Djamel Ould-Abbès promet de faire des «révélations inédites» en 2019

Abbès Ould-Abbès
Djamel Ould-Abbès. New Press

Par R. Mahmoudi – Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, a toujours une de ces saillies captivantes pour «égayer» la scène politique ou pour casser le ronronnement qui domine les débats, alors que ses sorties ne sont pas toujours bien accueillies par l’opinion et, parfois même, par les décideurs.

Dans une déclaration, vendredi, à la chaîne de télévision privée El-Bilad TV, Djamel Ould-Abbès promet de faire des révélations «inédites» dans ses mémoires qui devraient sortir lors de la 24e édition du Sila qui aura lieu en octobre-novembre 2019. Il a affirmé que ces révélations se rapporteront à des choses qu’il n’a jamais pu évoquer auparavent en raison de l’«obligation de réserve». Ce qui, logiquement, signifie qu’à la parution de ces mémoires en 2019, Djamel Ould-Abbès aura quitté la vie politique et ne serait lié par aucun engagement organique, ni politique au sein de son parti ou dans l’Exécutif.

Or, pour l’instant, l’homme n’esquisse aucune prédisposition à quitter son poste très convoité de secrétaire général du parti. L’incroyable guerre qu’il a livrée, il y a quelques semaines, contre le président de l’APN, Saïd Bouhadja, pour le déloger montre, au contraire, une volonté inébranlable pour défendre son autorité.

Si ce scénario venait à se réaliser, il serait sans doute le seul chef de l’ex-parti unique à céder volontairement le trône, et ouvrirait une nouvelle ère au sein de son parti. Car, on sait que, depuis au moins l’ouverture démocratique de 1989 et l’abolition du régime du parti unique, tous les secrétaires généraux du FLN ont été éconduits par des «coups d’Etat». De Mehri à Saïdani, en passant par Benhamouda, Benflis et Belkhadem, tous ont été imposés par des coups de force et aucun n’a terminé normalement son mandat.

Le patron du FLN a tenu à préciser, dans la même interview à El-Bilad TV, que ses mémoires lui auraient pris six ans d’écriture et qu’elles résumeront «soixante ans de lutte». Ce qui fixe déjà le début de son engagement à l’année 1958-1959.

R. M.

Comment (30)

    Anonyme
    11 novembre 2018 - 0 h 00 min

    ainsi font font font les petites marionnettes, ainsi font font font …trois petits tours et puis s’en vont.

    DZLander
    10 novembre 2018 - 23 h 35 min

    Quel tour de passe-passe ce saltimbanque de foire nous promet-t-il encore de sortir de son chapeau de «magicien» ? Tiens, tiens…il fallait peut-ètre y penser : lui qui, d’habitude, d’ordinaire dirions-nous, a prématurément installé «officiellement» l’actuel hologramme dans le role de président du 5e mandat, eh bien, que pensez-vous qu’il puisse nous révéler de si «inédit» cette fois ? Que, contre toute attente et en raison, pardi, d’un empèchement de dernière minute, pour raisons de santé, du seul et unique candidat de son parti, c’est à lui, mais oui !… c’est à lui que le parti du FLN post indépendance, l’antithèse même du FLN canal historique, a proposé de se porter candidat pour présider le 5e mandat. Mais que tout «seigneur» dont il se défend d’afficher le statut, il a «doctement» décliné la proposition : d’abord, plaidera-t-il, en raison du profond respect qu’il voue à notre hologramme de président en «exercice». Ensuite, parce que, «noblesse oblige», il n’a jamais, au grand jamais été attiré par le «Koursi» présidentiel, source de tous les privilèges. Et, si affinités politiques tendancieuses il y a, toutes les dérives et imaginables possibles. Et que c’est seulement et seulement le tout petit «Koursi» de président du Sénat qui l’intéresserait éventuellement. Comme quoi, à l’àge de 85 ans, il ne faut surtout pas désespérer de s’installer ultérieurement -bien entendu après avoir accompli les classes intermédiaires obligatoires, qui vont quand-même durer au moins deux ou trois autres années, peut-ètre plus-, dans le fameux «Koursi» présidentiel tant convoité. Et là, ce ne serait que vers l’àge de 90 ans ! Eh oui ! Vanité, quand tu nous tiens…Voilà donc ce que pourrait ètre le fin mot des révélations d’un mythomane hors pair ; de ceux qui, s’il nous advient de paraphraser le titre de la fameuse série de science fiction, fera immanquablement penser qu’«au-delà du réel, l’imposture -et non l’aventure- continue»…

    Anonyme
    10 novembre 2018 - 21 h 34 min

    certainement ça va être des conneries comme d’habitudes

    nagui mohamed
    10 novembre 2018 - 21 h 16 min

    pour vous prouvez que ould abbes ment
    Djamel Ould Abbes, né le 24 février 1934 à tlemcen
    angela merkel Date et lieu de naissance : 17 juillet 1954, Hambourg, Allemagne
    voyer la difference d’age 20 ans à moins qu’il etait le bouricot de la classe, il redoublais chaque annee scolaire on débusquent les menteurs grace a hadj google; he au fait il connait harry poter !!!!!!

