu public le jour même, le club parisien a confirmé l’existence d’un fichage ethnique au sein de la cellule de recrutement des jeunes durant la période indiquée mais souligne qu’il s’agissait de «l’initiative personnelle» d’un des responsables du service. Tentant de se justifier, la direction de ce club de football affirme que des formulaires avec des «contenus illégaux» ont été utilisés entre 2013 et 2018 par la cellule de recrutement du centre de formation, dédiée aux territoires hors Ile-de-France, tout en dénonçant une «initiative personnelle du responsable de ce département». Ces formulaires, d’après Mediapart,  comportaient des champs de catégories à renseigner : «Français», «Maghrébin», «Antillais» ou «Africain».

Il est clair que les dirigeants du PSG cherchent, ici, à se dédouaner, en évoquant la thèse de l’«acte isolé». Mais leur argument reste peu convaincant car il est inadmissible que la direction ne fût pas au courant d’une pratique qui s’est poursuivie pendant cinq ans. Ce scandale rappelle, à bien des égards, la polémique sur la pratique de la torture pendant la Guerre de libération en Algérie. Face aux premières accusations (le Manifeste des 121, Henri Alleg, le rapport de Michel Rocard…), les responsables politiques français disaient qu’il s’agit d’«actes marginaux», avant de reconnaître son caractère systématique dans les lieux de détention.

Cette grave stigmatisation raciale vient mettre à nu la fatuité des discours politiques français sur l’intégration et rappelle que le système d’indigénat de triste mémoire est toujours en vigueur sous des formes moins apparentes. Elle sonne comme une insulte à la contribution visible et dominante des éléments issus des pays anciennement colonisés dans l’actuelle équipe de France de football, vainqueur de la Coupe du monde 2018. C’est, en même temps, une injure à la valeur de tous les joueurs africains, et notamment algériens, qui ont fait la gloire du club parisien et parmi lesquels on cite toujours sa coqueluche dans les années 1970, Mustapha Dahleb.

R. M.

Comment (13)

    Citoyen
    9 novembre 2018 - 22 h 04 min

    Cette histoire de cota à deja était dénoncer en équipe de france a l’époque de Laurant blanc.
    La France nous aime quand ont leur rapporte des medailles.
    Regardez sur internet la photo de familles Equipe de France 2018 avec le president de la Rèpublique à l’élysée.
    Tous les blancs devant et les autres derriere lool.
    Photo voulu ou hasard ?
    La france sans l‘Afrique cest plus la france.

    1
    1
    Zaatar
    9 novembre 2018 - 21 h 50 min

    Je n’arrête pas de le répéter, les gènes de l’être humain mettent longtemps avant de muter. C’est la loi naturelle de l’évolution. Et donc les gènes du racisme en France vont encore durer et subsister pendant encore bien longtemps. Ce qui est étonnant, C’est qu’on s’étonne de s’apercevoir qu’ils sont racistes en France… Ça disparaîtra peut être, Mais il va falloir attendre encore un bon moment.

    Anonyme
    9 novembre 2018 - 21 h 44 min

    La mère de M Bappé la fausse algérienne est monté en créneau pour défendre le responsable de ce fichage raciste et interdit par la loi de Marc chez pas quoi du PSG ; il n est pas raciste je le connais bien c est quelqu’ un de bien ; en tout cas elle d origine algérienne mariée à un noir avec un enfant métisse ca ne la gène pas bien au contraire elle le défend ce raciste et parait il c est une femme discrete selon la presse française . Une autre Fadela Amara ou Rachida Dati ….Tfou pestouille!

    issam
    9 novembre 2018 - 21 h 41 min

    Les immigrés ne sont bons qu’a courir derrière un ballon .Y a pas d’intellectuel,ni de chef d’entreprise,ni de créateur de star up,ni de journaliste digne de ce nom .Tous des bouffons

    1
    1
    Anonyme
    9 novembre 2018 - 20 h 09 min

    Le PSG appartient à Qatar donc c’est les qataris qui ont réinventé le système d’indigénat en France.

    1
    2
    T213
    9 novembre 2018 - 20 h 07 min

    Du racisme envers les Antillais, les Africains subsahariens et les Nord-Africains (« Maghrébins ») de la part d’une équipe « française » qui appartient aux Arabes qataris.

    Kenza
    9 novembre 2018 - 16 h 15 min

    Bof! c’est juste du racisme contre les noirs et les arabes….tant que ce n’est pas de l’antisémitisme, le crime suprême, y a pas de quoi en faire de tout un plat. D’ailleurs, le racisme anti noir , anti arabe et l’islamophobie on en voit tous les jours et pas seulement dans le foot. Il y en a même qui, aujourd’hui en France, arrivent à se faire une carrière, une notoriété ou du Fric rien qu’en tapant sur les musulmans et les noirs: Les Valls, les Zemmour, les Le Pen….ont fait du racisme contre les noirs, les arabes et les musulmans un fond de commerce juteux et ça marche pour eux. Va cracher sur les muzz et les médias sionistes t’ouvrent toutes les portes…..

    10
    1
    Ch'ha
    9 novembre 2018 - 13 h 49 min

    Amazing 😉

    3
    2
    Un non événement
    9 novembre 2018 - 13 h 19 min

    Ont s’en fou éperdument

    7
    1
    Kamel
    9 novembre 2018 - 9 h 45 min

    Le PSG est un club arabe….

    12
    2
    Vangelis
    9 novembre 2018 - 8 h 31 min

    Les crétins ils n’ont pas osé ficher la catégorie  » arabe  » de peur de froisser leurs propriétaires et dirigeants qataris. Comme quoi l’argent n’a pas d’odeur.

    27
    3
    Les Pédales après le temps des Pédalos
    9 novembre 2018 - 7 h 55 min

    En Algèbre, Les Fonctions et La Limite des Fonctions. La Fonction « FRANCE » est à sa limite, il ne faut pas commettre l’erreur de la pousser hors de sa limite, le vrai problème de la dite « Intégration » dépasse son entendement, ou alors on provoque la désintégration, tout va voler en éclats et ça volera en éclats SI personne n’est à la hauteur : La Hauteur… C’est peut-être ce que certains veulent ! Mais alors si ceux qui ne veulent ni intégration ni désintégration, qu’ils se manifestent avec dans leurs trousseaux de clefs, la bonne clef qui ouvre la bonne porte vers le bon horizon ! Les Français ont le droit à leur personnalité, oui, mais ces étrangers qu’ils veulent « Étrangers », qu’ils renvoient à une personnalité d’origine qu’ils ignorent, parce qu’on les a poussés à se dire « Français », parce qu’ils sont nés et ont grandi dans l’univers français, ces étrangers, on va les envoyer sur Mars ? Que va t-il se passer !!! Implosions Explosions ? Où ? En France ? Dans les pays d’origine de ces étrangers ? Dans les deux aires ? Oui on va vers le désert post nucléaire, méchouis à gogo… Parce que L’Homme s’est emmêlé les pédales : N’est ce pas Hollande, Paris en Pédales, pour sauver la planète…

    10
    3
    Anonyme
    9 novembre 2018 - 7 h 51 min

    Cela en dit très long sur la mentalité qui opère…

    13
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.