    Ya Bouguelb
    10 novembre 2018 - 21 h 09 min

    Une source bien introduite dans les méandres du Fln, nous a donné un bref échantillon des exploits de ce grand patriote qu’est notre Grand moudjahed Ould Abbas ! Il va nous apprendre ENFIN et à notre grande joie:
    – Qu’ils n’étaient 22 historiques à déclencher la révolution… mais « 23 » qu’il a présidait secrètement et avec éclat !
    – Qu’il s’était échappé de sa cellule de condamné à mort la veille de son exécution en étranglant ses 2 gardiens.
    – Qu’il était l’authentique maitre d’œuvre du congrès de la soummam.
    – Qu’il fut le chef suprême du commodo Ali Khodja
    – Qu’il a abattu 4 avions avec sa carabine US
    … vous aurez tous les autres exploits dans ses mémoires en 54 tomes édités au éditions El Khorti

    Ali-bey
    10 novembre 2018 - 20 h 17 min

    Mr le héro des histoires imaginaire, certainement vous regardez beaucoup les séries télévisées Égyptienne,le plus étonnant aucun de vos camarades ne dit que vous avez combattu l’ennemi a part votre camarade de classe Mme Merkel, dites nous,vos exploits et les noms de vos compagnons de combat,les vrais Moudjahid n’ont jamais menti même sous la torture de vos amis,la ou elle réside votre famille, femme et enfants, l’Algérie elle est uniquement votre vache a lait et rien d’autre

    12
    le Terroir
    10 novembre 2018 - 18 h 28 min

    Sublime Ould Abbes ! Nous allons bientôt avoir les nouveaux contes d’Abbes de « forêt noire », de Chréah, de Tikjda et du Sahara. Personnellement, je trouve amusantes les fabulations déjà sorties. J’achèterai volontiers son livre et je me le ferai dédicacer même si je dois faire la file toute la journée. N’est pas fabulateur qui veut ! Enfin, soyez sérieux mesdames, mesdemoiselles et messieurs. C’est une chance d’avoir un surdoué dans notre pays dont les écrits vont bientôt égaler les contes des frères Grime. J’ai eu écho de certains de ses contes déjà finis, comme Le joueur de Gaita qui est un peu inspiré du Joueur de Flûte de Hammelin, Le Périple du Khoubsiste, Le Palais Cadenassé, Le Druide de Leipzig, La Khamsa Merveilleuse et La Chitta Magique, Les Soixante et une nuit, Le Fauteuil Enchanté et bien d’autres….Patience svp. Merci AP.

    16
    1
    OVNI
    10 novembre 2018 - 18 h 16 min

    Que les extra-terrestres existent !
    Alors que le pays sombre, on ne nous parle que de fauteuils…
    Bon, la réalité est que dès la défaillance de la rente pétrolière arrivera, il y aura une révolution anarchique, puis gouvernement de « la yadjouz » .
    Tout le monde en est responsable.
    Celui qui croit aux miracles ne devra s’en prendre qu’à lui-même.
    Non-sens ! Importer des fruits et légumes et de la mayonnaise ! même des dattes ! j’arrête de faire le rabat-joie. Vous croyez que ceux qui ont eu des appartements ils vont faire quoi à part des bouches à nourrir ? faire breveter des inventions?

    8
    1
    Le Berbère
    10 novembre 2018 - 16 h 59 min

    Même gratuit , je ne lis pas sa mémoire..Qu’il (…) une fois pour tout notre Don Quichotte national .

    Tredouane
    10 novembre 2018 - 16 h 49 min

    Attentions ,vos mémoires vous dite,surtout pas de mensonges car votre parcours est connue.

    Rayés Al Bahriya
    10 novembre 2018 - 16 h 20 min

    Des memoires en trombes, en tombes…

    Le crépuscule des idoles….comme dit Friedrich Nietzsche…

    Felfel Har
    10 novembre 2018 - 15 h 47 min

    Que va-t-il nous apprendre? Qu’il est apparenté à Madame Soleil, la célèbre diseuse de bonnes aventures, qu’il est donc dans les secrets des Dieux!
    Il va sans doute révéler ou plutôt avouer:
    1-Qu’il n’a jamais combattu dans les rangs de l’ALN?
    2-Qu’il n’a jamais été condamné à mort par la France?
    3-Qu’il n’a jamais achevé ses études de médecine?
    4- Qu’il n’a jamais étudié avec Merkel?
    5-Qu’il n’a jamais été reçu par le Président?
    6-Que c’est un fieffé menteur?
    En pure perte, car nous savons ce qu’il est et ce qu’il n’est pas. Pas besoin d’attendre 2019!

    16
    Nasser
    10 novembre 2018 - 14 h 42 min

    trop c’ est trop……et il faut bâillonner cette marionnette de service, ces déclarations à l’emporte pièce ne font que semer le trouble et le ridiculise c’ est la preuve d’une incommensurable immaturité politique.

    13
    2
    Anonyme
    10 novembre 2018 - 14 h 42 min

    j espère que ce chef-d’œuvre est offert gracieusement et même qu il payera pour les faire lire ,vu que personne ne mettra un kopeck dans son hiéroglyphe et,, pourquoi dans un an ? a titre posthume?

    11
    Anonyme
    10 novembre 2018 - 14 h 38 min

    j espère que ce chef-d’œuvre est offert gracieusement et même qu il payera pour les faire lire ,vu que personne ne mettra un kopeck dans son hiéroglyphe

    Anonyme
    10 novembre 2018 - 14 h 35 min

    Dans les mémoires de Ould Abbas ,dans toutes les pages on ne lira que « Bouteflika est le seul candidat présidentiel pour le F.L.N »

    11
    Anonyme
    10 novembre 2018 - 14 h 07 min

    «soixante ans de lutte» ou 60 ans de magouille

    15
    Kahina-DZ
    10 novembre 2018 - 14 h 06 min

    Le livre de charlot !! On va bien rire du monde imaginaire de Djeha du FLN 2018.
    Comme il ne trouvera rien d’intéressant à nous dire sur sa personne…Il nous décrira l’intelligence de la grande chancelière Allemande !!!

    20
    3
    Le Guerrier Almoravide
    10 novembre 2018 - 12 h 08 min

    Ils savent correctement que leur fin est très proche.
    Donc il a écrit un livre pour essayer de s’innocenter avant son décès, on mourra tous un jour ou l’autre, préparons nous à ce jour-ci.

    12
    MELLO
    10 novembre 2018 - 11 h 16 min

    Les séquences se suivent et se ressemblent pour celui qui est tombé dans la politique comme un cheveux dans la soupe. Ses mémoires ? C’est comme cette soupe souillée par le cheveux, personne n’y goûtera.

    10
    2
    anonyme
    10 novembre 2018 - 10 h 21 min

    Aucun homme d’Etat ou ancien moudjahid n’ a osé dire de vérités sur notre pays et son histoire. Tous ont raconté leurs origines, leur jeunesse passée à jouer au football, la couleur de la maison familiale et autres balivernes. Aucun n’a parlé de ce que nous voulions savoir ! Ould Abbes entretient le suspense, tel un vendeur aguerri, mais qui achètera son livre ?

    21
    Lghoul
    10 novembre 2018 - 10 h 03 min

    D’abord aider moi a trouver un verre d’eau car je meurre de rire ensuite je suis sur qu’il va nous reveler combien son rejeton a mis dans sa poche dans l’affaire des tetes de listes et surtout comment il se prepare a utiliser le 5ie pour gagner le maximum. Quel rigolo. Meme a 85 ans il ne perd pas son humour.

    21
    toto
    10 novembre 2018 - 9 h 33 min

    Parmi ses révélations à venir ,il a refusé par modestie le prix Nobel de médecine à deux reprises , il a découvert le virus du Sida mais il a préféré accorder les résultats au professeur Luc Montagnier ,mais rester dans l’ombre car il veut rester discret sur ses recherches et succès .

    34
    ZERO CREDIBILITE
    10 novembre 2018 - 9 h 21 min

    « …de faire des «révélations inédites» en 2019.. »
    Qu’en plus de Angela merk…, il était aussi le petit compain intime de Hillary Clint….hahahahahahahahahah

    29
    Bamar
    10 novembre 2018 - 8 h 49 min

    Garde tes memoires pour le Bon Dieu

    26
    1
    djazairi hor
    10 novembre 2018 - 8 h 35 min

    Qu’auriez-vous laissé dans la mémoire des algériens pour leur écrire vos mémoires, on ne retiendra de vous que des erreurs grotesques: « le président va marcher dans trois mois, c’est en médecin que dit cela », résultat zéro, donc vous n’êtes pas médecin ou dans le meilleur des cas un très mauvais, dieu merci que vous ayez choisi la politique que d’exercer la médecine sinon ça aurait été la cata. Au fait même en politique vous êtes nul, alors dans quoi vous excellez? … tout le monde le sait.

    30
    3
    Anonyme
    10 novembre 2018 - 8 h 06 min

    looooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooool !

    19
    1
    Anonyme
    10 novembre 2018 - 7 h 59 min

    Après tant de mensonges qui vous croira ?

    22
    Anonyme
    10 novembre 2018 - 7 h 06 min

    Il faut être vraiment débile pour lire ses mémoires.

    32
    2
    Fellag
    10 novembre 2018 - 6 h 58 min

    Mr Pinocchio, vous nous avez habitué a nous raconter des histoires imaginaire, comme votre condamnation a mort imaginaire, être le camarade de classe a. Mme Merkel,Emirats Abdelkader était adhérent du FLN,Mr Bouteflika en superbe forme il parle,il court,il nage, que vos enfants sont des saints et ils n’ont jamais ni triché ni vendre des sièges a l’Assemblée des trabendistes,que 99,99 Pourcent de la population corrupteurs sont adhérents a votre parti,que Mr Khelil est un honnête citoyens ainsi Ould Kaddour, d’habitude les personnes de votre âge son sincères,sage,et croyant pratiquants, mais comme le FLN a des places réservées aux paradis pas besoin d’être honnête

    47

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.